Mon compte
    Frankenstein
    note moyenne
    1,9
    120 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Frankenstein ?

    23 critiques spectateurs

    5
    0 critique
    4
    3 critiques
    3
    10 critiques
    2
    4 critiques
    1
    4 critiques
    0
    2 critiques
    AM11
    AM11

    Suivre son activité 3 970 abonnés Lire ses 6 critiques

    3,0
    Publiée le 23 février 2016
    Bernard Rose ne m'avait pas trop convaincu avec ses derniers films donc le voir s'aventurer dans une nouvelle adaptation de Frankenstein ne me rassurait pas vraiment, mais après avoir vu le film, je dois dire qu'il a fait du bon travail en sortant des sentiers battus avec l'histoire de Frankenstein qui ne sert que de base au film qui part ensuite vers quelque chose de différent. Le film débute par la "naissance" du monstre qui a l'âge d'un enfant en bas âge dans le corps d'un adulte, mais suite à des problèmes, ils vont devoir s'en débarrasser, c'est là que tout se complique pour tout le monde. J'ai vraiment bien aimé ce film qui est divertissant et bien rythmé, mais il est surtout marquant sur la forme en étant assez cruel et violent avec notamment de bons effets puis le fond n'est pas en reste puisqu'on peut y voir comme une critique de la société parce qu'à force, on se demande vraiment qui est le véritable monstre dans l'histoire.
    Terreurvision
    Terreurvision

    Suivre son activité 154 abonnés Lire ses 505 critiques

    4,0
    Publiée le 4 avril 2016
    Malgré des allures de série B ultra modeste, cette relecture contemporaine de Frankenstein étonne par ses parti-pris audacieux où excès de gore et poésie viennent ponctuer cette cruelle quête initiatique dans les profondeurs de la nature humaine. Bernard Rose remet aussi la femme au cœur du processus créatif et finit par convaincre qu'il avait bien son mot à dire sur l'un des sujets matriciels du cinéma et de la littérature horrifique. La critique complète est en ligne sur le site Terreurvision.
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 995 abonnés Lire ses 4 critiques

    4,5
    Publiée le 20 novembre 2017
    Cette adaptation très moderne du mythe de Frankenstein méritait mieux qu'un DTV. Le traitement est intéressant, véritable questionnement sur ce qui fait l'identité de l'individu, il est simplement dommage qu'on y ait inclus des allusions religieuses complètement hors de propos. La présence fascinante de Carrie-Anne Moss illumine le début du film, mais Xavier Samuel lui vole vite la vedette dans une interprétation hallucinée du monstre. Un très bon film.
    Morgan Blaise
    Morgan Blaise

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 44 critiques

    3,0
    Publiée le 6 mars 2016
    Encore une enieme adaptation de cette histoire de monstre ? OUI MAIS ! Ici, le film nous présente l'histoire d'un Frankenstein des temps moderne mais surtout, nous présente cette victime qu'est Frankenstein. Et c'est là la vraie bonne idée de cette histoire. spoiler: Imaginez vous, bébé handicapé, et vos parents tentent de vous tuer ?
    C'est ce qui arrive à cette bête surhumaine dotée d'une force incroyable et qui ne souhaite qu'une chose dans la vie : être aimé par sa maman. On arrive vraiment à avoir de la compassion pour cette créature que nous avions l'habitude d'haïr. Le réalisateur accentue cette effet avec une camera à l'épaule qui n’hésite pas à filmer ce visage déformé de très près. Une toute nouvelle vision qui apporte vraiment quelque chose à cette histoire maintes fois revisitée. Les fans du monstre apprécieront.
    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 1 340 abonnés Lire ses 4 critiques

    3,5
    Publiée le 4 octobre 2016
    J’ai regardé ce Frankenstein avant tout pour Bernard Rose, réalisateur dont j’espère toujours qu’il retrouve la magie de ses débuts qui l’avait fait réaliser quelques-uns des chefs-d’œuvre du cinéma de genre. Ce n’est pas foncièrement avec ce Frankenstein qu’il va retenir outre mesure l’attention, mais force est de constater qu’il reprend des couleurs.
    C’est certain que cette version ne marque pas tellement sur la forme. Très épuré, on sent certes un parti-pris esthétique mais aussi un manque de moyen flagrant. Décors restreints, photographie pas terrible, Frankenstein bénéficie heureusement d’un Rose en forme, qui propose un travail solide. Il saisit à la fois la dureté qui frappe son héros, et il apporte une petite touche de poésie lors de certaines scènes, parvenant, parfois, en quelques plans, à offrir de vrais moments de grâce (les échanges avec Mckenna Grace). On sent qu’il veut faire quelque chose de fouillé, et s’il reste en retrait par rapport à ses films les plus mémorables, il n’a rien de honteux ici.
    Le film séduit par ses choix scénaristiques. Ok, la narration reste faible, et le film est court (1 heure 25) pour un tel sujet. Sans doute un problème de finance ! Reste que ce Frankenstein est sûrement un des plus originaux ! L’approche est indéniablement moderne, très sérieuse, elle absorbe beaucoup de thèmes bien vus, reste en même temps fidèle à l’histoire originale, et elle donne un vrai relief à une créature qui reste souvent traité avec trop de superficialité. C’est bien vu et efficace. On aurait aimé un traitement plus fin, avec plus de fluidité narrative car, il faut être honnête, la durée courte du film fait qu’on se retrouve davantage devant des épisodes de la vie du monstre. C’est du coup assez haché, mais cela n’enlève rien à l’intérêt du film, Bernard Rose retrouvant, enfin, un sens de l’originalité, à défaut de retrouver toutes ses capacités de conteurs !
    Coté casting c’est plutôt attractif ! Les vétérans Carrie-Anne Moss, Danny Huston, Tony Todd, les deux derniers devenant des habitués du réalisateur, les petits jeunes comme Xavier Samuel et l’enfant star qui monte Mckenna Grace (et je comprends, elle a un charisme de ouf !), c’est un bon mélange, et ça fonctionne. Samuel s’éloigne de ses airs beau gosse pour endosser un rôle complexe, et il séduit, c’est certain, avec une prestation sobre et rondement conduite. Moss et Huston sont plus là en guest, mais ce sont des acteurs rodés, comme Todd, toujours très corrects en rôles d’appoints.
    A noter que cette version de Frankenstein reste violente, et que la bande son est assez classique, mais pas désagréable. Un thème plus marquant (ah, ce ressouvenir de Paperhouse et de Candyman !), aurait été le bienvenu !
    Finalement ce Frankenstein aurait pu être lé déchéance ultime d’un réalisateur qui se cherche franchement depuis trop longtemps ! On pouvait craindre le pire, genre le vieux truc ressassé maint fois qui tombe à plat avec quelques effets gores racoleurs, ou des effets craignos à la Dracula 3d. Finalement Rose retrouve des couleurs, avec une variation intéressante sur le mythe, bien aidé par des acteurs investis. C’est un film méritant, qui aurait pu être plus attractif avec un budget un peu plus lourd, car les décors restent tout de même assez moches et téléfilmiques !
    Frédéric M.
    Frédéric M.

    Suivre son activité 68 abonnés Lire sa critique

    3,0
    Publiée le 16 mars 2016
    Concept original de ce Frankenstein des temps moderne. On retrouve assez bien la trame du roman / classique. Les acteurs sont parfaits, la mise en scène impeccable. C'est très épouvante et dérangeant par moment. Un réussite qui aurait mérité une sortie en salles.
    Cyril J.
    Cyril J.

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 625 critiques

    3,5
    Publiée le 1 avril 2016
    Un trio de scientifiques, dont le couple Frankenstein, donne vie à un humain artificiel, d’une force incroyable, quasi-invulnérable, à la beauté insolente et à l’esprit d’un nouveau-né. Mais la tare manifeste de son ADN le condamne à une dégénérescence précoce, physique, douloureuse et létale, à l’image de l’Homme, ce qui les pousse à l’euthanasier. Le monstre enfantin panique et s’échappe du laboratoire. Il devra son enseignement de l’humanité à la rue, aux foules hostiles, aux flics brutaux, aux voyous crapuleux, et grâce au soutien d’un chien, d’un vieux clochard aveugle et d’une prostituée, illustrations actualisées de l’amitié, de la paternité et de la féminité.
    Une énième version de l’histoire du monstre de Victor Frankenstein, dans une ambiance de ville moderne, issu d’une science froide et violente, et baignant dans la barbarie de la rue. Tous les thèmes du roman original sont là : laideur et solitude du monstre infantile, redoutable malgré lui, victime de son apparence, de son ignorance et de la peur des gens, simple et légitime envie de vivre et de retrouver ses « parents », haine de soi, puis envers un père créateur méprisant, dont l’orgueil le pousse à concurrencer les dieux, et qui se verra condamné par sa propre créature, l’approche risquée de celle-ci avec l’enfant fragile, avec l’aveugle, la fuite perpétuelle devant la férocité et l’incompréhension humaines, l’élan désespéré de justice, l’auto-mise à mort.
    Génétique, chimiothérapie et clonage remplacent foudre, greffe et chirurgie. Prolifération tumorale, congestions et bubons remplacent cicatrices, coutures et raideurs. La transposition moderne du chef d’œuvre n’a d’original que sa forme, mais son ingénieuse mise en scène parvient à un spectacle efficace qui marie monstruosité, innocence et compassion, avec l’accent extrême, urbain et ultra-violent, puisqu’ainsi est devenu le monde.
    Gengis Y
    Gengis Y

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 476 critiques

    4,0
    Publiée le 7 juin 2016
    4/5 Cette relecture contemporaine de Frankenstein étonne par ses parti-pris audacieux où excès de gore et poésie viennent ponctuer cette cruelle quête initiatique dans les profondeurs de la nature humaine.
    Yetcha
    Yetcha

    Suivre son activité 444 abonnés Lire ses 3 critiques

    1,0
    Publiée le 17 mars 2016
    Idée carrément excellente de relire le mythe Frankenstein. Malheureusement cela est fait avec maladresse, repompage de scènes du tout premier film, comme un hommage, mais maladroit (la scène des villageois, du feu, de l'enfant...). On suit la créature, qui est ici carrément immortelle, dans une sorte de déchaînement de violence gratuite et sans fondement.
    Félix F
    Félix F

    Suivre son activité 156 abonnés Lire ses 2 critiques

    1,5
    Publiée le 17 mars 2016
    Un nom faussement attrayant pour un film peu passionnant. Ce Frankenstein n'est qu'une pâle série B, mauvaisement interprété par des acteurs peu charismatique. Le scénario est totalement inexistant et le film le fait rapidement ressentir. Une très mauvaise surprise d'autant que Bernard Rose n'est pas dénuer de talent, mais cette fois ci on sent qu'il à mis de côté son talent pour laissé place à autre chose.
    yeuce
    yeuce

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 727 critiques

    2,5
    Publiée le 17 mai 2016
    Un frankenstein moderne mais aussi un peu nian nian, avec une fin sans fond, mais on suit facilement sans réellement être en connexion avec le personnage.
    black B.
    black B.

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 517 critiques

    2,0
    Publiée le 24 mars 2016
    Ola, je pense que le réalisateur en avait après l'acteur principal, il prend tellement cher tout au long du film que ça en devient comique, sinon en soi le film est très spécial, mais hormis la souffrance du monstre et le "message" où c'est l'humain le monstre à ce prendre pour dieu, le film ne fait pas passer grand chose, le scénario se ressasse en boucle et en boucle et se fini comme le reste du film : en torturant cette pauvre créature. 2/5
    jean claude L.
    jean claude L.

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 145 critiques

    1,0
    Publiée le 23 avril 2016
    Allo maman bobo. Dès ces premiers longs instants (trop) du début, on craint de rester dans ce sous-sol et on commence à étouffer. Puis on sort et là on vire Walking Dead vs Z nation ou autre zombies stories. Et on pense à Otto ( étiqueté Erotique, Comédie, Epouvante-Horreur) de Bruce LaBruce dans lequel zombie gore pour gore et sexe pour sexe on avait de quoi jubiler. Ici, à part les fraiches images du bon chien et de la joie madame allongés au bord du lac près du joli jeune homme, on patauge assez dans le glauque et le mythe de Frankenstein s'oublie bien vite dans cet Opus série B.
    Rudy66
    Rudy66

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 622 critiques

    1,5
    Publiée le 20 mars 2016
    Film trop plat, manque de piment et d'action, long à démarrer.
    Cependant pour les curieux, ça se laisse regarder, et les 1h30 ne paraissent pas interminables. 1.5/5
    raphaelK
    raphaelK

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 401 critiques

    3,5
    Publiée le 31 janvier 2018
    Bernard Rose fait enfin son grand retour dans le cinéma fantastique adulte avec une adaptation très juste et moderne du roman de Mary Shelley, dans laquelle la noirceur de l'être humain est retranscrite de façon assez originale et évolutive.
    Les meilleurs films de tous les temps
    Back to Top