Mon AlloCiné
    13 Hours
    note moyenne
    3,8
    3129 notes dont 232 critiques
    répartition des 232 critiques par note
    13 critiques
    94 critiques
    78 critiques
    27 critiques
    14 critiques
    6 critiques
    Votre avis sur 13 Hours ?

    232 critiques spectateurs

    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 23 avril 2016
    Alors certes c'est du Michael Bay... Mais la franchement quelle claque !! Les acteurs sont juste géniaux ( je ne les connaissez pas ) ils nous font ressentir tous ce qu'ils endurent durant cette terrible bataille qui dure 13 heures... Explosions , fusillades , émotions , humour tout y est. Excellent film tout simplement , rien de plus à dire il faut aller le voir.
    Cinemaniakmontreal
    Cinemaniakmontreal

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 103 critiques

    2,0
    Publiée le 7 février 2016
    Adapté du livre de non-fiction de Mitchell Zuckoff, 13 Hours: The Secret Soldiers of Ben Benghazi se consacre très peu sur les événements catastrophiques de la politique étrangère et militaire américaine qu’il ne l’est sur ​​les soldats – des ex-militaires embauchés en tant que mercenaires – qui ont fait de leur mieux pour sauver l’ambassadeur américain, Christopher Stevens, lorsque des militants libyens ont envahi l’enceinte diplomatique américaine le 11 septembre 2012. ♥♥

    Il faut donner crédit au réalisateur américain Michael Bay car 13 Hours réussit à créer une tension palpable chez le spectateur grâce à un montage senti et une somptueuse cinématographie, mais son film est trop peu subtil et sa vulgarité dépasse les bornes en ayant zéro compassion pour la vie humaine. Comme à son habitude, la signature patriotique du cinéaste capitaliste est bel et bien présente, mais à travers les deux heures et demie qui s’étirent inutilement, on ne peut s’empêcher de comparer son plus récent long métrage à l’œuvre largement supérieure Black Hawk Down de Ridley Scott (2001).

    Ce suspense de survie est plaqué par un excès d’explosions au ralenti, saturé de répétitions incessantes du drapeau américain pendant les états de détresse et de la touche iconique du réalisateur de filmer des enfants qui jouent dans un champ désertique pour faire couler les larmes. Que voulez-vous? C’est son esthétique!

    Comme dans son film Pearl Harbor (2001), où la destruction totale dominait outrageusement, le cinéaste conçoit le même type de drame de guerre qui nous ramène à peu près à n’importe quels films historiques, orientés principalement vers l’action. Les ex-militaires très musclés Dave « Boon » Benton (David Denman) et Tyrone « Rone » Woods (James Badge Dale) forment une équipe, bourrée de testostérone, chargée de protéger un site de la CIA non-très-clandestine avec quatre autres mercenaires. Quand le mouvement naissant de la démocratie libyenne tourne à la dérive et que l’ambassadeur, à seulement quelques kilomètres de la station des personnages, est soudainement attaqués par des terroristes, le rythme et le ton changent drastiquement. À partir de ce moment, 13 Hours se transforment en zombie land chaotique avec quelques scènes de combats finement chorégraphiées. Comme la mini-série Band of Brothers (2001), on retrouve, au cœur des multiples explosions, une méditation sur le pouvoir de l’amitié entre les protagonistes, mais on ne peut s’empêcher de penser la chose suivante: Est-ce un film phobique musulmane, paranoïaque et carrément réactionnaire que les États-Unis ont vraiment besoin en ce moment? Et même si le réalisateur inclut un plan final déchirant de femmes libyennes qui pleurent les cadavres de leurs proches après que les Américains soient enfin échappés au désordre auquel ils ont contribué, l’éthique du film est extrêmement douteuse, surtout avec les prochaines élections américaines. Un étrange mélange de pseudo-chauvinisme et de l’obsession dévastatrice de Bay, 13 Hours finit par être un film de guerre sans véritable guerre en elle.
    Incertitudes
    Incertitudes

    Suivre son activité 97 abonnés Lire ses 2 219 critiques

    3,5
    Publiée le 21 septembre 2019
    Quand on voit le jeu vidéo auquel joue les soldats et ce qu'ils vont vivre par la suite, je ne vois pas de différence. Bienvenue dans le nouveau film philosophique de Michael Bay où...Non. En fait, ce n'est qu'une succession de tirs pendant plus de deux heures sans aucune psychologie. Tonitruant, assourdissant, défoulant. Le bonhomme a du savoir-faire. C'est clair. Et je le dis sans ironie. Pour qui aime le pan-pan, boum-boum entre des grosses brutes d'un côté nourries à la bière, au macdo, aux jeux de tir et de méchants arabes, il y a de quoi être aux anges. C'est la guerre et on a vraiment l'impression d'y être avec toutes ces explosions, cette caméra tremblotante, la peur des soldats face à une menace supérieure en nombre même si moins bien entraînée qu'eux. Et des renforts n'arrivant pas. Il faut donc tenir jusqu'à l'aube. En dehors, de toutes ces pétarades, il faut avouer qu'il n'y a rien à se mettre sous la dent. La relation entre ces Marines et leur famille est plombée par un sentimentalisme navrant. Ils ont tous une femme magnifique, des enfants magnifiques, une maison magnifique qui les attendent tranquillement qu'ils rentrent au pays. Le contexte géopolitique n'est pas expliqué non plus ou si peu. Tout ce qu'on sait, c'est que c'est le chaos en Libye depuis le départ de Kadhafi. Oui, c'est bien beau de l'avoir libéré sauf que derrière personne n'a assuré le service après-vente. Résultat, le pays est en proie à la guerre civile et à la merci des islamistes radicaux. Je m'interroge aussi sur l'état psychologique de ce commando traumatisé par le siège qu'ils ont vécu. Le retour au pays, si ça les soulage sur le moment, risque d'être compliqué à gérer pour la famille sur la durée. Mais ça, ce n'est pas le sujet du tout de 13 Hours qui mise tout sur l'action et la survie face à des hordes de milices armées.
    Guillaume
    Guillaume

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 1 053 critiques

    3,0
    Publiée le 3 août 2020
    "Basée d'une histoire vraie" n'est pas promptement gage d'une éblouissante réussite. Cet évènement historique, relaté dans les médias, est ici abordé sous l'œil des producteurs américains, et rend hommage (si besoin en était encore) à l'héroïsme de celles et ceux qui s'engagent loin de leur terre pour défendre une cause estimée juste.
    Tous les artifices du genre sont de la partie, et sans être foncièrement mauvais, difficile d'en discerner une quelconque originalité culturelle. Un bon "pop-corn movie" en somme.
    7eme critique
    7eme critique

    Suivre son activité 294 abonnés Lire ses 2 778 critiques

    3,0
    Publiée le 20 juin 2016
    Michael Bay évolue de façon positive et ça fait du bien !
    L'ère des piètres "Bad boys" et compagnie est terminée. Entre le très réussi "No pain no gain" et ce "13 hours", le metteur en scène ne pourra que remonter dans l'estime des cinéphiles éclectiques.
    Ce long-métrage met du temps à se mettre en place, cela pourra donc nous déstabiliser face à un film de ce cinéaste ; mais pour rassurer les aficionados, le style explosif sera bien de la partie.
    "13 hours" s'en tire donc plutôt bien sous ses traits d'histoire vraie. On pourra éventuellement lui reprocher sa durée ; ces 2h30 auront tendance à laisser place à une certaine répétition. Un des meilleurs Bay, arrivant sur la deuxième marche du podium, précisément sous le nez de "No pain no gain".
    Shephard69
    Shephard69

    Suivre son activité 166 abonnés Lire ses 2 106 critiques

    4,0
    Publiée le 4 septembre 2020
    Délaissant un peu son habituel style épique, flamboyant, grandiloquent, Michael Bay revient sur l'attaque sur l'antenne de la CIA en Libye en 2012 pour un film qui s'avère certes tonitruant et magnétique mais qui est en même temps extrêmement sage compte tenu de la sulfureuse réputation pyrotechnique du réalisateur américain. Un long-métrage qui se situe au carrefour entre "No pain no gain" pour son récit sans ambages d'un fait historique et "La chute du faucon noir" pour son intrigue relatant le combat de forces militaires assiégées par des belligérants en nombre largement supérieur et pour sa réflexion autour de la légitimité de la présence américaine en sol étranger même si le discours est parfois un peu trop pro-américain et conservateur. Des scènes de combat incroyablement immersives, des images fortes, qui prennent aux tripes. Un casting d'acteurs très convaincants dans leur registre, de vraies gueules du cinéma d'action du charismatique Pablo Schrieber à Max Martini sans oublier le surprenant John Krasinski ou encore James Badge Dale. Un ensemble très solide, vivifiant. Une bonne grosse sensation.
    nicothrash60
    nicothrash60

    Suivre son activité 155 abonnés Lire ses 2 018 critiques

    4,0
    Publiée le 25 novembre 2017
    Suspens, intensité, émotions, on se demande pourquoi Michael Bay s'évertue à nous inonder de ses blockbusters lorsque l'on se rend compte de quoi il est capable. L'immersion est totale ici, rappelant quelque peu "Le Royaume" ou renvoyant encore à l'intensité de "Démineurs", Bay livre un travail exemplaire à la mise en scène et sa réalisation est étourdissante lors des assauts, impossible de décrocher une seule seconde. Pour couronner le tout, les acteurs sont tous très bons et donnent encore plus de profondeur aux faits (réels) relatés. Un film fort, puissant et dont on se souvient.
    dagrey1
    dagrey1

    Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 655 critiques

    3,5
    Publiée le 3 avril 2016
    Le 21éme siècle a marqué l'entrée du monde dans l'âge des ténèbres. L'absence de vision géopolitique et les "coups de pokers" (de Bush -Irak- à Sarkozy -Lybie- en passant par Merkel récemment) ont rendu le monde beaucoup plus dangereux. L'une des conséquences de cette faillite fut l'attaque de l'ambassade américaine de Benghazi par des rebelles Lybiens le 11 septembre 2012.

    Je ne suis pas trop fan du cinéma de Michael Bay que je trouve peu subtil et "patriote pompier" mais j'étais curieux de voir ce qu'il ferait de ce sujet réaliste. Le film décrit essentiellement les 13 heures d'assaut subies par l'ambassade et l'annexe de celle-ci par des rebelles Lybiens décidés à éradiquer toute vie américaine de Benghazi. Le sujet réaliste n'est pas sans rappeler "la chute du faucon noir" de Ridley Scott ou "Du sang et des larmes" de Peter Berg.

    Le film est réussi. Sur un drame dont on connait l'issue, le réalisateur américain parvient à entretenir un certain suspense et évite les écueils d'un patriotisme triomphant qui, sur le dossier du Moyen-Orient, aurait été assez mal venu eu égard à ce qu'ont fait les américains depuis 2003 dans la région...La réalisation est alerte, les acteurs crédibles, notamment John Krasinski, dans le rôles de "durs à cuire" issus des rangs des marines et des rangers.

    Indépendamment des scènes de guerre bien filmées, le film montre bien, tant du point de vue de l'image que du son, l'ambiance de chaos, le pouvoir des milices Lybiennes difficilement identifiables même pour celles adoubées par les américains et l'absence totale de sécurité qui règne en permanence dans la ville.
    Nicolas S.
    Nicolas S.

    Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 1 368 critiques

    3,5
    Publiée le 24 février 2017
    Depuis 10 ans, la filmographie de Michael Bay se résume à 2 films indépendants noyés au milieu d'opus de Transformers. On pense ce qu'on veut de cette franchise (je trouve le 1er sympa, le 2ème naze, le 3ème juste excellent et le 4ème pas trop mal) mais elle a tellement accaparé le réalisateur américain que l'on en avait presque oublié à quel point il avait pu réaliser d'excellents films "one stand" (des films seuls, sans suite, si vous préférez). Heureusement, en 2013, "No Pain No Gain" est venu nous le rappeler et de manière brillante. "13 Hours" vient nous confirmer qu'il ne faut pas oublier cet autre Michael Bay.

    Pourtant, une question légitime me vient à l'esprit après ce "13 Hours" : à 52 ans, Michael Bay commencerait-il à se calmer ? On le sent en effet moins pressé que d'habitude de faire tout exploser. Dans ce film, Bay prend le temps d'installer l'histoire, le contexte géopolitique assez récent et assez embrouillé, il prend également le temps de présenter ses personnages, leurs pensées, leurs attaches, leurs objectifs, leur histoire pour que l'on s'attache un peu plus à eux et que l'on comprenne mieux, par la suite, les choix qu'ils feront.

    Ce côté plus réfléchi m'a beaucoup surpris de la part du réalisateur mais je l'approuve car cela sert l'intensité dramatique du film. On a certes à faire à un manifeste républicain à la "American Sniper" mais le patriotisme n'est pas forcément aussi exacerbé que dans l'oeuvre de Clint Eastwood puisqu'ici ce ne sont pas des soldats américains qui combattent mais une équipe de sécurité.

    J'apprécie le courage de l'équipe de traiter d'un événement aussi récent : l'attaque de Benghazi est une histoire vraie et s'est déroulée le 11 septembre 2012. Le film est donc sorti moins de 4 ans après les attaques.
    Pourtant, on n'a pas l'impression d'un flou artistique ni d'une lecture trop nette des événements qui signifierait forcément une lecture biaisée pour des histoires aussi complexes : en d'autres termes, on ne sent pas que l'équipe s'est trop précipitée quitte à ne pas avoir suffisamment de recul sur ce qui s'est passé. On sent au contraire qu'ils se sont bien documentés et que, pour les passages où ils n'étaient pas certains de la véracité historique, ils ont préféré rester flous.

    C'est une bonne chose pour respecter l'histoire de ces personnes. D'ailleurs, j'en profite pour souligner que le casting est impeccable : ils ont recruté des hommes avec la tête de l'emploi mais aussi de bons comédiens. Je découvre la plupart. En réalité, je ne suis familier qu'avec Toby Stephens (le Capitaine Flint de la série Black Sails dont le producteur délégué est un certain Michael Bay) qui ne joue ici qu'un rôle secondaire.

    J'ai donc fait pas mal de découvertes et j'ai passé grâce à eux un bon moment de cinéma. Continue sur cette voie Michael !
    x-worley
    x-worley

    Suivre son activité 111 abonnés Lire ses 350 critiques

    3,5
    Publiée le 30 août 2016
    Du bon Michael Bay. C'est musclée mais sans en faire trop. Honnêtement le montage du film est excellent car même si c'est très rythmé, c'est toujours lisible. Les acteurs sont plutôt bons, je trouve qu'ils ont bien été choisi. Par contre le petit reproche que je ferrai, c'est que ça manque un peut d'émotion car même si le film est assez impliquant, on sent qui manque quand même un petit quelque chose a ce niveau la. Mais en tous cas bon film.
    CH1218
    CH1218

    Suivre son activité 68 abonnés Lire ses 2 056 critiques

    4,0
    Publiée le 1 août 2017
    Dans un contexte politique tendu et pour le moins instable, les deux sites diplomatiques américains de Benghazi font subir l’attaque de militants islamiques dans la soirée du 11 septembre 2012. Doté d’un budget modeste et d’un casting peu connu mais particulièrement fiable, Michael Bay relate le féroce acharnement de ces affrontements dans un film éprouvant et au réalisme saisissant, fait de feu et de sang qui, hors messages patriotiques, frappe fort.
    Dylan B.
    Dylan B.

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 149 critiques

    4,0
    Publiée le 1 août 2017
    13 Hours est un film qui est tiré d'une histoire vraie pour lequel 6 hommes qui ont combattu une armée d'assaillants et pour lequel le combat a duré 13 Heures et ce film est très bien car le scénario est le même que celle de l'histoire vraie et les acteurs du film sont très bien entrées dans leur personnage et dans leur rôle et ce film nous montre la guerre qui est d'actualité avec le Moyen Orient donc un film a regarder ou il y a de l'action du début a la fin même si cela entraine des pertes humaines dans le film
    Marceau G.
    Marceau G.

    Suivre son activité 314 abonnés Lire ses 365 critiques

    2,5
    Publiée le 29 juin 2016
    Avant toute chose, il faut que j'avoue que je ne suis pas fana de Michael Bay. Pire, le bonhomme m'insupporte. Prétentieux, avide et - à l'image de ses films - abrutissant. Mais si le réalisateur des (nombreux) "Transformers" et autres "Bad Boys" n'a en effet pas apporté grand-chose au septième art, il faut lui accorder le mérite de savoir tout faire péter, et autant dire qu'il ne s'en prive pas dans son nouveau film, qui est sûrement son meilleur. Bien qu'empreint des clichés et du patriotisme récurrents dans les productions américaines du genre, "13 hours" est un long-métrage réaliste et immersif qui offre un point de vue plus nuancé qu'à l'accoutumée dans les créations étiquetées "Bay". Certes, ça reste assez caricatural, mais ça a l'air sincère et pas si crétin, quoi qu'un peu contradictoire : on critique la guerre au sens large mais on prône la bravoure militaire, on insulte et on tue les Libyens mais on les soutient et on les pleure… La dénonciation de la bureaucratie ne va pas bien loin non plus, l'hommage rendu aux militaires qui ont donné leur vie est poussif, et le sentimentalisme chauvin mal placé. Mais le fait est qu'on en attendait pas tant de Michael Bay, et l'absence de finesse n'entrave en rien la présence inopinée d'un semblant de réflexion politique. Et même la mocheté de la photo et la simplicité de la mise en scène n'empêchent pas au film de retranscrire efficacement le chaos d'une bataille, mettant en lumière son évolution lente, imprévisible et irrégulière ainsi que la constante méfiance entre militaires et civils… à moins que cela soit dû fortuitement à la confusion du scénario ! Une œuvre plutôt surprenante de la part de Bay, qui semble avoir mûri…
    Couscous
    Couscous

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 418 critiques

    4,0
    Publiée le 11 février 2017
    Un début quand même poussif mais la réalisation est très bonne, ça virevolte dans tout les sens mais pourtant le film n'est pas '' épileptique '', on suit facilement l'action. Le réalisme est vraiment incroyable puis on sent vraiment la patte de Bay avec des explosions dantesques et millimétrées. Il manque cependant une touche de sincérité et d'émotion, là où '' La chute du faucon noir '' avait su toucher le plus grand nombre, ce film n'y arrive pas, mais ce n'est que l'un de ses rares défauts. Les acteurs sont assez bons, ils n'en font pas des tonnes à surjouer, même si John Krasinski tire vraiment son épingle du jeu.
    le_bucheois
    le_bucheois

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 49 critiques

    0,5
    Publiée le 20 septembre 2016
    je met une très mauvaise note pour compenser les bonnes, faut arrêter de déconner comment on peu mettre 5 étoiles a un film aussi mauvais?. c'est brouillon, on comprend rien, on sais même plus qui est qui etc..., je ne suis pas fan du réalisateur, c'est vrai, mais la c'est soit disant une histoire vraie? ah oui? qui va croire une seule seconde que c'est la réalité? a peine modifier? mdr... spoiler: un exemple le soldat avec son bras déchiqueté, il tient plus que par la peau et a la fin on voit quoi? le gars a retrouvé son bras, tient ? vous y croyez vous?.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top