Mon compte
    Maria's Lovers
    note moyenne
    3,7
    69 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Maria's Lovers ?

    10 critiques spectateurs

    5
    3 critiques
    4
    4 critiques
    3
    1 critique
    2
    1 critique
    1
    1 critique
    0
    0 critique
    chrischambers86
    chrischambers86

    8 680 abonnés 11 574 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 30 juillet 2012
    N'en dèplaise à Nikita Mikhalkov, "Maria's Lovers" est un chef d'oeuvre, un drame psychologique qui marque pour longtemps! Derrière cette camèra, il y a Andrei Konchalovsky qui signe probablement le meilleur film de sa carrière! Pour Mikhalkov, le benjamin, l'atmosphère importe avant tout dans ses films mais le plus important pour Konchalovsky, l'aînè, c'est de raconter une histoire: Un G.I qui a ètè prisonnier des Japonais revient en Amèrique, èpouse une Nastassja Kinski belle à tomber, mais dècouvre son impuissance! Jouant une fois de plus de son ambiguïtè, John Savage est d'un naturel stupèfiant, comme touchè par la grâce! A ses côtès, Nastassja Kinski n'a jamais ètè plus belle qu'ici dans une annèe (la même que "Paris-Texas" de Wenders) où elle connut les èmotions les plus intenses et les plus libres, avec cette plènitude de sentiments qu’elle n’a jamais cessè de rechercher! Acteur mythique, Robert Mitchum fait une prestation très remarquèe! Sur "Maria's Lovers", Konchalovsky disait toujours qu'il fallait trouver "the moment of truth" pendant qu'il tournait! En fait, tous les rèalisateurs du monde voudraient que la camèra n'enregistre que ces moments de vèritè! Mais c'est tellement difficile à provoquer, tellement rare...et pourtant Konchalovsky y arrive admirablement en brassant beaucoup d’idèes, aussi gènèreuses soient-elles (s’en prenant à la complexitè des rapports amoureux, bien sûr, mais aussi aux traumatismes de la guerre) avec un mystère et une sensualitè exemplaires! Immense film...
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Chef d'oeuvre injustement méconnu, Maria's lovers est à mon avis le plus beau film d'Andréi Konchalovsky. Le couple Nastassja Kinski - John Savage, romantique à l'extrême, crève l'écran de beauté, de passion, et de douleur mêlées. Après que la souffrance ait atteint son paroxysme, le pardon, la générosité et la rédemption viendront heureusement illuminer la fin du film. Un magnifique drame humain, qui touchera en plein coeur tous ceux qui ne peuvent aimer autrement que... trop fort.
    DaftCold
    DaftCold

    7 abonnés 213 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 5 mars 2020
    Je suis assez étonné du manque de notoriété de ce bon film. Je viens de découvrir un super long métrage plein de poésie. Les acteurs sont vraiment incroyable. Le seul défaut c'est la narration, l'histoire ou le montage (un des trois cloches, ou les trois en même temps) au niveau de la temporalité, on ne se rend pas bien compte du temps qui passe et pourtant c'est important ! J'ai vraiment passé un super moment. Si vous êtes par hasard tombé dessus, c'est un signe, regardez le de suite !
    cinono1
    cinono1

    186 abonnés 1 848 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 27 mai 2012
    Peut-etre pas le meilleur film mais le plus beau role de Nastassja Kinski (en attendant le prochain ..). Trop belle, mal aimée par Ivan, Soldat revenu du Japon qui l'a trop idéalisé et incapable de l'aimer au quotidien. Film sur l'impuissance masculine, ou les meilleures intentions sont le frein à une vie épanouie et libre. D'abord lumineux, le film devient rèche, inconfortable, il faut parfois perdre ce qu'on aime pour s'abandonner, chacun devra se confronter ses rêves avec la réalité et avec Nastassja Kinski, la réalité peut etre très belle...
    Ykarpathakis157
    Ykarpathakis157

    1 208 abonnés 18 103 critiques Suivre son activité

    1,5
    Publiée le 29 mai 2021
    Un soldat de la Seconde Guerre mondiale (Savage) revient pour épouser son ancienne amante (Kinski) mais son incapacité à engendrer un enfant entraîne la destruction de leur mariage. Le couple traverse une série de tribulations avant de se retrouver. Savage offre une performance médiocre dans le rôle du mari tourmenté qui perd la volonté de s'engager dans le caractère sacré des liens du mariage. Kinski donne une performance tous aussi médiocre. Le film est un pastiche des styles de cinéma américain et européen. Une narration à travers la chronologie du temps teintée du pathos émotionnel typique de la plupart des films européens. En fin de compte ce mélange est très mal assorti...
    peter W.
    peter W.

    28 abonnés 1 137 critiques Suivre son activité

    2,5
    Publiée le 25 décembre 2016
    Le film avait les bons ingrédients pour être excellent malheureusement la réalisation ne profite pas des possibilités offerte par l'histoire. En gros il y a les grandes lignes seulement il manque les petits plus qui font la différence entre un film ennuyeux et un chef d'oeuvre.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Malgré la célébrité des acteurs, leur jeu n'est pas très performant. Reste que le film est bien réalisé, mis à part le fait qu'il souffre de quelques longueurs. Un film à voir, qui laisse un goût amer dans la bouche.
    asonipse
    asonipse

    1 abonné 154 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 31 janvier 2022
    L'histoire d'amour entre Ivan et Maria pourra t'elle être éternel? Nastassja Kinski magnifiquement belle.
    philantropique
    philantropique

    20 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 4 mai 2020
    Film que je n'avais pas vu à l'époque mais force est de constater que cette histoire d'amour entre les deux protagonistes est juste bouleversante. Les autres acteurs dont notamment Robert Mitchum toujours aussi truculent ne sont pas en reste et font de ce Maria's lovers une oeuvre intime et fort belle.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 15 mars 2011
    un film bouleversant; magnifique; zerbinette ... tu a tout dit sur ce fiml si plein de nostalgie aussi.je l ai vu en 1985.
    Les meilleurs films de tous les temps
    Back to Top