Mon AlloCiné
    Les Nuits blanches du facteur
    Note moyenne
    3,6
    17 titres de presse
    • Le Dauphiné Libéré
    • Marianne
    • Positif
    • L'Humanité
    • La Voix du Nord
    • Le Journal du Dimanche
    • Les Fiches du Cinéma
    • Ouest France
    • TF1 News
    • Télérama
    • Critikat.com
    • La Croix
    • Le Monde
    • Les Inrockuptibles
    • Première
    • Studio Ciné Live
    • Cahiers du Cinéma

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    17 critiques presse

    Le Dauphiné Libéré

    par La Rédaction

    Une superbe balade, non exempte de nostalgie, au coeur de la vieille Russie rattrapée par le progrès.

    Marianne

    par Anne Dastakian

    Récompensé par un Lion d'argent à Venise l'an dernier, ce film pareil à nul autre nous révèle avec une grande justesse les hauts et les bas de la vie sur la terre russe. Foudroyant !

    La critique complète est disponible sur le site Marianne

    Positif

    par Jean-Dominique Nuttens

    De cette chronique simple et ordinaire, Kontchalovski fait naître un fantastique plein de douceur. Son oeil, son ouïe sont si sensibles que le bruissement des feuilles agitées par le vent, les vaguelettes qui se forment sur le lac, l'ombre qui baigne un sous-bois ont une présence inquiétante ou magique.

    L'Humanité

    par Vincent Ostria

    Vision à la fois bon enfant et un peu mélancolique d’un pays où — en dehors des grands centres — seuls la décrépitude et l’oubli semblent progresser. C’est pourtant le plus optimiste des films russes depuis longtemps.

    La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

    La Voix du Nord

    par Philippe Lagouche

    Les rituels, les questionnements identitaires, les troubles de l’âme, Kontchalovski les met en scène avec fougue et lyrisme, avec une singularité dont sont seuls dépositaires les poètes du septième art.

    La critique complète est disponible sur le site La Voix du Nord

    Le Journal du Dimanche

    par Alexis Campion

    Une excursion insolite, captivante dans le regard d’un très grand cinéaste.

    La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

    Les Fiches du Cinéma

    par Nathalie Zimra

    Ce film sensible, porté de bout en bout par des comédiens non-professionnels, s'attarde avec mélancolie sur les derniers feux d'un monde : celui des ultimes représentants de la classe paysanne de l'ère soviétique.

    Ouest France

    par Pierre Fornerod

    Entre fiction et documentaire, une ode vibrante à la nature et à ses habitants. Un film venu d'ailleurs.

    TF1 News

    par Romain Le Vern

    Avec ce docu-fiction plastiquement stimulant, décrivant un village russe résistant à la civilisation moderne, Andrei Kontchalovski accomplit un geste fort voire troublant des décennies après "Bonheur d'Assia" (1967). 

    La critique complète est disponible sur le site TF1 News

    Télérama

    par Pierre Murat

    Etrange trio au bord de l'irréel...

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Critikat.com

    par Marie Gueden

    Malgré un film simple aux atours mélancoliques, entre documentaire et éloge de la fantaisie des nuits blanches dostoïevskiennes, Kontchalovski réalise une sorte de soleil trompeur, signant une forme d’impasse de son cinéma.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    La Croix

    par Arnaud Schwatrz

    Diffusé à la télévision russe, "Les Nuits blanches du facteur" a connu un succès certain. Le film, pourtant réalisé avec de modestes moyens, insuffle à chaque plan la grandeur des paysages de l'est, captée sur les rives du lac Kenozero, dans la région d'Arkhangelsk.

    Le Monde

    par Thomas Sotinel

    On peut être insensible, voire réfractaire à cette ligne mélodique. Mais Andreï Kontchalovski en a fait une composante essentielle de son film, et si l’on veut s’enivrer de la lumière étrange du crépuscule sans fin des nuits blanches, rêver éveillé en compagnie de Lyokha, il faut le faire sous le ciel de l’empire.

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    Les Inrockuptibles

    par Vincent Ostria

    Farce villageoise à demi improvisée dont la fraîcheur réside dans son irréfutable contexte documentaire.

    Première

    par Isabelle Danel

    Tout ce qui est du domaine du réel (allées et venues du facteur Aleksey en barque, rapport aux autochtones) fonctionne très bien. Mais quand le film tente de faire des incursions dans la fiction, c’est plus aléatoire.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Studio Ciné Live

    par Thierry Chèze

    Cet aspect documentaire constitue la partie la plus réussie d'une fiction au scénario qui tire à la ligne.

    Cahiers du Cinéma

    par Gaspard Nectoux

    Un film routinier sur la routine.

    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top