Notez des films
Mon AlloCiné
    Chi-Raq
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Chi-Raq" et de son tournage !

    Adaptation éminemment moderne

    Chi-Raq est une transposition moderne de la comédie grecque antique Lysistrata, écrite par Aristophane en 411 avant J.C. En un acte, l'auteur des Thesmophories imagine la décision courageuse d'une Athénienne de refuser les envies sexuelles de son mari, parti faire la guerre contre Sparte. L'objectif ? Mettre un terme aux barbaries masculines et pousser les combattants à retrouver la raison. Dans son sillage, celle-ci convainc les femmes des cités grecques d'opérer une véritable grève du sexe. La pièce fit à l'époque scandale en donnant aux femmes le pouvoir, à une époque où celles-ci se voyaient reléguer à l'entretien de la maison.

    Un surnom en temps de guerre

    Vu ainsi, Chi-Raq sonne comme un nom bien énigmatique. Il a pourtant une signification propre que les habitants du sud de Chicago connaissent bien puisqu'il s'agit du surnom que l'on prête à leur zone d'habitation, sujette à un taux élevé de criminalité. Une véritable zone de guerre que Chi-Raq, composé des diminutifs de Chicago et Irak (Iraq en anglais), souligne de manière plus forte encore. Le choix d'une telle expression comme titre du film provoqua de nombreuses contestations de la part de plusieurs membres du conseil municipal de Chicago. Ceux-ci sont allés jusqu'à menacer la production de leur couper tout crédit d'impôt. En échange, Spike Lee qualifia le maire de la ville, vif opposant au projet, de "tyran".

    L'Eglise au secours d'un film

    John Cusack se vit offrir le rôle du prêtre Mike Corridan. Si le personnage est fictif, il est basé sur un homme réel, Michael Louis Pfleger, révérend de l'église Saint Sabina, localisée à Chicago. Activiste extrêmement connu de sa localité, il a fondé une compétition de baseball intitulée PeaceMakers qui offre à d'anciens membres de gangs la possibilité d'une autre vie, loin de la violence. Il fut le conseiller permanent de Spike Lee avant et pendant le tournage en lui permettant de rencontrer ceux dont les témoignages ont enrichi le film.

    Une satire sérieuse

    Lorsqu'il fut annoncé que Spike Lee allait investir la question de la violence quotidienne dans les rues de Chicago en adaptant une comédie d'Aristophane, de nombreuses accusations émergèrent, accusant le cinéaste de tourner en dérision une question sérieuse. Lee répliqua en précisant que Chi-Raq ne sera pas une comédie mais une satire.

    Un travail de longue haleine

    Kevin Willmott écrivit une première version du script six ans avant le premier clap de tournage. A l'époque, Spike Lee travailla avec le scénariste pour donner vie au projet. En vain. Devant le nombre de morts accumulés pour cause de guerres de gangs, Lee choisit quelques années plus tard de reprendre le projet en main en dépit de ce premier échec. Afin d'enrichir le récit, il vint à Chicago l'esprit ouvert et rencontra plus de 100 membres de gangs. Ceux-ci lui permirent d'enregistrer ces rencontres, à raison de 15 heures d'échanges par jour.

    Une première dans l'histoire

    Chi-Raq est le premier film distribué au cinéma par Amazon Studios, qui mettront l'oeuvre sur Internet quelques temps après. Une première qui fut une bénédiction pour Spike Lee, celui-ci ayant vu son projet refusé par tous les autres studios. C'est le 2 décembre que les spectateurs américains pourront découvrir le film, alors qu'aucune date française n'a été annoncée.
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • 30 jours max (2019)
    • Antoinette dans les Cévennes (2020)
    • Les Choses qu’on dit, les choses qu’on fait (2020)
    • Les Apparences (2019)
    • Tenet (2020)
    • Mon Cousin (2019)
    • Parents d'élèves (2020)
    • Blackbird (2020)
    • Un pays qui se tient sage (2020)
    • Le Bonheur des uns... (2020)
    • La Daronne (2020)
    • Drunk (2020)
    • Josep (2020)
    • Boutchou (2019)
    • Antebellum (2020)
    • Adieu Les Cons (2020)
    • A cœur battant (2019)
    • Mon grand-père et moi (2020)
    • J’irai mourir dans les Carpates (2020)
    • The Good criminal (2020)
    Back to Top