Mon compte
    The Fits
    Note moyenne
    3,8
    20 titres de presse
    • 20 Minutes
    • Cahiers du Cinéma
    • aVoir-aLire.com
    • Bande à part
    • Critikat.com
    • La Croix
    • La Septième Obsession
    • Le Monde
    • Les Fiches du Cinéma
    • Les Inrockuptibles
    • Libération
    • Ouest France
    • Positif
    • Première
    • Voici
    • L'Humanité
    • Le Journal du Dimanche
    • Studio Ciné Live
    • Télérama
    • Le Dauphiné Libéré

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    20 critiques presse

    20 Minutes

    par Caroline Vié

    De son passé de documentariste, Anne Rose Holmer a conservé un don époustouflant pour capter les mouvements de chrorégraphies aussi physiques que virtuoses.

    La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

    Cahiers du Cinéma

    par Jean-Philippe Tessé

    Il y a longtemps qu’un premier film ne nous avait mis dans un tel émoi.

    aVoir-aLire.com

    par Frédéric Mignard

    Film de silence, oeuvre d’ambiance, "The Fits" s’est imposé cette année à Sundance et Deauville comme un OVNI précieux, dont la personnalité n’est peut-être pas la plus aimable pour les spectateurs réfractaires aux grammaires alambiquées, mais son regard puissant sur l’enfance et l’adolescence, en fait l’une des productions les plus enthousiasmantes et les plus marquantes de son époque.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    Bande à part

    par Isabelle Danel

    Dans une lumière saturant les couleurs et dessinant une ambiance de gymnases aux murs brique, de toilettes blanches et de passerelles grises, au son d’une mélopée dissonante et ensorcelante, The Fits saisit l’impalpable.

    La critique complète est disponible sur le site Bande à part

    Critikat.com

    par Olivia Cooper-Hadjian

    Avec ce premier long qui regorge de trouvailles et se détourne constamment des évidences, Anna Rose Holmer fait du corps le site d’une ambivalence, d’un lutte pour tenter d’être soi parmi les autres.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    La Croix

    par Corinne Renou-Nativel

    D’une opacité hypnotique, The Fits sonde avec douceur la peur et l’envie des filles de devenir adolescentes dans une alchimie émouvante d’inconfort et de poésie.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    La Septième Obsession

    par Charles Tesson

    Magnifique, The Fits l’est à plus d’un titre. Parce qu’il part d’un sujet souvent traité (la métamorphose d’une jeune fille, la découverte de son corps au seuil de la préadolescence) et qu’Anna Rose Homer, qui signe là son premier film, en y allant sans rien esquiver, nous entraîne sur des terres où le cinéma n’est jamais allé.

    Le Monde

    par Mathieu Macheret

    A partir d’un budget restreint et d’un sujet initiatique rebattu, Anna Rose Holmer livre un remarquable traité énergétique sur l’émancipation du corps et la conquête de soi, bandé comme un muscle en phase d’échauffement sur de puissants partis pris cinématographiques.

    Les Fiches du Cinéma

    par Michael Ghennam

    Le premier film d’Anna Rose Holmer est un tour de force de mise en scène, porté par la révélation Royalty Hightower.

    Les Inrockuptibles

    par Serge Kaganski

    C'est une histoire à la fois très singulière et très universelle que raconte Holmer, celle des enfants qui grandissent, celle des exclus qui veulent s'intégrer sans se laisser dissoudre.

    Libération

    par Olivier Lamm

    Cet archaïsme rarement revendiqué dans le cinéma contemporain, dont on peut raisonnablement soupçonner ici ou là qu’il est exagéré par la réalisatrice, donne en tout cas à "The Fits" un cachet assez singulier, voire, dans ses scènes les plus réussies, le sentiment d’avoir affaire à un vrai bel objet non identifié dont la danse est à la fois le sujet et le principal argument de cinéma.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Ouest France

    par Gilles Kerdreux

    Si on est moins convaincu par l'histoire d'épidémie qui se greffe au scénario, le Prix de la critique obtenu à Deauville est justifié.

    Positif

    par Eithne O'Neill

    (Un) premier film au mini-budget et à l'énergie vraie.

    Première

    par Éric Vernay

    Peu de dialogues ici. La mise en scène est avant tout sensorielle, immersive, grâce à un travail méticuleux de spatialisation aussi bien sonore (...) que visuelle (...).

    Voici

    par Lola Sciamma

    Un film sombre, singulier, voire radical dans sa forme.

    L'Humanité

    par Vincent Ostria

    Il y a de la grâce dans ce film, mais les numéros de danse sont finalement un peu succincts.

    La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

    Le Journal du Dimanche

    par Stéphanie Belpêche

    À la lisière du fantastique, ce récit initiatique et métaphorique, quasiment dépourvu de dialogues, vaut pour sa mise en scène épurée pleine de grâce et de délicatesse, sans oublier l’interprète principale, Royalty Hightower, au charisme fou. De quoi largement compenser un scénario un peu répétitif.

    Studio Ciné Live

    par Véronique Trouillet

    Par sa mise en scène où le mouvement et les expressions priment sur les dialogues, la réalisatrice fait entrer le spectateur dans la tête et le coeur de Toni - interprétée par la magnétique Royalty Hightower - et raconte, par des métaphores plus ou moins subtiles, ce que c'est que de grandir et de découvrir sa personnalité.

    Télérama

    par Louis Guichard

    Le résultat est élégant, mais trop ténu et allusif pour séduire pleinement.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Le Dauphiné Libéré

    par Jean Serroy

    Un récit qui s’attache à un personnage qui parvient, à force de ténacité, à son but ; mais la réalisation est plutôt confuse, la danseuse plutôt empruntée et la légèreté plutôt pesante.

    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top