Mon AlloCiné
    John From
    Note moyenne
    3,5
    15 titres de presse
    • Cahiers du Cinéma
    • Critikat.com
    • Culturopoing.com
    • Les Fiches du Cinéma
    • Les Inrockuptibles
    • Libération
    • Positif
    • Transfuge
    • Chronic'art.com
    • Culturebox - France Télévisions
    • L'Humanité
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • Studio Ciné Live
    • Télérama

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    15 critiques presse

    Cahiers du Cinéma

    par Jean-Sébastien Chauvin

    Le point de vue est aussi volontairement naïf, donnant au film quelque chose d’aérien, de lumineux et les qualités d’une fable généreuse en des temps affreux, où l’utopie se réalise dans la douceur d’un fantasme adolescent.

    Critikat.com

    par Raphaëlle Pireyre

    Nicolau prend son personnage suffisamment au sérieux pour ne pas le rabattre à un sujet ou une thématique, pour ne pas réduire ses agissements ou aspirations à la psychologie de son âge, mais il en fait un vrai motif de cinéma.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    Culturopoing.com

    par Jean-Nicolas Schoeser

    Car ce qu’il conte, dans le fond, dans sa mutation esthétique et liquide, c’est cette recherche de soi, ce tâtonnement si pur de cet âge ingrat, celui des possibles. Un film adolescent lui-même, subissant de plein fouet les mutations physiques et érotiques de son héroïne. Faire corps avec la fille, faire corps avec le monde. Chapeau bas.

    La critique complète est disponible sur le site Culturopoing.com

    Les Fiches du Cinéma

    par Alexis Duval

    De "John From" se dégage une folie et une inventivité rafraîchissantes à souhait. João Nicolau signe une œuvre stylisée mais jamais poseuse.

    Les Inrockuptibles

    par Théo Ribeton

    Oisif et badin, "John From" n’en est pas moins rigoureux dans sa découpe, son sens assuré et élégant du mouvement, du montage (...), où Nicolau fait montre d’une grande attention apportée à ses compositions (...).

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    Libération

    par Luc Chessel

    Là où "John From" arrive à être assez béat pour être subtil, assez simple pour être innocent, assez littéral pour être beau, c’est qu’il ne propose pas un parallèle entre ces différentes dimensions, mais un mélange. Et il s’y plonge, aussi décidé que son héroïne.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Positif

    par Élise Domenach

    Le teen movie de Nicolau (...) regarde davantage du côté de Lewis Carroll, et révèle deux actrices au naturel et à la photogénie aussi éclatants que les couleurs qu'elles arborent.

    Transfuge

    par Sidy Sakho

    L'imaginaire, dans ce cinéma, est plus communicatif que jamais.

    Chronic'art.com

    par Jérôme Momcilovic

    C’est quand il reste arrimé à la mollesse voluptueuse des filles qu’il trouve ses plus beaux moments, dans une collection de plans magiques en forme d’ex-libris, vignettes idéales à la géométrie discrète et typique du génie minimaliste de Nicolau.

    La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

    Culturebox - France Télévisions

    par Jacky Bornet

    Un petit souffle surréaliste passe ; bricolé, "cheap" et "camp" (potache). Une légèreté de ton, solaire et colorée.

    La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

    L'Humanité

    par Vincent Ostria

    Dommage que le cinéaste aille un peu trop loin dans sa folie exotique, allant jusqu’à prêter aux divers personnages de nouveaux costumes et identités, leur permettant de "jouer aux Mélanésiens" pseudo-primitifs comme s’ils étaient de grands enfants. (...) N’empêche qu’il pourrait devenir le prochain grand cinéaste portugais.

    La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

    Le Monde

    par Jacques Mandelbaum

    Joao Nicolau explore les sentiments d’une jeune fille en lorgnant du côté de l’utopie.

    Le Nouvel Observateur

    par François Forestier

    L’idée est sympathique, la réalisation un peu molle, et l’actrice, Júlia Palha, craquante. Total : un film qu’on voit avec plaisir, mais qu’on oublie instantanément.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Studio Ciné Live

    par Véronique Trouillet

    Après un démarrage poussif, ce film devient un voyage fantasque peuplé de moments de joie de vivre et de captivantes bizarreries.

    Télérama

    par Jacques Morice

    Entre mélancolie et fantaisie, le film décolle progressivement du quotidien banal pour se transformer en fantasmagorie. Pas mal de motifs poétiques dans ce ballet sentimental, hélas agencé, par moments, comme un collage de vignettes.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top