Mon compte
    Dragon Ball Super: Broly
    note moyenne
    3,7
    2430 notes dont 289 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 289 critiques par note
    72 critiques
    62 critiques
    66 critiques
    35 critiques
    30 critiques
    24 critiques
    Votre avis sur Dragon Ball Super: Broly ?

    289 critiques spectateurs

    maddz
    maddz

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 16 critiques

    2,0
    Publiée le 19 mars 2019
    Beaucoup de bagarre ! C’est long : les dernières 45 min sont interminables ! Faut vraiment s’accrocher et être un grand fan !
    Lesfilmsdecrazyduck
    Lesfilmsdecrazyduck

    Suivre son activité Lire ses 24 critiques

    3,5
    Publiée le 11 janvier 2020
    Dragon Ball Super : Broly est un film généreux qui offre aux fans de l'univers Dragon Ball et aux autres des combats épiques ainsi que des environnements riches le tout mené tambour battant, visuellement réussit ce film d'animation made in japan n'a pas fini d'exploser le box office mondial.
    La critique complète à lire ici : https://crazyduckmovies.blogspot.com/2019/03/dragon-ball-super-broly.html
    Anthony Q.
    Anthony Q.

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 12 critiques

    2,5
    Publiée le 26 mars 2019
    Mouais....j'en avais entendu tellement sur ce film, c'est franchement pas dingue.
    La 1ère partie est horriblement ennuyeuse, l'histoire parait longue, mal racontée...
    Pour les combats ensuite on est servi mais alors faut vraiment aimer ça, adorer ça ! Et il ne faut pas être épileptique !
    Ca va dans tous les sens à une vitesse incroyable, on prend toutes les couleurs fluos du monde à chaque seconde à la limite du tournis, épuisant ! En sortant de là on à l'impression d'avoir soi même disputé le combat.
    La scène de fin est plutôt mauvaise.
    Sébastien I
    Sébastien I

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 14 critiques

    3,0
    Publiée le 26 mars 2019
    Dragon Ball revient en force sur grand écran et il faut s’en réjouir. Son omniprésence, sur tous les supports d’aujourd’hui, renvoie à ce que ses plus vieux fans appellent l’âge d’or.
    Le film en joue d’ailleurs, tachant de canoniser l’iconique Broly, dont le nouveau background offre de nouveaux horizons à la série en même temps qu’il efface l’origine de sa colère envers Goku (que je regrette en partie, le « Ka-ka-rrrro-tooo » ayant participé au culte du personnage, jusqu’en jeux vidéo).

    L’intro détaillant la chute de Saiyens est un régal, elle apporte son lot de détails (importants) et offre un combo design/animation rappelant là aussi les plus belles heures. L’émerveillement s’étend jusqu’aux combats en 1vs1, portés par les excellents comédiens français assurant toujours les voix avec brio, plus de 20ans après.
    Les musiques en revanche, ne portent rien du tout. Pas l’ombre d’une émotion, pas une note qui touche la corde sensible, mais du vomi musical sans âme, un peu comme pour DB Super (à un ou deux morceaux près faisant mouche dans la série) et très, très loin des compositions d’antan (à commencer par celles de Tapion si l’on veut comparer avec une autre sortie ciné de DB).

    Les mélodies ne parviennent donc pas à sauver la dernière partie du film, un gros tiers, dédié à un combat où se multiplient les effets et les cris, une surenchère permanente dépourvue d’inspiration et c’est bien dommage.
    En résulte un (attention spoiler dans le mot qui va suivre)...

    ... en résulte donc un personnage de Gogeta beaucoup moins majestueux que dans le film Janemba, où quelques secondes à l’écran, avaient suffit pour marquer toute une génération.

    A mes yeux, ce film se situe entre les meilleurs d’antan (Janemba, Tapion, Broly, Bojack) mais tout de même loin devant les Broly 2 et Bio Broly qui avaient eux aussi connu une sortie en salle.

    Surtout, ce Broly-là appartient à la nouvelle génération, il marquera les esprits des enfants et ados d’aujourd’hui, ceux qui le défendront peut-être dans 10 ou 20 ans face à d’autres films de la saga. Cela serait plutôt bon signe d’ailleurs, cela signifierait que Goku continue de nous accompagner malgré les années.
    C’est d’ailleurs ce qui est en train de se passer, et c’est plutôt génial, alors on en redemande, mais par pitié, payez de bons compositeurs et retourner aux musiques orchestrales !
    Ti Nou
    Ti Nou

    Suivre son activité 230 abonnés Lire ses 2 813 critiques

    2,0
    Publiée le 17 avril 2019
    Après un premier acte plutôt réussi approfondissant le passé d’un personnage emblématique, le second n’est qu’un long affrontement sans surprise. C’est peut-être moins mauvais que "Battle of gods" ou "La résurrection de Freezer" mais la saga de Toriyama fait encore la preuve de son incapacité à faire évoluer ses personnages et s’enferme toujours un peu plus dans les mêmes poncifs.
    Thomas G
    Thomas G

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 32 critiques

    3,0
    Publiée le 18 juillet 2019
    Les fans inconditionnels de la premiere heures et notamment des OAV des années 90 ont un peu de mal avec les recents films. Non pas qu ils soient mauvais mais vraiment pas au niveau graphiquement et scenaristiquement.

    Cette relecture de Broly et meme de certains éléments (comme le pere de Goku) n egalent pas l aura mythique des originaux. "L OAV le pere de Sangoku" et "Le guerrier Millenaire" etant pour beaucoup et dont moi, parmis les 2 meilleurs des films DBZ des années 90.

    On a ici affaire a une revisite de ses élements qui ne prennent pas en compte l histoires des deux OAV precedemment cités. Cela ne veut pas dire que le film est mauvais. Au contraire, le nouveau Broly est reussit, les bastons sont bien nerveuses, quoi qu un peu repetitives dans leur déroulements, avec un effet de zoom et distortion clairement abusif...

    Des clins d oeils sympa, notamment au film fusion sortie au cinéma en france au milieu des années 90, et qui la aussi n est pas inclu dans la timeline de ce film.

    En résumé, on est encore tres loin de la qualité des premiers films et notamment de l original de Broly, mais le fan restera cependant agreablement surpris par le dynamisme et le scenario sympatique de ce dernier né des films Dragon Ball Z.
    Charles-Henri C
    Charles-Henri C

    Suivre son activité Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 19 janvier 2019
    Le film est une merveille d’animation durant la presque tout le film, nous avons de magnifiques approfondissements de personnages durant la 1ère phase pour passer a du combat incroyable fun et tendu dans la seconde. Le seul point noir très important est qu’il ne conviendra pas aux personnes ne connaissant pas les séries dragon ball au préalable.
    Julyan M.
    Julyan M.

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 3 critiques

    4,0
    Publiée le 16 mars 2019
    Rehausse le niveau de DBS !
    J’étais un peux déçu de la saga du tournoi car un peux trop infantile et un peux incohérente lors des combats mais ce film nous montre le potentiel de DBS !
    On découvre une planète Végéta comme on ne l’a jamais vue (ça change de l’histoire vue dans les précédents films/manga/anime mais ça reste intéressant) et un Broly (canon enfin !) surpuissant avec une véritable origine story qui laisse place à une future saga je pense autour de se saiyan.
    On reste un peux sur notre faim car il manque quelques informations mais je pense qu’on en apprendra plus dans la futur saga.
    En tous cas très bon film avec de superbes animations qui vous permettront de ressentir la puissance de tout les saiyan présent !
    bastienrehm
    bastienrehm

    Suivre son activité 8 abonnés Lire sa critique

    3,5
    Publiée le 1 février 2019
    Du bon fan service, dommage que la qualité du dessin change si souvent au cours du film et je ne me ferai jamais aux scenes en CG...
    MI KA IL B
    MI KA IL B

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 2 critiques

    1,5
    Publiée le 25 janvier 2019
    Ce film ne raconte un petit bout d'histoire d'ou le 1.5/5. Sinon c'est encore une gigantesque baston incohérente ou un goku normal tient tête a un broly qui avait le dessus sur un végéta ssj god. Ou broly sans etre super sayen peut rivaliser avec un ssj blue. Ou un broly qui c'est entrainé avec des monstres est aussi capable au bout d'une heure que des experts qui sont passés de maitres en maitres. Ou un type qui a survécu sur un météore ou il ne se passe rien a part son père qui le bride avec un collier électrique serait plus fort que beerus d'après goku. La prochaine fois qu'un dieu de la destruction menace de faire des ravages investissez dans un collier électrique...
    kyu f
    kyu f

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 284 critiques

    2,5
    Publiée le 13 avril 2019
    moi n'étant pas fan de dragon ball en général ce film est de loin le meileur films que jai vu . déja la moitié des songs sont des bruits d'ora , de poings , de cris .... pendant la moitié du film on voit les personnages se battre ce qui peut etre un peux longué . mais l'on ne peut pas enlever le mérites des dessins . par contre un fin trés longuet , des blagues nul . bref un fan de dbz n'aur pas la meme critique que moi mais voila
    GrandSephiroth
    GrandSephiroth

    Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 727 critiques

    3,0
    Publiée le 25 janvier 2019
    Troisième film dédié à Dragon Ball Super, l’épisode Broly se situe quelques temps après le Tournoi du Pouvoir et fait revenir le Saiyan légendaire pour cette fois-ci le rendre canon au scénario en modifiant et en enrichissant son background. Désormais simplement présenté comme ayant un potentiel de combat particulièrement élevé, il est envoyé par le roi Vegeta sur la planète Vampa, par peur qu’il surpasse son fils et qu’il devienne incontrôlable. L’introduction dévoile un épisode inédit du passé avec l’irruption du vaisseau de Freezer sur la planète Vegeta. Son père lui cédant la place en indiquant qu’il sera bien plus sévère que lui, on découvre un enfant Freezer déjà sadique spoiler: qui élimine des Saiyans bien cachés potentiellement hostiles grâce aux dispositifs de détection de puissance, qu’il vient tout juste de présenter
    . De loin le meilleur moment du film, ce passage renoue avec l’esthétique propre et détaillée de Dragon Ball Z, ainsi qu’avec une superbe ambiance dramatique qui posent de véritables enjeux quant à la menace du tyran pour les Saiyans. Un lien plus évident est ainsi établi entre tous ces jeunes Saiyans, prévenant ainsi un face à face intéressant entre Broly et Freezer.

    S’il est aussi très appréciable de voir Gine (la mère de Sangoku) pour la première fois à l’écran aux côté de Bardock, ce dernier est vite éclipsé par la destruction de la planète Vegeta sans même un affrontement contre Freezer, réduisant ainsi toute émotion quant à la destruction du peuple Saiyan. De retour dans le présent, le contraste avec les dessins aseptisés et colorés de Dragon Ball Super fait toujours autant sourire. Freezer revient une fois de plus sur Terre accompagné de Broly et de son père Paragus, avec qui il s’est associé. Paragus a d’ailleurs confectionné un bracelet électrique pour maîtriser Broly au cas où il s’emporte. Très vite le combat s’engage et c’est le début de la fin. Car le combat est long, très long, TROP long durant sa grosse demi-heure quasi non-stop, d’abord face à Vegeta puis à Sangoku avant qu’ils ne comprennent que leur adversaire apprend très vite et multiplie sa force de façon exponentielle. Si la réalisation est dans l’ensemble très correcte, le réalisateur a trop voulu en mettre plein la vue avec un méli-mélo de type d’animations différentes qui nuisent à la lisibilité du combat et encouragent à déformer le visage des combattants.

    Broly est beaucoup moins charismatique que dans le film de 1993 et apparaît surtout avec une chevelure dorée, on le voit surtout avec une aura verte au début de sa dernière transformation avec un défilement à l’écran assez efficace. La fusion effectue aussi son retour, rendant ainsi Gogeta canon mais avec un charisme encore une fois largement rabaissé. L’idée d’inclure Freezer dans un scénario avec Broly est loin d’être mauvaise mais le contexte ne s’y prêtait juste pas du tout, le décalage étant absolument énorme entre l’apparition de Broly et l’époque où Freezer était une réelle menace. Ce dernier se ridiculise encore en faisant bien voir à Broly spoiler: qu’il tue son père en l’appelant comme un gosse
    , tout ça pour qu’il s’énerve et décuple sa puissance, mais la crédibilité de la scène est assez proche du néant. Même le final est bien trop gentillet et on peut s’inquiéter de savoir comment le personnage sera utilisé à l’avenir. Un film correct dans l’ensemble, bien meilleur que les deux précédents (non pas qu’ils aient placé la barre vraiment haute), mais qui vaut surtout pour les nouveaux éléments du passé qu’il apporte.
    Cat B.
    Cat B.

    Suivre son activité Lire ses 4 critiques

    4,5
    Publiée le 26 avril 2019
    Histoire très bien. Graphismes et combats magiques. De l humour à la goku. Pas déçu de ce nouvel episodes. Les doubleurs ne doivent plus avoir de voix !
    Guillaume C.
    Guillaume C.

    Suivre son activité 67 abonnés Lire ses 150 critiques

    3,5
    Publiée le 25 janvier 2019
    Vu en avant 1ère mercredi 24 janvier, la salle comble suffisait à traduire l’attente des fans autour de ce nouveau film de DB Super.

    L’occasion de remettre de l’ordre dans la chronologie de Dragon Ball. Car il ne faut pas oublier que Dragon Ball Super fait fi de tous les OAV de DBZ et devient donc la chronologie officielle (Goku et Vegeta n’ont donc jamais vu Broly). Ce « DB Super Broly » revisite donc les histoires de Bardock et Broly, tout en respectant les grandes lignes des OAV DBZ (qui pour mémoire n’étaient pas canon), afin de les intégrer officiellement à la chronologie de la saga. Plutôt bien fait, il est dommage que la dimension dramatique de ces 2 personnages qui existait dans les OAV de DBZ disparaisse quasi totalement dans ce film. Il faut dire que l’ambiance demeure fidèle à celle de DB Super, c’est globalement léger, mais ça fonctionne bien, on retrouve avec plaisir l’humour débile de Toriyama (dont certaines blagues vont clairement rappeler des bons souvenirs aux fans de DBZ).

    Cette rectification chronologique se fait donc sans surprise, mais reste agréable et constitue le scénario du film, mais Dragon Ball ne serait pas Dragon Ball sans baston et s’il est un peu avare en la matière en début de film, la seconde moitié oublie et le scénario et les dialogues pour laisser place à un gigantesque affrontement. Et là… la claque est monstrueuse, visuellement sublime, démesuré, sa fuse dans tous les sens et clairement Toei Animation met le paquet comme jamais. On assiste tout simplement à l’affrontement le plus stylisé et spectaculaire de l’histoire de la saga, un vrai fantasme pour tout fan de Dragon Ball. A tel point qu’on en oublie sa longueur (au moins 30 minutes) et toutes les faiblesses qui vont avec (une absence d’enjeux totale, un scénario d’un coup réduit à 0, un Broly qui s’énerve en permanence sans trop savoir pourquoi..), bref des vilains défauts qu’on pardonne sans soucis tant le spectacle est énorme (clairement allez le voir au cinéma car vous perdrez une grande partie de l’intérêt sur petit écran), on en prend plein les yeux, les oreilles et la tête et on est la « Waaaaa trop fort » bref comme quand on était gamin devant notre TV.
    Quel dommage qu’en revanche l’animation devienne de mauvaise qualité par moment dans la 2ème moitié du film lors des rares respirations quand la bataille ne fait pas rage. Toei Animation a tellement mis paquet sur l’affrontement que les autres scènes (encore une fois pour la 2ème moitié du film) ne bénéficient pas du même soin. Autre gros défaut, le film se centre sur Vegeta-Goku-Broly-Freezer, pour les autres c’est portion congrue, voire rien du tout, dommage j’aurais beaucoup aimé revoir toute la bande.

    Vous l’aurez compris ce « Broly » a des vilains défauts (comme toute la sage au final) mais ça reste du Dragon Ball alors on lui pardonne tout, parce que c’est culte, parce que ça nous vend toujours du rêve, parce que même si ce « Broly » peut parfois s’avérer agaçant il nous sert ce que tout fan veut voir dans un Dragon Ball, aucune surprise mais de la maîtrise et c’est quelque part tout ce qu’on demande et les applaudissements à la fin sont bien la preuve qu’on est tout de suite preneur d’un nouveau film (perso remettre Cooler dans la chronologie officielle serait parfait).
    Pierre Piette
    Pierre Piette

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 18 critiques

    3,0
    Publiée le 24 mars 2019
    Le film est divisé en deux parties. La première revient sur les événements durant l'enfance de Goku, Vegeta et Broly, avec l'arrivée au pouvoir de Frieza, et sa domination sur le peuple saiyan. Cette partie est fortement inspirée par le chapitre Dragon Ball Minus, dans le livre Jaco le patrouilleur galactique. La seconde partie se passe durant le présent, après le tournoi du pouvoir. Broly, qui a grandi sur une planète hostile aux côtés de son père Paragus, est recuilli par des hommes de Frieza, et recruté pour intégrer l'armée de ce dernier. Le tyran compte sur ce saiyan au potentiel énorme pour tenter une énième fois de prendre le dessus sur Goku.
    Ce nouveau film Dragon Ball est l'occasion de réinterpréter l'histoire de Broly le saiyan légendaire, et de l'intégrer à l'histoire originale. Si cela est plutot bien amené et que l'on prend plaisir à suivre la première partie sur l'enfance de Broly - qui est la plus réussie - on regrettera la nouvelle personnalité de celui qui était un véritable monstre manipulé par son père dans l'OAV de 1993. Le scénario n'est pas très poussé, on ne ressent pas de danger ni de réel enjeu, et est surtout un prétexte pour les 20 dernières minutes de bagarre, qui partent dans tous les sens. Enfin, si l'animation des combats est excellente, cela se fait malheureusement au prix de petits passages très mal dessinés.
    Meilleur que l'animé Dragon Ball Super, mais bien loin de l'age d'or de Dragon Ball Z.

    Scénario: 2,5/5
    Acteurs: 3/5
    Réalisation: 4,5/5
    Bande originale: 2,5/5
    Total: 12,5/20
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top