Notez des films
Mon AlloCiné
    Logan Lucky
    note moyenne
    3,5
    3307 notes dont 213 critiques
    répartition des 213 critiques par note
    7 critiques
    54 critiques
    104 critiques
    36 critiques
    5 critiques
    7 critiques
    Votre avis sur Logan Lucky ?

    213 critiques spectateurs

    romano31
    romano31

    Suivre son activité 197 abonnés Lire ses 1 543 critiques

    4,0
    Publiée le 31 octobre 2017
    Quelques temps après avoir annoncé son retrait du grand écran, Steven Soderbergh revient cette année avec son nouveau film : Logan Lucky. Sorte de Ocean's Eleven chez les pecnos, Logan Lucky est une sympathique comédie qui fait la part belle à ses acteurs. Emmené par les excellents Channing Tatum, Adam Driver et Daniel Craig, le film est à la fois drôle et très humain en même temps. Le tout sur une b.o fort sympathique. Un bon divertissement.
    moket
    moket

    Suivre son activité 200 abonnés Lire ses 3 441 critiques

    5,0
    Publiée le 9 octobre 2018
    Une famille de poissards organise un braquage en réunissant quelques bras cassés. Le plan semble complètement bancal alors que tout est maitrisé... comme le film en fait ! Soderbergh revisite brillamment le film de braquage en redorant le blason de l'Amérique profonde. Les bouseux donnent une leçon d'inventivité et d'humanité. Le film est drôle, rythmé, le casting est top, les acteurs s'amusent et nous aussi !
    cinono1
    cinono1

    Suivre son activité 130 abonnés Lire ses 1 620 critiques

    3,5
    Publiée le 4 novembre 2017
    Steven Soderbergh revient à ses amours pour notre plus grand plaisir. Une histoire de casse racontée avec virtuosité. Pas de grands thèmes abordés pour son retour, c'est du fun et seulement du fun raconté avec la plus grande des malices. Le cinéaste,toujours un tour d'avance sur nous, n'oublie de brosser une galerie de personnages des Etats-unis du sud colorées parmi lesquels on retrouve un Daniel Craig savoureux. La dernière scène est magnifique.
    Scorcm83
    Scorcm83

    Suivre son activité 71 abonnés Lire ses 508 critiques

    3,5
    Publiée le 31 décembre 2017
    Steven Soderbergh est sans aucun doute l'un des cinéastes contemporains à la carrière la plus éclectique, tant dans les sujets traités que dans les genres explorés et dans la réalisation adoptée. C'est un cinéaste total, chef opérateur, scénariste, réalisateur, monteur, bref, une sorte de bourreau de travail assez fascinant. Pour ce *Logan Lucky*, Soderbergh nous propose un honnête film de braquage, suffisamment original pour intriguer et bénéficiant surtout d'une belle brochette d'acteurs, interprétant des personnages hauts en couleurs très réussis. De fait, *Logan Lucky* se consomme comme un agréable divertissement mais n'arrive pas vraiment à dépasser ce stade car il reste bien trop sage et lisse pour interloquer le spectateur plus que ça. Il reste magnifiquement bien filmé, rythmé et mis en scène mais manque de cette "folie" qui transparaissait d'un *Ocean's Eleven* par exemple. Je ne saurai pas vraiment quoi rajouter, il s'agit vraiment d'un bon film, très divertissant, mais qui ne me laisserait malheureusement pas un souvenir impérissable. J'en attendais un peu plus de l'auteur de *Sexe, Mensonges et Vidéo*, de *Traffic* ou de la trilogie *Ocean's*. A voir tout de même !
    shindu77
    shindu77

    Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 1 388 critiques

    3,5
    Publiée le 1 janvier 2019
    Ce film avec des acteurs en mode bras cassés est intéressant et drôle. La mise en scène est efficace et cohérente. Le casting principal est de qualité et se fait clairement plaisir dans le film. C’est typiquement le film qui ne paye pas de mine mais qui est très agréable à regarder.
    Charles G
    Charles G

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 627 critiques

    4,0
    Publiée le 5 novembre 2018
    Qu'il est intéressant de se pencher sur la filmographie de Steven Soderbergh. Celui qui avait reçu la Palme d'Or pour son premier film Sexe, Mensonges et Vidéo, âgé d'une petite vingtaine d'années, est devenu un véritable boulimique de travail au point de s'en dégouter lui-même et de très régulièrement annoncer son retraite du septième art, puis son retour, alternant ce petit jeu au gré de ses envies. Plus personne ne donne d'importance à ses déclarations désormais, mais je voudrais mettre le doigt sur la difficulté qu'il y a, à mon avis, à étudier l’œuvre de Soderbergh, tant elle me paraît hétérogène et diverse, tant en terme de sujets traités que de qualité. Logan Lucky est sans doute l'un de ses meilleurs films : malin, honnête dans ce qu'il retranscrit de la société américaine, humble car il ne prend jamais de haut ses personnages principaux, péquenots du Midwest qui ont toutefois l'intelligence de monter un coup loin d'être donné à tout le monde. C'est prenant, drôle, rythmé comme il faut, et les acteurs jouent juste, du charismatique Adam Driver au surprenant Daniel Craig dans un rôle absolument inattendu. Ce film a débarqué sur les écrans sans prévenir, et c'est une très belle surprise à l'arrivée.
    ATON2512
    ATON2512

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 826 critiques

    3,5
    Publiée le 11 novembre 2017
    De Steven Soderbergh (2017) Délirant et joussif . Une comédie parfois décallée avec des personnages atypiques joués par des acteurs exellents eux aussi décallés (tant on les connais dans d'autres rôles !) C'est drôle, épique et mené avec beaucoup d'humour. Incontestablement des rôles attachants et une plongée dans l'Amérique la vraie celle des gens ordinaires . Avec Channing TATUM, Adam DRIVER et Daniel CRAIG .
     Kurosawa
    Kurosawa

    Suivre son activité 337 abonnés Lire ses 1 448 critiques

    3,0
    Publiée le 24 novembre 2018
    Petit film de casse sympathique qu'est "Logan Lucky", dont le rythme élevé et les couleurs chaudes mettent à l'aise, suffisent à procurer une bonne dose de plaisir. Le divertissement de Soderbergh touche pourtant certaines limites, qui peuvent être expliquées autant par la mise en scène que par l'écriture. Si le braquage en soi est rondement mené, les préparatifs et ses causes sont filmés de manière trop superficielle, un constat lié au schématisme même des personnages. A trop vouloir dynamiser son montage, Soderbergh oublie de faire des scènes qui permettraient de mieux introduire ses personnages et de faire davantage espérer au spectateur la réussite du casse. L'enchaînement des plans est parfois trop rapide, l’interprétation est plutôt inégale (Daniel Craig qui en fait des tonnes dans un rôle à contre-emploi) et la bande-son, si elle est savoureuse, reste malgré tout trop présente et donne l'impression qu'elle "remplit" l'image plus qu'elle ne l'accompagne. En somme, Soderbergh signe une comédie loin d'être désagréable, mais qui expose quelques failles formelles et scénaristiques.
    7eme critique
    7eme critique

    Suivre son activité 289 abonnés Lire ses 2 778 critiques

    3,5
    Publiée le 4 juillet 2018
    Après sa trilogie Ocean's, Steven Soderbergh réitère dans le domaine du casse, à la différence que les professionnels (et accessoirement beaux-gosses en costard) seront ici remplacés par des personnages lambdas, un peu plus paumés, mais néanmoins compétents (enfin, pour ce qui est des meneurs), et nettement moins narcissiques que la bande à Clooney. Le concept n'aura rien d'original en soi, les petits moments de décalages ou d'exagérations interviendront en guise de rythme humoristique, le plan ne forgera pas spécialement le respect mais tiendra pourtant la route, et l'écriture générale restera appréciable, de quoi nous divertir facilement. Les films de casses et autres braquages en tout genre sont rarement d'un rythme ennuyeux, le cinéaste ne surprendra pas dans cet exercice avec ce "Logan lucky", mais nous prouve qu'on peut toujours compter sur lui dans ce domaine pour passer un agréable moment. "Chou-fleur !"
    Le cinéphile
    Le cinéphile

    Suivre son activité 244 abonnés Lire ses 2 412 critiques

    4,0
    Publiée le 6 mars 2020
    Avec Logan Lucky Soderbergh revient à une simplicité salvatrice. Drôle et touchant, le film est très spontané, surtout grâce à ses personnages sensibles, loosers magnifiques, tout droit sorties d'un film des Coen. Rythmé, coloré et porté par une bande originale rock et folk, Logan Lucky s'inscrit dans un cinema anglais pop à la manière des films de Boyle, Ritchie, Wright ou Vaughn. https://www.justfocus.fr/cinema/critique-de-logan-lucky-de-steven-soderbergh-sorti-de-sa-retraite-pour-loccasion.html
    Cinememories
    Cinememories

    Suivre son activité 93 abonnés Lire ses 1 060 critiques

    3,5
    Publiée le 5 février 2018
    Le retour de Steven Soderbergh surprend autant que ses twists habituels. Le père de la saga « Ocean’s » nous revient avec un nouveau braquage des plus anecdotiques. On explore les fossés de deux extrêmes, constamment relancés dans un récit très mouvementé. On y étudie ce qui distingue l’échec de la réussite, le riche du pauvre, ou encore la poisse de la chance. Le caractère peu encourageant est souvent associé à la famille Logan, qui aura toujours un cran de retard pour rattraper leur condition. Cela dit, le rêve Américain reste d’actualité avec une gourmandise qui rime avec ambition. Victimes d’injustice dans une société oubliée du sud, les frères Logan, Jimmy (Channing Tatum) et Clyde (Adam Driver) tentent un casse particulier. Décidant de reprendre leur vie en main, ils vont essayer de surmonter leur condition physique qui les emprisonne dans une routine bien fastidieuse. Joe Bang (Daniel Craig) vient alors leur apporter l’expérience et la sérénité dans une affaire que personne ne domine au final. On aurait pu détourner davantage les codes en adoubant l’absurde, mais on préfère l’utiliser comme un pivot, sans qu’il ne transcende l’écran. Aidés par ses deux frères, encore plus perchés que lui, l’opération prend une tournure comique, mais futile face à au thème principal. En effet, ce casse n’est qu’un prétexte de plus pour dénoncer une certaine mentalité. On garde à l’esprit une comédie simpliste, travaillée sur des dialogues à en faire relâcher la pression. Mais le ton change clairement dans l’approche de l’équipe montée. On ne s’adresse plus à des protagonistes qui profitent pleinement de conditions saines dans leur intervention. Moins riches, donc plus exotiques, les Logan se livrent dans une aventure où leur naïveté tutoie nettement la chance. Intouchables par choix du metteur en scène, on jour sur l’approximation des situations pour que l’humour fasse son effet. Très peu de décalage, le sujet est maîtrisé sans que certaines longueurs viennent troubler le visionnage. Désormais, le talent de mise en scène n’est plus à remettre en cause, car malgré un recyclage poussif, c’est dans les acteurs que le réalisateur confie la survie de son comeback. Et au-delà de la magouille que préparent la fine équipe de bras cassées, on peut entrevoir un message sur un état dans le fond du panier. Exilé de toute influence politique, les habitants, à l’image des Logan et de leur entourage, sont soumis à des conditions qui n’évolueront pas en leur faveur. Aucune opportunité ne viendra les soutenir pour les plus courageux. La majorité s’isole dans leur routine qui les fait régresser, voire échouer. On passe par de nombreux exemples afin de nous montrer que la sécurité à la santé est compromise ou que les industries ne donnent signe de vie que par intermittence, comme pour le NASCAR ou pour les authentiques concours d’enfants. Et il en va de même sur les interventions sportives que sont les courses de voiture, greffées dans une tradition plutôt mondaine dans l’histoire de la nation. Après avoir réussi un magistral remake, Soderbergh nous prend à contre-pied en nous proposant une parfaite antithèse des Ocean’s. Le réalisateur parvient à déterminer avec justesse la notion d’équilibre entre le divertissement et la morale qui pousse à réflexion dans l’intrigue. « Logan Lucky » développe ainsi un propos très axé sur un rapport de force vis-à-vis du système. Les deux frères conditionnent l’image de héros Américains, à savoir le soldat et le grand joueur de football. Chacun y a sacrifié son ambition ou sa passion, que ce soit pour le collectif ou sa performance individuelle. On parvient alors à prouver que les limites de ce genre de réalisation sont repoussées, signant ainsi un discours assez équilibré entre une étude sociale et un braquage en toile de fond.
    Nicolas S.
    Nicolas S.

    Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 1 363 critiques

    3,5
    Publiée le 28 novembre 2017
    Steven Soderbergh revient aux affaires après avoir annoncé qu'il se retirait. C'est le scénario de "Logan Lucky" a donné envie au réalisateur de cesser son "au revoir". Pourtant il s'agit d'un film de casse or il l'a déjà traité, notamment avec "Ocean's Eleven". "Logan Lucky" a donc quelque chose de particulier, quelque chose de plus qu'un simple film de casse pour le pousser à revenir et en plus pour un film sur un braquage ! C'est vrai, "Logan Lucky" a quelque chose de plus : ce n'est pas tant un film de braquage qu'une comédie sociale. C'est assez flagrant lorsque l'on s'intéresse aux personnages. La plupart (pour ne pas dire la quasi-totalité) sont assez limités intellectuellement et ils font tous parties de cette Amérique blanche, pauvre mais très fiers de leur pays. Le genre de personnes à voter Républicains à chaque génération. Soderbergh filme ces bras cassés (pas de jeu de mot douteux avec l'infirmité d'un personnage) avec tendresse mais se moque parfois d'eux. Et l'essentiel de la comédie passe par ces personnages plus que par le braquage en lui-même. On suit leur pérégrinations avec amusement et l'on partage la tendresse du réalisateur pour eux. Cependant, "Logan Lucky" n'est ni hilarant ni ahurissant. Du coup, il ne marquera pas la filmographie déjà bien chargée du réalisateur. En lui-même, ce film est bien mais si on le met en parallèle avec tout ce qu'il a fait d'autre, il peut décevoir. L'important donc, c'est de voir ce film indépendamment du reste de la filmographie du réalisateur, une sorte de plaisir coupable que s'est octroyé Soderbergh.
    Rainfall_Shadow
    Rainfall_Shadow

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 393 critiques

    4,5
    Publiée le 3 novembre 2017
    un film humouristique, drôle et touchant qui nous raconte l'histoire de deux frères dans l'Amérique profonde, mués par l'envie de vaincre le destin et prouver aux autres qu'ils ne sont pas que des poissards ... ça m'a fait penser à l'excellent arnaque,crime et botanique ...
    Yves G.
    Yves G.

    Suivre son activité 578 abonnés Lire ses 2 263 critiques

    3,5
    Publiée le 27 octobre 2017
    Les Logan ont la poisse. Jimmy l'aîné (Channing Tatum) aurait pu devenir pro au football américain si une mauvaise blessure au genou ne l'avait définitivement écarté des stades. Clyde le cadet (Adam Driver) a perdu une main en Irak. Mellie la sœur (Riley Keough) s'en sort le moins mal grâce à son emploi de coiffeuse. Pour chasser la malchance et sortir de la galère, le trio décide de réaliser un casse. Ils s'adjoignent les services de Joe Bang (Daniel Craig) un expert en explosif qui purge une peine en prison. Steven Soderbergh est de retour. Le génial réalisateur américain avait portant annoncé son départ définitif du cinéma il y a quatre ans. Il s'était borné à tourné une série "The Knick" sur les débuts de la chirurgie hélas abandonnée au bout de sa seconde saison. Le plus jeune lauréat de la Palme d'Or ("Sexe, mensonges et vidéo" en 1989) a signé quelques uns de mes films préférés : "Traffic", "Solaris", "Contagion"... Avec une efficacité inentamée, il reprend la recette éprouvée de la trilogie "Ocean Eleven/Twelve/Thirteen" : la préparation et l'exécution d'un braquage sophistiqué. Mais si "Ocean Eleven" se passait dans les palaces de Las Vegas et avait pour héros les mecs les plus sexy de la planète, "Lucky Logan" prend la direction opposée : l'action se déroule dans l'Amérique profonde, qui vote Trump en écoutant l'hymne national la main sur le cœur, qui emmène ses petites filles à des concours de beauté et qui regarde le week-end des voitures tourner en rond. Et ses héros sont des ploucs, des rednecks, des losers magnifiques qui cherchent à se venger d'une vie qui ne leur a jusqu'alors pas été bien douce. Soderbergh est suffisamment habile, dans l'écriture de son scénario comme dans sa direction d'acteurs, pour nous tenir en haleine pendant près de deux heures. Son film n'en est pas moins construit sur un hiatus. Ses héros nous sont présentés comme de sympathiques abrutis sudistes - comme George Clooney dans "O'Brother" - mais la sophistication du plan qu'ils mettent en œuvre ne cadre pas avec leur simplicité bon enfant.
    Jonathan M
    Jonathan M

    Suivre son activité 83 abonnés Lire ses 1 366 critiques

    3,5
    Publiée le 15 novembre 2017
    Au regard de l'affiche de Logan Lucky, on peut se demander si on est face à un poster grossier d'une star du rap US ou bien une annonce du prochain salon de tuning en Caroline du Nord. Qui plus est quand on connaît les dernières contre-performances de réalisation signées Steven Soderbergh, qui enchaînait les projets de mauvais goûts au cours de cette dernière décennie. Mais on y est pas du tout. D'entrée, on est dans un film des frères Coen, ou presque. L'univers est planté au milieu de ces deux frangins - Tatum & Driver complément déjantés. Le film est d'abord une franche comédie ou il est facile de rire aux éclats tant les acteurs font vivre le burlesque. Un film de casse qui ne passera jamais vraiment par la case thriller, mais ouvre un regard sur une Amérique à la fois peut montrée et tellement intéressante ! Il y a ce flegme dans les interprétations qui rend le film divertissant et toujours là on l'attend pas. Rudement bien écrit et casting nickel, une bonne surprise.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top