Mon compte
    Moi, Tonya
    Note moyenne
    4,0
    4380 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Moi, Tonya ?

    280 critiques spectateurs

    5
    20 critiques
    4
    146 critiques
    3
    99 critiques
    2
    10 critiques
    1
    4 critiques
    0
    1 critique
    Trier par :
    Les plus utiles Les plus récentes Membres avec le plus de critiques Membres avec le plus d'abonnés
    L'AlsacienParisien
    L'AlsacienParisien

    602 abonnés 1 402 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 25 février 2018
    J'avais vraiment hâte d'aller voir "Moi, Tonya" suite à ses nombreuses nominations mais aussi pour cette biopic originale et décalée qui revient sur l'un des fait divers qui a marqué le monde olympique dans les années 90. La forme n'a rien de classique mais retrace habilement les étapes phares de la patineuse, de son enfance à ses 40 ans, ponctuée par des interviews des différents personnages de son entourage, de sa mère à son ex, en passant par son ex-entraineuse et son ex-garde du corps. Ce montage donne beaucoup de rythme, surtout dans la première partie du film où la mère est au coeur de l'action. L'interprétation d'Alison Janney (favorite pour l'Oscar du second rôle féminin) est politiquement incorrecte, cruelle mais au fond drôle et pudique. Elle est à l'image du film, vulgaire, très drôle et démente, tout comme ces partenaires. Margot Robbie, quant à elle, se la joue compétitrice féroce dans ce sport impitoyable du patin sur glace ! Elle est imprévisible et impertinente, mais aussi maudite et désespérée si bien qu'on ne peut que trouver son destin dingue et insolite ! Derrière le ton central de la comédie et du second degré se cache un portrait émouvant et censuré d'une femme prise au piège par sa propre réputation. Le scènes finales sont brillamment menées par la sincérité de jeu de Margot Robbie ! La mise en scène de Gillepsie est efficace, parfois inégale à cause de certaines longueurs (et le collage de la tête de l'actrice sur un corps de patineuse pro lors des scènes de compétition est mal finalisé et le rendu est pas terrible), mais on prend plaisir à suivre ce faux documentaire, entre rires et émotions, indignation et apitoiement. Tonya Harding prend sa revanche avec ce film qui la célèbre comme une anti-héroïne, chevronnée et condamnée pour ses origines sociales et sa langue bien pendue !
    islander29
    islander29

    793 abonnés 2 291 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 22 février 2018
    Le film est assez passionnant, et en cette époque de jeux olympiques, sa programmation est judicieuse.....Le rythme du film est soutenu, entre fiction et "documentaire" et cela fonctionne parfaitement.....Bon jeu d'acteurs, détails croustillants, morale politique et analyse sociale, le film est exhaustif, et donne un panorama des années 80, 90 de haute tenue.......Je dois dire que j'ai retrouvé des images d'archives avec plaisir, la journaliste asiatique de CBS Connie Chang ( sur CBS ?)... Le film a aussi de superbes seconds rôles, des méchants très américains, désabusés et vulgaires, qui renvoient aux péchés américains enfouis dans l'histoire américaine, un mélange de vice et de violence qui parle aux tripes......Peu d'images de patinage, une vraie histoire de petits gangsters, une maman psychopathe, des médias assoiffés de scoops scabreux, il faut découvrir ce personnage qui fut à son époque aussi populaire que Bill Clinton, et ce n'est pas un film su le sport loin de là, mais bien plutôt un thriller .....Je conseille....
    moket
    moket

    462 abonnés 4 229 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 2 mars 2019
    Un biopic rock 'n roll, incisif, drôle et mordant sur le destin néanmoins tragique de Tonya Harding. Le ton est décalé, la BO déchire et Margot Robbie est formidable.
    Vanessa L
    Vanessa L

    262 abonnés 821 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 4 avril 2018
    Je me souviens encore de l’époque de cette histoire, étant une grande fan de patinage, impossible de rater ça et de ne pas connaître les personnages dépeint dans le film. J’avais donc envie de voir ce film mais pas évident de le trouver à l’affiche partout et pourtant il le mérite ! Le casting est très bien choisi, totalement en raccord avec les vrais personnes et on ressent trop bien la vie de l’époque. On ressent également la pression que peuvent avoir certains patineurs face à la compétition, les juges mais également celle de la famille et des entraîneurs. C’est un peu ce qui se passe pour Tonya, elle n’est pas riche, doit se faire ses propres costumes et elle est saquée à cause de cela malgré pourtant un excellent patinage. De plus, elle n’a pas une vie facile entre sa mère totalement folle qui lui fout une pression de dingue et son mari qui la bat. Tout tourne au drame quand une concurrente se retrouve blessée volontairement pour l’écarter de la compétition. Même si Tonya n’y est pas pour grand chose, elle prendre les conséquences quand même qui s’impose ! Une histoire terrible qui signera la fin de sa carrière !

    En résumé, Moi, Tonya est un sacré film sur une histoire qui a fait la une de la télévision de l’époque ! Je me souvenais de cette histoire même si je ne me souvenais pas clairement de tout mais maintenant que j’ai vu le film je ne peux que me dire “wow quelle histoire� ! Un film très bien joué, une histoire folle et le patinage en fond ! Un film à voir absolument.
    romano31
    romano31

    254 abonnés 1 543 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 31 décembre 2019
    Moi, Tonya est un biopic passionnant mélangeant habilement comédie et drame et dans lequel Margot Robbie livre une prestation absolument remarquable et habitée de Tonya Harding. Le film revient sur la vie de Tonya Harding donc et notamment sur la fameuse affaire Harding-Kerrigan qui a secouée la presse et le monde du sport. En plus de Margot Robbie, le film peut compter sur un très bon Sebastian Stan ainsi qu'une formidable Allison Janney, magistrale dans le rôle de la mère de la patineuse ce qui lui a valu plusieurs récompenses dont un Oscar et un Golden Globe. Côté technique, la réalisation est maîtrisée, les scènes de patinage sont bien filmées, le rythme du film est soutenu et il y a une très bonne b.o. Je ne peux donc que vous conseiller ce film à la fois drôle et touchant.
    SebLefr3nch
    SebLefr3nch

    167 abonnés 686 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 23 février 2018
    Le patinage artistique fût secoué par cette affaire. Avec ce biopic, on assiste à la montée de Tonya Harring dans ce sport qui était sa passion et toute sa vie. On fait connaissance de son entourage très farfelu de l'époque, une mère tyrannique, un mari violent, un garde du corps mythomane, ... C'est tellement énorme et inconcevable tout ce qui se passe dans cette histoire qu'on se demande si c'est vraiment réel. La réalisation l'aborde, en plus, avec un ton proche de la comédie, ce qui nous donne souvent des fou-rires tellement c'est irréaliste. Et pourtant toutes ces personnes existent bien et tout s'est déroulé ainsi. On peut féliciter Margot Robbie qui est vraiment incroyable. Elle est, évidemment, doublée durant les passages de patinage (d'ailleurs les effets spéciaux qui remplace le visage de la patineuse par le sien se voient un peu) mais elle réalise quand même quelques pas. Allison Janney est incroyable. Elle est vraiment drôle en mère tyrannique. La bande son nous replonge dans le début des années 90, avec plaisir. Un bon biopic qui nous sort un peu de l'ordinaire.
    shindu77
    shindu77

    78 abonnés 1 587 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 9 mars 2018
    Ce film est une réussite et ce pour plusieurs raisons. Tout d’abord le casting et en l’occurrence l’héroïne ainsi que sa mère. Elles sont exceptionnelles. Toutefois, le reste du casting n’est pas en reste. Ce qui est assez bien aussi, ce sont les moments avec de l’humour, un humour certes décalé mais du coup qui rend le film encore meilleur. La dramaturgie est bien assurée.
    iceman7582
    iceman7582

    42 abonnés 1 158 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 10 mars 2019
    Sur un scenario rocambolesque inspiré de faits réels, ce film vaut surtout pour la performance de Margot Robbie ! Métamorphosée et totalement impliquée dans son personnage, elle tient ici son premier vrai grand rôle.
    Bearnais64
    Bearnais64

    35 abonnés 747 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 12 mars 2019
    Film surprenant par sa disposition. L'histoire raconte des faits réels entourant la carrière brisée de la patineuse américaine Tonya Harding. Sur le papier, rien de vraiment emballant avec une simple rivalité dans le sport qui va tourner mal. Hélas, très fréquent dans le sport de haut niveau. Mais ce qui rend ce film intéressant s'est la façon dont le long métrage est construit. En effet, il ne s'agit pas d'une histoire linaire mais en réalité d'une interview des années plus tard sur les évènements. Chaque protagoniste va raconter l'histoire de l'agression. On se retrouve donc avec un film découpé à la fois en scène d'interview avec les personnages aujourd'hui et des "flash back" sur la construction à la fois de la carrière entière de Tonya Harding et sur l'agression. C'est ce que je trouve très bien dans le film c'est que toute la vie de la patineuse est racontée et pas seulement la partie moins glorieuse. On se rend alors compte que la vie de cette jeune femme talentueuse n'a pas été toute rose et on peut ainsi comprendre son geste (sans l'excuser). Ce film mélange ainsi la narration et le documentaire. Film plutôt intéressant et bien fait avec un excellent trio Margot Robbie, Sebastian Stan et surtout Alisson Janney.
    Estonius
    Estonius

    2 664 abonnés 5 299 critiques Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 5 février 2020
    Un étonnant biopic sur les coulisses d'un sport à la fois très technique et tape à l'œil. La culture du winner est magistralement dénoncée par le biais du personnage d'Allison Janney, dont la performance la propulse dans le club des plus horribles méchantes du cinéma. Les seconds rôles sont bien vus, quant à Margot Robbie, un seul mot pour la qualifier : exceptionnelle. Le film porte aussi un regard acide sur le jury des compétions. Pour le reste, c'est du cinéma et du bon, le réalisateur et la productrice puisque c'est aussi Margot Robbie, nous livrent un point de vue sur les événements sans trancher. Est-ce la bonne version ? Qu'importe après tout, le cinéma peut tout se permettre quand il le fait bien !
    Le cinéphile
    Le cinéphile

    627 abonnés 2 717 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 2 mars 2018
    Biopic efficace mais académique, Moi, Tonya vaut surtout pour la prestation sans faille de Margot Robbie, et pour quelques idées de mise en scène lumineuses. Les personnages sont bien écrits, et cette histoire passionnante méritait d'être dépoussiérée.

    https://m.facebook.com/la7emecritique/

    http://www.justfocus.fr/cinema/moi-tonya-critique-film.html
    7eme critique
    7eme critique

    482 abonnés 2 778 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 17 mai 2018
    Margot Robbie est tout bonnement impressionnante, et les seconds rôles sont également impeccables, en particulier Allison Janney dans le rôle de la mère (elle méritera amplement son Oscar). La réalisation est géniale, elle nous renverra avec brio dans les années 80/90, et proposera de superbes idées de mise en scène (notamment son utilisation des faces caméra), qui plus est, adossée à un montage, une musique, et des dialogues réussis. La technique est donc là (en cherchant la petite bête, on ne pourra lui reprocher que ses effets-spéciaux quant à la greffe du visage de Margot Robbie sur le corps de la patineuse professionnelle), mais le scénario, tantôt déjanté et comique, tantôt touchant et dramatique, sera également de qualité. On ne s'attendait pas à être aussi surpris par le style si frais et si efficace de ce "Moi, Tonya", qui apportera un souffle nouveau dans la catégorie biopic. Les images originales qui viendront clore le film seront d'autant plus émouvantes et intenses après avoir découvert ce parcours de vie (attention à la larmichette). "Moi, Tonya" surprend véritablement, il faut dire qu'il arrivera à faire apprécier le patinage au public non initié, et en ça, c'est déjà une sacrée prouesse. Un sublime biopic à voir de toute urgence !
    videoman29
    videoman29

    214 abonnés 1 813 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 15 mars 2019
    « Moi, Tonya » raconte avec humour et réalisme la tumultueuse carrière de la patineuse américaine Tonya Harding. On découvre donc sa jeunesse, particulièrement houleuse, au sein d'une famille très modeste dominée par une mère alcoolique, agressive et totalement dénuée d'empathie. A force de volonté, la jeune Tonya parvient pourtant à faire son trou dans le petit monde du patinage artistique, finissant même par être acceptée dans l'équipe US, à l'aube des Jeux Olympiques de 1994. C'est alors que l'affaire Nancy Kerrigan éclate au grand jour... cette autre patineuse, rivale de Tonya, est cruellement blessée au cours d'une agression qui l'empêche de participer aux jeux. Le fait divers fait grand bruit outre-atlantique, d'autant que l'enquête pointe du doigt l’entourage directe de notre pauvre « héroïne ». Côté technique, la réalisation signée Craig Gillespie est finement travaillée et l'histoire se révèle suffisamment riche pour qu'on ne décroche pas un instant. Il faut dire que la distribution est également à la hauteur, Margot Robbie étant juste parfaite dans le rôle titre. Du coup on s'attache immédiatement à cette sportive complexe, sans doute pas totalement innocente mais qui a tout de même été victime d'une évidente injustice... A découvrir, donc, pour se faire une idée plus précise sur ce sport aux rouages secrets et compliqués.
    Ricco92
    Ricco92

    188 abonnés 2 102 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 27 février 2018
    L’entourage est-il très important pour faire une grande championne ? La question est posée. En tout cas, il peut être la cause de la destruction d’une carrière ! L’hallucinante affaire Harding-Kerrigan en est la preuve ultime. Moi, Tonya en fait la démonstration. Sous la forme d’un documentaire reconstitué (le récit est entrecoupé d’interviews réinterprétées par les acteurs du film), Craig Gillespie nous raconte sans le moindre ennui et la moindre surdramatisation (la bêtise des personnages amène de nombreux passages humoristiques permettant d’alléger une histoire qui pourrait être extrêmement lourde) cette histoire incroyable qui défraya la chronique à l’époque. Le cinéaste a l’intelligence de ne pas donner une vérité définitive à ce fait divers (dès le début, on nous indique que les témoignages des protagonistes sont contradictoires entre eux et le principe des interviews entrecoupant le récit permet de l’illustrer). Il arrive surtout à nous intéresser à une histoire où la majorité des personnages (même si Tonya Harding elle-même semble plus être une victime depuis son enfance qu’autre chose) sont soit des êtres détestables (la mère de Tonya) soit crétins (Shawn). Le seul point faible que l’on peut réellement trouver au film est le choix de faire incarner le personnage de Tonya Harding à Margot Robbie dès ses 15 ans. Si le jeu de l’actrice est irréprochable, elle est beaucoup trop âgée (27 ans) pour que l’on puisse croire qu’elle soit une adolescente : il aurait sûrement été plus judicieux de prendre une actrice adolescente (comme cela a été fait pour les passages où le personnage est enfant). Le problème peut d’ailleurs s’appliquer au personnage de Jeff (Sebastian Stan étant carrément âgé de 35 ans). À l’exception de ce petit reproche, Moi, Tonya se révèle donc être un très bon film très plaisant rappelant à quel point la bêtise et la jalousie peuvent entraîner des situations ahurissantes.
    patosud26
    patosud26

    96 abonnés 240 critiques Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 22 mars 2018
    Je vais commencer cette critique en racontant ma vie : J'ai grandi en regardant les compétitions de patinage artistique, ma mère adorant cette discipline. Comme chacun j'avais mes préférences, et elles n'allaient pas vers Tonya Harding ou Nancy Kerrigan, mais vers Katarina Witt. Néanmoins, je me rappelle relativement bien de cette histoire et je me rappelle très bien que la presse avait fait de Tonya Harding, la méchante de l'affaire. C'est donc avec ces souvenirs en tête que j'ai vu ce film, qui nous montre un autre visage que celui reflété par la presse de l'époque. Le film nous apprend plein de choses sur sa mère, une horrible bonne femme, son mari, un boxeur de femme, bête comme c'est pas possible et son garde du corps, encore plus bête. Bête à ce point là, c'est de la caricature. C'est clair, qu'elle n'a pas eu une vie facile, entre le manque d'argent et la violence, et je pense qu'à la fin du film, le public qui connait plus ou moins l'histoire, repart forcément avec une autre image de Tonya. Les deux actrices principales, Margot Robbie et Allison Janney sont remarquables. les mecs ne sont pas mal non plus. C'est drôle, mais avec une pointe de tristesse, de regret, en découvrant les dessous de l'histoire et en se disant que cela aurait pu être autrement.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top