Notez des films
Mon AlloCiné
    Cinéma, mon Amour
    Note moyenne
    3,3
    9 titres de presse
    • L'Express
    • Le Figaro
    • Le Nouvel Observateur
    • Les Fiches du Cinéma
    • Critikat.com
    • Culturopoing.com
    • Transfuge
    • Télérama
    • Le Monde

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    9 critiques presse

    L'Express

    par Eric Libiot

    "Cinéma mon amour" est un portrait magnifique d'un homme magnifique.

    Le Figaro

    par La Rédaction

    L'excellent documentariste Alexandre Belc consacre à Victor un portrait admiratif et captivant.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Le Nouvel Observateur

    par Xavier Leherpeur

    Un champ de ruines au milieu duquel ce militant se dresse avec faconde et désespoir, mais sans renoncer. Héros de l'ombre de ce documentaire mélancolique et narquois. Tout comme son modèle.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Les Fiches du Cinéma

    par Gaël Reyre

    Un film modeste et chaleureux, une ode à la résistance et à la débrouille.

    Critikat.com

    par Ophélie Wiel

    "Cinéma, mon amour" ne se défend pas d'être un brin élégiaque : le spectateur est sommé d'épouser sa cause, et le fait sans déplaisir. Pour Viktor Erice en effet, "le cinéma est un droit social". Et nous n'allons tout de même pas le contredire.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    Culturopoing.com

    par Pierre Guiho

    S’appuyant sur la figure volontaire et dynamique de son héros, Alexandre Belc réalise un film résolument optimiste, loin de toute nostalgie mortifère.

    La critique complète est disponible sur le site Culturopoing.com

    Transfuge

    par Nathalie Dassa

    Si le documentaire ne pousse pas plus avant son sujet, s’en dégage néanmoins une résistance née de la nostalgie et de l’espoir, malgré l’érosion du paysage culturel roumain, et par extension européen, face aux technologies modernes.

    Télérama

    par Nicolas Didier

    Script pour Cristian Mungiu ("4 Mois, 3 semaines, 2 jours"), assistant-réalisateur pour Corneliu Porumboiu (...), Alexandru Belc choisit de rester en retrait (pas de commentaire off, pas d'apparition devant la ­caméra), si bien que les conversations avec le maître des lieux prennent l'allure de monologues tragiques.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Le Monde

    par Mathieu Macheret

    En dépit d’une réalisation purement contingente, et sans grande inventivité, Belc touche à l’une des vérités profondes du cinéma et de la cinéphilie, à savoir leur caractère essentiellement funèbre et morbide, liée au maintien impossible d’un émerveillement d’enfance.

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top