Notez des films
Mon AlloCiné
    Mademoiselle de Joncquières
    note moyenne
    3,9
    2364 notes dont 290 critiques
    répartition des 290 critiques par note
    54 critiques
    148 critiques
    55 critiques
    25 critiques
    7 critiques
    1 critique
    Votre avis sur Mademoiselle de Joncquières ?

    290 critiques spectateurs

    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 826 abonnés Lire ses 3 907 critiques

    0,5
    Publiée le 29 mars 2020
    J'ignorais qui était Mouret, j'ai regardé parce que j'aime bien Cécile de France et que c'était inspiré par Diderot. Ce qui m'a frappé d'entrée, mais apparemment je dois être le seul c'est le langage utilisé. Qu'on s'entende bien, il y a la littérature et le théâtre. Dans ceux-ci les auteurs du 17ème et du 18ème siècle font parler leur protagonistes comme ils devraient le faire eu égard à leur rang, mais non comme ils parlaient réellement. Le cinéma n'a nul besoin de ces artifices surtout trois siècles après. Non, monsieur Mouret personne n'a jamais dialogué de la sorte à grands renforts de longues tirades où ne manquent ni double négation, ni concordance des temps. Vous en connaissez des gens qui parlent par tirades, vous ? Vous en connaissez des gens qui ne se coupent jamais la parole. Le dialogue parlé et le dialogue écrit sont deux choses souvent bien différentes. Pour s'intéresser au langage de l'époque, lisez donc les mémoires de Saint-Simon, vous en apprendrez des bonnes ! J'apprend aussi que le film s'est tapé un César des meilleurs costumes ! Normal Mouret et son costumier ont inventé le costume infroissable et insalissable.
    sameplayerparis
    sameplayerparis

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 91 critiques

    5,0
    Publiée le 16 septembre 2018
    Vraiment enchanté par ce film. Enfin un film qui mérite de se déplacer au cinéma. Les dialogues sont ciselés, les décors sont splendides et justes, Cécile de France et Edouard Baer sont excellents. Quelques situations sont à la limite de l'anachronisme, on pense à un peu trop à "balance ton porc", mais ce n'est pas bien grave. Un grand plaisir !
    pilouchka
    pilouchka

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 9 critiques

    2,0
    Publiée le 17 septembre 2018
    Après une heure d’ennui, certes dans de beaux décors et costumes, on commence à comprendre le mécanisme de la vengeance, enfin un peu de piment ... mais le tout est peu convaincant, surtout ces histoires de passion qui sont jouées sans aucune crédibilité ni émotion, c’en est gênant. Edouard Baer n'était pas le bon acteur pour ce rôle de bellâtre. Je mets 2 * pour la qualité technique.
    Eleanna M.
    Eleanna M.

    Suivre son activité Lire ses 10 critiques

    3,0
    Publiée le 14 septembre 2018
    Un beau film aux images soignées mais gâché par Edouard Baer qui en plus de ne pas coller physiquement au rôle (son physique n’est pas celui d’un tombeur) nous livre une prestation d’acteur digne d’un film amateur. A noter toutefois la prestation remarquable de madame et mademoiselle de Jonquières et les très beaux décors.
    CLAIRE M.
    CLAIRE M.

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 85 critiques

    4,0
    Publiée le 26 octobre 2020
    Hoooo mais on ne veut pas que ça s'arrête ! On en veut encore !!! J'ai été voir ce film en ne sachant pas vraiment à quoi m'attendre mais vraiment là ... j'adhère totalement. Les décors sont superbes, l'ambiance est charmante, les costumes magnifiques, les acteurs sont très bons, je me suis délecté du dialogue (qu'est ce que ça fait du bien d'entendre parler des personnages en ancien français). L'histoire des plus farfelue qui vous emporte tout de suite ! Merci et encore, le film français par excellence qui fait rêver !
    mediterraneo
    mediterraneo

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 91 critiques

    5,0
    Publiée le 13 septembre 2018
    Très beau film. Intelligent et drôle, merveilleusement bien joué par des acteurs en état de grâce. Cela se passe au 18ème SIECLE mais les situations sont très modernes les sentiments des’personnages Très actuels. Mouret réussit un petit bijou.
    Flow
    Flow

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 38 critiques

    4,5
    Publiée le 20 septembre 2018
    Brillant film sur une vengeance féministe. La mise en scène est remarquable. La finesse de l’écriture sublime la subtilité du jeu. Le film offre l’un des plus beaux rôles de Cécile de France. Les seconds rôles sont impeccablement interprétés.
    Crashdownalex
    Crashdownalex

    Suivre son activité Lire ses 5 critiques

    3,5
    Publiée le 17 septembre 2018
    L'intrigue est prenante, le tout très bien fait mais j'aurais tout de même un bémol sur les costumes du marquis du point de vue historique. En effet celui-ci porte toujours des bottes alors que les hommes n'en portaient que pour monter à cheval et pas dans la vie de tous les jours. De plus il ne porte jamais de chapeau à l'extérieur, ce qui était tout à fait inconcevable pour l'époque !
    Dominique B
    Dominique B

    Suivre son activité Lire ses 5 critiques

    4,5
    Publiée le 21 septembre 2018
    Une très belle réussite dans la transposition de la finesse d'esprit du 18ème siècle , dialogues et acteurs au sommet, réalisation impeccable, un vrai bon grand film français, monsieur, il y en a encore scrogneugneu !
    Jorik V
    Jorik V

    Suivre son activité 680 abonnés Lire ses 1 348 critiques

    2,5
    Publiée le 16 septembre 2018
    La filmographie d’Emmanuel Mouret ne dévie pas d’un iota de sa ligne thématique et « Mademoiselle de Joncquières » ne déroge pas à la règle en dépit d’un contexte temporel qui, pour la première fois, passe de notre époque à une époque révolue, en l’occurrence le XVIIIème siècle, et donc au film en costumes. Il disserte donc encore et toujours sur les jeux de l’amour et des sentiments et il le fait toujours aussi bien même si cela ça peut paraître désuet. On peut même dresser de nombreux ponts entre certaines vérités de l’époque et celles d’aujourd’hui (rapport de force entre classes, opposition hommes-femmes, …), donnant un aspect finalement très contemporain à ce nouveau long-métrage. Cette histoire de vengeance amoureuse est reconstituée avec grand soin et tout est à sa place des jolis costumes aux magnifiques décors naturels. Cependant, on ne peut pas dire que « Mademoiselle de Joncquières » soit une franche réussite, pas plus qu’il soit franchement emballant. Ou alors il faut goûter au cinéma du metteur en scène, si particulier et reconnaissable entre tous. On a parfois l’impression d’assister à du théâtre filmé, la mise en scène de Mouret étant souvent trop statique et le matériel de base étant très littéraire. Mais le problème principal du film n’est pas vraiment là. On a surtout la désagréable impression d’avoir vu ce genre d’intrigue une centaine de fois dans divers films d’époque de toutes nationalités. Et une œuvre la domine durant toute la projection, c’est bien entendu l’illustre roman de Choderlos de Laclos, « Les Liaisons dangereuses ». Et donc par ricochet, les films qui en ont été tirés, de la magistrale version de Stephen Frears ou à son pendant français par Roger Vadim en passant par « Valmont » de Milos Forman et l’adaptation contemporaine « Sexe intentions ». Mais, ici, tout est plus trivial et attendu et surtout moins vénéneux donc moins plaisant. En résulte une œuvre trop peu originale et bien trop sage. Il est cependant passionnant d’entendre de si beaux dialogues mettant en avant les beautés de la langue française. Les répliques prononcées par les personnages se goûtent avec délicatesse et on prend un grand plaisir à écouter de si beaux raisonnements au sein de textes si intelligents. Des échanges profonds et érudits qui font du bien en ces temps de massacre de la langue de Molière. C’est d’ailleurs le meilleur atout du film. Mais les acteurs qui récitent le texte manquent souvent de naturel et tout cela sonne parfois faux ainsi mis dans la bouche de comédiens peu habitués à ce genre de texte. Edouard Baer, notamment, semble un choix peu judicieux pour incarner ce marquis hédoniste. Il n’arrive pas à transcender son statut d’acteur bien de notre époque et manque de charisme et de charme. Cécile de France s’en sort un peu mieux dans le rôle de cette comtesse vengeresse. Tout bien pesé, « Mademoiselle de Joncquières » se laisse regarder mais ronronne un peu, manque de piquant et de rythme, et surtout d’un script plus incisif et novateur. Plus de critiques cinéma sur ma page Facebook Ciné Ma Passion.
    Christoblog
    Christoblog

    Suivre son activité 478 abonnés Lire ses 1 310 critiques

    4,0
    Publiée le 17 septembre 2018
    Excellente surprise que ce nouveau film d'Emmanuel Mouret, qui s'était un peu perdu au fil du temps dans le radotage libertin et contemporain. En transposant son goût pour la dialectique subtile et parfois perverse au XVIIIème siècle, Mouret réalise un coup de maître. Sa langue châtiée et déliée à la fois se marie admirablement avec l'époque et Cécile de France et Edouard Baert, tous deux excellents, semblent se délecter des dialogues, il faut le dire, absolument brillants. Le scénario est suffisamment subtil pour intriguer, séduire, surprendre et enfin renvoyer chacun à sa conscience quand il s'agira à la fin du film de savoir quel personnage est aimable. Ce n'est d'ailleurs pas le moindre mérite de Mouret de donner à voir des émotions profondes à travers le filtre de propos légers, et d'habiller la cruauté du plus beaux des sourires. Une franche réussite, de plus très joliment filmée.
    Jmartine
    Jmartine

    Suivre son activité 91 abonnés Lire ses 510 critiques

    3,0
    Publiée le 23 septembre 2018
    Je ne connais pas le cinéma d’Emmanuel Mouret mais la promotion faite autour de Mademoiselle de la Joncquières m’avait donné envie de voir le film…d’autant que cela fait bien longtemps que je n’avais pas vu un film en costume…Pour son neuvième film il a librement adapté un passage de Jacques Le Fataliste de Diderot…Le marquis des Arcis (Edouard Baer), libertin notoire, s’est lancé à la conquête de madame de la Pommeraye, une veuve jeune et belle… Riche , indépendante, elle résiste avec élégance à la cour du marquis puis finit par y céder..après quelques années d’un bonheur sans faille, madame de la Pommeraye découvre que le marquis s’est lassé de leur union…tout en avouant par orgueil la même lassitude, cette rupture la blesse profondément et elle décide de se venger, monte un projet machiavélique, en mettant dans les jambes du marquis une fausse vertueuse, image de pureté, mademoiselle de Jonquière en permanence accompagnée de sa mère qui joue les duègnes.. Le décor est planté…Emmanuel Mouret nous offre un film plaisant, une succession de tableaux somptueusement filmés, où se meuvent les deux amants livrés à l’art de discourir… dialogues brillants au phrasé subtil et à la syntaxe éclatante…, mais au fond il ne se passe pas grand-chose, le film reste assez prévisible …Le plaisir repose sur les acteurs qui parlent en Marivaux…et à cet exercice, les deux acteurs sont assez géniaux, leur complicité, palpable, déliée dans ce plaisir d’un jeu malicieux et théâtral. Entrées, sorties, ellipses, une demeure, un jardin et le tour est joué. Cela relève de la magie. Magie aussi le fait qu’ils ne semblent pas vieillir alors que l’histoire se passe sur plusieurs années…donnant le temps à l’arbre planté à leur rencontre le temps de pousser !!! Alice Isaaz est parfaite dans cette incarnation du passage du vice à la vertu et sa mère Natalia Dontcheva est tout aussi bouleversante, aristocrate spoliée tombée dans la licence... . Cela n'a finalement rien de fracassant …je me suis d’ailleurs laissé gagner par l’ennui à certains moments….et l’image que l’on en garde s’efface assez vite !!
    jeff21
    jeff21

    Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 295 critiques

    4,0
    Publiée le 13 septembre 2018
    Les ravages de la passion amoureuse poussée à l'extrême pour ce couple d'aristo du 18eme faisant écho à l'art de la manipulation, de la séduction et de la vengeance. Film particulièrement bien réussi et si bien joué par des acteurs inspirés et brillants. Mouret rend hommage à sa façon à l'Amour et à l'oeuvre sublime de Diderot. Un vrai régal sans oublier les costumes la musique et l'image-lumière. C'est beau !
    nada r.
    nada r.

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 83 critiques

    4,0
    Publiée le 21 septembre 2018
    Au début, c’est un peu difficile de rentrer dedans, mais dès l’apparition du personnage éponyme ainsi que de sa mère, on est complètement happé par l’histoire. Mademoiselle Joncquieres est très bien castée et joue parfaitement son rôle. Madame de Joncquieres est tout bonnement incroyable,notamment dans sa détresse face au refus de celle qu elle pensait sa bienfaitrice, de céder à ses demandes. Quel plan ! Quelle vengeance et quelle fin. L’amie du personnage joué par Cecile de France (dont on n’a le nom qu’a la fin il me semble) est aussi géniale.
    tupper
    tupper

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 952 critiques

    2,5
    Publiée le 4 octobre 2018
    Pour être honnête je ne suis vraisemblablement pas le bon client pour ce style de film. Je reconnais que du point de vue réalisation le film est de très bonne qualité. Costumes, décors, dialogues, jeu des acteurs sont parfaitement dans le ton. Édouard Baer et Cécile de France forment un duo convaincant. Par contre le film manque cruellement de rythme. C’est très lent et artificiellement étiré dans la longueur. Certains s’en accommodent peut être moi je me suis ennuyé.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top