Mon compte
    Call Me By Your Name
    note moyenne
    4,2
    9634 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Call Me By Your Name ?

    612 critiques spectateurs

    5
    217 critiques
    4
    166 critiques
    3
    96 critiques
    2
    73 critiques
    1
    32 critiques
    0
    28 critiques
    Chloe A.
    Chloe A.

    Suivre son activité Lire ses 3 critiques

    5,0
    Publiée le 17 mars 2018
    La perfection absolue. Dans le jeu de l'acteur principal, la complexité des personnages, la tolérance et l'intelligence de la famille, l'ambiance générale aussi bien visuelle qu'auditive..
    elriad
    elriad

    Suivre son activité 293 abonnés Lire ses 1 650 critiques

    2,5
    Publiée le 25 février 2018
    Petite déception concernant ce "Call me by your name", très attendu pour moi, nommé 4 fois aux Oscars. Si Timothée Chalamet, (vu dans le très bon "Lady Bird" également nommé aux Oscars), est une belle révélation et porte le film sur lui, si la maison qui sert de décor est une petite merveille, le reste parait trop maniéré, limite artificiel pour cueillir l'émotion du spectateur. Très verbeux, souvent trop, on oscille entre le cinéma de Eric Rhomer et l'esprit nouvelle-vague suranné. Le film aurait tellement gagné en simplicité qu'il apparaît engoncé dans un intellectualisme pesant. Car l'histoire elle-même n'offre rien de bien original et nombre de films ont abordé le thème de l'éveil à la sexualité, à l'homosexualité hédonique, avec beaucoup plus de naturel et de légèreté. Définitivement trop ampoulé...
    Aldo R
    Aldo R

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 10 critiques

    5,0
    Publiée le 12 mars 2018
    Attention chef d œuvre ! Ce film poignant est une véritable bouffée d air frais, un vent d optimisme bien que la fin n échappe pas à la douleur d une passion, celle du thème universel de l amour impossible. Le cadre et l ambiance d un été italien dans les années 80 nous plonge dans une sorte de dolce vita, de sérénité fort agréable. Contrairement à beaucoup d autres films traitant de ce thème, rien tout au long du film ne vient contrarier cet amour naissant et surtout pas les jugements négatifs. Et c est aussi ce qui fait la force de ce film, l esprit de tolérance qui s en dégage. Et en premier lieu celui des parents admirablement et sobrement interprété, tout en pudeur à l image du (presque ) monologue final du père qui, si vous êtes sensible, vous tirera les larmes sûrement.
    mateo-57
    mateo-57

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 35 critiques

    5,0
    Publiée le 27 février 2018
    Incroyablement sensible, juste, vrai, simple, de petites scènes du quotidien, des vacances en été à la campagne, rien de particulier à faire. Juste être ensemble. Authentique.
    24h après j’y pense encore !
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 16 mars 2018
    Beaucoup de critiques ont pour sujet la lenteur du film ou "qu'il ne se passe rien". Je pense que ces critiques montre que les personnes qui les ont rédigées sont passés à coté du film. Pour adhérer au film il faut accepter sa lenteur. L'attente est la clef qui fait monter le désir entre les deux personnage.
    Le sujet de la découverte de sa sexualité et de son premier amour est remarquablement traité par Luca Guadagnino et le film nous ramène à des sentiments perdus, longtemps enfouis. C'est la réussite de ce film de nous faire ressentir les émotions d'un premier vrai amour. L’environnement doux et lumineux y participe beaucoup comme les acteurs qui sont excellent. Leur jeux en subtilité et en complexité permet de nous identifier à eux.
    Ce film m'a dévasté, je ne peux plus penser à autre chose depuis.....magnifiquement dévasté.
    Juliette F
    Juliette F

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 11 critiques

    4,5
    Publiée le 28 mars 2018
    Magnifique. Une leçon d'amour. Armie Hammer et Timothée Chalamet sont aussi touchants, beaux, droles et vrais l'un que l'autre. La réalisation est superbe : les couleur, la musique, le cadre .. Superbe !
    Ciné M.
    Ciné M.

    Suivre son activité Lire ses 18 critiques

    5,0
    Publiée le 10 octobre 2018
    Tout simplement un chef d'oeuvre ! Un des plus beau film d'amour que j'ai pu voir ! Les personnages sont attachants, les lieux de tournage sont magnifiques et le jeu des acteurs est bluffant. Bravo et merci à Luca Guadagnino pour ce film !
    stnrd
    stnrd

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 22 critiques

    5,0
    Publiée le 11 mars 2018
    C’est le plus beau film que j’aie vu depuis des années !
    C’est d'abord une merveilleuse histoire d’amour, mais qui fait vibrer bien d’autres cordes, une histoire tissée dans la trame d’une vie idéalement imprégnée d’art, de culture, de savoir, dans la douceur fugace d’un été de la campagne italienne. Cette campagne rêvée se trouve évoquée par de multiples petites touches qui sont autant de moments de douceur ineffable, dans un temps qui semble suspendu : piazza alanguie sous le soleil, plongeon dans la rivière, feuillage bruissant au travers d’une fenêtre, vélo roulant sur le gravillon de l’allée…
    Bien sûr le genre des films de coming-of-age associé au coming-out pourrait apparaître désormais bien balisé, voire rebattu, mais aucun n’atteint à cette plénitude dans l’évocation de moments où la vie s’ouvre à tous les possibles, sans renier la richesse de la patiente construction intérieure d’un adolescent introverti et solitaire.
    Et que dire de la performance de Timothée Chalamet, absolument parfait et bouleversant de vérité, incarnant un personnage fragile et hypersensible avec une pointe d’espièglerie à peine suggérée
    tuco-ramirez
    tuco-ramirez

    Suivre son activité 89 abonnés Lire ses 1 464 critiques

    1,5
    Publiée le 21 mars 2018
    Un été de1983 en Italie, un jeune majeur accepte son homosexualité en succombant au désir pour un bel étudiant américain. Le pitch avait de quoi séduire et les critiques unanimes pour porter aux nues ce film. L’éclosion du sentiment amoureux et la montée du désir chez le jeune homme est bien rendue parce que Timothée Chalamet est déjà un interprète doté d’une grande finesse. Bien rendus aussi ces étés adolescents dont on se souvient tous ; à lézarder, flemmarder, en se disant que tout est possible alors que ces mois en dehors du temps sont faits de tout petit rien. Passez ces motifs de contentements, le reste n’est pas à la hauteur ; pire encore, 2h10, c’est hyper long et on frôle l’ennui total. L’acteur américain est tout droit sorti d’un catalogue de photos de David Hamilton. Et le scénario se révèle une banale bluette qui se serait fait allumer par les critiques s’il avait agi d’une histoire d’amour hétérosexuelle. Tant le propos est banalisé et prévisible. Afficher l’homosexualité suffit à s’attirer la bienveillance des critiques ; mais encore faut-il avoir quelque chose à dire. « Moonlight » avait sa tonalité propre ; dans « 120 battements par minute » la relation homo était émouvante ; et pour le côté bluette « Brokeback Mountain » a déjà fait le job avec talent. Donc ce film malgré un esthétisme parfait fait trop vite flop. Il se réveille juste dans les dernières minutes avec un échange père fils, convenu mais tellement riche qu’il semble expédier ; échange qui a lui seul pouvait faire la moitié du scénario voire un film à part entière. Dommage.
    Mon blog: tout-un-cinema.blogspot.fr
    Nathalie R
    Nathalie R

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 144 critiques

    4,0
    Publiée le 17 février 2018
    Call me by your name laissera comme une sensation de nostalgie. Après ce jeu d'émotions, on restera attendri par cet éveil du désir, par la découverte de la sensualité et par la belle histoire, cette "belle amitié" entre Elio et Oliver.
    Freakin' Geek
    Freakin' Geek

    Suivre son activité 207 abonnés Lire ses 872 critiques

    0,5
    Publiée le 28 février 2018
    Loin des belles histoires d’amour naissant telles que les récents La La Land et Your Name où même au pendant féminin de cette romance LGBT comme Thelma ou Carol qui donnent vraiment envie de tomber amoureux, Call Me By Your Name est un ratage complet tant il paraît interminable. D’un ennui mortel à la longueur démesurée, on ne ressentira strictement rien devant cette adaptation du roman d’André Aciman qu’il faudra mieux lire pour faire marcher son imagination que de devoir supporter cette mise en scène moche qui ne rend pas hommage au cinéma italien ni aux années 80. Et que dire de ces deux personnages principaux loin d’être attachants dont on ne comprendra pas l’attirance qu’ils peuvent ressentir l’un pour l’autre. Certainement l’un de pires films que l’on pourra voir cette année. [lire la critique complète sur FreakinGeek.com]
    Gko
    Gko

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 61 critiques

    3,0
    Publiée le 6 mars 2018
    L’Italie et Oliver manquent d’épaisseur, et la seule véritable scène érotique tourne autour d’une jolie pèche.
    C’est assez dommage car sans cela on excuserait la musique nunuche de Sufjan Stevens.
    Reste que Timothée a un grnd avenir de comédie devant lui s’il ne se malkaulayculkise pas. Le personnage des parents bienveillants est formidable et originalement traité. On voit passer de jolies images et de belles idées qui ont forcément suscité l’enthousiasme, avec de jolies répliques , souvent fortes, souvent subtiles, qui nous épargnent la sensation de regarder un David Hamilton.
    Oui, je suis très partagé pardonnez moi.
    anonyme
    Un visiteur
    1,0
    Publiée le 3 mars 2018
    Malgré un bon jeu d'acteur et une photographie superbe, je me suis beaucoup ennuyé dans ce film, probablement du fait de la distance ressentie avec les personnages... la famille riche multi-culturelle ouverte d'esprit qui passe l'été dans son immense villa où chantent les cigales, c'étaient trop de clichés pour moi et j'ai peine à m'intéresser à leurs problèmes sur intellectualises à mon goût. Bref : déception
    poet75
    poet75

    Suivre son activité 240 abonnés Lire ses 701 critiques

    2,5
    Publiée le 5 mars 2018
    Qu’il est beau, qu’il est tranquille, le petit monde préservé des personnages de ce film ! S’il n’y avait pas une ou deux allusions à leur judéité, s’il n’y avait pas une très courte scène de discussion au sujet de la vie politique italienne, on se croirait presque hors du temps et hors de toute réalité autre que présomptueuse et dérisoire. Car, chez ces gens-là, on peut disserter sans fin sur Bach et Busoni, sur l’« Heptaméron » ou encore sur Buñuel et le surréalisme et l’on peut s’extasier en contemplant les statues de Praxitèle. Nous sommes bien à l’abri, protégé des turbulences, en compagnie de gens bien éduqués, savants et ayant tout loisir de profiter de la sereine oisiveté de l’été.
    Évidemment, pour faire un film, il faut un grain de sable pour troubler, tout de même un peu, la quiétude des estivants. Ce grain de sable a l’apparence d’un bel homme nommé Oliver (Armie Hammer), si bel homme qu’il séduit Elio (Timothée Chalamet), 17 ans, le garçon de la maison. Et voilà ! Le film narre interminablement le désir et la passion qui déchirent le cœur du jeune homme. La fascination et l’attirance sont d’autant plus grands que, comme on est en été, les protagonistes s’exhibent la plupart du temps à moitié nus. Le jeu des corps et la puissance érotique fonctionnent à plein régime, si l’on peut dire.
    Cette histoire, plutôt banale en fin de compte, est aussi, malheureusement, filmée le plus souvent d’une manière banale. Certes il n’y a rien à reprocher aux acteurs, surtout pas à Timothée Chalamet qui est parfait. Mais les choix de mise en scène m’ont paru très quelconques. Ainsi, lorsque a lieu la première étreinte physique des deux amants, la caméra, pudiquement, se détourne pour filmer… un feuillage. On ne peut pas imaginer plan plus insignifiant. Et ce n’est qu’un exemple parmi d’autres. En fin de compte, s’il faut, parmi les films sortis récemment sur les écrans, en choisir un auquel associer le qualificatif d’anecdotique, c’est ce film-ci qu’il faut choisir (et non pas « Lady Bird » comme je l’ai absurdement lu sous la plume de certains commentateurs !).
    pedro Toulouse
    pedro Toulouse

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 20 critiques

    5,0
    Publiée le 2 mars 2018
    Un moment de pure émotion servi par un jeu très juste. Timothée Chamalet est bouleversant de générosité et de vérité. Les personnages des parents sont plein de finesse et d’intelligence. L’histoire est mise en valeur par un environnement où la nature est à l’honneur, le temps y est comme suspendu. Loin de la vulgarité de ce qui peut se faire en ce moment. A voir absolument
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top