Notez des films
Mon AlloCiné
    Sharknado 5: Global Swarming
    note moyenne
    1,9
    97 notes dont 16 critiques
    répartition des 16 critiques par note
    2 critiques
    1 critique
    4 critiques
    2 critiques
    4 critiques
    3 critiques
    Votre avis sur Sharknado 5: Global Swarming ?

    16 critiques spectateurs

    Sosa
    Sosa

    Suivre son activité Lire ses 28 critiques

    0,5
    Publiée le 20 février 2021
    Je sais que c'est un genre absurde mais c'est tellement mauvais que ce n'est même pas drôle. Je n'ai pas réussi à débrancher mon cerveau pour ce film, heureusement les nana sont ultra sexualisé ça rattrape le reste. J'ai détesté ce film alors que j'ai adoré la série Evil Dead.
    Ykarpathakis157
    Ykarpathakis157

    Suivre son activité 92 abonnés Lire ses 6 331 critiques

    3,5
    Publiée le 23 juillet 2020
    Lorsque vous entrez dans un film de Sharknado, je pense que la première chose que vous devez vous rappeler est que ça va être assez nul. Toute la série est absolument ridicule mais c'est ce qui fait de Sharknado, Sharknado. C'est juste un peu de plaisir hors de ce monde avec des jeux de mots terribles qui nous amusent. Et juste un jeu des acteurs vraiment mauvais. Et le mauvais jeu en particulier est quelque chose dont vous devez vous souvenir et qui se produira tout au long de n'importe quel film de Sharknado. Mais les acteurs se débrouillent très bien je ne serais pas surpris qu'on leur dise de mal agir au lieu de prendre le travail au sérieux. Sharknado 5 est à mon avis le meilleur Sharknado de la série. Nous en apprenons plus sur la science. C'était un pas de plus par rapport au dernier et c'était plutôt bien. Celui-ci a fait du bon travail et je pense que cela aurait pu faire du bien à la série...
    Fabios Om
    Fabios Om

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 1 166 critiques

    1,5
    Publiée le 8 juin 2020
    plus ça va plus les film de cette saga et totalement mauvais déjà que la qualité était pas forcément au rendez vous des premiers mais la c'est de pire en pire il serait temps peut être temps arrêter avenant qu'il soit trop tard et que le public de ce lasse des sharnado . Des Sharnado ce forme a Londres ou la famille sheparrd et en vacances mais les sharnado ce déplace partout sur la planète pour la 1ere fois de la saga ils vont devoir faire équipe avec une nouvelle, équipe menée par une vielle connaissance qui compte bien stopper les phonèmes une bonne fois piur toute , une aventure qui les ammeneron dans le froid de suisse , la chaleur du Brésil ou même en Australie. Le retour de Olivia Newton John et plutôt une bonne surprise ainsi que le cameo final mais pour le reste c'est tout à jeter pratiquement, histoire et nul , et même si c'est une série b et que faut voire sa au second degrés on commence à en savoir marre car sa tourne en rond , ça part aussi en grand n'importe quoi , les acteur secondaire sont médiocre pour certains , le scénario et à jeter à la poubelle malgré les référence à d'autre film qui font plaisir c'est plutôt léger pour une saga phénomène.
    Le D.
    Le D.

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 452 critiques

    3,5
    Publiée le 6 mai 2020
    "Sharknado 5: Global Swarming" est le cinquième volet de la saga des "Sharknado". Un film plutôt sympa et j'ai bien aimé que l'intrigue se passe quasiment dans le monde entier. Les personnages sont presque tous les même que les précédents, toujours quelque longueurs de temps en temps et les effets spéciaux sont mal faits.
    Charlotte Gueraud
    Charlotte Gueraud

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    5,0
    Publiée le 8 février 2020
    Vraiment un chef d’œuvre très pertinent et très très réaliste!!!!! Les effets spéciaux sont impressionnants Merci mon dieu, Jésus et Marc pour ce film splendide à couper le souffle A voir en toute circonstance (pour ma part je l’ai vu avec mon amie Chiara la veille de mon mariage) Bisous Signé: DIDINE
    AMANO JAKU
    AMANO JAKU

    Suivre son activité 242 abonnés Lire ses 797 critiques

    0,5
    Publiée le 1 mai 2019
    Il faut croire que les gars de chez Asylum ne s’arrêteront jamais : un nouveau Skarnado déboule tous les ans, ayant bien compris qu'un public a accepté la saga et que ce public leur permettront de s'en mettre plein les poches ! Et quand il s'agit de creuser le filon, ils savent creuser, rivalisant à chaque fois pour nous proposer encore plus de stupidité et surtout de cynisme. Alors voilà, quoi de neuf dans "Sharknado 5" ? Bin pas grand chose en fait : si le métrage essaie de se la jouer à la fois « globe-trotter » (ah ça, pour voyager, on voyage : Angleterre, Suisse, Japon, Pays-Bas, Australie, Brésil, Italie, Egypte, Allemagne...un véritable tour du monde !!) et « Indiana Jones » (sans déconner : prophétie, temple souterrain avec pièges, pierre à enlever d'un socle !) pour jouer la carte de l'innovation ; tout le reste demeure inchangé avec effets spéciaux toujours plus pourris ( spoiler: les FX de la tornade qui ravage Londres ou encore ceux l'accident du bus impérial sont vraiment affreux ! ), acteurs jouant comme des manches de pioche (avec mention spéciale "gueule refaite" à Tara Reid !), humour forcé même si certains gags font mouche spoiler: (le type qui one-shote un requin en lui enfonçant un bâton direct en pleine guxeule, la déclaration d'amour entre le premier ministre et sa blondasse, la représentation de la reine d'Angleterre, la phrase « C'est vrai qu'ils vivent dans l'eau ! » ). Ils arrivent même a faire encore plus gros que dans le précédent opus, notamment avec la multitude de caméos franchement dispensables : Bai Ling (non, ce n'est pas une blague !), Samantha Fox, Dolph Lundgren (non, ce n'est toujours pas une blague !!), Fabio (en pape : ça vaut le coup d'oeil !), Raj Awasti, Nichelle Nichols (pour un fan de Star Trek, c'est une infamie sans nom de la voir là-dedans !!), Olivia Newton-Jon, Tony Hawk (mon dieu, mais achevez-moi...) et un paquet d'autres dont vous n'en avez rien à foutre puisque seuls les ricains les connaissent (Sasha Cohen, Tom Daley, Cat Greenleaf, Dan Fogler, Kathie Lee Gifford, Al Roker, Hoda Kotb)...par contre, même si c'est pour que 5 secondes, nos petits YouTubeurs français Natoo et Kemar sont aussi de la partie ! Mais alors là où ils se sont fait vraiment plaisir, c'est pour les nanas...accrochez-vous, le festival des bonnets E et F commence : Porsha Williams, Cassandra Scerbo, Kate Garraway, Katie Price, Lucy Pinder, Jena Sims, Tiffany Pollard, Casey Batchelor, Luisa Zissman, Claudia Jordan, Chloe Lattanzi, Masiela Lusha, Caprice Bourret...y'en aura pour tous les goûts (pour tous les pervers surtout...) Mais le pire du pire, ce qui m'a fait le plus mal : l'utilisation d'une chanson du groupe Offspring pour l'une des séquences les plus débiles de toute la saga...j'ai envie de mourrir... Finalement, au milieu de tout cet infâme gloubi-boulga de mauvais goût, c’est Ian Ziering qui s’en sort le mieux, conscient qu’il tient plus que jamais le rôle de sa vie (mouais : la vie est moche parfois...). Bref, toujours aussi cynique, mal fagoté, moche, écrit avec les pieds par un mec bourré et aussi drôle qu’une séance d'arrachage de dents sans anesthésie chez le dentiste, Sharknado 5 est bien la catastrophe tant redoutée. Un sommet de nullité qui finit même par ne plus respecter son public…Et vous savez quoi ? Bin y'aura un sixième épisode et, vu ce qu'ils disent, cette prochaine fois verra des requins...voyager dans le temps !!!
    Guide de Survie du Cinéphile Amateur
    Guide de Survie du Cinéphile Amateur

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 484 critiques

    3,5
    Publiée le 14 septembre 2018
    Voilà mon plaisir coupable : sharknado ! Déjà 5 opus et toujours le même constat, c'est du grand n'importe quoi mais c'est tellement délirant et jouissif qu'on ne peut bouder son plaisir ! Ian Ziering et Tara Reid nous livrent encore une fois une performance de haut vol a coups de tempêtes de requins aux quatre coins du monde (Londres, Rome, le Vatican, Rio, Sidney, Tokyo, Le Caire. ..), de combats épiques avec des armes improbables, de répliques cultes, de seconds rôles magiques (bret michaels er le catcheur john morrison) et avec une scène d'intro façon Indiana Jones absolument délirante. Et la fin avec Dolph Lundgren est exceptionnelle :) Pardonnez moi mon père car j'ai pêché le requin... Auteur du livre "Guide de Survie du Cinéphile Amateur" (sortie janvier 2019)
    lysa31
    lysa31

    Suivre son activité Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 9 mai 2018
    Le meilleur sharknado. Les films sont peut être "mal fait" mais c'est pas le genre de film a prendre au pied de la lettre. J'ai vu pire et j'adore l'ambiance des films après chacun ses goûts.
    moket
    moket

    Suivre son activité 197 abonnés Lire ses 3 411 critiques

    1,0
    Publiée le 22 février 2018
    On en est quand même au cinquième opus, donc on ne peut plus jouer la vierge effarouchée : oui, on sait à quoi s'attendre en visionnant un "sharknado". Mais est-ce trop demander que d'avoir un minimum de crédibilité et de cohérence ? Le scénario part dans tous les sens sans l'ombre d'un lien. Voilà pour la cohérence. Côté crédibilité, rappelons simplement que l'héroïne est supposée être un cyborg et qu'elle n'est même pas fichue de courir correctement. Ajoutons quelques têtes dangereusement botoxées et on obtient quelque chose de bien indigeste...
    Eric C.
    Eric C.

    Suivre son activité 113 abonnés Lire ses 2 256 critiques

    2,5
    Publiée le 26 novembre 2017
    Le ridicule ne tuant pas, la franchise sharknado assume totalement et semble t-il avec délectation, son statut de nanar en adoptant le style mega nanar et ridicule absolu. Du coup alors que de nombreux cinéastes n'arrivent jamais à monter un premier film, on atteint déjà le 5 ème opus de la série de facture et sujet central simple, des ouragans, les sharknadors, qui apparaissent et se déplacent, avec une petite singularité, ils sont emplis de requins de toutes les espèces, tueurs ’devorants et pour le coup volants pour l'occasion. Ce numéro 5 nous offre un festival avec une attaque planétaire qui nous transporte dans tous les coins du globe, nous fait visiter toutes les grandes capitales mondiales et détruire tous les grands monuments connus avec à chaque fois des foules fuyant et hurlant avec des requins qui tombent du ciel et apportent la mort ou membres arrachés nets dans le meilleur des cas. Ces scènes sont hilarantes, plus que second degré, et c'est finalement là que sharknador fait fort en assumant son statut, ses effets spéciaux en carton pâte, ses requins en plastique, ses scènes grand burlesque, sans soucis de cohérence, vérité , qualité et en transformant un film fantastique horrifique en film burlesque et comique. Pilier central de la série, l'actrice Tara Reid, qui commence certes à plutôt mal vieillir mais qui n'hesite pas pour ce numéro à expérimenter les tennues les plus improbables et surtout une coloration méchée rose fluo du plus mauvais goût. Elle est de plus en plus femme bionique, réparée et bricolée, par l'ingénieur Olivia Newton Jone quand même, et finira même à l'état de tête parlante en fin de film, dans un monde dévasté où l'arrivée de son fils vieilli de plusieurs dizaines d'années en mode retour vers le futur, promet un sharknador 6. Incroyable mais vrai pour cette série de films totalement nuls mais avec lesquels on peut avoir des vrais et francs éclats de rire.
    Audrey L
    Audrey L

    Suivre son activité 107 abonnés Lire ses 1 926 critiques

    2,0
    Publiée le 6 septembre 2017
    Je découvre la série par cet opus, bien caché au fin fond de la VOD qui m'est proposée. Je ne sais pas donc pour les précédents, mais en ne jugeant que celui-ci : c'est fait pour être du grand n'importe quoi, et c'est bien du grand n'importe quoi. Contrat rempli sur le papier, et les amateurs de films nanars y trouveront leur compte. Personnellement, l'absurdité omniprésente m'a beaucoup plu un certain temps, puis m'a lassée. Reste que certains gags m'ont faite rire (notamment la réplique inattendue "On dirait Wonder Woman !"), et que la durée du film est adaptée (1h20 environ). En revanche, le générique de début se moque ouvertement des spectateurs : il arrive comme un cheveu sur la soupe à 22 minutes du début et la chanson n'est que " Sharknado"... Ou comment le succès d'une série de films peut rendre les derniers opus "bling-bling"... Ce générique est à la limite d'être jeté sans respect là où le spectateur ralera le plus, juste pour se faire remarquer. La prochaine fois, qu'ils mettent carrément le générique de début avec le générique de fin, ça ira plus vite, et ça sera encore plus stupide... Malgré un côté très sympathique et j'en-foutre attrayant, un film qui souffre de son autosuffisance...
    Félix F
    Félix F

    Suivre son activité 148 abonnés Lire ses 2 420 critiques

    1,5
    Publiée le 29 août 2017
    Pourtant adepte de cette saga totalement décalé et stupide, je dois avoué qu'a partir du 5 ème je fini par trouvé cela mauvais et lassant. Toujours la même recette, toujours le côté nanar assumé mais la sauce ne prends plus. Pourquoi ? Parce que refaire 5 fois de suite le même film n'a plus l'impact voulu chez le spectateur visé. Ce Sharknado est d'un ennuie profond et je n'ose pas imaginé ce que donneront les suivants.
    darkvash
    darkvash

    Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 1 288 critiques

    0,5
    Publiée le 29 août 2017
    Suite des autres, nanar assumé au possible, Sharkanado est une série de films tous plus nuls les uns que les autres, avec des effets degueulasses et un jeu d'acteur absent. Pourquoi je les ai tous regardés? cela reste un mystère, même pour moi...Peut être pour les barres de rires qui me vient de temps en temps. Bref, la série à le génie de faire pire à chaque suite, ici la fin est d'une inventivité folle et mérite à elle seule d'apparaître au panthéon des scénes cultes. Un navet intergalactique....
    Tito
    Tito

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 77 critiques

    1,5
    Publiée le 14 août 2017
    Des effet spéciaux qui piquent les yeux, un jeu d'acteurs très mauvais, une histoire très mauvaise. Rien à retenir de cet opus qui est à éviter d tout urgence.
    Shelby77
    Shelby77

    Suivre son activité 75 abonnés Lire ses 1 360 critiques

    3,0
    Publiée le 11 août 2017
    Critique de "Sharknado 5". J'ai trouvé la pépite cinématographique de l'année. C'est le deuxième Sharknado que je vois, quand j'ai vu Sharknado 1 ça m'a laissé de mauvais souvenirs, mais c'est du passé tout ça. J'ai fini par céder au gros délire de ce film. C'est une succession de scènes complètement déjantées sans cohérence du début jusqu'à la fin. Un nanar totalement assumé, il y a même un clin d'œil à Retour vers le futur. 3/5
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top