Notez des films
Mon AlloCiné
    Ghost House
    note moyenne
    1,9
    122 notes dont 17 critiques
    répartition des 17 critiques par note
    0 critique
    0 critique
    4 critiques
    7 critiques
    1 critique
    5 critiques
    Votre avis sur Ghost House ?

    17 critiques spectateurs

    RedArrow
    RedArrow

    Suivre son activité 818 abonnés Lire ses 1 183 critiques

    2,0
    Publiée le 8 mars 2019
    On pensait que la vague des films d'épouvante "touristes américains vs esprit maléfique asiatique ou autres" était passée mais, apparemment, celle-ci a encore quelques remous et l'un d'eux nous a laissé ce "Ghost House" sur le rivage. Film à petit budget de 2017 débarquant dans nos contrées deux ans après sa sortie, on ne peut pas dire que l'on guettait son arrivée avec une folle impatience, seuls peut-être la présence de Scout Taylor-Compton révélée par les "Halloween" de Rob Zombie mais portée disparue depuis le bien nommé "The Runaways" ou le retour du compositeur Rich Ragsdale à la réalisation d'un long-métrage pouvaient au mieux nous faire lever le sourcil d'intérêt. Au vu du résultat, on n'avait pas vraiment tort, "Ghost House" n'est ni original ni effrayant pour un sou mais a néanmoins le mérite d'utiliser pleinement son cadre étranger pour ne pas être trop pénible à regarder... Jules et Jim... pardon... Julie et Jim forment un couple qui aurait bien besoin d'affronter un fantôme maléfique exotique pour affirmer la force de leurs sentiments. Ça tombe bien, les deux tourtereaux se trouvent justement en voyage à Bangkok et Julie se prend d'une inexplicable tocade photographique pour les "ghost houses", des sortes de modèles réduits de temples abritant les esprits des défunts et où les habitants font des offrandes pour les apaiser. Un soir, le couple sympathise avec deux touristes britanniques de leur hôtel et, l'un d'eux convainc Julie de les emmener en dehors de la capitale thaïlandaise vers un lieu rempli de ces "ghost houses". Comme ils sont aussi blancs qu'eux et que suivre deux inconnus dans un coin perdu d'une forêt en pleine nuit dans un pays étranger est on ne plus peut logique, Julie et Jim acceptent volontiers. Là-bas, ils sont en réalité victimes d'un piège qui laisse Julie face à des manifestations surnaturelles incessantes d'une morte ne supportant pas les jolies filles... Eh oui, ça pourrait prêter à sourire mais, croyez-le ou non, le fait que ce fantôme se focalise uniquement sur les jeunes femmes pas vilaines à regarder est justifié par son passif dévoilé un peu plus tard. Alors que Julie va avoir un certain délai avant que l'esprit emménage définitivement en elle (il faut bien qu'il organise son petit déménagement de la "ghost house" à un hôte humain, c'est un minimum), la belle va surtout devenir un prétexte ambulant à jumpscares douteux lorsque la caméra choisira de s'attarder sur sa condition afin de pallier les trous d'air (et ils sont nombreux) de la quête de son mari pour la sauver. Si vous êtes un habitué de ce genre de film, celui de Rich Ragsdale ne vous surprendra pour ainsi dire jamais. Que cela soit du côté des frissons qu'il cherche toujours vainement à provoquer (on sauvera tout juste un ou deux plans bien pensés) ou à celui de sa trame archi-connue montrant rapidement ses limites simplistes une fois les éclaircissements sur la nature du fantôme révélés, "Ghost House" ne parviendra jamais à renouveler son récit très codifié et, dans une certaine mesure, ne semblera même pas avoir l'ambition de s'en donner les moyens. Préférant aller dans des situations toujours plus convenues de manière assez frustrante, le film n'a même pas pour lui d'entretenir le mystère autour de son entité en la dévoilant dès la scène d'ouverture puis rapidement sous toutes les coutures possibles à un tel degré qu'il est déjà impossible qu'elle puisse créer le moindre effroi à mi-parcours. Hormis Scout Taylor-Compton et quelques acteurs locaux, l'interprétation ne fera pas non plus de grandes étincelles et, même au niveau du rythme parfois aléatoire ou de sa réalisation oscillant le correct et le banal, "Ghost House" manquera clairement de folie. Quelques fois involontairement drôle par l'absurdité de certaines situations (la partie de jambes en l'air où le mauvais esprit s'invite avec une tête salace, la manière dont il se loge chez ses victimes par un orifice -c'est d'ailleurs tant mieux qu'il choisisse la voie buccale plutôt qu'un autre chemin- ou encore le fait que le film soit sans doute le premier à nous faire voir un éléphant fantôme), cette épouvanterie exotique va avoir au moins le mérite de toujours rester un minimum divertissante grâce à deux qualités d'approche qui vont lui assurer un début d'identité propre. Même s'il est fortement balisé par les limites de ce qu'il nous raconte, le film va surprendre par son ton un poil plus adulte que bon nombre de ses confrères. N'hésitant pas à souvent dénuder une actrice principale visiblement loin d'être prude (elle prend une douche au bout d'à peine cinq minutes de l'introduction, c'est déjà un signe), "Ghost House" va quelque part transpirer le côté "tourisme sexuel" hélas indissociable de Bangkok en s'immiscant dans l'intimité du couple ou en mettant en avant l'aspect de dépravation que représente la ville en ce domaine à travers ses bars à hôtesses ou des lieux plus sordides filmés à la manière d'un "Only God Forgives" du pauvre. Attention, cela reste gentillet mais tout de même, le film a le mérite de ne pas ignorer cette donne qui va devenir une composante essentielle de son autre plus grand atout : l'exploitation astucieuse de son cadre. D'habitude, ce type de récit en terre étrangère compte en grande partie sur son décor pour installer une ambiance et c'est bien évidemment le cas ici, sauf que "Ghost House" va se montrer un peu plus malin en ayant complétement conscience de la richesse de la Thaïlande sur ce plan. De la modernité de façade de la capitale synonyme de piège à touristes à la campagne imbibée de superstitions en passant par les bas-fonds urbains ou un temple perdu au milieu de la jungle, Rich Ragsdale nous balade aux quatre coins du pays, parfois sans grandes justifications mais constamment dans l'optique d'en faire une plus-value au déroulement de son histoire. Et force est de reconnaître que, sur ce terrain, "Ghost House" en use vraiment à son avantage pour tenter de faire oublier ses grosses lacunes. On ne peut pas ignorer la globalité médiocre de l'ensemble, certes, mais en étant fortement dépaysant afin de contourner le problème de l'ennui causé par son manque flagrant d'originalité, "Ghost House" réussit quand même à se laisser suivre sans que l'on s'attarde trop sur ses ressorts fatigués. Si tous les petits navets d'épouvante avait au moins ces quelques qualités, nos neurones de spectateur s'en porteraient sans doute mieux...
    AM11
    AM11

    Suivre son activité 3093 abonnés Lire ses 6 048 critiques

    2,5
    Publiée le 25 août 2017
    Une femme se fait posséder par un esprit malveillant après avoir manqué de respect à une "Ghost House" qui est une petite maison qui sert de refuge aux esprits et à laquelle les gens viennent faire des offrandes pour les calmer et pour ne pas qu'ils viennent les ennuyer chez eux. Pour son premier film depuis plus de dix ans, Rich Ragsdale ne révolutionne pas le genre, il utilise les artifices habituels (jump scares, apparition du démon) pour tenter de faire peur par contre il se sert parfaitement de l'environnement qu'il a à disposition. Avec ce film, on s'aperçoit de la plus-value d'un tournage à l'étranger avec ici des décors naturels et un cadre qui servent et portent cette histoire. L'histoire bien que classique est pas mal sur le papier seulement le déroulement est un peu trop linéaire et certains éléments mal exploités. J'aurais aimé que cette légende soit plus développée peut-être même en remontant jusqu'à son origine du moins encore plus, ça aurait donné plus de poids à ce qui se passe ou alors nous faire rentrer dans l'univers très sombre dans lequel se trouve Julie quitte à faire le film uniquement sur elle ce qui pouvait être pas mal surtout que Scout Taylor-Compton est une habituée de ce genre de rôle. Je dis ça parce que l'ensemble m'a laissé sur ma faim, c'est souvent beaucoup trop convenu et simple en témoigne ce final, mais malgré tout, c'est un film correct qui se laisse regarder.
    Benito G
    Benito G

    Suivre son activité 292 abonnés Lire ses 2 834 critiques

    3,0
    Publiée le 22 mars 2019
    Un petit film de série b qui tient tout de même la route en usant des codes connus et de "tradition" dans le pays où il se trouve. Les personnages font leur boulot... Après vaguement prévisible si on tient compte de la fin affichant les codes Thai. Quelques jumpscare qui marche ou non mais permette au film d y avoir trop de longueur. Des questions restent en suspens et des scènes parfois mieux maîtrisé d une scène à l autre. Le décor est planté, on pourrait penser au mal du pays mais évidemment cela ne sera pas le cas. Sa passe le temps, un peu de tension. Pourquoi, sans avoir d attente de la part du film. Simple, court, suspens même si on sait ce qu il en sera si on est amateur des films de ce genre
    Gentilbordelais
    Gentilbordelais

    Suivre son activité 83 abonnés Lire ses 1 856 critiques

    1,5
    Publiée le 17 mars 2019
    Mauvais esprits et légendes macabres, des ingrédients tellement éculés! Seul élément un peu nouveau: le pays et le cadre. Sinon, les frissons sont rares et le dénouement assez ridicule!
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 17 mars 2019
    Ce petit film d'horreur nous propose une malédiction thaïlandaise... Le scénario n'évite pas les clichés et les facilités de ce genre d'histoire, mais le tout se visionne sans déplaisir... Divertissant...
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 758 abonnés Lire ses 3 823 critiques

    3,5
    Publiée le 26 juin 2019
    Belles images de Bangkok et de la Thaïlande pour cette excellente série B portée par une très bonne interprétation de Scout Taylor-Compton, le cahier des charges est correctement respecté : on ne s'ennuie pas une seule seconde dans cette histoire fertile en rebondissement et au scénario plutôt inventif, le personnage de Reno apportant à la fin une touche très second degré tout à fait réjouissante qui atténue la faiblesse des derniers plans
    Ykarpathakis157
    Ykarpathakis157

    Suivre son activité 70 abonnés Lire ses 5 406 critiques

    0,5
    Publiée le 19 juin 2020
    Ghost House a tous les clichés de films d'horreur. Il n'y a rien de nouveau ici et chaque fois que je vois une scène de sexe dans un film qui ne joue aucun rôle dans l'intrigue ça me révolte. Beaucoup de ce que les personnages font est ridicule et n'a aucun de sens. Je ne peux même pas croire que ce film a eu des producteurs et encore moins a obtenu un financement. Tout est tellement générique et il a fallu 6 scénaristes pour le faire ? Je rêve. Donc, fondamentalement ce n'est rien que nous n'ayons jamais vu auparavant. L'écriture est épouvantable, les personnages ne sont tout simplement pas sympathiques vous empêchant d'avoir un niveau minimum d'empathie et notre antagoniste n'est pas engageant. Ghost House est vraiment mauvais et n'a aucune qualité de rachat. Mais qui finance ce genre de films...
    Horrophile75
    Horrophile75

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 419 critiques

    1,0
    Publiée le 5 octobre 2019
    Ma passion pour les films d'horreur ne fait pas tout. La preuve est que ce film ne m'a absolument pas plu. On commence d'abord par de longues minutes très ennuyeuse, vient ensuite un déferlement de scènes non seulement classiques et prévisibles, mais en plus mal jouées, le tout dans une logique narrative non logique... Est-ce vraiment nécessaire que je parle de la fin grand-guignole ? Je ne pense pas.
    Biertan64
    Biertan64

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 1 096 critiques

    2,5
    Publiée le 20 mars 2019
    Comme souvent dans les commentaires quand un film d'horreur apparait sur la toile, on dira que Ghost House ne présente strictement aucune originalité: spoiler: la jeune fille hantée, la malédiction qui se transmet, des esprits qui ont oubliés de se couper les ongles et les cheveux, visions, scare-jumps ...Mais cela se laisse regarder, grâce aux décors thaïlandais et tout simplement parce que, sans être inventif, le scénario n'est ni pire, ni mieux que ce que l'on a pu voir jusqu'à présent.
    mistermyster
    mistermyster

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 545 critiques

    3,0
    Publiée le 30 novembre 2020
    Ah le côté des vacances exotiques, les plages de sables fins, le farniente, ensuite il y a ceux qui rêvent de sortir des sentiers battus, mais attention, certains pays recèlent des légendes plus terrifiantes les unes des autres. Ici, on n'échappe pas à la règle, petit film sans grande prétention, nous baladant dans une Thaïlande surnaturelle, quelques scènes qui viennent mettre un peu de piment dans un film qui manque malgré tout d'originalité. Même si la tension est relativement bien maintenu pendant le film, certaines scènes manquent d'une vrai ambition, ou tombe dans la facilité. Côté épouvante, on est pas déçu. On est pas sur un chef d'œuvre, mais ce n'est pas la catastrophe.
    banana-joe
    banana-joe

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 330 critiques

    0,5
    Publiée le 25 septembre 2020
    Une grosse daube qui nous sert du jump scare à foison, les acteurs sont nazes et le scénario d'une débilité affligeante.
    Le Rabzz
    Le Rabzz

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 126 critiques

    2,0
    Publiée le 22 avril 2019
    Long , ennuyeux, mal joué, un manque énorme de profondeur , des scènes inutiles , des acteurs pas assez percutants et le Fantôme on se demande parfois se qu’il fait la.
    Ladysambina
    Ladysambina

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 103 critiques

    2,5
    Publiée le 14 avril 2019
    Ça aurait pu être pas mal sur le fond, mais... Non...Histoire de possession pas très originale, acteurs moyennement charismatiques sauf Mark boone jr qui sort un peu du lot.. et démon pas très convainquant..
    Mel D
    Mel D

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 29 critiques

    2,0
    Publiée le 12 mai 2019
    Début prometteur mais effet qui ne dure que le temps d'un soufflé au fromage. Le seul mot qui m'est venu en tête une fois fini: "BOF".
    anonyme
    Un visiteur
    2,0
    Publiée le 23 avril 2019
    Une bonne idée mais des ingrédients déjà surconsommés... on notera un tournage plutôt assez mal engagé pour nous mener à l'intrigue et donc à une fin qui devient de plus en plus prévisible. Dommage!
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top