Mon compte
    Histoires de la plaine
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Histoires de la plaine" et de son tournage !

    Comment tout a commencé...

    Christine Seghezzi séjourne en Argentine depuis depuis plus de vingt ans. La cinéaste a réalisé en 2010 à Buenos Aires le film documentaire Avenue Rivadavia, où le souvenir et la mémoire, l’origine des habitants et un passé argentin "qui ne passe pas" se déclinent au long de cette avenue qu'on dit la plus longue du monde. C'est durant la réalisation de ce film qu'elle a entendu parler de soja. Christine Seghezzi développe :

    "Des mots plutôt anodins au début, qui m’ont pourtant peu à peu alertée. Les gens s’inquiétaient de l’augmentation du prix de la viande. Elle avait doublé en moins d’un an. Et en même temps, sa qualité était en chute libre. En Argentine, où l’on mange une viande d’une qualité exceptionnelle et où il y a une grande traditions d’élevage extensive, c’était un sujet important. J’ai commencé à enquêter. C’était comme si j’avais tiré un fil qui m’emmenait de plus en plus à la découverte de l’ampleur du désastre sanitaire et écologique que représente la monoculture du soja transgénique. Un peuple était sacrifié au nom du profit. Par ailleurs, j’ai appris à la même époque l’existence d’un grand-oncle maternel, autrichien, qui avait émigré après la crise de 1929 en Argentine et qui avait travaillé comme gaucho dans la province de Santa Fe, près de Colonia Hansen. Ses traces ont disparu et j’ai voulu en savoir plus sur son destin."

    Un peu d'histoire

    La culture du soja transgénique a pénétré le territoire argentin et a balayé tout ce qui s’y trouvait auparavant : vaches, blé, maïs, coutumes ancestrales et populations locales ont été chassées de leur territoire. Cette introduction massive du soja en Argentine est à mettre en parallèle avec les années 1970, où l'on a commencé à cultiver le soja sous la dictature.

    "Mais à l’époque la technologie n’était pas encore aussi avancée et c’est surtout après la crise économique de 2001 que le soja a commencé à être cultivé de manière massive. Avec un cours du soja élevé, un cours du bétail en chute libre et une demande internationale très grande, cette plante a permis au pays de faire rentrer très rapidement des devises. Le soja offrait une porte de sortie à la crise", explique Christine Seghezzi.

    Protéger les paysans

    Christine Seghezzi a opté pour que son documentaire soir pourvu d'une voix off parce que les paysans de la région subissent beaucoup de pressions pour ne pas dire ou dénoncer publiquement ce qui se passe. "C’est une petite société : tout le monde se connaît et il faut beaucoup de courage pour dire à voix haute (et devant une caméra) ce que personne n’ose dire. Naturellement, très peu de personnes ont accepté de parler devant la caméra. J’ai voulu protéger les habitants de la région en m’appropriant un certain nombre d’histoires qui m’ont été racontées", explique la réalisatrice.

    Le choix du village

    Christine Seghezzi a longtemps cherché un lieu permettant de lier de manière limpide et évidente tous les éléments qui participent à ce désastre tant écologique qu'économique. C'est pour cette raison qu'elle a jeté son dévolu sur le minuscule hameau Colonia Hansen, situé au centre névralgique de la production de soja et dont la poignée d’habitants représente l’ensemble de la société (le grand propriétaire, le petit propriétaire modeste, l’ouvrier, l’épicier, la maîtresse d’école, etc.). La cinéaste développe :

    "Aussi l’histoire du lieu est très courte : il y a 150 ans y vivaient encore des tribus indiens nomades. Cette brièveté permet de raconter toute l’histoire, courte et violente. A toutes les époques, ces terres ont été des champs de batailles. Aux combats entre Européens et Indiens ont succédé des drames et tragédies liés aux dictatures successives, jusqu’à la violence de la monoculture dirigée par les grands capitaux aujourd’hui. Je voulais suivre tous ces filons et les relier entre eux. Colonia Hansen est en quelque sorte une chambre d’écho du monde entier. C’est un village modèle, presque fictif, emblème pour tous les autres lieux où se déroule la même catastrophe."
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Titane (2021)
    • Black Widow (2021)
    • Cruella (2021)
    • Fast & Furious 9 (2021)
    • Kaamelott – Premier volet (2019)
    • Annette (2021)
    • Benedetta (2021)
    • Présidents (2021)
    • Mystère à Saint-Tropez (2019)
    • Le Sens de la famille (2020)
    • Désigné Coupable (2020)
    • Nomadland (2020)
    • Un espion ordinaire (2021)
    • La Fine fleur (2021)
    • Les Croods 2 : une nouvelle ère (2020)
    • Pierre Lapin 2 (2021)
    • Opération Portugal (2021)
    • Conjuring 3 : sous l'emprise du diable (2021)
    • Les 2 Alfred (2020)
    • Sans un bruit 2 (2021)
    Back to Top