Mon compte
    Tiempo después
    Note moyenne
    2,8
    9 titres de presse
    • Les Fiches du Cinéma
    • Positif
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Nouvel Observateur
    • aVoir-aLire.com
    • Le Monde
    • Mad Movies
    • Paris Match
    • Première

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    9 critiques presse

    Les Fiches du Cinéma

    par Gilles Tourman

    Intelligent, drôle et corrosif.

    La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

    Positif

    par Eric Derobert

    De "Metropolis" (Fritz Lang) à "Land of the Dead" (George A. Romero), on en a vu, des métaphores binaires de la société de classes, déguisées en films d’anticipation. Mais rarement avec ce sens anarchisant de l’absurde, où des figures hébétées, évidemment calquées sur celles de notre époque – une volonté de bien faire, cara - pacée dans la niaiserie managériale –, côtoient des brebis égarées en provenance de "L’Ange exterminateur" de Luis Buñuel.

    Le Journal du Dimanche

    par Baptiste Thion

    Un côté anar très seventies, sur le fond comme sur la forme, qui n'est pas pour déplaire, même si l'abondance de situations et dialogues loufoques peut finir par être indigeste.

    La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

    Le Nouvel Observateur

    par François Forestier

    Les amateurs d’humour surréaliste seront séduits par cette histoire de survivants qui habitent un grand building, en l’an 9177, soumis à la dictature d’un roi (Gabino Diego). (...) Les spectateurs réfractaires seront, eux, agacés par cette comédie absurde (genre Terry Gilliam à la sauce ibère) qui vire à la satire politique.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    aVoir-aLire.com

    par Fabrice Prieur

    Dans un futur très lointain, les Hommes sont divisés en deux castes : les habitants de la Tour, et les pauvres qui vivent aux pieds de la Tour dans des bidonvilles. Une comédie totalement surréaliste à l’humour acide comme du citron.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    Le Monde

    par Véronique Cauhapé

    La dernière farce du réalisateur espagnol José Luis Cuerda (mort en février à l’âge de 72 ans) s’alourdit hélas de trop de redondances.

    Mad Movies

    par Alexandre Poncet

    Hélas, si quelques idées font mouche, le long-métrage souffre d'une répétitivité exténuante, et surtout d'un manque d'audace assez gênant au vu d'un sujet brûlant.

    Paris Match

    par Yannick Vely

    Si le scénario manque de zest et que les gags sont trop répétitifs pour séduire sur la longueur, «Tiempo despuès» a l'avantage de rassembler tout le gratin du cinéma espagnol contemporain, de Roberto Álamo («Que Dios nos Perdone»), à Blanca Suárez («La Piel que Habito»), en passant par Antonio de la Torre («El Reino) dans le (petit) rôle d'un prêtre meurtrier.

    La critique complète est disponible sur le site Paris Match

    Première

    par Sylvestre Picard

    C'est une farce pas vraiment subtile qui caricature lourdement l'Espagne contemporaine à l'aide de curés flingueurs (avec un caméo d'Antonio de la Torre), de gardes civils hispano-écossais, de coiffeurs poètes, d'hommes-volants...

    La critique complète est disponible sur le site Première
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top