Notez des films
Mon AlloCiné
    Les Chatouilles
    note moyenne
    4,2
    3189 notes dont 326 critiques
    répartition des 326 critiques par note
    96 critiques
    140 critiques
    54 critiques
    17 critiques
    11 critiques
    8 critiques
    Votre avis sur Les Chatouilles ?

    326 critiques spectateurs

    sebby1179
    sebby1179

    Suivre son activité Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 14 novembre 2018
    Sujet difficile et dérangeant, formidablement bien traité. L'émotion, le rire et la vie qui continue.... Superbe.
    AnneSzep
    AnneSzep

    Suivre son activité Lire ses 3 critiques

    5,0
    Publiée le 16 novembre 2018
    Impossible de sortir indemne de ce film magistral , de ne pas ressentir au plus profond de soi la douleur , la violence et la rage de ce traumatisme innommable !!! La danse ,presque animale , devient vitale et symbolise une forme de catharsis de ce vécu terrible. Comme tous ces enfants murés dans leur souffrance, on est incapable de mettre des mots sur ce ressenti. Il n y a pas de mots pour l inqualifiable. Un vrai chef d œuvre servi par de très grands acteurs , tous exceptionnels dans leur partition.
    ldinh
    ldinh

    Suivre son activité Lire sa critique

    4,5
    Publiée le 9 novembre 2018
    Un film prenant et émouvant. Le sujet est parfaitement abordé, on passe par toutes les émotions pendant ce film qui nous offre un bouquet final digne de ce nom.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 3413 abonnés Lire ses 7 267 critiques

    3,0
    Publiée le 13 décembre 2018
    J'avoue que si je n'avais pas su que « Les Chatouilles » était adapté d'une pièce de théâtre, qui plus est avec la seule Andréa Bescond sur scène, je ne l'aurais jamais deviné. Preuve que cette dernière et Eric Metayer ont fait un sacré travail pour la transposer à l'écran, et ce avec de vraies idées, de vrais choix forts. Pas mal de fluidité, une réelle habileté pour jouer des décors en passant presque sans transition de l'un à l'autre, introspection mentale, liberté de ton... Il y a vraiment de belles choses, cette volonté de se livrer tout en gardant une réelle pudeur, une grande dignité étant à saluer. Malheureusement, tout ne m'a pas convaincu pour autant. Que la danse (contemporaine) soit omniprésente dans le film, quoi de plus logique puisque c'est elle qui l'a peut-être « sauvé ». N'empêche, si quelques passages m'ont plu, je continue à y être réellement hermétique, me faisant parfois pas mal décrocher : c'est bruyant, voire fatigant, me faisant regretter les moments où l'actrice-réalisatrice se confie intimement. Autre problème : à force de naviguer entre réel et « replongée mémorielle » (allant jusqu'à modifier certains faits), le discours devient embrouillé, confus, voire plus très intéressant. Impression confirmée à chaque retour au « concret », à la source du propos, beaucoup plus réussis. Surtout, cette résilience est rendue d'autant plus difficile et douloureuse par la relation de l'héroïne à sa mère, spoiler: femme dure, insensible, presque cruelle (le pire, c'est que, parfois, ses propos se défendent) , interprétée par une glaçante et comme toujours remarquable Karin Viard. Clovis Cornillac n'est pas mal mais dans un rôle plus conventionnel, tandis que l'on regrette presque de ne pas voir plus Pierre Deladonchamps tant sa composition de pédophile manipulateur et presque « sympathique » est saisissante. Enfin, dans son « propre rôle », si elle manque légèrement de naturel et de technique, Andréa Bescond s'en sort avec les honneurs. Bref, si tout ce qui touche au traumatisme enfantin m'a plu et touché spoiler: (cette ultime scène, je l'ai trouvé vraiment jolie) , ponctué par quelques audaces formelles de belle facture, l'aspect musical et « psy » m'empêche d'y adhérer pleinement, jusqu'à sortir un peu déçu de la salle. Au moins y a t-il une vraie personnalité aussi bien dans la forme que dans le propos : voilà qui n'est pas donné à tout le monde.
    elriad
    elriad

    Suivre son activité 186 abonnés Lire ses 1 472 critiques

    3,5
    Publiée le 19 mars 2019
    Sur un sujet aussi délicat, la réalisation évite tous les écueils, le voyeurisme et la sensiblerie, pour livrer un joli film touchant, grâce au montage et au parti-pris de formaliser les souvenirs comme les rêves avec intelligence et onirisme. Le personnage de Karin Viard, seul, semble parfois un peu trop schématique. Un film courageux qui touche avec délicatesse.
    bobmorane63
    bobmorane63

    Suivre son activité 99 abonnés Lire ses 1 579 critiques

    4,0
    Publiée le 10 décembre 2018
    Un film douloureux mais qui est l'exact vérité des enfants sur la pédophilie et le fait de grandir avec et le mal de se libérer pour en parler réalisé et joué par Andréa Descond aidé à la mise en scène ar Eric Métayer !! Je vous rassure, on ne voit pas les actes et le jeux des chatouilles que subit la jeune Odette par l'ami de ses parents nommé Gilbert, sinon ce serait interdit au cinéma mais la jeune fille reste en silence devant une mère spéciale et le père joué brillement par Karin Viard et Clovis Cornillac. Passé l'age adulte, elle fait de sa passion la danse son métier dans les comédies musicales et parle de son fardeau secret à une psychologue qui l'aide . Un sujet très sensible traité de façon honnète et psychologique dans la mise en scène. Celui qui joue l'ami pédophile Gilbert est joué par Pierre Deladonchamps qui n'a pas un role facile mais s'en sort bien. Le personnage d'Odette enfant et adulte n'est pas un role facile non plus mais la jeune actrice et Andrèa Descond sont excellentes. Une oeuvre à message pour nos enfants, pour libérer la parole, écouter et aider.
    NammJones
    NammJones

    Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 1 558 critiques

    5,0
    Publiée le 24 août 2019
    Rarement vu un flm français traiter aussi bien du sujet de la pédophilie. Mêler le tout à l'imagination et la danse rend ce film magnifique. Les personnages de la mère et du père donnent encore plus de force au message. On devrait forcer tous les juges à le regarder une fois par mois qu'ils "comprennent" la souffrance des gens qui en sont victimes.
    virnoni
    virnoni

    Suivre son activité 77 abonnés Lire ses 578 critiques

    4,5
    Publiée le 24 novembre 2018
    Un seul mot me vient à la sortie : MERCI! Merci Madame Bescond d'oser parler de ce sujet encore si tabou dans les familles (car c'est principalement un mal familial ET sociétal, mais enfoui). Vous dépeignez parfaitement les symptômes post-traumatiques si visibles pourtant, mais interprétés autrement pas la plupart, y compris les professionnels. Toutes ces personnes qu'on nomme folles, excentriques, abimées, dépendantes, problématiques, incasables...alors qu'elles sont pour la plupart violentées et seules. J'avais vu la pièce dont est tirée cette adaptation cinématographique. Comment montrer au cinéma l’innommable ? Certaines scènes sont insoutenables, en suggérant simplement pourtant. Les dialogues sont percutants et là aussi si vraies sur le déni, la honte, la culpabilité, la perversité de l'agresseur se faisant passer pour l'ami fidèle et si gentil. Mais surtout la colère de l'enfant devenant adulte, sa désintégration au fur et à mesure comme sa lente reconstruction. Car il s'agit ici surtout de résilience et de force e la vie sur la mort. Une formidable leçon de survie et d'amour des choses, des gens et de la parole libérée. Il était temps avec tous ces enfants agressés qui grandissent dans la honte et le silence. Ce film devrait être montré dans les lycées, voir les collèges, et aux professionnels du soin et de l'accompagnement. Au-delà du thème, c'est bien sur un bel objet artistique, comme l'était la pièce. On passe rapidement sur la crédibilité de l'âge de l'actrice aux diverses étapes qu'elle narre, puisque le sujet raconte sa vie et personne d'autres qu'elle ne peut le faire aussi profondément au contraire. C'est ici un point de vue pertinent essentiel même. C'est bien filmé, bien amené (entre flash back et utilisation de la psychothérapie comme liant). C'est souvent poétique même. C'est sombre et tendu comme lumineux à d'autre. La vie quoi ! C'est parfois surjoué (au début surtout) mais le défi de démontrer et sauver est bien là. Les acteurs sont brillants : Viard tjs aussi exceptionnelle dans un rôle difficile, Cornillac bouleversant. Que dire de Pierre Deladonchamps qui encore une fois prend à bras le corps un rôle particulièrement odieux. L'utilisation des scènes de danse (essentielles aussi de les avoir gardées) est pertinente. La danse de la colère, comme le titre de la pièce, est sublimée par la rage d'Andréa Bescond. Quelles émotions partagées et quel bel exemple ! MERCI encore!
    Angelina.J
    Angelina.J

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 265 critiques

    3,5
    Publiée le 3 décembre 2018
    Un film galcant troublant stressant, mais aussi touchant déchirant, interrsant dans sa façon de présenter le sujet; de traiter de la pédophilie de ses ravages de l'enfer de l'enfance, de la lutte omniprésente pour se reconstruire, si toutefois il est possible de le faire. Un film qui alerte, . Une façon originale de filmer en interactant avec la thérapie pour s'en sortir pour mettre des mots sur l'acte, sur les non dits, sur l'indicible, la danse omniprésente comme un défouloir un exutoir pour faire sortir le mal qu'un taré a enfoui en vous et toute la rage en elle. Une actrice bouleversante, des parents anéantis et/ou dans le déni face à l'horreur qui s'est passé sous leurs yeux sous leur toit, la peur au ventre chaque jour de sa vie une enfance saccagée une petite fille seule au monde , qui vous interdit d'en parler puis le déclic pour que cette horreur n'arrive pas au d'autres petites filles, affonter le regard des autres, de son bourreau , tout est retracé d'une manière simple digne ; une film salutaire.
    The Rotisseur
    The Rotisseur

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 494 critiques

    4,0
    Publiée le 8 décembre 2018
    Efficace et clairement bien réalisé. Les chatouilles est bondé d'originalités dans sa façon de raconter son histoire. Il n'y a pas grand chose à reprocher sur l'écriture, il n'y a d'ailleurs pas grand chose a reprocher sur le film en lui-même, si ce n'est le jeu d'acteur de Andréa Bescond quelque peu surjoué. Mais ça fait quand même du bien de voir une œuvre à la française se démarquer comme ça !
    Demsael
    Demsael

    Suivre son activité Lire sa critique

    4,5
    Publiée le 15 novembre 2018
    C'est difficile à regarder, c'est loin d'être une partie de plaisir, mais on en sort vivant. Donc on y va. Un beau et nécessaire film sur le viol.
    montecristo59
    montecristo59

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 239 critiques

    4,5
    Publiée le 21 novembre 2018
    Si je dis chapeau (et merci !) à A.Bescond et à la brochette d'excellents faire-valoirs (y compris ceux qui jouent les "méchants" !) qui lui permettent d'exercer à l'écran son activité... cath-ART-ique, c'est d'une part d'avoir magistralement sublimé son mal-être, jusqu'à une maîtrise grâce à laquelle ses chorégraphies torturées nous sautent aux yeux, et d'autre part d'avoir cherché (et globalement trouvé) une tonalité qui met en évidence l'immixtion de l'onirique dans le réel, l'impossibilité dans laquelle se trouve l'abusée de marcher tranquille vers demain, parasitée qu'elle est par les résurgences malsaines de son passé de victime. Les flash-backs incessants s'acceptent finalement assez bien, même en séquences dans lesquelles la narratrice se dédouble, spectatrice de maintenant se regardant agir son hier. Tentative d'humour assimilable à de l'auto-dérision ? Manière de dire sa difficulté à prendre du recul, se tenir à distance, analyser ? A peine maladroit quelquefois, poignant en tout cas, le résultat est un uppercut qui pose question et cherche à s'éloigner de la désespérance. Soutenue par Métayer, gageons qu'Andrea Bescond réussira à gagner sa zénitude en tant qu'artiste. Elle me semble en très bonne voie, hip-hip-hop, hourra !
    mat niro
    mat niro

    Suivre son activité 64 abonnés Lire ses 1 063 critiques

    4,5
    Publiée le 21 novembre 2018
    Quelle claque que ce film adapté de la pièce de théâtre "Les Chatouilles ou la danse de la colère". On assiste tout d'abord aux attouchements subis par Odette à l'âge de 8 ans et qui vont durer sous forme de flashbacks par le maléfique oncle, Pierre Deladonchamps. C'est réellement bouleversant tant Andréa Bescond sait faire vivre son personnage un peu bancal, se réfugiant dans la danse mais ne faisant jamais abstraction de son enfance et des séquelles sur sa vie amoureuse notamment. Karin Viard est totalement irrésistible dans son rôle de mère ignoble. C'est souvent triste mais parfois aussi drôle et tendre comme la relation avec la psy et le tout donne une œuvre d'une force incroyable. A voir absolument!
    Yves B.
    Yves B.

    Suivre son activité Lire ses 8 critiques

    5,0
    Publiée le 15 novembre 2018
    Super d’intelligence d’idée de créativité fidèle à la pièce J’ai adoré mais on en sort pas indemne ce qui a mon avis est le but Bravo courrez le voir Yves
    luluetjujucritiquent
    luluetjujucritiquent

    Suivre son activité Lire sa critique

    1,5
    Publiée le 20 novembre 2018
    L'ambition du film est indéniable : Andréa Bescond propose de traiter d'un thème violent avec décalage et légèreté. Cependant cette ambition est complètement balayée par une mise en scène pâteuse, des personnages superficiels et un schéma narratif maladroit. L'adaptation n'a pas réussi à se détacher du registre théatral. Le sujet est intéressant, mais où est l'émotion?
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top