Mon compte
    Il Figlio, Manuel
    note moyenne
    3,9
    112 notes dont 25 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 25 critiques par note
    5 critiques
    7 critiques
    11 critiques
    2 critiques
    0 critique
    0 critique
    Votre avis sur Il Figlio, Manuel ?

    25 critiques spectateurs

    In Ciné Veritas
    In Ciné Veritas

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 791 critiques

    2,0
    Publiée le 16 juillet 2018
    Dans une veine résolument réaliste, Dario Albertini dessine le portrait très contemporain de son personnage-titre. Il figlio, Manuel chemine entre récit d’apprentissage et conte moral. Ce premier film de fiction est la continuation directe du documentaire La repubblica dei ragazzi réalisé en 2015 par le cinéaste italien sur une institution d’accueil d’orphelins de même nom dans la banlieue romaine.
    Dario Albertini a assuré la réalisation de Il figlio, Manuel mais aussi l’écriture de la musique et de celle du scénario avec le romancier Simone Ranucci. Bien que fictionnel, le récit n’en est pas moins inspiré d’histoires vraies qui, couplées aux aptitudes documentaristes du réalisateur, sont la caution du fort réalisme ambiant du film. Cet aspect est accentué par un filmage caméra à l’épaule qui ne s’éloignera jamais longtemps de Manuel incarné par Andrea Lattanzi, jeune acteur à l’interprétation retenue.
    Critique complète sur incineveritasblog.wordpress.com
    mat niro
    mat niro

    Suivre son activité 78 abonnés Lire ses 1 149 critiques

    4,5
    Publiée le 22 avril 2018
    Superbe film que ce "Manuel", jeune garçon de 18 ans qui va sortir du foyer pour jeunes où il est depuis l'incarcération de sa mère. Andrea Lattanzi est exceptionnel dans ce rôle, lui, acteur presque débutant déstiné à une grande carrière. Son personnage est à la fois brut et sensible et l'on suit ses diverses pérégrinations dans un monde qu'il découvre. La façon de filmer la relation avec sa mère est très juste, les silences bienvenus, avec une fin grandiose pour ce qui est de la découverte d'un peut-être futur grand acteur!
    Daniel C.
    Daniel C.

    Suivre son activité 113 abonnés Lire ses 707 critiques

    3,5
    Publiée le 4 avril 2018
    Comment viennent les attaques panique ? Qu'est-ce que la phobie, sinon un trouble spatial. La phobie, c'est la peur de la peur. C'est la terreur que l'instant de la mort pressentie ne survienne. Une perception de perte de contrôle a surgi et le risque de sa réapparition terrifie celui ou celle, qui a connu cet état. C'est sur Manuel, que repose la libération de sa mère. Il atteint la majorité et a donc le pouvoir de permettre à sa mère incarcérée de longue date de connaitre une libération conditionnée par une assignation à résidence. Son fils se porterait garant de sa mère, aurait un contrat, serait fiable. Comment ce jeune homme va-t-il affronter la responsabilité de porter la libération de sa mère...
    cleothelittlecat
    cleothelittlecat

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 31 critiques

    3,0
    Publiée le 25 mars 2018
    Le récit d'un moment important dans la vie d'un jeune homme. Le film est simple, la réalité filmée à l'état brut, sans fioritures. La lumière, les dialogues et surtout les silences, les plans fixes, nous placent au plus près du personnage. On l'accompagne dans ses réflexions, et les différentes étapes de son entrée dans l'âge adulte. L'acteur, qui n'est pas comédien, interprète ce premier rôle avec beaucoup de justesse et de naturel.
    acgaltie
    acgaltie

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 44 critiques

    4,5
    Publiée le 20 mars 2018
    Pour un jeune élevé en centre d'éducation surveillée, la sortie est une grande aventure. Surtout quand il doit aider sa mère à reprendre pied. Un excellent acteur au service d'une histoire très sensible.
    Koalahama
    Koalahama

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 198 critiques

    3,0
    Publiée le 20 mars 2018
    Beau film italien, bien qu'il faille un certain temps pour rentrer dedans. Tout repose sur Manuel qui joue à merveille, toutefois le film en soi n'apporte rien...
    Scénario Catastrophe
    Scénario Catastrophe

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 156 critiques

    4,0
    Publiée le 19 mars 2018
    On voit des films qui relatent la vie de personnes vivant en foyers, ou des films sur la reconstruction d'un individu après un passage en prison ou en foyer. Celui-ci décide de raconter ce qu'il se passe entre les deux. Cet entre deux est à l'image de Manuel, brillamment interprété Andrea Lattanzi, à l'allure d'un adolescent qui aurait grandi trop vite. Un garçon de 18 ans, plus grand que tous les autres, physiquement et dans sa tête. Manuel est un personnage sincèrement gentil, qui tente de trouver sa voie entre les tentations et la réalité administrative du monde des "adultes". On est heureux de passer un moment avec lui, dans ces découvertes et ces rencontres, d'ailleurs, la caméra est douce, elle prend le rôle d'un personnage, muet et observateur, elle a l'intelligence de rester en retrait et de laisser Manuel se débrouiller seul. à mon sens, la fin du film est très réussie, elle se situe au moment où le niveau d'empathie du spectateur atteint son paroxysme , spoiler: elle ne s'obstine pas à vouloir sauver ou accabler ses personnages
    , et c'est une excellente proposition, très humble.
    Bazart
    Bazart

    Suivre son activité Lire ses 43 critiques

    3,5
    Publiée le 15 mars 2018
    « Il figlio, Manuel », est le premier long métrage de fiction de Dario Albertini, un photographe qui a ensuite fait ses armes dans le documentaire et d'ailleurs, il a ses origines dans un documentaire qu'il avait lui meme tourné dans un authentique foyer, « la repubblica dei ragazzi ». Il y a rencontré le « vrai » Manuel,

    Multi récompensé lors duFestival du cinéma méditerranéen de Montpellier 2017, le film suit à la trace Manuel, 18 ans, sort d’un centre éducatif à Rome pour se porter garant de sa mère, qui attend une liberté conditionnelle.

    Passionnant personnage que ce jeune adulescent, balloté au gré de ses rencontres,qui cherche à vivre pleinement sa liberté mais qui va se rendre compte à quel point le moindre faux pas peut faire capoter ses rêves les plus simples.

    Le réalisateur pose un regard particulièrement bienveillant sur son héros, sans jamais porter le moindre jugement et on suit avec un vrai plaisir le parcours de ce grand jeune homme, qui doit endosser des responsabilités d’adulte. sans doute trop large pour lui .

    A cet égard Andrea Lattanzi, l’interprète de Manuel.épate par sa prestation et sa force magnétique qui imprime totalement l'écran.

    Une oeuvre captivante et profonde qui emprunte pas mal au néoréalisme italien, des années 60, de Risi à De Sicca mais avec aussi une pointe de cinéma social plus contemporain Dardenne et celui de Ken Loach.
    domit64
    domit64

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 149 critiques

    3,5
    Publiée le 14 mars 2018
    Un beau film sur l’amour et le devoir d’un fils pour sa mère. On suit le parcours de ce gamin devenu grand trop vite, des scènes fortes sans être intenses.
    L’acteur principal est exceptionnel, une présence incroyable.
    On retrouve le réalisme du cinéma italien.
    Joce2012
    Joce2012

    Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 172 critiques

    2,0
    Publiée le 13 mars 2018
    Ce film est moyen.... c'est un petit film sans prétention mais qui n'apporte pas grand chose, hormis l'amour du fils pour la mère ...
    Adelme d'Otrante
    Adelme d'Otrante

    Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 425 critiques

    3,0
    Publiée le 11 mars 2018
    Dario Albertini vient du documentaire et çà se voit, son premier film brut, austère, un poil monotone en fait un digne héritier du Néo-Réalisme italien. La grande force de ce film est son interprétation par un acteur débutant dont la silhouette déguinguandée magnétise la pellicule. Quelques instants superbes comme ceux où notre héros scrute l'horizon à la recherche de son avenir, de l'émotion et de l'ennui, comme dans la vraie vie.
    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 1417 abonnés Lire ses 3 608 critiques

    3,0
    Publiée le 11 mars 2018
    Le récit d'Il figlio, Manuel, est très linéaire et exclusivement centré sur ce personnage de 18 ans qui vient de sortir d'un centre éducatif et dont l'objectif premier est de parvenir à faire libérer sa mère de prison. Un garçon à peine délivré de sa propre prison et qui doit montrer aux autorités son sens des responsabilités, de façon à prendre soin de sa propre mère. Cette inversion du pouvoir et la question de savoir si Manuel sera capable d'être à la hauteur forment l'intérêt principal de ce premier film de Dario Albertini, photographe et, depuis quelques années, documentariste. Si le film cite Truffaut, c'est cependant du côté des Dardenne, voire de Loach, qu'il tend avec un souci de réalisme qui n'est jamais pris en défaut. Ceci posé, Il figlio, Manuel, peu enclin au pathos, c'est bien, manque de rythme et n'accorde pas assez de place aux rencontres que fait son héros. En résulte une certaine uniformité dans son ton et dans ses anecdotiques péripéties, malgré l'excellence de son jeune interprète, Andrea Lattanzi, principale raison pour accorder un peu d'importance au film.
    Laurence C.
    Laurence C.

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    4,5
    Publiée le 11 mars 2018
    Très beau film, l'image est soignée, on voit qu'on a affaire à un photographe. Manuel est magistral, beau, brut, émouvant, le tempo est parfois un peu trop lent...mais l'histoire est belle, elle parle de ce départ dans la vie pour Manuel, que va-t-il choisir avec une histoire de vie si compliquée, sa mère sur qui il ne peut pas compter parce qu'elle compte sur lui... à voir, un pur moment de bonheur
    SaintPauly
    SaintPauly

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 63 critiques

    3,5
    Publiée le 11 mars 2018
    Il figlio, Manuel est un road movie au milieu de nulle part où la personnage principale n'est qu'un passager qui ne dirige pas où il va, ou ce qu'il voit ou ce qu'il fait. Manuel (le talentueux Andrea Lattanzi) est kidnappé par sa situation et captif à ses circonstances donc sa destination ultime ne dépend pas de lui, jusqu'à ce qu'il arrive et se rend compte qu'il est perdu.

    Il figlio, Manuel est un voyage silencieux dans des teintes de gris avec assez de force d'avancer lentement et des personnages secondaires assez forts de soutenir le tour de force subtile livré par Lattanzi.

    Il figlio, Manuel ne sera pas sur la liste de meilleurs films de l'année, mais il ne sera pas oublié non plus et vaut bien le détour.
    BomberWoman
    BomberWoman

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 85 critiques

    5,0
    Publiée le 8 mars 2018
    Premier film magnifique et étonnant avec une révélation en la personne de Andrea Lattanzi. Un coming of age âpre et d'un grand réalisme.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top