Notez des films
Mon AlloCiné
    Sergio et Sergei
    note moyenne
    3,2
    22 notes dont 4 critiques
    répartition des 4 critiques par note
    1 critique
    0 critique
    3 critiques
    0 critique
    0 critique
    0 critique
    Votre avis sur Sergio et Sergei ?

    4 critiques spectateurs

    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 1197 abonnés Lire ses 3 471 critiques

    3,0
    Publiée le 7 avril 2019
    Les nouvelles du cinéma cubain contemporain sont assez rares et prennent souvent la forme de comédies traitant pourtant de sujets graves, symboliques de la crise que traverse le pays depuis la dislocation de l'URSS. Après Chala, une enfance cubaine, Ernesto Daranas Serrano, l'un des meilleurs réalisateurs du pays (avec Pavel Giroud) revient avec Sergio et Sergei, film au scénario original aux allures de fable qui saute les frontières en rapprochant un cubain, un américain et un soviétique devenu russe. L'action se déroule en effet en 1991, moment particulièrement ardu pour Cuba qui perd son principal allié. Le film adopte le ton de la fantaisie tout en ne dissimulant rien des difficultés économiques de l'époque ni de la vigilance des autorités vis à vis de citoyens suspectés de déviance idéologique. Sergio et Sergei met en scène un radio amateur de La Havane connecté avec un cosmonaute russe qui vit la chute de l'URSS depuis la station Mir. Une amitié se noue à travers les ondes traçant une relation qui se joue de la politique et des nationalismes. C'est bien vu, fraternel et bienveillant mais le message est un peu affaibli par une mise en scène sans éclat, alourdie par une voix off un peu trop présente. Dommage, parce qu'on s'attache aux trois personnages principaux (ne pas oublier l'américain) et au ton léger et chaleureux de l'ensemble.
    velocio
    velocio

    Suivre son activité 502 abonnés Lire ses 2 304 critiques

    3,5
    Publiée le 22 mars 2019
    Après "Chala, une enfance cubaine", sorti en France en 2016, le réalisateur Ernesto Daranas revient sur nos écrans avec "Sergio & Sergei", un film cubain dans lequel joue un acteur américain et où on voit apparaitre dans le générique le logo d’une compagnie US, et pas n’importe laquelle, la Paramount ! 1991 : l’URSS s’effondre et Cuba, qui était depuis des années sous perfusion économique de la part des pays de l’est, est entrée dans ce que Fidel Castro a appelé « la période spéciale en temps de paix ». D’un côté comme de l’autre, les conditions économiques sont brutalement devenues particulièrement difficiles. Pour la Russie, l’espace n’est plus une priorité et Sergei, cosmonaute soviétique qui tourne autour de la terre, seul dans la station Mir, se demande s’il remettra un jour les pieds sur terre. Quant à Sergio, un professeur de philosophie marxiste qui vit à La Havane avec sa mère et sa fille, il s’efforce, en famille, de combattre la précarité avec un art très développé de la débrouille tout en bidouillant son matériel de radio amateur. Du fait de sa fidélité au marxisme, cette dernière activité est tolérée pat les services secrets cubains, mais elle fait quand même l’objet d’une sérieuse surveillance. Un jour, le hasard des ondes radio va mettre en contact le cosmonaute soviétique et le professeur de philosophie cubain, un contact facilité par le fait que, ayant fait ses études de philosophie à Moscou, Sergio parle couramment le russe. Il se trouve que, parmi les contacts radio de Sergio, se trouve Peter, un journaliste new-yorkais qui a ses entrées à la NASA. Et si, tous ensemble, on s’efforçait de ramener Sergei sur terre, quitte à ce que les services secrets cubains en arrivent à se demander si Sergio travaille pour le KGB ou pour la CIA. On ne boude jamais son plaisir lorsque arrive sur nos écrans une comédie en provenance de Cuba, tellement les réalisateurs de ce pays ont l’art de mélanger joie de vivre et gravité, utopie et peinture réaliste, humour et critique sociale. Servi par un excellent trio de comédiens, "Sergio et Sergei" montre comment l’amitié est capable de faire fi des frontières, qu’elles soient géographiques, linguistiques ou culturelles.
    Cinéphiles 44
    Cinéphiles 44

    Suivre son activité 491 abonnés Lire ses 3 205 critiques

    3,5
    Publiée le 2 avril 2019
    « Sergio et Sergei » se déroule en 1991. La Guerre Froide est terminée et l’URSS s’écroule. Sergeï est un cosmonaute russe resté coincé dans l’espace et oublié par les Soviétiques. A Cuba, Sergio va entrer en contact avec lui par hasard, à l’aide une fréquence radio. Ces deux hommes vont se lier d’amitié et s’entraider dans leurs missions. Ernesto Daranas réalise une comédie satirique sans prétention en faisant l’état d’une période difficile pour les cubains. Le film dégage aussi un message de solidarité et de paix entre deux pays. Une fable touchante portée par des comédiens attachants. D'autres critiques sur notre page Facebook : Cinéphiles 44 et notre site cinephiles44.com
    Le_neptunien
    Le_neptunien

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 16 critiques

    5,0
    Publiée le 26 mars 2019
    Film léger, à la fois historique et drôle. Comme un conte pour enfants destiné à tous. On y retrouver les clefs de la crise cubaine avec un bienveillance agréable.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top