Notez des films
Mon AlloCiné
    Gueule d'ange
    Note moyenne
    3,0
    23 titres de presse
    • 20 Minutes
    • CNews
    • L'Express
    • L'Express
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Parisien
    • Télé Loisirs
    • Télérama
    • Voici
    • Bande à part
    • Culturebox - France Télévisions
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Nouvel Observateur
    • Les Inrockuptibles
    • Première
    • Rolling Stone
    • aVoir-aLire.com
    • La Croix
    • Ouest France
    • Critikat.com
    • Le Figaro
    • Le Monde
    • Positif

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    23 critiques presse

    20 Minutes

    par Caroline Vié

    Marion Cotillard est épatante en mère irresponsable et alcoolique.

    CNews

    par La rédaction

    Cette réalisation bouleversante suit le parcours de personnages aux âmes errantes et en manque total de repères, qui tentent de se raccrocher à la vie, comme ils le peuvent.

    L'Express

    par Christophe Carrière

    Un film à la fois émouvant et inconfortable.

    L'Express

    par Christophe Carrière

    Emaillé d'échappées poétiques comme autant de bouffées d'oxygène, "Gueule d'ange" est un film à la fois émouvant et inconfortable, creusant un sujet généralement réduit à un fait divers dans les journaux d'actualités, quand une mère est arrêtée pour mauvais traitements.

    Le Journal du Dimanche

    par Barbara Théate

    Face à Marion Cotillard, impeccable en bimbo fragile, la jeune Ayline Aksoy-Étaix est éclatante de vie et de débrouillardise. Pour ne jamais nous faire perdre espoir.

    Le Parisien

    par La Rédaction

    Dans ce drame poignant sur la maternité et l’abandon, Cotillard, en mère dépassée, cheveux blond platine et ongles à paillettes, est totalement bluffante.

    La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

    Télé Loisirs

    par Thomas Colpaert

    Un premier film très touchant, et un trio d'acteurs remarquables.

    Télérama

    par Pierre Murat

    La réalisatrice s’appuie habilement sur le regard — inquiétant — de la petite Ayline Aksoy-Etaix. Et sur le talent de Marion Cotillard, toujours précise et juste, même lorsqu’elle surjoue, comme savait le faire si bien, jadis, Gena Rowlands.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Voici

    par La Rédaction

    Un premier film bouleversant.

    Bande à part

    par Claire Steinlen

    Si sa réalisation est inégale (le film souffre de longueurs), "Gueule d’ange" touche par son sujet fort, l’abandon, le désir d’être aimé mais aussi celui de plaire, pour la mère et pour la petite fille.

    La critique complète est disponible sur le site Bande à part

    Culturebox - France Télévisions

    par Lorenzo Ciavarini Azzi

    Un tunnel sans fin captivant, mais qui ne parvient pas toujours à convaincre.

    La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

    Le Dauphiné Libéré

    par La Rédaction

    D’emblée, la composition de Marion Cotillard témoigne de ce talent qu’elle a de se mouler dans n’importe quel personnage et de ne pas craindre d’en faire un peu trop pour lui donner vie. La crédibilité qu’elle donne à cette fille paumée apporte une vérité à un récit par ailleurs pas spécialement crédible si on le considère d’un peu plus près.

    La critique complète est disponible sur le site Le Dauphiné Libéré

    Le Nouvel Observateur

    par Xavier Leherpeur

    Une passion impossible, scrutée par un scénario pesamment psychanalytique auquel la caméra, chaotique et fusionnelle, apporte une fougue qui bouscule le spectateur, mais est aussi trop systématique.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Les Inrockuptibles

    par Bruno Deruisseau

    Desservi par une prestation très outrée de Marion Cotillard, un premier film assez fin et touchant sur l'alcoolisme enfantin.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    Première

    par Thierry Chèze

    Oui, Gueule d’ange est imparfait. Mais il donne cependant envie de voir les prochains films de Vanessa Filho. Tout comme ceux d’Amélie Daure que ce premier long métrage révèle joliment dans un second rôle.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Rolling Stone

    par Sophie Rosemont

    On a déjà vu des histoires de mères indignes, séductrices, alcooliques, toxiques en tous points pour leur vulnérable progéniture. Or, ici, le jeu des acteurs change la donne.

    La critique complète est disponible sur le site Rolling Stone

    aVoir-aLire.com

    par Gérard Crespo

    Un scénario de qualité et une très jeune actrice remarquable rendent ce premier long métrage attachant malgré ses maladresses de style.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    La Croix

    par Céline Rouden

    Hésitant entre le réalisme social et un esthétisme maniéré, saturé de couleurs vives, ce premier long métrage de Vanessa Filho vaut principalement pour la performance de sa jeune actrice – 8 ans au moment du tournage – Ayline Aksoy-Etaix.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    Ouest France

    par Gilles Kerdreux

    Le problème de ce premier film est qu'il faut croire en la star Marion Cotillard jouant une Loana. Pas évident.

    Critikat.com

    par Damien Bonelli

    (...) c’est aussi du côté des frères Dardenne que lorgne ce naturalisme outrageusement fardé qui, sous couvert de sympathiser avec les classes populaires, fait d’elles un portrait proprement carnavalesque.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    Le Figaro

    par Nathalie Simon

    La réalisatrice en fait des tonnes. Se répète et s'enlise.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Le Monde

    par V. Ca.

    Sélectionné dans la catégorie Un certain regard et en lice pour la Caméra d’or lors du Festival de Cannes, Gueule d’ange, le premier long-métrage de Vanessa Filho, est revenu bredouille. A raison : puisque l’idée, si bonne soit-elle, d’une gamine qui se construit en miroir de sa mère, ne décolle pas plus haut que son énonciation.

    Positif

    par Lorenzo Codelli

    L'intérêt du film [...] réside dans la bataille d'ego impitoyable entre la diva Marion Cotillard et Ayline Aksoy-Etaix, diva de 8 ans qui va sans doute faire carrière.

    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top