Mon compte
    Onoda - 10 000 nuits dans la jungle
    Note moyenne
    4,4
    27 titres de presse
    • Bande à part
    • CinemaTeaser
    • Culturopoing.com
    • Le Point
    • Les Echos
    • Les Fiches du Cinéma
    • Les Inrockuptibles
    • Libération
    • Ouest France
    • Positif
    • Transfuge
    • Voici
    • 20 Minutes
    • Cahiers du Cinéma
    • Ecran Large
    • L'Humanité
    • La Croix
    • La Septième Obsession
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • Mad Movies
    • Paris Match
    • Première
    • Télérama
    • aVoir-aLire.com
    • Critikat.com

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    27 critiques presse

    Bande à part

    par Benoit Basirico

    Une aventure intérieure démente !

    La critique complète est disponible sur le site Bande à part

    CinemaTeaser

    par Aurélien Allin

    Un très grand film.

    Culturopoing.com

    par La Rédaction

    Pas un film facile, évident, ni un film radical, mais une expérience qui hante quelques jours durant. On n’en ressort pas en hurlant au chef-d’œuvre – cet horrible mot. Mais, deux jours plus tard, on finit par se dire : j’ai vu quelque chose.

    La critique complète est disponible sur le site Culturopoing.com

    Le Point

    par Christophe Ono-dit-Biot

    Tout est là, intense, humide, dément et sauvage.

    La critique complète est disponible sur le site Le Point

    Les Echos

    par Adrien Gombeaud

    Un projet hors norme. L'un des trésors du Festival de Cannes 2021.

    La critique complète est disponible sur le site Les Echos

    Les Fiches du Cinéma

    par Nicolas Marcadé

    Un second long métrage très audacieux, dont le panache assez héroïque n’exclut pas une sensibilité vibrante et délicate.

    La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

    Les Inrockuptibles

    par Ludovic Béot

    Une multiplicité de motifs qui questionnent, sans jamais tenter de l’élucider, le mystère Onoda, et laissent un sentiment de vertige particulièrement tenace après la projection.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    Libération

    par Luc Chessel

    A travers l’histoire vraie d’un Japonais qui, sur une île philippine, a continué de se battre pendant trente ans après la Seconde Guerre mondiale, Arthur Harari signe le biopic magnifique d’un homme qui ne voulait ni la paix ni mourir.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Ouest France

    par Thierry Chèze

    Une histoire vraie et hors du commun pour un film qui détonne dans le cinéma français.

    Positif

    par Baptiste Roux

    Loin d’une simple transposition factuelle, l’œuvre s’approprie la matière autobiographique pour lui communiquer une ampleur rarement vue dans un cinéma français que l’on n’avait pas connu aussi ambitieux dans son appréhension de l’épopée et son lyrisme sec.

    Transfuge

    par Séverine Danflous

    Après avoir revisité brillamment le film noir avec Diamant noir, Arthur Harari prend des chemins de traverse pour s’attaquer au film de guerre. Ou plutôt au fantôme du film de guerre. Et le résultat est somptueux.

    La critique complète est disponible sur le site Transfuge

    Voici

    par La Rédaction

    Une histoire incroyable pour un film qui ne l'est pas moins.

    20 Minutes

    par Caroline Vié

    Le réalisateur français en a fait un film d’aventures, plus qu’un film de guerre, avec un suspense qui distille ses effets de surprise pendant 2h45.

    La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

    Cahiers du Cinéma

    par Alice Leroy

    Presque maniériste dans sa mise en scène, célébrant les formes d’un classicisme revisité avec grâce, le film flotte un peu dans une première partie qui peine à dérouler les tumultes de l’histoire, avant de trouver sa propre mesure dans une vie méditative au rythme des saisons et des moussons.

    Ecran Large

    par Salim Belghache

    Avec Onoda : 10 000 nuits dans la jungle, Arthur Harari réalise un tour de force magistral en offrant une œuvre exigeante, accomplie et admirable. Jamais dépassé par son grand sujet et l’aspect monumental de son projet, le réalisateur français est concrètement en passe d’être l’une des grandes figures d’un cinéma hexagonal, partagé entre la question du genre populaire et la beauté de l’art avec un grand A.

    La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

    L'Humanité

    par Cyprien Caddeo

    Tantôt organique, la mise en scène d’Arthur Harari sait parfois se faire plus onirique, restituant avec un certain sens de la poésie naturaliste l’enfermement mental d’un homme dévoué à sa cause au point de nier les évidences, de ne pouvoir physiquement abdiquer.

    La Croix

    par Céline Rouden

    Le réalisateur français surprend à nouveau avec un grand film d’aventures métaphysique sur l’histoire vraie d’un soldat japonais réfugié pendant trente ans sur une île du Pacifique dans l’ignorance de la fin de la guerre.

    La Septième Obsession

    par Lucas Charrier

    De cette folle histoire vraie d'un militaire japonais menant sa guerre sur une île des Philippines malgré la reddition du Japon, le cinéaste tire une oeuvre brillante sur l'aveuglement, la croyance et l'obsession, qui fait écho à deux autres épopées récentes, Silence de Martin Scorsese et Ad Astra de James Gray, dont il pourrait être le contrechamp.

    Le Journal du Dimanche

    par Stéphanie Belpêche

    Un huis clos à ciel ouvert captivant en dépit de son rythme lent, qui éblouit par l’ampleur de sa mise en scène.

    Le Monde

    par Mathieu Macheret

    Arthur Haraki s'empare magnifiquement de l'histoire vraie d'un japonais resté trente ans sur son île.

    Le Nouvel Observateur

    par Nicolas Schaller

    L’aventure humaine se mue en fable sur la guerre, sa folie, puis en réflexion sur l’existence dans une nature immuable qu’Harari filme comme le(s) visage(s) d’Onoda (interprété par Yûya Endô et Kanji Tsuda) : avec humilité et fascination.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Mad Movies

    par Gilles Esposito

    Le pari est donc gagné pour ce projet fou (tournage au Cambodge, dans une langue étrangère) qui a osé s’élancer à mille lieues de l’habituel confort naturaliste du cinéma français.

    Paris Match

    par Yannick Vely

    Après le très réussi « Diamant noir », le jeune cinéaste français Arthur Harari confirme au-delà des espérances avec « Onoda - 10000 nuits dans la jungle », « survival » de guerre métaphysique qui convoque Samuel Fuller et Lav Diaz, Kon Ichikawa et Clint Eastwood.

    La critique complète est disponible sur le site Paris Match

    Première

    par Thomas Baurez

    Un film d'aventures et de survie, inspiré de l'histoire vraie d'un soldat japonais refusant de croire à la fin de la guerre du Pacifique. Un vrai choc.

    Télérama

    par Cécile Mury

    L’histoire d’une folie, sobrement mise en scène.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    aVoir-aLire.com

    par Thomas Bonicel

    En ouverture de la section "Un Certain Regard", Onoda a de quoi séduire, avec une atmosphère joliment travaillée et un récit-fleuve envoûtant.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    Critikat.com

    par Corentin Lê

    De ce qui peut amener un être humain à se fondre ainsi dans la jungle, nous n’en saurons pas plus à la fin qu’au début du film. Du cinéma d’Arthur Harari non plus.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top