Mon compte
    303
    note moyenne
    3,6
    71 notes dont 12 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 12 critiques par note
    3 critiques
    4 critiques
    4 critiques
    0 critique
    1 critique
    0 critique
    Votre avis sur 303 ?

    12 critiques spectateurs

    norman06
    norman06

    Suivre son activité 144 abonnés Lire ses 1 362 critiques

    1,0
    Publiée le 29 décembre 2019
    Une catastrophe made in Germany : road movie romantique écolo et prude qui sombre dans le ridicule à chaque réplique de dialogues, personnages têtes à claques, mise en scène de téléfilm. Rendez-nous Wenders et Fassbinder !
    AM11
    AM11

    Suivre son activité 3786 abonnés Lire ses 6 289 critiques

    3,5
    Publiée le 21 août 2019
    "303" fait référence au modèle de ce vieux camping-car dans lequel Julie et Jan embarquent pour le voyage d'une vie qui va les faire grandir en plus de leur faire gagner du temps dans leur vie. Comme quoi un long trajet pour réfléchir vaut mieux qu'un vol rapide qui nous met directement devant le fait accompli. Pourtant ce voyage n'était pas fait pour être une grande réussite, car Jule et Jan, qui se sont rencontrés sur une aire d'autoroute, sont différents l'un de l'autre. Jule est ouverte et croit que l'être humain est bon alors que Jan est plus pessimiste sur la nature humaine. C'est ce dernier qui semble avoir raison dans un premier temps, car ce qui va les réunir est un moment où l'homme montre qu'il est capable du pire. Les deux sont curieux de nature et vont avoir des conversations sur des sujets très variés. Ils vont parler de l'évolution de l'homme et du monde, de la vie, de la société et d'amour notamment. Ils abordent parfois des thèmes pointus qui peuvent perdre le public, mais j'ai trouvé leurs échanges toujours intéressants. En même temps, c'est toujours passionnant de voir des gens parler de choses qu'ils maîtrisent. De plus, les deux personnages sont attachants et les acteurs sont lumineux et d'un naturel rafraîchissant. Ils sont finalement à l'image de ce film qui est spontané et tout en simplicité. J'ai aimé l'ambiance du film ainsi que le fait de découvrir ces personnages et cet amour naissant. Il y a bien quelques longueurs, le film est à mon sens un peu trop long même si l'on ne s'ennuie jamais, mais l'ensemble est très agréable à suivre. C'est une bien jolie histoire pour un bon film qui doit beaucoup à ses excellents acteurs.
    poet75
    poet75

    Suivre son activité 226 abonnés Lire ses 701 critiques

    4,0
    Publiée le 28 juillet 2019
    Comment susciter non seulement l’intérêt, mais l’enthousiasme, en filmant l’histoire la plus simple, on pourrait même dire la plus rebattue, du monde ? Cette gageure, Hans Weingartner la relève de la manière la plus belle, la plus convaincante, qui soit. En racontant, sur fond de road-movie, la naissance du sentiment amoureux entre deux jeunes gens, il ne sort certes pas des sentiers battus, et cependant il réussit un film enthousiasmant. C’est la preuve, si besoin est, que, pour faire du bon cinéma, il n’est nullement obligatoire d’imaginer un sujet très original, mais qu’il faut avant tout se fonder sur de bons acteurs et faire des choix judicieux de mise en scène. Et c’est le cas dans ce film : tout y est réuni pour provoquer l’engouement bien mérité du spectateur.
    L’histoire d’amour n’est d’ailleurs pas gagnée d’avance et il faut beaucoup de temps pour qu’elle surgisse, grandisse et s’épanouisse. Au début du film, les deux jeunes en question subissent tous deux un échec : elle, prénommée Jule (Mala Emde), parce qu’elle rate un examen de biologie, lui, prénommé Jan (Anton Spieker), parce qu’on lui refuse la bourse sur laquelle il comptait. Tous deux décident, chacun de son côté, d’entreprendre un voyage : elle pour rejoindre son petit ami qui réside momentanément au Portugal, lui pour faire connaissance avec son père biologique qu’il n’a encore jamais vu et qu’il espère retrouver en Espagne. Or comme Jan s’est fait larguer par le conducteur qui devait l’emmener en covoiturage, il décide de faire du stop et, voyant Jule auprès de son camping-car 303, lui demande si elle veut bien le prendre à bord.
    Ainsi commence le long périple qui les conduit tous deux d’Allemagne au Portugal en passant par la Belgique, la France et l’Espagne. Un voyage en duo qui semble devoir s’achever dès les premiers kilomètres. Car la première discussion qui s’engage entre les deux jeunes gens tourne au fiasco. Jule s’irrite tellement des propos maladroits que lui tient son compagnon qu’elle décide de l’abandonner aussitôt sur une aire d’autoroute. Or un concours de circonstances fait que non seulement tous deux se retrouvent un peu plus tard mais que Jule accepte de reprendre Jan à son bord.
    C’est alors que débute vraiment leur voyage en commun et le lent apprivoisement, la patiente découverte de l’autre. Ponctué de pauses, de baignades, de visites, d’explorations des paysages superbes qui jalonnent leur route, le périple est aussi l’occasion de débats passionnés sur des questions de politique et d’anthropologie mais également et surtout sur la question du sentiment amoureux. C’est ce dernier sujet qui s’impose en effet, dessinant, au fil de discussions enflammées, une véritable carte du Tendre. Jule affirme ses convictions optimistes sur la nature humaine, elle exalte la bonté et l’empathie, tandis que Jan expose son pragmatisme, son scepticisme et son scientisme. Mais si leurs opinions semblent inconciliables, elles n’empêchent pas que s’établisse et que grandisse entre les deux itinérants quelque chose de plus que le simple plaisir d’être ensemble et de débattre de sujets controversés. Avec douceur, avec délicatesse, c’est le sentiment amoureux, non plus seulement théorisé, mais vécu, qui tisse ses liens entre les deux jeunes gens. Cela se fait par le biais des sens, bien entendu, la vue, le toucher, mais aussi l’odorat, et cela se fait sans doute aussi parce que chacun d’eux se heurte à ses propres limites, à ses propres difficultés : Jan par rapport à son père biologique, Jule par rapport au petit ami qu’elle est censée rejoindre au Portugal, mais aussi du fait qu’elle est enceinte. Fragilisés, vacillants, Jule et Jan, après tant de complicité intellectuelle, peuvent tout naturellement orienter leur histoire vers un amour partagé. Un amour que le réalisateur affirme d’ailleurs n’avoir pas imposé à son couple d’acteurs, un amour qu’il a laissé venir, tout naturellement, devant sa caméra, ce qui donne au film encore plus de justesse et de beauté.
    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 1434 abonnés Lire ses 3 630 critiques

    4,0
    Publiée le 26 juillet 2019
    303, avec son titre peu commercial, sa maigre exposition au milieu de l'été, ses acteurs inconnus et son réalisateur autrichien, Hans Wenigartner, qui n'évoquera que des souvenirs à ceux qui ont vu The Edukators, voire Free Rainer, va passer totalement inaperçu et c'est fort triste car il s'agit de l'un des films les plus charmants de l'année et pas dans le sens de mièvre mais plutôt de jubilatoire. Encore faut-il aimer les conversations à deux où l'on s'interroge sur le sens de la vie, l'évolution de l'espèce ou la notion de fidélité dans le couple. Entre autres discussions qui rythment ce road trip de Berlin à Porto, en passant par la Belgique, la France et l'Espagne. Un film qui n'a besoin que de deux personnages, disons 3 avec ce bon vieux camping-car Mercedes, modèle 303, on ne peut plus vintage. Oui, le film est très bavard mais on y entend, une fois n'est pas coutume, des choses intelligentes, drôles, philosophiques, scientifiques et surtout contradictoires car c'est dans l'opposition des voyageurs que se construit leur amitié et plus si affinités. Comme le dit Weingartner, 303 est l'anti-Tinder, le récit d'une relation bâtie à force de phrases, de regards, de sensations et d'odeurs. Cette comédie romantrip traverse une Europe paisible, prétexte à quelques clins d'oeil touristiques (Noirlac, la Loire, Altamira) et gastronomiques (Saint-Jacques au chorizo) mais sans excès, au même titre qu'une B.O douce et point trop envahissante. Weigartner a mis 4 ans à trouver ses deux interprètes et cela se comprend car ils sont tout de même presque constamment à l'écran pendant près de 150 minutes. Ces acteurs inconnus sont euh charmants mais sans être des gravures de mode, permettant une identification immédiate. Dernier bon point : le film ne se termine pas sur une fin totalement ouverte. Cela fait du bien car c'est devenu plutôt rare.
    Cinéphiles 44
    Cinéphiles 44

    Suivre son activité 607 abonnés Lire ses 3 417 critiques

    3,5
    Publiée le 28 juillet 2019
    “303” est un drame romantique joyeusement bavard sur fond de road movie. Une jeune femme parcourt l’Europe, de Berlin au Portugal dans son vieux camping-car 303. Elle prend un homme de son âge en autostop. Bien qu’ils ne soient d’accord sur rien, leurs maladroits échanges va faire naître une belle complicité philosophique entre ces deux âmes perdues dans leurs présents. Alors que la mise en scène est délicatement mise en rythme grâce à une bande originale finement choisie, “303” repose entièrement sur ces deux comédiens qui respirent la fraîcheur et la liberté. Le film ne renouvelle pas le genre mais en évitant les clichés et en prenant son temps, l’histoire nous donne envie de vivre d’amour et d’eau fraîche.
    D'autres critiques sur notre page Facebook : Cinéphiles 44 et notre site cinephiles44.com
    cinono1
    cinono1

    Suivre son activité 142 abonnés Lire ses 1 669 critiques

    4,0
    Publiée le 28 juillet 2019
    303 est le numéro du chassis du camping-car du film, l'autre héros du film avec Jan et June. C'est un beau voyage en compagnie de ces deux jeunes gens, auquel nous convie Hans Weingartner, qui s'était fait connaitre notamment par son film, The Edukators en 2005. La aussi, Le réalisateur regarde la jeunesse européenne et sa quète pour trouver sa place dans le monde. On y parle de capitalisme, d'amour, de monogamie et de l'éphémère. Les dialogues sont brillants ("qu'est ce qui est le plus important ? la compétition ou la coopération ?") . Au passage, le film nous entraine aux quatres coins de l'Europe. Mentions aux deux jeunes héros très justes et touchants.
    mat niro
    mat niro

    Suivre son activité 79 abonnés Lire ses 1 167 critiques

    3,0
    Publiée le 9 novembre 2019
    Les amateurs d'action et de cascades, passez votre chemin! Ce road-movie à travers l'Europe avec Jan et Jule est vraiment un film romantique dont on devine l'issue. L'essentiel de cette œuvre se résume en des questions existentielles sur fond de paysages superbes ; et c'est vrai que l'on se laisse porter par le charisme de ces deux jeunes acteurs. Le scénario manque cruellement de rebondissements mais là n'est pas l'essentiel dans cette comédie romantique à visionner de préférence en couple. Passable.
    Clémentine W
    Clémentine W

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 27 critiques

    5,0
    Publiée le 12 septembre 2019
    Jule accepte de prendre Jan en autostop dans son camping-car 303. Partant d'Allemagne, chacun a un but à ce voyage : que Jule annonce à son copain qui vit au Portugal qu'elle est enceinte et que Jan retrouve son père biologique qu'il n'a jamais connu en Espagne. La route est longue et à travers des débats, ils apprennent à se connaître et chacun progresse dans sa réflexion et vers son but. Les 2 acteurs ont le ton juste pour des dialogues d'une délicatesse infinie et des débats philosophiques qui permettent d'avancer.
    Suzane d
    Suzane d

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 35 critiques

    3,5
    Publiée le 18 septembre 2019
    Un film sympathique qui se regarde facilement, la relation est bien exploitée et j'ai bien aimé ce périple !
    Laurianne P
    Laurianne P

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 3 critiques

    4,0
    Publiée le 24 juillet 2019
    Un film frais, original, un film solaire ! J'ai beaucoup aimé, c'est un film qui prend son temps, le temps de parcourir l'Europe et le temps entre les deux personnages très charismatiques d'apprendre à se connaître, de discuter vraiment, d'échanger et de se confronter sur différents sujets, que ce soit l'écologie, l'économie, la foi, les rapports sociaux, le couple, etc. On a envie d'être avec eux, on est bien à l'aise devant un film comme ça. Et puis la bande originale est très chouette !
    foulsoft
    foulsoft

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 5 critiques

    5,0
    Publiée le 13 octobre 2019
    Qu'est-ce que l'on prend comme plaisir en savourant la vision de cette histoire d'Amour. Le film donne le temps à cette histoire. Comme c'est bon... Quelqu'un a écrit que ce film, c''est "l'anti-Tinder"... Bref, un film qui fait du bien, qui prends son temps,... et la BO et les paysages sont magnifiques !
    ratatate M.
    ratatate M.

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    5,0
    Publiée le 24 juillet 2019
    Vu ce matin, top ce petit road-movie. Belle ambiance, top BO, belles images, à voir sans aucun doute !
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top