Mon compte
    La Fille de tes rêves
    note moyenne
    2,5
    62 notes dont 9 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 9 critiques par note
    1 critique
    0 critique
    4 critiques
    2 critiques
    2 critiques
    0 critique
    Votre avis sur La Fille de tes rêves ?

    9 critiques spectateurs

    Vagelios
    Vagelios

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 975 critiques

    2,5
    Publiée le 26 décembre 2006
    Une bonne comédie dramatique inspirée de faits historiques où on apprécie la performance de Penélope Cruz.
    milol33
    milol33

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 38 critiques

    5,0
    Publiée le 29 mars 2007
    excellente comedie, trop peu connue.
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 2782 abonnés Lire ses 5 267 critiques

    3,0
    Publiée le 16 février 2021
    Les coulisses du tournage sont particulièrement intéressants, le prestige du cinéma allemand fait face au manque de moyen espagnol, la politique omniprésente même si l'artiste veut en faire abstraction, tandis que les jalousies restent les mêmes au sein du groupe, les considérations des uns et des autres fluctuent au gré des mouvances et des responsabilités alors que, pourtant, il semble qu'une seule chose mène tout ce petit monde : le sexe ! L'effet gag est donc souvent en rapport avec des scènes plus ou moins scabreuses, mais c'est aussi ce qui mène au drame quant à la manière dont un certain Goebbels s'impose. Fernando Trueba signe une comédie qui aurait pu s'assumer un poil plus, appuyer un peu plus l'humour tout en trouvant un autre point d'appui que le sexe, mais le scénario est assez dense pour combler une histoire qui ne manque pas de rebondissements et de séquences savoureuses.
    Site : Selenie
    jfharo
    jfharo

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 1 232 critiques

    1,0
    Publiée le 20 juillet 2009
    Une Espagnolade de mauvaise facture sauvée par la présence et la beauté de Pénélope Cruz.
    Gérard Delteil
    Gérard Delteil

    Suivre son activité 106 abonnés Lire ses 1 612 critiques

    3,5
    Publiée le 21 février 2014
    Cette comédie mélodramatique évoque un peu les films de Dino Risi sur la période fasciste de l'Italie ou de Carlos Saura, comme Ay Carmela. Le réalisateur espagnol n'a cependant ni le talent ni la force de Risi et Saura. Certains passages sont un peu lourds et évoquent davantage les comédies de boulevard que les satires historico-politiques. Le début est mou. Néanmoins, le rythme s'accélère peu à peu et la sauce prend. Pénélope Cruz est absolument magnifique et elle sauve le film à elle seule, mais le couple Goebels est excellent lui aussi et quelques scènes sont très réussies. On pourra aussi reprocher à ce film de faire la part belle aux artistes espagnols. Si les nazis sont dénoncés de façon caricaturale, on ne trouve quasiment aucun fasciste parmi les Espagnols. Même l'opportunisme du réalisateur, qui ne songe qu'à sa carrière, n'est critiqué que très gentiment. A croire que le réalisateur et le scénariste se sont demandés s'ils n'auraient pas fait la même chose à sa place, bien qu'ils le sauvent moralement à la fin par un beau geste.
    Eric C.
    Eric C.

    Suivre son activité 126 abonnés Lire ses 2 269 critiques

    3,0
    Publiée le 24 septembre 2015
    Très centrés sur notre propre histoire, on a un peu oublié l’Espagne fachiste de France et les liens qui unissaient alors cette Espagne franquiste à l’Allemagne nazie de Hitler. Cette comédie, traitée parfois de façon burlesque nous le rappelle sous le prétexte d’un film espagnol tourné en Allemagne en 1938. On est parfois à la limite de la farce et cette auto dérision ne pouvait être réalisée que par les espagnols eux mêmes qui après notre libération en 1945 ont continué à lutter contre le dernier régime fachiste d’Europe. Le film n’est pas un chef d’oeuvre mais à le mérite d’aborder cette période trouble. Et puis il y a Penelope Cruz, toujours aussi belle et talentueuse, qui à elle seule incarne l’image du cinéma espagnol, et qui a reçu un Goya pour sa prestation remarquable. A voir pour Penelope Cruz et pour l’humour burlesque, tout en apportant un témoignage de cette époque souvent oubliée.
    ferdinand75
    ferdinand75

    Suivre son activité 247 abonnés Lire ses 3 099 critiques

    2,5
    Publiée le 28 mars 2009
    Un bon film : d'une mouture très classique dans son mode narratif, il nous entraine dans une aventure peu ordinnaire..En 1938 , une équipe de cinéma espagnole qui est dans le camp nationaliste ( Franquiste) vient tourner une coproduction à Berlin. C'est l'heure de la toute puissance Nazie. Goebels est le ministre de la propagande : très présent dans le film , il tombe amoureux de la jeune starlette Penelope Cruz. Il y beaucoup d'humour dans le film . La manière de traiter Gobbels est très iconoclaste, au deuxième degré. Il est obsédé sexuel il veut coucher avec la starlette et sa femme Hanna Shygule ( remarquable) est tolérante., Seuls les espagnols ont pu faire un film comme cela , car en tant qu' ex. alliés de criconstances de l' Allemagne nazie ils peuvent se moquer d'elle , sans rancoeur et amertume. Le burlesque est très présent et la contestation efficace , et fine.. L'équipe espagnole deviendra anti-nazie , sauvera un juif promis aux camps ..Penelope Cruz est superbe ( elle gagnera un Goya pour ce film) ,Tous les acteurs sont très bons C'est un gros budget et la reconstitution de Berlin et des studios de Goebels est très réussi. Le scénario est excellent. Un beau et grand spectacle., qui porte un message humaniste avec beaucoup de délicatesse..
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 27 avril 2011
    Enfin un film qui parle de la collaboration Hitler-Franco ! Voilà une facette de l'avant guerre trop méconnue qui nous projette dans les studios de l'UFA nazie pendant la guerre civile espagnole.

    Malgré les personnages un peu caricaturaux, ce film s'illustre par son humour et sa fraîcheur, accentués par de très bonnes prestations.
    Maxandre
    Maxandre

    Suivre son activité Lire ses 17 critiques

    1,0
    Publiée le 17 mars 2012
    Ce film promettait beaucoup, il m'a en fait beaucoup déçu.

    spoiler: A vrai dire, je n'ai cru à presque rien dans ce film. Presque ? Oui, presque, car il y a bien quelque chose auquel on peut croire dans le film : le scénariste est obsédé par le sexe. C'est bien simple, toutes les situations ne sont que des prétextes pour parler de l'unique motivation des personnages... baiser. On prendra le comportement de chacun des personnages pour s'en convaincre : le réalisateur trompe sa femme pour coucher avec Macarena (Penelope Cruz) (pas de sentiments), Goebbels est un obsédé sexuel, point barre, l'acteur principal du film allemand dans le film est principalement défini comme étant un homosexuel (qui a une approche très "directe" de la sexualité, à base de compression du scrotum), l'acteur principal du film espagnol dans le film est un homme qui couche avec deux femmes dans le film, l'une qui est mariée et qui se sent honteuse de tromper son mari, l'autre qui fait partie de la troupe d'acteurs espagnols, qui couche avec à peu près tout le monde, et le décorateur qui est un homo refoulé. Et là, on a fait le tour de à peu près tous les personnages du film, sauf Macarena et Leo. Leo, est un juif russe, prisonnier d'un camp de concentration, dont Macarena s'entiche. Enfin, s'entiche, c'est un bien grand mot. Macarena donne la raison de sa passion soudaine pour ce juif russe, Leo, au bout d'une heure de film, dans une plainte adressée à son amant de réalisateur "ah, si seulement tu étais bon au lit, si seulement tu me prenais bien", qu'elle prolonge alors qu'elle est sur le point de se faire violer par Goebbels en lui disant "ah, si on pouvait faire une bonne partie de jambe en l'air tous les deux"; d'ailleurs, c'est bien ce qui se passera, 30 secondes au plus après la tentative de viol de Macarena par Goebbels - solide, la fille. Bref, le scénariste a perdu tout contact avec la réalité des rapports humains. Y a-t-il néanmoins quelque chose à sauver dans ce film ? Quelque chose qui touche à la réalité ? Sûrement pas le thème des relations entre Franco et l'Allemagne nazie, évacué en 1 minute chrono, par un "on a dit qu'on ne parlait pas de politique", alors que ce me semblait être le thème naturel du film.


    Très mauvais.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top