Mon compte
    Monster Party
    Note moyenne
    2,4
    22 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Monster Party ?

    6 critiques spectateurs

    5
    1 critique
    4
    1 critique
    3
    1 critique
    2
    2 critiques
    1
    1 critique
    0
    0 critique
    Trier par :
    Les plus utiles Les plus récentes Membres avec le plus de critiques Membres avec le plus d'abonnés
    FaRem
    FaRem

    7 714 abonnés 8 985 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 2 novembre 2018
    Chris von Hoffmann aime les sauvages et il le montre une nouvelle fois. Avec "Drifter", son précédent et premier film, le réalisateur nous plongeait dans un univers post-apocalyptique, un monde sans espoir dans lequel la violence gratuite règne. Le cadre change puisqu'ici, on se retrouve dans une superbe maison seulement, le fond reste le même avec cette lutte pour survivre. Terminé l'ambiance old-school et la production minimaliste, le réalisateur passe un vrai palier avec ce film et va encore plus loin que dans le premier en ce qui concerne la violence. L'histoire n'est toujours pas originale, mais ce huis clos s'appuie sur ses points forts à savoir une atmosphère pesante, une ambiance malsaine et une violence exacerbée. Flirtant de temps en temps avec la comédie horrifique avec un humour noir appréciable, "Monster Party" est un film très violent et assez jouissif à regarder. Au final, c'est un bon film qui est intense, très bien rythmé, divertissant, efficace et qui pour ne rien gâcher s'appuie sur un bon casting.
    RedArrow
    RedArrow

    1 573 abonnés 1 505 critiques Suivre son activité

    2,5
    Publiée le 24 juillet 2019
    C'est indéniable, "Monster Party" repose sur une idée vraiment amusante de comédie noire ! Bon, pas forcément grâce l'originalité de son postulat voyant trois jeunes voleurs engagés comme serveurs lors du dîner d'une riche famille en vue de la dépouiller (c'est d'ailleurs dingue comme "Don't Breathe" a créé toute une nouvelle vocation de cambrioleurs fictifs et inconscients au point de se fourrer la tête la première dans les pires dangers), mais, bien évidemment, par la nature dissimulée des propriétaires des lieux, du moins, la situation dans laquelle eux-mêmes ont choisi d'évoluer avant de révéler une soif de sang très "contrariante" pour le projet des héros. On en taira bien sûr la teneur mais le potentiel de cette idée avait tout pour conférer une identité originale à "Monster Party", il suffisait juste de correctement bien l'exploiter et de l'amener avec suffisamment de matière en misant par exemple sur le côté lutte des classes ou l'impossible reconversion qu'elle induit. Or, ici, le réalisateur-scénariste Chris von Hoffmann va bien se servir de quelques leviers en ce sens durant la partie disons..."tentation" du film mais tout va disparaître en un claquement de doigts sitôt la véritable nature des participants à ce dîner révélée pour ne privilégier que le jeu de massacre entre les forces en présence ainsi installées. Et ce sera tout le problème de ce "Monster Party" : ne jamais être capable de proposer un peu de fond à ses enjeux meurtriers dans le but de marquer les esprits !

    Les membre de la famille et les invités se réduiront invariablement à des personnalités toujours trop rapidement esquissées à travers la manière dont il bridait ou non leurs vilains petits penchants, tout ça uniquement dans l'optique de faire une simple échelle de menaces et d'épreuves vis-à-vis de la survie des héros (eux-mêmes ne seront pas mieux lotis côté écriture). Également impactée par cette absence de développement conséquent, l'existence même de ce dîner et de la mise en rapport d'autant de bombes humaines prêtes à exploser apparaîtra complètement incongrue (et pourquoi diable avoir engagé du personnel extérieur vu la bande d'allumés présente ?), le personnage de Lance Riddick censé apporter de la crédibilité à cette réunion fera l'exact effet inverse en frisant l'absurdité : comment celui que l'on nous présente comme un professionnel en son domaine n'a-t-il pas imaginer un seul instant que la situation pouvait autant dégénérer ?
    Dès lors, sans réelle volonté d'approfondir quoi que ce soit pour rendre la chose crédible, "Monster Party" ne pourra plus que miser sur ses diverses confrontations pour nous divertir un minimum. À ce niveau, le film fera plutôt bien son job grâce à une générosité plutôt bienvenue dans quelques effets gores (inégalement mis en valeur par la caméra de Chris von Hoffmann cela dit, la séquence du sous-sol est totalement expédiée sous couvert d'une hystérie mal rendue) et la multiplicité des adversaires offrira heureusement des affrontements variés et nombreux malgré un manque flagrant de surprises au niveau du déroulement général (le mystère de ce fameux sous-sol n'en aura jamais été vraiment un). Bref, en dépit de quelques bons sourires, "Monster Party" semblera toujours un peu vain jusqu'à son terme, à l'image de sa séquence finale inintéressante, attendue et symptomatique du fait qu'il n'avait pas grand chose à raconter au-delà de sa trouvaille de départ.

    On ne peut que le regretter pour la galerie étonnante de seconds couteaux à l'affiche de ce long-métrage (Robin Tunney, Julian McMahon, Erin Moriarty ou encore Lance Riddick que l'on a déjà cité), cette réunion intéressante d'acteurs hétéroclites méritait clairement une écriture plus affûtée pour s'exprimer. Ici, ils auront donné constamment l'impression de se débattre afin d'exister au-delà des traits simplistes dans lequel le scénario les aura enfermé presque instantanément. Ce casting faisait partie des meilleurs arguments pour donner à Monster Party" des allures de vraie farce sanglante et jubilatoire, dommage qu'au final, il n'en subsiste que le mauvais tour d'un sale gosse peut-être malin mais ne s'étant jamais réellement donné les moyens pour nous le prouver...
    Bryan V.
    Bryan V.

    66 abonnés 922 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 26 janvier 2021
    Pour vous donner une légère idée de "Monster Party", il suffit d'une pincée de "Weeding Nightmare" mixé à un petit "Breath Don't", et nous obtiendrons celui-ci (bon, à savoir que celui-ci est sorti entre les deux). Ici, nous assisterons à un repas entre amis un peu spéciaux où tout paraît être très convivial, mais cela ne durera pas bien longtemps, car rien ne se déroule comme prévu, tout devient rapidement tendu et oppressant. C'est un gros huis clos qui se passe dans une énorme, belle et spacieuse maison.

    Avant d'en dire plus, je vais tenter de rapidement énumérer quelques acteurs (sans pour autant oublier quelqu'un) pour la simple et bonne raison que la distribution est plutôt jolie, et parmi les nombreux acteurs/personnages certains ressortent toujours aussi bien du lot, comme la douce et discrète Erin Moriarty (connue aujourd'hui pour incarner Annie/Stella dans The boys), Robin Tunney une femme toujours aussi charmante et consciencieuse, rappelez-vous à l'époque elle interprétait le rôle de Sarah Riley dans le culte The Craft (Dangereuses alliances) qui aujourd'hui est une référence, un film qui au passage a récemment le droit à un remake. Et ce n'est pas encore fini avec ce casting, car nous avons aussi la bonne surprise de revoir le célèbre Julian McMahon connu précisément pour avoir interprété pendant des années le rôle de Christian Trop au sein de la série Nip/Tuck. Virginia Gardner est également de la partie, une charmante actrice connue pour son rôle de Karolina dans la série Runaway. Et pour terminer, nous retrouvons aussi Sam Strike qui lui est connu pour le préquel de Leatherface.

    En ce qui concerne la réalisation, elle est très belle avec une jolie photo colorée, cela change un peu pour un thriller horrifique. Comme précisé plus haut, c'est un huis clos et arrivé à un stade de ce huis clos, l'ambiance se renforce encore plus qu'elle ne l'est déjà pour encore plus nous retrouver totalement confiné, confiné pour ne pas dire totalement pris au piège ! Et cela a tendance à d'autant plus accentuer la tension déjà bien présente au sein de ce métrage. Une fois que tout est bien en place et le stress à son comble. Les personnages vont exploser, entre manipulations, pression et acharnement, nous ne serons jamais au bout de nos surprises. Le film a un bon rythme et sera le maintenir avec folie jusqu'à sa chute finale ou tout ne sera jamais joué d'avance. Après, il est vrai que la dernière partie est particulièrement jouissive, mais la fin trop confiante est tout de même un peu excessive.

    Enfin bref, un film qui montre qu'on a beau se cacher de son instinct, mais il en ressort quoiqu'il en soit.
    Dois-Je Le voir ?
    Dois-Je Le voir ?

    324 abonnés 1 709 critiques Suivre son activité

    2,5
    Publiée le 31 mai 2020
    On ne va pas se mentir, on n’est pas ici devant la découverte de l’année, c’est même un film plutôt moyen. C’est surtout son concept qui le sauve. C’est vraiment un bon délire sur la première partie. Le temps de comprendre ce qu’il se passe et que ça parte un peu en vrille. Après, malheureusement cela devient un peu banal mais le pire c’est que cela manque de rythme. Je passais un moment assez agréable, ensuite ça commence à bien bouger et d’un coup ça retombe à plat. Des montagnes russes qui remonteront timidement par moments mais pas assez pour divertir comme il se doit. Ici, on est effectivement plus dans l’horrifique divertissant. On veut juste voir du sang. Pour avoir un spectacle de meilleure qualité, il aurait fallu peut-être plus de protagonistes pour que la fête soit plus folle. Pourtant, le casting m’a surpris par sa bonne qualité. Habituellement, un film de cette envergure ne prend pas d’acteur connu en France. Virginia Gardner, star de la série MARVEL'S RUNAWAYS, nous livre une belle prestation. En face d’elle, se trouve Erin Moriarty qu’on a pu voir dans L'EXTRAORDINAIRE VOYAGE DU FAKIR. Et surtout, mon préféré Julian McMahon qui avait sévi en personnage incontournable de la série CHARMED. Il est tout simplement génial. Il faut dire c’est pour lui que j’ai regardé le film. Je ne peux pas finir sans oublier Robin Tunney que vous avez pu voir dans PRISON BREAK et le MENTALIST.
    Chris C.
    Chris C.

    1 abonné 26 critiques Suivre son activité

    1,5
    Publiée le 5 novembre 2018
    Que dire...C'est juste mauvais. Clichés, acteurs qui jouent mal, mise en scène médiocre. Du sang, du sang et encore du sang. Mais rien d'autre. Tut juste bon pour des ados.
    Enora Treguer
    Enora Treguer

    3 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 13 mai 2020
    Aussi terrifiant que magnifique, tous les acteurs jouent leur rôle a la perfection.
    Le travail a été fait avec sérieux et ça se voit au premier coup d'œil.
    Super !
    Les meilleurs films de tous les temps
    Back to Top