Mon compte
    Digger
    note moyenne
    3,1
    25 notes dont 5 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 5 critiques par note
    0 critique
    2 critiques
    3 critiques
    0 critique
    0 critique
    0 critique
    Votre avis sur Digger ?

    5 critiques spectateurs

    Francois Descols
    Francois Descols

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 16 critiques

    4,0
    Publiée le 2 août 2021
    écologie contre industrie minière, antagonisme père fils, rat des champs et rat des villes, gouffre des générations, pot de fer contre pot de terre.
    happy end
    Eleni
    Eleni

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 9 critiques

    4,5
    Publiée le 23 juillet 2021
    Un premier film à la réalisation maîtrisée, qui sert complètement le propos. Des images belles et fortes. Des personnages vrais, taiseux, qui s'ouvrent peu à peu et révèlent leur humanité, interprétés par des comédiens extrêmement justes. Des paysages de forêt superbes, loin des cartes postales classiques de la Grèce. On sent la pluie, les odeurs, la boue, on y est...
    Tout est finement traité dans ce film : l'attachement à la nature, les choix de vie montrés dans toute leur complexité, les relations entre les gens dans cette campagne où tout le monde se connaît. La bande-son est riche et la fin très réussie.
    Dommage que cette pépite sorte en plein été, à une période difficile pour le cinéma, avec le risque de se noyer dans la masse des sorties.
    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 1411 abonnés Lire ses 3 604 critiques

    3,0
    Publiée le 21 juillet 2021
    L'éternel combat de David contre Goliath est illustré dans Digger, premier long-métrage de Georgis Grigorakis, par celui qu'un homme des bois, qui vit de ses récoltes fruitières, a engagé contre une puissante compagnie minière qui ravage toute une région. Si le film traite de l'environnement, sujet sensible au nord de la Grèce, il traite aussi de l'affrontement d'un père et d'un fils qui ne sont pas vus depuis 20 ans. La logique voudrait qu'après s'être flairés, les deux communient ensemble dans les mêmes valeurs et luttent contre l'hydre qui les menace mais Digger évite le simplisme psychologique et emprunte des chemins moins balisés. Avec ses allures de western moderne et écologique, le film n'est cependant pas spécialement "aimable", se contentant de dialogues minimalistes et d'un minimum d'explications. Plus engageant est le travail sur le son et sur l'image avec une forêt aux couleurs d'un automne gris et pluvieux, plus proche de la Grèce d'Angelopoulos que de celle des offices de tourisme. On aurait aimé apprécier davantage ce film un peu rustre qu'un certain manque d'ampleur dans la mise en scène empêche de dépasser son double sujet. David vaincra t-il Goliath et le père et le fils seront-ils ensemble dans une lutte qui semble perdue d'avance. La réponse figure à la toute fin de Digger. A moins que non.
    velocio
    velocio

    Suivre son activité 567 abonnés Lire ses 2 397 critiques

    3,5
    Publiée le 4 septembre 2021
    Agé de 38 ans, le grec Georgis Grigorakis, né à Athènes, a fait ses études au Royaume-Uni, commençant par la psychologie, continuant par la photographie puis la réalisation de films de fiction à l’école nationale de film et de télévision de Beaconsfield. Après la réalisation de 7 court-métrages, "Digger" est son premier long métrage, un film présenté dans la section Panorama de la Berlinade 2020.Dans ce film, le réalisateur grec Georgis Grigorakis a su trouver le ton juste pour faire se croiser les deux thèmes qui lui tenaient à cœur : les retrouvailles d’un père et d’un fils séparés depuis de longues années et le combat obstiné d’un homme contre une compagnie minière qui saccage son environnement. Nul doute que les amateurs de bons westerns sauront apprécier ce film !
    Coric Bernard
    Coric Bernard

    Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 162 critiques

    3,5
    Publiée le 8 juillet 2021
    Ce film de ce réalisateur grec dont c’est le premier long métrage est digne d’intérêt. La mise en scène est sobre mais efficace. Au plan technique, c’est très soigné :la bande-son de ce film est remarquable et les prises de vue et éclairages sont bien réussies. Ensuite, l’histoire de ce fermier grec amoureux de sa ferme et de sa forêt et en lutte avec la société minière et aussi sa relation avec son fils est pathétique. On suit avec intérêt ce drame humain tout au long de ce film âpre mais beau où le réalisateur a su créer une atmosphère parfaitement adaptée à son scénario.

    Bernard CORIC
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top