Notez des films
Mon AlloCiné
    Photo obsession
    Note moyenne
    3,4
    20 titres de presse
    • Aden
    • Ciné Live
    • Le Figaroscope
    • Le Parisien
    • Le Point
    • Les Echos
    • Mad Movies
    • Novaplanet.com
    • Première
    • Studio Magazine
    • TéléCinéObs
    • Télérama
    • Chronic'art.com
    • Cine Libre
    • Libération
    • MCinéma.com
    • L'Express
    • Le Monde
    • Les Inrockuptibles
    • Zurban

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    20 critiques presse

    Aden

    par Philippe Piazzo

    Inspiré par les films qu'il nomme "de haute solitude" comme Conversation secrète de Coppola, Taxi Driver de Scorsese ou Le Locataire de Polanski, Mark Romanek, sans tout à fait égaler ces prestigieux modèles, livre une variation inquiétante qui n'est pas indigne d'eux : le monstre est en fait une victime -victime d'un univers où s'exerce la plus grande des violences : l'indifférence.

    Ciné Live

    par Laurent Dijan

    Voir la critique sur www.cinelive.fr

    Le Figaroscope

    par Brigitte Baudin

    Un excellent suspense de facture originale, bien rythmé.

    Le Parisien

    par Pierre Vavasseur

    Un thriller bien ficelé, efficace et angoissant, dans lequel Robin Williams, loin de ses rôles comiques, montre la facette sombre de son talent.

    La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

    Le Point

    par Olivier De Bruyn

    Voir la critique sur www.lepoint.fr

    La critique complète est disponible sur le site Le Point

    Les Echos

    par Annie Coppermann

    Non content d'entretenir, sans artifices, un suspense très angoissant, Mark Romanek montre une face bien sinistre de l'Amérique petite-bourgeoise (...). Il a su, en outre, miser sur un comédien totalement inattendu dans ce rôle à contre-emploi, et totalement convaincant : Robin Williams (...), impressionnant de névrose cachée, d'obséquiosité maîtrisée, de souffrance détournée, puis de rage incontrôlée. Un bon film.

    La critique complète est disponible sur le site Les Echos

    Mad Movies

    par Cédric Delelée

    Décrit dans ses moindres détails, le comportement obsessionnel de Parrish fait froid dans le dos (...).

    La critique complète est disponible sur le site Mad Movies

    Novaplanet.com

    par Alex Masson

    Photo Obsession n'est pas un thriller mais un drame psychologique, celui d'un homme ordinaire élevé au sein du mensonge qui ne sera jamais de taille à affronter la vérité d'une Amérique en voie de glaciation. Le rêve américain vu comme un cauchemar.

    La critique complète est disponible sur le site Novaplanet.com

    Première

    par Mathieu Carratier

    Cadavérique, dégarni, Robin Williams impressionne en homme-enfant paumé qui court après le bonheur des autres.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Studio Magazine

    par Thierry Chèze

    Voir la critique sur www.studiomag.com

    TéléCinéObs

    par Olivier Bonnard

    Un premier film des plus prometteurs.

    La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs

    Télérama

    par Cécile Mury

    Robin Williams, d'ordinaire abonné au cabotinage exubérant, s'essaie cette fois au cabotinage sobre. Tout à l'économie, gestes minuscules et tics furtifs, l'exercice est plutôt réussi. Il apporte une densité inquiétante, une détresse poisseuse au personnage. Nimbé de couleurs glacées, ce thriller sur le voyeurisme et l'obsession tient tout entier dans la tension de son regard malade.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Chronic'art.com

    par Elysabeth François

    Par cette attention à la dimension humaine de son histoire, Photo obsession se différencie du thriller lambda et peut aussi se lire comme une critique du modèle américain dont le vernis rutilant finit toujours par craqueler.

    La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

    Cine Libre

    par Ivan Boher

    L'action est quelques fois lente mais le scénario a le mérite de sortir de temps en temps des conventions du cinéma américain pour aboutir à une fin plutôt mystérieuse. Indéniablement, le talent dans la mise en scène est là mais les rebondissements manquent quelques fois à l'appel.

    La critique complète est disponible sur le site Cine Libre

    Libération

    par Ange-Dominique Bouzet

    Son sens du timing et des retournements se révèle particulièrement adapté au talent de Robin Williams : à la fois efficace et lourdingue. Le plus intrigant ne tient pas seulement au mystère du personnage central, pathétique et révulsif, mais à la brutalité des jeux de simulacres tissés, en abyme, autour de lui.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    MCinéma.com

    par Olivier Pélisson

    Le film démarre plutôt bien. Mark Romanek a du savoir faire et réussit à créer une atmosphère tendue, entre la raideur clinique de la mise en scène (...) et le suspense psychologique du récit. La tension monte pour très vite s'essouffler. La raideur ambiante paralyse bien vite le film tant il finit par manquer de finesse.

    L'Express

    par Christophe Carrière

    Voir la critique sur www.lexpress.fr

    La critique complète est disponible sur le site L'Express

    Le Monde

    par Samuel Blumenfeld

    On ne peut, non plus, tourner en dérision un certain mode bourgeois de vie familiale en adoptant une position de croisé de l'ordre moral. En cela, Photo Obsession est lui-même un simulacre de film, passionnant, angoissant, stimulant et vain.

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    Les Inrockuptibles

    par Amélie Dubois

    Peu crédible histoire de solitude moderne, embourbée dans le puritanisme et les clichés.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    Zurban

    par Eric Quéméré

    (...) ce thriller mollasson - au moins Liaison fatale était-il efficace - n'est en réalité qu'un prétexte à délivrer la bonne vieille morale qui voudrait que tout écart de conduite soit forcément, et violemment, puni. Affligeant.

    La critique complète est disponible sur le site Zurban
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top