Mon compte
    Mars Express
    Note moyenne
    4,2
    2532 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Mars Express ?

    228 critiques spectateurs

    5
    66 critiques
    4
    102 critiques
    3
    39 critiques
    2
    18 critiques
    1
    3 critiques
    0
    0 critique
    Trier par :
    Les plus utiles Les plus récentes Membres avec le plus de critiques Membres avec le plus d'abonnés
    Jay J.
    Jay J.

    2 abonnés 6 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 23 novembre 2023
    C'est grand! C'est géant!
    Personages
    Scénario
    Plans cinématographiques et animation au top
    Et bien plus!!!!!
    Mario C.
    Mario C.

    2 abonnés 4 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 26 novembre 2023
    Film d’animation de genre haut en couleur, avec un scénario ciselé à la main, invitant le spectateur à se poser les questions sur l’émancipation d’un monde de plus en plus robotisé. Bleuffant !!
    Shawn777
    Shawn777

    477 abonnés 3 349 critiques Suivre son activité

    2,0
    Publiée le 23 novembre 2023
    Le film de genre réussi enfin à se frayer un chemin dans le paysage cinématographique français. Et lorsque c'est un film de genre doublé d'un film d'animation, forcément, j'y vais en courant ! Seulement, grosse déception pour ce film, réalisé par Jérémie Périn et sorti tout récemment donc qui peine grandement à captiver son spectateur, ce qui est bien dommage sur pourtant seulement une heure et demie. Dans un futur dystopique où les humains et les robots se partagent la Terre et Mars, nous suivons une enquêtrice privée accompagnée de son collègue robot (anciennement humain) enquêter sur la mort d'une étudiante. Et le film démarre très bien, la scène d'introduction est prometteuse et nous met tout de suite dans l'ambiance : on n'est pas là pour rigoler. On repère d'ailleurs assez facilement les influences du réalisateur, si bien qu'elles viendraient presque par moments effacer l'identité du film, ce qui est d'autant plus dommage que ce dernier a, en dehors de ça, une véritable patte, tout d'abord visuelle. Effectivement, j'aime beaucoup cette animation épurée qui correspond finalement assez bien à cette vision du futur où tout est lisse, du moins en apparence. Seulement, plus le film avance, plus ce dernier perd en rythme et pas seulement dans son intrigue (qui peine quand même à avancer) mais également entre les répliques, dans les réactions des personnages etc. Tous les personnages semblent apathiques et manquent cruellement de dynamisme. Cela vient également de leur interprétation qui, en dehors de Daniel Njo Lobé, peine énormément à convaincre (notamment Léa Drucker qui n'habite jamais son personnage). Puis nous avons tous les poncifs du polar, notamment l'alcoolisme du personnage principal, le passé trouble de son collègue, cette histoire de drogue, les grands manitous véreux etc., enfin le film donne cette impression de se perdre dans les sujets qu'il aborde et qu'il ne fait finalement qu’effleurer. La fin est quant à elle tout aussi bordélique que poétique. "Mars Express" possède donc de réelles bonnes idées mais noyées dans un trop plein de références et surtout dans un rythme beaucoup trop mou.
    jacquesparraud
    jacquesparraud

    34 critiques Suivre son activité

    3,0
    Publiée le 24 novembre 2023
    Pour un fan comme moi du cinéma en général et du cinéma français en particulier, c'est un crève coeur que de voir le gachis que représente Mars express. Quel décalage entre les qualités formelles et l'énorme indigence du propos général du film !!! Je ne comprends pas qu'il y ait tant de bonnes critiques : vous vous êtes vraiment sentis emportés par cette histoire ?!? Sans approcher la maestria d'un Mamoru Oshii et, en premier lieu, de ses 2 Ghost in the shell, le film s'avère un régal pour les yeux. Les dessins réalistes sont de grande qualité, notamment les personnages et leur expression faciale. L'animation est fine et détaillée - celle des mouvements corporels notamment. Le montage est bien senti et assume un vrai ton. Le casting de voix est dans l'ensemble réussi - j'ai adoré découvrir celle de Léa Drucker dans ce contexte. Mais le propos ! Qu'est-ce que le réal cherche sérieusement à nous communiquer ? Il semble n'avoir absolument rien à raconter, au sens de "rien de profond" ni rien de personnel, si bien qu'il se limite à un semblant d'intrigue reprenant tous les poncifs du genre - robots qui ne suivent pas les lois de la robotique, machines qui déraillent, enquête et duo d'enquêteurs. Que l'on repense au Blade runner de Scott ou aux films d'Oshii qui donnaient le vertige : ici on n'est jamais bousculé ni troublé ni surpris. On n'est jamais sérieusement interpelé par ce qui se joue sur l'écran. Une très bonne illustration de l'absence de substance tient dans le désintérêt du spectateur à l'endroit des personnages. Vers la fin du film, le réal fait le choix spoiler: courageux de tuer son personnage principal, mais que ressent-on ? Rien. Absolument rien ! Je défie tous les spectateurs qui ont bien noté le film d'affirmer qu'ils ont eu de la peine face à cette scène.
    Et il faudrait plus généralement s'interroger sur un défaut touchant nombre de films creux : le fait que tout aille trop vite. Non pas que l'histoire appelle elle-même à aller vite ou aille vite, mais parce que le film va trop vite - trop pressé qu'il est à cocher les cases de son cahier des charges, trop peu occupé qu'il est à signifier quoi que ce soit. On le perçoit par exemple aux dialogues qui fusent et ne laissent pas le temps aux personnages de respirer. Les répliques sont écrites mais d'abord pour faire avancer l'histoire ou sortir un bon mot, si bien que les personnages n'ont pas le temps d'être présents ni de faire exister les scènes. Le réal semble incapable de retranscrire une ambiance, une situation, un enjeu. Je mets 3 pour l'énorme travail de production qu'il y a derrière ce film. Mais pas au-delà, du fait de l'absence de souffle. Quel regret.
    Cinememories
    Cinememories

    444 abonnés 1 434 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 22 février 2024
    "Mars Express, une œuvre de science-fiction qui copine intimement avec le polar. Tout cela dans un enrobage graphique qui joue sur la nature artificielle des décors et des personnages, le premier long-métrage de Jérémie Périn, coécrit par Laurent Sarfati, trouve l’accord parfait pour ne pas soustraire une once de réflexion à cette excursion ludique et libératrice. [...] En s’adressant particulièrement à un public adulte, Jérémie Périn s’affranchit des contraintes graphiques liées à la violence. Pour le reste, sa thématique est universelle et proche de Blade Runner. L’appui indispensable des producteurs de « Everybody On Deck » et du studio d’animation « Je suis bien content » ne pouvait donc que l’encourager à explorer le penchant cérébral de la science-fiction. En choisissant opportunément les lois de la robotique, établies par Isaac Asimov, comme point d’ancrage dans un monde qui dépend encore des technologies autonomes, le cinéaste dépeint un récit d’émancipation à la fois rigoureux, merveilleux et impitoyable."

    "Au 23e siècle, la Terre agonise de sa surpopulation et des conflits armés qui ne sont que les prolongements logiques des soucis non résolus d’aujourd’hui. Les plus fortunés ont réussi à fuir et coloniser Mars, créant ainsi la parfaite oasis pour échapper à ces crises, tout comme au régime gouvernemental. La planète rouge est devenue une zone de non-droit, où androïdes et autres intelligences artificielles cohabitent avec la poignée d’humains, qui y ont trouvé refuge. Malheureusement, ce paradis a un prix qui soumet de plus en plus les êtres de chair à leurs machines. Les étudiants vendent notamment leur temps de cerveau ou même leur corps pour se payer leurs études. D’autres problématiques terriennes ont également migré sur Mars. Des tensions naissent et les contradictions se multiplient autour de la place des robots dans une société qui ne les considèrent plus. Les humains aussi sont « augmentés », grâce aux implants artificiels. Ce qui donne notamment lieu à des échanges télépathiques excessifs, comme pour montrer que nous sommes destinés à ne faire qu’un avec nos outils technologiques. Il serait donc bon de se demander qui sont réellement les machines qui menacent l’équilibre des forces."

    "L’humanité s’est défaite de ses tâches manuelles les plus laborieuses, les robots sont réduits en esclavage et sont tenus en joue par des lois humaines, rien ne va plus. Même la mort n’est plus une fatalité, car une simple assurance peut vous réanimer instantanément. Et on devient esclave à son tour. Une thématique effleurée dans Avatar : La Voie de l’Eau, brutalement programmée dans RoboCop et brillamment achevée dans A.I. Intelligence Artificielle."

    "J’ai perdu mon corps et Le Sommet des Dieux ont ouvert la voie à ce Mars Express, nouveau pilier de divertissement animé pour adultes. Ou du moins pour ceux qui sont en âge de mettre en exergue les liens étroits qui distinguent le naturel de l’artificiel. Cette problématique est devenue fondamentale à l’ère du numérique et du synthétique. [...] N’attendez plus pour prendre votre billet vers une destination familière, mais dont les nombreux détours visuels et réflexifs vous hanteront assez longtemps pour ne pas envisager un retour immédiat."

    Retrouvez ma critique complète sur Le Mag du Ciné.
    Cinévore24
    Cinévore24

    304 abonnés 611 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 24 novembre 2023
    Décidément, le cinéma français, et de surcroît le cinéma de genre français est au beau fixe cette année, et le prouve une nouvelle fois avec ce film d'animation ambitieux et original.

    Co-écrit et réalisé par Jérémie Perin (déjà aux commandes de la série «Lastman»), ce premier-long métrage, qui mit près de 5 ans à voir le jour, nous plonge en 2200 sur la planète Mars, colonisée depuis un certain temps par l'être humain.

    À travers l'enquête riche en rebondissements menée par une détective privée humaine et son coéquipier androïde (un humain décédé au combat, et dont la conscience a été sauvegardée dans un corps robotisé), c'est à un mélange très réussi entre S-F (pas si S-F) et film noir que nous convie le film, nous dressant une société dans laquelle l'organique et le cybernétique s'entrecroisent et collaborent ensemble (voire plus), alors qu'en même temps la défiance d'une partie des humains envers les robots est, elle, toujours bien présente.

    Œuvre atmosphérique et brute à l'animation épurée (avec laquelle je craignais avoir un peu de mal au tout début du film, mais très vite, on se fait à ce style-là), Périn soigne le moindre détail de l'univers qu'il nous donne à voir, et en faisant cela, fait gagner en crédibilité et en profondeur tout ce qui est à l'écran, décors comme personnages.

    À travers cette projection de ce que pourrait être notre propre futur dans près de 200 ans, le film nous fait nous interroger sur notre présent, à l'heure des sociétés de plus en plus robotisées et l’émergence de toutes parts des intelligences artificielles. Nous dirigeons-nous petit-à-petit vers une réalité où la frontière entre l'humain et la machine sera de plus en plus floue ?

    Un film s'inspirant notamment d'Asimov et de ses fameuses lois de la robotique, ou encore d’œuvres comme «Blade Runner», «Ghost in the Shell» et «I, Robot», mais en les intégrant dans son récit pour mieux les prendre à contre-pied au fil de son déroulé, et ce jusqu'à un final d'une ampleur tragique et hypnotique.

    Hormis un doublage à la qualité un peu variable, voilà un film d'action/anticipation/investigation court (1h25) et prenant de bout-en bout, cohérent et soigné dans son fond comme dans sa forme.
    Une vraie proposition de cinéma et l'un des grands films d'animation de ces dernières années.
    Adelme d'Otrante
    Adelme d'Otrante

    151 abonnés 1 034 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 27 novembre 2023
    En 2200 le rêve d'Elon Musk est exaucé : les humains vivent sur Mars en harmonie avec les droides et les robots. Mais certaines espèces remettant en cause les lois d'Asimov, les volontés émancipatrices d'hackers ou la corruption des grandes corporations mettent cet équilibre en danger. Mars Express est un film d'animation remarquable par sa maîtrise, son scénario, l'écriture de ses personnages et son inventivité. Cette belle réussite française dresse un pont entre l'efficacité américaine (avec un budget qu'on imagine 100 fois moindre) et la mélancolie poétique japonaise.
    LeFilCine
    LeFilCine

    165 abonnés 561 critiques Suivre son activité

    3,0
    Publiée le 9 décembre 2023
    La curiosité pour le genre science-fiction pousse inévitablement le spectateur féru de cet univers à aller voir Mars Express, ce film d’animation français qui fait beaucoup parler de lui dans les milieux initiés. A la manière d’I Robot, c’est une intrigue policière qui sert de fil rouge au récit, dans lequel les robots jouent un rôle prépondérant. Et il s’agit clairement d’un film d’animation pour adultes, car il faut réussir à saisir rapidement qui sont les protagonistes de l’intrigue et ce qui les motivent. Le plus agréable dans Mars Express, c’est le rendu du monde futuriste installé sur la planète Mars. On passe notre temps à observer tous les détails de cet univers hors du commun dans lequel on aimerait se projeter. Certaines idées sont vraiment très abouties (les humanoïdes de type sauvegarde, le ciel terrestre diffusé sur écran au sommet des bulles de vie) et certaines séquences sont mises en scène assez délicieusement. C’est le cas notamment lorsqu’une course-poursuite, sur une autoroute martienne au revêtement intelligent, s’engage au milieu de véhicules autonomes. Le scénario n’est pas révolutionnaire pour autant mais l’intrigue est très agréable à suivre et les péripéties s’enchainent à un bon rythme. Le problème principal vient du fait que le personnage principal s’avère très désincarné. Léa Drucker fait ce qu’elle peut pour lui donner de l’épaisseur, mais l’inspectrice reste toujours de marbre. Et c’est aussi le cas de la majorité des personnages secondaires qui, immergés au milieu des robots, semblent avoir perdu toute sensibilité humaine. Il manque aussi d’une bande son impactante, qui aurait pu donner une touche science-fiction plus marquée au film.
    Fenêtre sur salle
    Fenêtre sur salle

    33 abonnés 155 critiques Suivre son activité

    3,0
    Publiée le 25 novembre 2023
    Un film d'animation made in France dont on ne peut qu'être fiers !

    Pas du tout spécialiste de l'animation SF, j'ai tout de même été assez impressionné par la qualité du graphisme et par l'atmosphère qui se dégage de ce monde à la fois ultra futuriste dans ce qu'il dépeint et réaliste dans certains traits utilisés.

    Je ne me risquerai pas à un résumé de l'histoire ou à une interprétation du propos étant donné que je pense ne pas avoir compris grand chose 😂.

    Le film manque en effet quelque peu de contextualisation afin de permettre une meilleure appréhension de la situation de départ et ne prend pas suffisamment de temps pour développer les enjeux narratifs et mieux caractériser ses personnages. Heureusement, l'histoire étant suffisamment rythmée et ponctuée de rebondissements multiples, l'on se laisse facilement emporter par l'action sans trop se focaliser sur ces problèmes de compréhension, et grâce, également, à des personnages intrigants, notamment celui très complexe et attachant de Carlos.

    Il faut également souligner l'originalité du casting des doubleurs. Un bonheur de retrouver les voix de Léa Drucker et Mathieu Amalric dans ce genre inhabituel.

    En résumé, un récit d'anticipation certes complexe mais efficace et qui n'hésite pas à assumer son côté film noir. Mais un film sans doute plutôt réservé aux initiés du genre.

    Ma page ciné instagram : fenetre_sur_salle
    DOUBLE B
    DOUBLE B

    23 abonnés 11 critiques Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 28 novembre 2023
    Je n'ai pas mis les 5 étoiles que l'on donnerait pour un chef-d'oeuvre, mais on y est presque :
    C'est un grand film de SF, qu'on imaginerait parfaitement bien en live action. Il vient nous rappeler une nouvelle fois que l'animation n'est pas un genre, mais bel est bien un médium.
    Quand on voit la médiocrité de certaines production américaine dans le genre SF, au budget de production bien plus onéreux, on constate que le talent de Mr Périn et son équipe, (et d'autres cinéastes français) sont largement au dessus de la mêlée : Tout dans ce film est réussi, le scénario, les arcs narratifs des personnages, le dessin, la bande son, la balance entre humour, suspens et mélancolie.
    Chaque plan est magnifiquement composé, les décors sont très peu recyclés, tout est pensé. On découvre cet univers à travers les protagonistes, à mesure que l'intrigue avance sans que jamais rien ne soit expliqué / rabâché au spectateur, c'est top.

    On y trouvera des inspirations variées, de Blade Runner à Ghost in the Shell, en passant par I-Robot, Minority Report, et même Wall-E, mais sans jamais les copier.

    Le seul petit défaut, à mon humble avis, c'est de miser sur des voix de célébrités pour apporter un casting prestigieux sur l'affiche : on comprend bien que l'idée est de faire venir du monde, et c'est tout à fait normal, mais l'animation est justement un procédé qui permet de se passer de vedettes pour trouver des talents dont le doublage est réellement le métier. Cela dit, les voix sont justes et crédibles, le niveau est là.

    N'hésitez pas à vous jeter sur ce film, c'est un vrai régal.
    Onehoney23
    Onehoney23

    1 abonné 1 critique Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 18 novembre 2023
    Un polar de SF comme jamais vu à la croiser de Chinatown et Blade Runner .
    On oublie même que c'est un film d'animation qui pourtant est à son apogée ...
    Patrick L.
    Patrick L.

    1 critique Suivre son activité

    2,0
    Publiée le 6 décembre 2023
    Désolé mais je n'ai pas aimé. Je l'ai vu en VF (comme c'est un film français je me suis dit que c'était la VO) et j'ai été perturbé par l'écart entre les voix françaises et l'animation, comme un film mal doublé. peut-être fallait-il le voir en anglais sous titré ?
    Nous avons tellement d'exemples de film d'animation et de science fiction que celui-ci ne m'a pas bluffé dans les dessins ou l'animation un peu minimaliste.
    Et enfin l'histoire me paraît confuse... Pas de chance, j'étais curieux de ce film
    Pierre Kuzor
    Pierre Kuzor

    84 abonnés 285 critiques Suivre son activité

    2,0
    Publiée le 5 décembre 2023
    A vu "Mars Express" film animé de Jérémie Perrin. Comment et pourquoi je suis allé voir ce film... je me pose encore la question alors que je n'aime pas les films animés et encore moins la Science Fiction. Bien évidemment je n'ai rien compris au scénario comme d'habitude, une histoire absconse où les humains se sont fait remplacer par des robots qui ont pris trop de pouvoir et qu'il faut maintenant exterminer.... J'ai énormément de mal à me projeter dans un avenir non réel (où tout du moins pas encore réel... Dieu merci). Les décors sont somptueux et c'est à peu près la seule qualité que j'ai trouvé à ce long métrage. Les personnages sont dessinés à la serpe et l'animation n'est pas très fluide. Le pire est le doublage... totalement improbable d'amateurisme et surtout dérangeant. Léa Drucker (excellente actrice par ailleurs) est totalement à côté de la plaque et on dirai qu'elle a du mal à déchiffrer son texte, et que vient faire Marthe Keller dans cette galère où elle n'a que 6 phrases à dire...). Mauvaise pioche ! Que je sois allé voir ce film est déjà de la Science-Fiction et tout à coup je me fais peur
    Lirink
    Lirink

    1 abonné 4 critiques Suivre son activité

    2,5
    Publiée le 25 novembre 2023
    Sur le plan technique, ce film est excellent, pour un film français il mélange le 2d et le 3d, les plans sont toujours en mouvement et l'animation est correcte mais sans plus.

    Mais, sur l'histoire OUFF, que dire c'est littéralement I Robot, il n'y a aucun différence dans la globalité de l'histoire ni le déroulement et la fin.
    Comme je l'ai dit la fin est très proche de celle de iRobot et pourtant, elle arrive à en être une pâle copie sans moral ni fond, elle ne raconte rien et pour preuve, a la fin de la scéance la salle entière a soufflé et moqué la fin exécrable.

    Au final, pour une production française, il s'en sort bien, mais si on le prend sans considérer cela c'est un nanard sans nom mais avec des animateurs talentueux.

    Si je voulais je n'arriverai même pas a spoilers l'histoire tellement elle est incohérente et vide, il n'y a rien a dire.
    Fargo Boy
    Fargo Boy

    78 abonnés 164 critiques Suivre son activité

    2,0
    Publiée le 29 novembre 2023
    Je ne suis pas très fan de science-fiction, ni de film animé numérique, donc mon avis n'est pas très objectif. Ceci dit, j'ai trouvé ce film mièvre, naïf, indigeste et même si il y a de belles vignettes et belles idées l'ensemble est bien lourd.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top