Mon compte
    Land
    note moyenne
    3,4
    94 notes dont 11 critiques
    répartition des 11 critiques par note
    1 critique
    3 critiques
    3 critiques
    4 critiques
    0 critique
    0 critique
    Votre avis sur Land ?

    11 critiques spectateurs

    Cinéphiles 44
    Cinéphiles 44

    Suivre son activité 571 abonnés Lire ses 3 348 critiques

    3,0
    Publiée le 17 juin 2021
    Quelque chose s’est passé dans la vie d’Edee pour qu’elle décide de tout quitter et se retirer dans les montagnes du Wyoming. Chasse, froid, survie, solitude, elle va devoir apprivoiser cette nouvelle vie qui ne lui était pas destinée. Heureusement, un homme du coin va lui apprendre, sans poser de question sur son passé, à vivre au milieu de la nature. L’actrice Robin Wright signe ici son premier long-métrage en tant que réalisatrice. “Land” est une introspection face à la nature qui s’offre une part belle dans la mise en scène. Ce film d’1h24 est apaisant, mais sa simplicité est également son défaut. Il manque à “Land” une certaine hostilité qui semble ici trop vite domestiquée.
    D'autres critiques sur notre page Facebook : Cinéphiles 44 et notre site cinephiles44.com
    Gentilbordelais
    Gentilbordelais

    Suivre son activité 106 abonnés Lire ses 1 963 critiques

    2,0
    Publiée le 9 mai 2021
    R. Wright actrice mais aussi productrice et réalisatrice. Un portrait de femme brisée qui décide de se retirer, seule, pour vivre son deuil, dans une cabane isolée au cœur de la montagne. Un retour aux choses simples, avec un face à face avec soi-même, la nature espérantun retour à la vie. Un drame triste, mélancolique, pour autant sans surprise.
    CINETIM
    CINETIM

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 590 critiques

    5,0
    Publiée le 9 juin 2021
    VUE EN AVANT-PREMIERE : A l'heure ou les réalisatrices sont toujours plus nombreuses (Angélina Jolie, Cheyenne Carron, Sofia Coppolla, Chloé Zhao, Julia Hart, Emerald Fennell, Céline Sciamma, Kathryn Bigelow, Greta Gerwig, Lisa Azuelos... pour n'énumérer que ces noms, symbole plus ou moins de qualité et d'identité cinématographique.) je dois admettre que je ne m'attendais pas à ce que l'actrice de la série culte "House of Cards" : Robin Wright grâve elle aussi son nom dans le marbre, ou alors ne serais-ce que par mode. Ce qui pourrait se comprendre vue le phénomène exagérer autour de Chloé Zhao et son "Nomadland" aux derniers Oscars. Bref, après une bande annonce qui m'a vraiment attiré j'ai décider de laisser sa chance à ce film, et grand bien m’as pris vu ma note.

    Pour son premier film comme réalisatrice : Robin Wright a choisie de raconter l’histoire d’Edee, une femme sexagénaire qui a décider de fuir la ville pour les pics enneigés après un drame dans sa vie. On la suivra donc s’acclimater à ce nouvel environnement avant qu’elle ne fasse la rencontre de Miguel, un trappeur (qui par moment ressemble comme deux gouttes d’eau à Robin Williams dans Will Hunting).

    Sans trop en écrire, je dirais que ce film est une magnifique œuvre cinématographique qui oscille entre « Nomadland » pour son principe de femme qui quitte la ville pour se mieux se retrouver intérieurement et « Le Dernier Trappeur » pour son environnement à la nature. Robin Wright qui joue également le rôle principal, nous offre une performance bouleversante pleine de complexité, de nuances, et d’humanité. Face à un Damian Bechir tout simplement extraordinaire de gentillesse dans son rôle. Il est lui aussi vraiment formidable.

    Pourtant, sur bien des points « Land » réussi plus que son illustre ainé récompenser aux Oscars, cette année. En effet l’histoire est bien plus fouillée et rechercher même si la partie sur le passé d’Edee aurait pu être plus approfondie et davantage creuse tout comme sa relation avec Miguel…le montage est mieux fait et se fait telle une eau qui ruissèle. Il n’y a quasiment pas de temps morts, et si cela est fait cela ne fait jamais lourd et indigeste. Les couleurs et la photographie offre un travail remarquable là ou celle de « Nomadland » est terne, grise et ne donnes aucune envie de se plonger là-dedans. Et tout comme chez Nicolas Vanier réalisateur du « Dernier Trappeur » et spécialiste des fictions animalières, « LAND » nous offre de somptueuses images de paysages comme on en a vu rarement ces dernières années, dans une œuvre de fiction.

    La bande son est magnifique, il faut le dire. Mais surtout, Robin Wright sait où porter sa caméra, là placer et ce qu’il faut donner à voir aux spectateurs. Il est clair que cette excellente actrice possède un énorme don/talent pour la réalisation que nous ne soupçonnions pas. Regardez ce film, c’est entièrement lui faire confiance, je dirais même les yeux fermez et ce laissez surprendre. Alors, si elle pouvait remporter elle-aussi un Oscar pour sa première réalisation ce serait juste formidable.

    Car en regardant « Land », on a la chance de découvrir une nouvelle fable aux codes déjà connus mais fraiche, revigorante, country et gorgée de soleil mais également on assiste à la naissance d’une réalisatrice prometteuse, peut-être même à la naissance d’un monstre sacré de la mise en scène américaine. Et, ça c’est juste incroyable. On n’a pas l’impression de voir un premier film, tant la maitrise est là. Je ne vois que peu de défauts au film : Robin Wright vient de nous toucher en plein cœur. « Land » est notre coup de cœur et chouchou de l’année. J’ai juste grandement hâte de voir ce qu’elle nous proposera par la suite. Il est clair que c’est un diamant brute. Une des plus belles surprises de cette année. Franchement grand bien m’as pris de voir ce film, c'est une merveille !
    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 1358 abonnés Lire ses 3 575 critiques

    3,0
    Publiée le 1 avril 2021
    Il est légitime de trouver des similitudes entre Into the Wild et Land, la première réalisation de Robin Wright. Mais au-delà, le second film possède sa propre musique et un cheminement logique pour une histoire somme toute classique de résilience et de guérison. Avant de devenir une ermite des montagnes, isolée volontaire et inadaptée face aux rigueurs de la nature, l'héroïne de Land a vécu un épisode tragique dans sa vie, que l'on à peu près deviné dès les premiers instants avec quelques flashbacks à la clé. Heureusement, le film n'abuse pas de ces retours en arrière, forcément dramatiques, et se complait dans une contemplation de la splendeur de l'environnement naturel et des dangers qu'il recèle, pour une recluse. C'est assurément un joli film, au scénario simple et presque candide, qui témoigne d'une certaine humilité de la part de sa réalisatrice. La mise en scène est discrète mais élégante et il n'y a pas d'e déplaisir à regarder les saisons passer, avec tout de même une évolution du récit dans sa dernière partie où l'émotion sera présente mais point trop appuyée. Rien de bouleversant donc, sur le fond et surtout sur la forme, mais une bouffée d'air pur et cette idée évidente, que l'on retrouve aussi dans Into the Wild, tiens donc, selon laquelle : "Le bonheur n'est réel que lorsqu'il est partagé."
    Alasky
    Alasky

    Suivre son activité 149 abonnés Lire ses 2 570 critiques

    4,5
    Publiée le 3 juillet 2021
    En pleine nature, "Land" est oeuvre dépaysante qui nous transporte dans les contrées à la fois sublimes et hostiles des Rocheuses. Le film me fait beaucoup penser à "Wild", "Into the Wild" ou encore "Le Dernier Trappeur". Un film lent et contemplatif qui plaira aux fans du genre et qui lassera peut-être les autres. C'est triste, c'est mélancolique, c'est émouvant, c'est beau.
    Georges P.
    Georges P.

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 672 critiques

    4,0
    Publiée le 26 juin 2021
    Très beau film sur la résilience dans des paysages prodigieux de beauté. Comment se reconstruire après un drame épouvantable. Des réponses via la bonté, la nature, l'amitié. Un très beau film.
    marcetflo
    marcetflo

    Suivre son activité Lire ses 3 critiques

    4,0
    Publiée le 11 mai 2021
    Très beau film sur le recentrage de l'héroïne après un drame qu'on devine assez vite. Dramatique sans tomber dans le pathos qui est hélas la norme. A la différence de Robert De Niro dans The Deer Hunter, le face à face avec un cervidé ne se termine pas bien pour lui, et c'est justement ce qui contribue à faire toute l'humanité de cette femme.
    Alexandre N.
    Alexandre N.

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 106 critiques

    2,5
    Publiée le 9 mai 2021
    Comment retrouver la paix après un évènement tragique, Edee, l'héroïne de ce film, a choisi de s'isoler au fin fond d'une montagne et va rapidement se rendre compte que tout n'est pas si facile.

    La 1ere partie qui traite de la perte du goût à la vie est assez bien faite, on se prend rapidement d'empathie pour Eddi, on ne sait pas exactement ce qui lui est arrivé et à la limite tant mieux, cela évite ce côté vayeurisme et tout jugement de valeur pour ne voir en elle qu'un être humain qui souffre.

    La 2nde partie, sans spoiler, est de mon point de vu moins réussie, les paysages sont toujours aussi beaux, la caméra prend de beaux clichés mais voilà elle prend aussi pas mal de clichés qui rendent ce film juste un autre film dans ce genre.

    A voir pour les belles images mais pas forcément pour la profondeur du drame humain.
    bobbidochon
    bobbidochon

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 28 critiques

    2,5
    Publiée le 29 juin 2021
    C'est comme le tour de France : On voit de très beaux paysages mais il ne se passe pas grand'chose. Ah si quand même une fin en partie inattendue. On ne regrette pas sa soirée pour le sujet intéressant du suicide social, et pour l'excellence des deux acteurs principaux.
    Bolatin13
    Bolatin13

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 216 critiques

    3,0
    Publiée le 22 mai 2021
    Ne regardez pas ce film si vous êtes déprimé!
    C'est beau mais tellement triste.
    Avec une lueur d'espoir en toute fin.
    2 êtres se rencontrent fortuitement au coeur des Montagnes Rocheuses, avec ses zones sauvages spectaculaires à 4000m d'altitude. Et ces 2 personnes ont vécu un drame familial semblable qu'on ne découvrira qu'à la fin.
    Dans la première demie heure le réalisateur nous tient en haleine avec une succession de mille petits riens, ce qui est très fort.
    La 2ème partie raconte l'histoire d'un secoureur qui a redonné le goût à la vie d'une ermite qui s'est isolée volontairement.
    eric S.
    eric S.

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 24 critiques

    2,5
    Publiée le 20 juillet 2021
    Le film est assez moyen. La femme upper middle class qui a vécu un drame effroyable veut rompre avec la vie en se rendant seule dans les rocheuses. Du coup on a droit à l'apprentissage de la vie dans la wilderness (c'est méchant la wilderness) et a des flash back. La suite est un peu moins convenue mais la photo des grands espaces est trop appuyée.
    On ne passe pas un mauvais moment mais on se dit que l'actrice de House of cards fait tout pour faire oublier son rôle de méchante dans cette série majeure et montrer qu'elle sait interpréter une femme humaine.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top