Mon compte
    La Colline
    Note moyenne
    3,4
    17 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur La Colline ?

    4 critiques spectateurs

    5
    1 critique
    4
    0 critique
    3
    0 critique
    2
    2 critiques
    1
    1 critique
    0
    0 critique
    Trier par :
    Les plus utiles Les plus récentes Membres avec le plus de critiques Membres avec le plus d'abonnés
    Yves G.
    Yves G.

    1 275 abonnés 3 287 critiques Suivre son activité

    2,0
    Publiée le 4 juillet 2023
    Près de Bichkek s’étend une immense déchetterie à ciel ouvert où des damnés de la terre en haillons viennent trier dans une odeur qu’on imagine pestilentielle quelques rogatons recyclables. Le vieux documentariste Denis Gheerbrandt, qui a derrière lui près d’un demi-siècle de carrière, et la jeune chercheuse russe Lina Tsrimova, qui a soutenu à l’EHESS en 2021 une thèse sur l’histoire de la construction du Caucase aux dix-huitième et dix-neuvième siècles, sont allés les filmer.

    Les images qu’ils ont ramenées du Kirghizistan et les témoignages qu’ils ont recueillis sur cette colline de déchets sont impressionnants. En particulier, ils se sont concentrés sur deux figures. Celle d’Alexandre, un ancien soldat de l’Armée rouge, traumatisé par la guerre en Tchetchénie et par l’alcool. Et celle de Tadjikhan, une vieille Kirghize que tous les coups possibles du sort ont frappée, à commencer par la mort accidentelle de cinq de ses neuf enfants.

    "La Colline" contient quelques plans d’anthologie, tels ceux filmés nuitamment des incendies des déchets qui ne dissuadent pas les maraudeurs de continuer à y fouiller en quête d’on-ne-sait quel trésor. Mais si ces plans sont beaux, ils ne font pas toujours sens, dans un documentaire auquel on pourra reprocher sa brièveté (1h17 seulement) et qui nous frustre d’explications plus approfondies sur cette déchetterie, son environnement et ce pays du bout du monde, le Kirghizistan, coincé entre la Russie et la Chine, qui aurait mérité de plus amples développements pour satisfaire notre curiosité.
    🎬 RENGER 📼
    🎬 RENGER 📼

    6 159 abonnés 7 228 critiques Suivre son activité

    2,0
    Publiée le 10 juin 2023
    A 20km de Bichkek, la capitale du Kirghizistan, se trouve une colline pas comme les autres. C’est une immense décharge à ciel ouvert, un tas de gravats devenu au fil des ans, une colline d’ordures sur laquelle le ballet incessant des camions-bennes côtoie la misère des pauvres gens qui s’activent pour ramasser et trier les déchets dans l’espoir de gagner quelques sous à la fin de la journée.

    Denis Gheerbrant & Lina Tsrimova sont allés à la rencontre de ces hommes et ces femmes qui luttent chaque jour pour (sur)vivre. Ils vivent dans la crasse, leurs corps usés ne font plus qu’un avec leurs vêtements sales, inhalant à longueur de journée des gaz toxiques.

    On y croise Alexandre et sa femme Lena, il a connu les horreurs de la guerre en Tchétchénie et n’est plus que l’ombre de lui-même (il y a perdu 12 des seize hommes qu’il commandait). Un peu plus loin, on trouve Tajikhan, une pauvre femme qui a perdu ses 5 enfants. Tous vivent sur la colline, au beau milieu des déchets et autres jus de poubelles.

    Le jour, ils fouillent dans les ordures fraîchement laissés par les camions poubelles tandis que la nuit, ils cherchent les restes parmi les tas de cendres des ordures qui brûlent des heures durant. La vodka pour tenter d’oublier le temps d’un instant leurs conditions de vie semble ne plus faire effet.

    Des récits édifiants dans un univers pollué par le capitalisme et ses déchets à ne plus savoir quoi en faire. Côté mise en scène, le film se contente d’aligner les portraits sans réel fil narratif, dommage. Dans le même registre, on pourra citer Waste Land (2011) et Super Trash (2013), tous les deux se déroulant au cœur d’une décharge.

    ● http://bit.ly/CinephileNostalGeek ● http://twitter.com/B_Renger ●
    Webmaster
    Webmaster

    1 abonné 4 critiques Suivre son activité

    1,0
    Publiée le 4 avril 2023
    De belles images, les problèmes de fond ne sont pas abordés. C'est dommage. J'ai l'impression que le film passe à côté de ce qu'il veut dénoncer.
    Olivier Barlet
    Olivier Barlet

    264 abonnés 383 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 28 mars 2023
    Il fallait le savoir-faire documentaire de Denis Gheerbrant pour que les êtres qu’il filme en compagnie de la Caucasienne Lina Tsrimova dans une décharge géante proche de Bichkek, capitale du Kirghizistan, apparaissent, malgré la rudesse de leur travail et ce Léviathan environnemental, dans tout leur éclat. La Colline (sélection ACID 2022) est une immersion chargée de respect pour les personnes et les lieux. Acceptés car il faisait un documentaire et non un reportage, les mafieux qui la gèrent les ont autorisé à filmer la décharge. Des hommes et femmes qui y travaillent, tous exilés ou dépossédés, se sont ouverts à eux. Comme les chiens errants qui la parcourent, ils sont cassés par la vie, broyés comme les ordures, marginalisés comme les déchets. Mais d’une telle beauté ! Aliocha a de l’humour et toutes les attentions envers son mari Alexandre, ancien combattant russe durant les guerres en Tchétchénie, hanté par le massacre de Grozny. Tadjikhan, au destin tragique, porte en elle sans la laisser paraître toute la douleur du monde. Keyrat, son fils, tente d’élaborer un avenir. Quant à l’adolescente Djazira, elle est lumineuse malgré l’impasse de sa vie.
    Les feux qui illuminent la nuit et les tas d’immondices peuvent donner de belles images, mais elles ne sont signifiantes que dans la puissance d’un montage et d’un cadrage simples et généreux. La relation a permis de ne tourner que quinze heures sur un mois : une fois la confiance établie, chacun allait à l’essentiel. C’est l’humanité des invisibles qui est là, que l’image manifeste en écho à leur parole. Si bien qu’au-delà du témoignage, cette alchimie du partage nous touche en plein, celle de l’exigence de dignité. (compte-rendu de Lussas 2022 sur Africultures)
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top