Mon compte
    Munch
    Note moyenne
    3,2
    90 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Munch ?

    14 critiques spectateurs

    5
    1 critique
    4
    4 critiques
    3
    4 critiques
    2
    3 critiques
    1
    2 critiques
    0
    0 critique
    Trier par :
    Les plus utiles Les plus récentes Membres avec le plus de critiques Membres avec le plus d'abonnés
    traversay1
    traversay1

    3 177 abonnés 4 653 critiques Suivre son activité

    3,0
    Publiée le 6 novembre 2023
    Exit le biopic traditionnel. Avec Munch, le cinéaste norvégien Henrik Martin Dahlsbakken signe un portrait peu orthodoxe et multiple du peintre, très déstabilisant mais passionnant à suivre, même s'il y a quelques redites dans le récit, voire même des longueurs. Le film saisit l'artiste à 4 âges de sa vie, avec des comédiens différents, et l'un d'eux, qu'il serait dommage de révéler, ajoute encore à l'audace de cette évocation fragmentée d'une existence entièrement vouée à l'art (30 000 œuvres ont été léguées à la postérité). A corps et à cri (voyez-vous l'allusion ?), Munch raconte un homme au bord de la déraison, ou même aux prises avec la folie, laquelle entretient parfois, nul ne l'ignore, des caractéristiques communes avec le génie. Évidemment, dans un long-métrage constitué de parties aussi distinctes, en couleurs ou en noir et blanc, et sans aucune linéarité chronologique, le danger est de se confronter à une histoire à l'intérêt inégal, un écueil que le réalisateur réussit le plus souvent à contourner grâce à une mise en scène virtuose, sans afféteries marquantes cependant, et avec quelques trouvailles spectaculaires. Faut-il connaître la peinture de Munch pour apprécier pleinement le film ? Disons que cela aide à en saisir des nuances subtiles mais ce n'est pas indispensable. Ce qui est certain, c'est qu'un deuxième visionnage peut permettre d'améliorer encore l'expérience car le film en est définitivement une.
    mem94mem
    mem94mem

    96 abonnés 565 critiques Suivre son activité

    1,5
    Publiée le 21 décembre 2023
    Ce biopic est un maelstrom foutraque, inintéressant au possible. Le montage est désopilant. Terriblement ennuyeux.
    Yves G.
    Yves G.

    1 327 abonnés 3 324 critiques Suivre son activité

    2,0
    Publiée le 9 janvier 2024
    Edvard Munch (1863-1944) est une célébrité nationale en Norvège, l’équivalent dans ce petit pays de cinq millions à peine, indépendant depuis une centaine d’années seulement, de Shakespeare en Angleterre, Goethe en Allemagne, Cervantès en Espagne. Son "Cri" – ou plutôt ses "Cris" car il en existe cinq versions – est devenu iconique.
    En 1974, Peter Watkins tourna un film de près de quatre heures qui faisait jusqu’à ce jour référence. Il se focalisait sur la jeunesse de Munch.

    Près d’un demi-siècle plus tard, un réalisateur norvégien s’attaque à cette gloire nationale. Son parti pris est radical et rappelle celui de Todd Haynes pour raconter la vie de Bob Dylan. Évoquer quatre chapitres de sa vie – une déception amoureuse pendant des vacances estivales durant sa jeunesse en 1885, son séjour à Berlin en 1892 et le refus qui lui y fut opposé d’exposer ses oeuvres au motif qu’elles auraient été « inachevées », son séjour à Copenhague en hôpital psychiatrique en 1908-1909, son refus de collaborer avec l’occupant nazi dans les dernières années de sa vie à Oslo – en faisant interpréter son rôle par quatre acteurs – parmi lesquelles, l’identifierez-vous ?, une femme.
    L’audace est accrue par le choix de transposer l’épisode berlinois à l’époque actuelle, avec téléphones portables et drogues en tous genres.

    Le résultat est déconcertant. Les spectateurs bon teint que cette biographie autorisée avait attirés, plus habitués aux salles d’expositions d’Orsay qu’aux festivals de films scandinaves, ont probablement été déconcertés par les lumières stroboscopiques des boîtes berlinoises. Ils n’imaginaient pas que Munch fût si punk.

    Comme souvent dans les biographies consacrés à un artiste, qu’il s’agisse d’un peintre, d’un écrivain ou d’un chanteur, on ne le voit pas assez à l’oeuvre. On parle beaucoup de sa vie privée, de ses tourments intérieurs, sans évoquer les problèmes très concrets qu’il a rencontrés pour créer, pour se vendre et pour devenir célèbre. Le défaut est accentué par le parti retenu qui éclate la vie de Munch en quatre épisodes, sans lien les uns avec les autres. Certes, le procédé qui joue à saute-moutons avec les époques – sans qu’on comprenne d’ailleurs toujours la logique de ce montage éclaté – a l’avantage de prévenir toute monotonie. Mais il prive, à mon sens, Munch et son oeuvre de toute cohérence : qu’y a-t-il de commun entre le fougueux jeune homme de 1885, l’ivrogne en convalescence de 1908 et l’atrabilaire vieillard de 1943 ?
    Hervé L
    Hervé L

    63 abonnés 603 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 31 janvier 2024
    Un biopic surprenant en forme de puzzle en 4 parties qui sont autant de facettes de la personnalité complexe de Munch. Le morceau telep6portable et rave party à Berlin est osée très intellectuelle est quand même assez derourante
    bendelette
    bendelette

    17 abonnés 237 critiques Suivre son activité

    2,0
    Publiée le 23 décembre 2023
    Heureusement que j'ai pu voir le musée Munch à Oslo,où j'ai pu admirer la diversité de son oeuvre,qui n'est pas centrée sur le cri,inspiré par une momie péruvienne,et particulièrement bien commercialisé!Le film est une suite de petites séquences pas toujours passionnantes,et si l'on ressent la personnalité dépressive du peintre,rien ou pas grand-chose sur sa peinture!Un comble!
    selenie
    selenie

    5 570 abonnés 6 042 critiques Suivre son activité

    3,0
    Publiée le 22 décembre 2023
    Après "Edvard Munch, la Danse de la Vie" (2005) qui est un biopic austère, réaliste et classique voici ce nouveau projet dont le style et la mise en scène renvoie plutôt à "I'm Not There" (2007). Ainsi Munch est un biopic à la construction narrative tout aussi originale, découpée en autre période précise de sa vie, en quatre mise en scène légèrement différente et incarné par quatre acteurs différents. Le concept n'est donc pas si nouveau ni si singulier, bien que le réalisateur ose mélangé les époques dans un récit non linéaire mais qui reste lisible de par le style visuel, en couleur ou en Noir et Blanc. Visuellement c'est donc beau et attrayant, on est même assez fasciné par le jeu des acteurs surtout à l'étape du crépuscule de sa vie. Par contre, si on sait que l'artiste a connu (comme quasi tous les peintres) plusieurs périodes artistiques différentes, ces quatre dates chapitrées ne sont pas très probants sur ce point, l'art est finalement secondaire dans le récit qui s'attarde par exemple sur une déception amoureuse ou sur la pression nazie. Mais surtout on a bien du mal à comprendre le segment "29 ans" complètement anachronique et dont on ne comprend jamais l'approche.
    Site : Selenie.fr
    remyll
    remyll

    158 abonnés 397 critiques Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 29 décembre 2023
    L’architecture du film est saisissante, le scénario bouleversant au sujet de l’un des peintres les plus impressionnants de début du 20ème siècle. Tout le monde connaît « Le cri » peint en 1893 alors qu’ Edvard Munch n’a que 30ans et pour nous aider à bien comprendre cette œuvre emblématique mais aussi la plupart des nombreuses autres œuvres de l’artiste : Henrik Dahlsbakken développe une narration très originale et sensible. C’est dynamique et d’une modernité exceptionnelle avec une photographie assez remarquable. Le réalisateur facilite dès lors remarquablement la compréhension de ce peintre étonnant.
    Corinne76100
    Corinne76100

    33 abonnés 186 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 29 décembre 2023
    Excellente surprise, malgré les critiques mitigées lues avant le visionnage. Les 4 périodes choisies de sa vie s'entremèlent parfaitement. Gros point noir: l'usage du téléphone portable et la rave party gâchent la compréhension sur l'une des périodes. Dommage.
    dimah
    dimah

    10 abonnés 78 critiques Suivre son activité

    2,5
    Publiée le 25 décembre 2023
    Une biographie bien mal menée, l''exposition au Musée d'Orsay qui est montré à la fin est de très loin beaucoup plus compréhensible
    Christine SALAVERT GRIZET
    Christine SALAVERT GRIZET

    26 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 27 décembre 2023
    Film complexe mais la personnalité de Munch l'était.
    Il est plus facile à suivre si on connaît déjà l'oeuvre et le vie du peintre ou si l'on est norvégien certainement..
    4 différentes parties avec des acteurs différents,Lle tout se mélange comme la peinture sur ses tableaux. Une partie contemporaine à Berlin. L'anachronisme nous interroge longtemps mais le portrait est realiste dans le milieu artistique berlinois.
    Une approche assez intello pour un peintre prolifique. A découvrir
    RGA_vivre
    RGA_vivre

    1 critique Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 30 décembre 2023
    Film cohérent avec la complexité de Munich. Quand vous êtes tourmenté, votre vie, votre âme est faite constamment d'aller retour sur les différents "tableaux" qui composent votre vie.
    Peut-être que pour apprécier ce film il faudrait commencer par accepté la possibilité d'être tourmenté. Sinon on est comme cet homme qui frappe Munch à la sortie d'une boite Berlinoise... Sans personnalité, sans émotion personnelle, il n'y a pas de peinture...
    Azcroc
    Azcroc

    2 abonnés 2 critiques Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 23 décembre 2023
    Un biopic qui ne laisse pas indifférent. Un must-see pour les connaisseurs. Très différent de l'approche de P. Watkins pour son film "Edvard Munch, la danse de la vie", mais intéressant. Les acteurs sont formidables (celui qui joue le Munch "jeune" est le portrait craché de l'artiste à son âge - cf. ses autoportraits).
    Alain Christophe
    Alain Christophe

    2 critiques Suivre son activité

    1,0
    Publiée le 25 février 2024
    Un scénario très faible, une réalisation plombée par le manque de moyens, la prétention artistique et l’absence de fil directeur, ce qui est un comble pour une biographie… Bref, c’est verbeux, indigeste et plein de scènes sans intérêt. Un beau ratage…
    Jclebarre586
    Jclebarre586

    2 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 30 décembre 2023
    Par pitié ne considérez pas les critiques de la presse qui n'ont visiblement pas compris l'essence du film. Un film qui n'est pas un biopic au sens cinématographique du terme. Bien au contraire Dahlsbakken cherche à saisir les instants pivots de sa vie et de sa carrière en tant qu'artiste et humain dans des plans séquences ingénieusement liés les uns aux autres avec une photographie évoquant "le ruban blanc" de Haneke et reflétant parfaitement l'univers dans lequel Munch voulait s'engouffrer. L'échappatoire est son oeuvre, une oeuvre que l'on ne peut embrasser en un seul biopic car trop riche. Il faut d'abord l'éclaircir et non pas la conter dans un biopic "conformiste". Le film est une grande fresque accompagnant le peintre dans ce qu'il pensait de son art et de l'art en général dans le présent et jusque dans l'avenir.
    Les meilleurs films de tous les temps
    Back to Top