Mon AlloCiné
    B. Monkey
    Note moyenne
    2,8
    12 titres de presse
    • Cahiers du Cinéma
    • L'Express
    • Le Figaro
    • Le Monde
    • MCinéma.com
    • Studio Magazine
    • TéléCinéObs
    • Télérama
    • Aden
    • Ciné Live
    • Première
    • Urbuz

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    12 critiques presse

    Cahiers du Cinéma

    par Nicolas Azalbert

    Les Etats-Unis, pays de l'intégration par excellence, prennent l'Europe par la main pour lui indiquer le (bonne) route à suivre (celle d'Hollywood).(...) Boenvenue à la maison !

    L'Express

    par Sophie Grassin

    Voir la critique sur www.lexpress.fr

    La critique complète est disponible sur le site L'Express

    Le Figaro

    par La rédaction

    Voir la critique sur www.lefigaro.fr

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Le Monde

    par Thomas Sotinel

    Les acteurs font ce qu'ils peuvent mais on dirait bien qu'ils s'ennuient, à l'exception de Rupper Everett, qui joue son rôle de demi-mondain comme s'il s'agissait vraiment de cinéma.

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    MCinéma.com

    par Jean-Christophe Derrien

    (...) utiliser les talents étrangers pour recomposer un monde acceptable pour le public américain. Néanmoins, pour amateurs de jazz et de rencontres fortuites, il n'est pas déconseillé de se laisser tenter par B. MONKEY.

    Studio Magazine

    par Thomas Baurez

    Voir la critique sur www.studiomag.com

    TéléCinéObs

    par J.P.G

    Au lendemain de Facteur, qui battait pavillon italien, le distingué globe-trotteur Michael Radford est parti se ressourcer à Londres avec ce petit film bizarroïde mais pas déplaisant qui a mis deux ans à sortir.

    La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs

    Télérama

    par Cécile Mury

    (...) la recette banale prend peu à peu un drôle de goût âcre et sucré. Filmés avec une sentimentale désinvolture, les clichés se dissolvent peu à peu dans le mystère, notamment grâce à Asia Argento, belle énigme de chair.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Aden

    par Philippe Piazzo

    Ce film tourné il y a trois ans sort aujourd'hui dans les salles pour des raisons qui n'ont manifestement rien à voir avec sa valeur artistique ou commerciale (aussi nulles l'une que l'autre).

    Ciné Live

    par Xavier Leherpeur

    Voir la critique sur www.cinelive.fr

    Première

    par Olivier De Bruyn

    (...) le médiocre film noir de Michael Radford ne semble exister que pour filmer sous tous les angles possibles l'aimable plastique d'Asia Argento. Léger.

    Urbuz

    par Laurent Robert

    Seule réussite de Michael Radford sur B. Monkey : avoir casté Asia Argento. L'Italienne (icône trash ou tête à claques jet set selon les jours) meuble à elle seule, tant bien que mal, le vide sidéral de cette sombre histoire de gangsters.

    La critique complète est disponible sur le site Urbuz
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top