Mon AlloCiné
    Souvenirs perdus
    note moyenne
    3,1
    29 notes dont 8 critiques
    répartition des 8 critiques par note
    1 critique
    2 critiques
    2 critiques
    1 critique
    2 critiques
    0 critique
    Votre avis sur Souvenirs perdus ?

    8 critiques spectateurs

    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 2026 abonnés Lire ses 4 639 critiques

    3,0
    Publiée le 15 octobre 2010
    Film français d'un genre en vogue à l'époque : le film à sketches, «Souvenirs perdus» en est composé de quatre. Le premier, le plus romantique avec le couple Edwige Feuillère-Pierre Brasseur, dégage un charme certain. Le second, le plus comique et aussi le plus réussi, a une intrigue vaudevillesque d'une très grande drôlerie. Le numéro de Suzy Delair dans la scène du cimetière est à pleurer de rire. Le troisième, le plus désespéré, s'inspire très visiblement du «Troisième Homme» par ses cadrages obliques lors d'une scène de poursuite dans les rues de Paris et son atmosphère très sombre. Le très beau couple formé par Danièle Delorme et Gérard Philipe fonctionne parfaitement. Le quatrième et dernier sketch est le moins bon du fait que malgré l'abattage de l'excellent Bernard Blier et Yves Montand qui pousse parfois la chansonnette, la sauce ne prend pas et l'humour fonctionne rarement. De cette ensemble, on retient surtout quelques dialogues pétillants d'Henri Jeanson (surtout pour le second sketch!) et quelques bonnes interprétations.
    destouchesfan
    destouchesfan

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 41 critiques

    3,0
    Publiée le 22 mars 2011
    Prenez ce qu'écrit Gonnard avec un grain de sel : certes la troisième histoire est sombre, mais quand a-t-on vu Gérard Philippe « faire pitié » ? même si la fin aurait pu être moins abrupte. La seconde histoire n'est pas mal, Suzy Delair est telle qu'en elle-même, mais l'intrigue et le jeu relève plus du vaudeville. C'est du Feydeau au cinéma.
    Maqroll
    Maqroll

    Suivre son activité 96 abonnés Lire ses 1 123 critiques

    1,5
    Publiée le 13 février 2012
    Je l’ai dit et redit, je n’aime pas les films à sketches… et ce n’est pas celui-là qui va me faire changer d’avis ! Il est réalisé par Christian-Jaque, un médiocre artisan surtout connu pour son carnet d’adresse (il a été le mari de Martine Carol, ça aide !) comme en témoigne le générique du film. Le premier volet, joué par Pierre Brasseur et Edwige Feuillère, est poussiéreux et se traîne. Le troisième, kitch et au faux air d’expressionnisme, montre un Gérard Philippe toujours aussi faible au cinéma dans un improbable personnage de tueur fou. Le dernier, où Bernard Blier et Yves Montand apparaissent dans des rôles mal dessinés, n’a strictement aucun intérêt. En fait seul le deuxième, interprété par François Périer et surtout Suzy Delair, déchaînée et hilarante, a une réelle valeur. Un sur quatre, c’est quand même trop peu !
    Gonnard
    Gonnard

    Suivre son activité 162 abonnés Lire ses 1 930 critiques

    1,0
    Publiée le 25 juin 2009
    Quatre petites histoires hétérogènes quant à leurs qualités. La première, passable, comporte tout de même quelques répliques intéressantes. La seconde est un petit bijou d'humour. Basée sur un quiproquo, elle présente de loin les meilleurs dialogues. Les personnages, hauts en couleur, sont très attachants. La troisième histoire fait pitié par rapport aux trois autres. Elle est glauque et ennuyeuse. La dernière, avec Montand et Blier, n'est pas terrible non plus. La réplique savoureuse avec les deux violons, l'instrument de musique et la cellule du commissariat, ne parvient pas à faire oublier la médiocrité du reste des dialogues. Au final, je suis donc un peu déçu.
    brianpatrick
    brianpatrick

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 1 386 critiques

    4,0
    Publiée le 9 juin 2018
    C'est une belle suite d'histoires loufoques et bizarres, des situations cocasses entres amants et amantes dans le Paris d'après guerre. C'est très bien interprété par des actrices et des acteurs devenus célèbres par la suite. Pour l'époque il y a de bonnes idées et le film n'a pas perdu beaucoup de rides.
    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 1295 abonnés Lire ses 3 522 critiques

    2,0
    Publiée le 6 août 2016
    C'est une sorte de mystère : les films à sketches français ne valent en général pas tripette, alors qu'en la matière les réussites italiennes, voire britanniques, sont légion. En l'occurence, ici, l'argument en vaut un autre : chaque objet déposé au bureau des objets perdus a une histoire à raconter. Malgré les contributions des frères Prévert et de l'excellent Henri Jeanson, les quatre récits du film sont assez pauvres. Ce n'est que prétexte à un joli défilé d'acteurs : Brasseur, Feuillère, Périer, Delair, Philipe, Delorme, Blier, Montand ... On passe du sentimental au dramatique et du burlesque au psychologique, mais de façon morne et terne. Pas bien fameux, tout ça.
    loulou451
    loulou451

    Suivre son activité 85 abonnés Lire ses 1 503 critiques

    5,0
    Publiée le 4 janvier 2012
    Un véritable bijou cinématographique. Sans conteste, à mes yeux, le meilleur film à sketches que j'ai vu. Quatre objets perdus et quatre histoires différentes, tour à tout comique, tendre, belle et sombre. Christian-Jacque réussit un vrai chef-d'oeuvre avec, en point d'orgue, la comédie de François Perrier et l'extraordinaire histoire noire interprété par un Gérard Philippe tout simplement inouï. Et si c'était là, dans cette demi-heure exceptionnelle d'intensité dramatique son plus beau rôle avec "Monsieur Ripois" ? A ne pas manquer.
    BigDino
    BigDino

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 473 critiques

    4,5
    Publiée le 28 juin 2017
    Film à sketch donc, et comme souvent assez inégal. On commence sur un premier sketch assez drôle qui malgré tout se traîne un peu, sûrement le moins intéressant de la série, mais ça reste sympa malgré tout, mais le sketch qui semble se vouloir touchant échoue à émouvoir réellement.
    Le deuxième sketch est une farce vaudevillesque plutôt réussie, et là se développe un humour que rien ne vient entacher, bien sûr il s'agit sûrement du moins ambitieux question réalisation, mais la farce fonctionne à 100% alors qu'importe.
    Le troisième change complètement de répertoire en tombant dans le polar sordide. S'il est surtout un numéro de Pierre Brasseur, on notera un renouveau certes bienvenu dans le film mais qui rompt peut-être trop avec les autres épisodes.
    Le quatrième est pour moi le meilleur, où l'humour facile est déjoué par une cruauté latente qui nous fait ressentir finalement de l'empathie pour le dindon de la farce.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top