Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Souffle
    Note moyenne
    3,8
    16 titres de presse
    • Libération
    • Chronic'art.com
    • Ciné Live
    • L'Humanité
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • Positif
    • Studio Magazine
    • Télérama
    • Urbuz
    • Zurban
    • L'Express
    • Le Figaro
    • Le Point
    • Les Inrockuptibles
    • Première

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    16 critiques presse

    Libération

    par Didier Péron

    Le Souffle est un film que non seulement l'on suit de bout en bout avec le sentiment euphorique de ne pouvoir anticiper aucune scène mais qui laisse des traces fécondes. Depuis les Roseaux sauvages de Téchiné, on n'avait guère eu en France ce mélange de senteur de foin coupé et de fébrilité teenage.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Chronic'art.com

    par Grégoire Bénabent

    Le Souffle est un film virulent, inspiré, intègre. Un film en liberté -un "tableau fugueur" comme le dit son auteur- qu'il est bon de voir prendre ainsi la tangente.

    La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

    Ciné Live

    par Grégory Alexandre

    Voir la critique sur www.cinelive.fr

    L'Humanité

    par Vincent Ostria

    Retrouvant au fin fond du Limousin une certaine ambiance poisseuse de la littérature sudiste des Etats-Unis, Odoul nous montre des personnages à la limite de la monstruosité. (...) Le noir et blanc aidant, il y a dans cette immersion dans les bois et les champs, une innocence magique proche du cinéma muet.

    La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

    Le Monde

    par Jean-Michel Frodon

    (...) Le Souffle acquiert une présence d'une intensité inattendue, alors la petite fiction à la ferme peut s'ouvrir sur une fable mythique où la Nature, la Mort, la Beauté deviennent très simplement des personnages, entre quotidien au coin du bois et ambiance de légende.

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    Le Nouvel Observateur

    par Grégoire Leménager

    Dérèglement des sens, révolte oedipienne et journée en enfer, Damien Odoul inscrit son premier long-métrage sous la tutelle deRimbaud, satannique patron du mal de vivre adolescent.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Positif

    par Claire Vassé

    Une échappée belle qui ouvre sur de nouveaux territoires très prometteurs.

    La critique complète est disponible sur le site Positif

    Studio Magazine

    par Michel Rebichon

    Voir la critique sur www.studiomag.com

    Télérama

    par Louis Guichard

    Le Souffle est une belle surprise, un film plein d'élans, de fureur et de désirs, qui scelle indéniablement la naissance d'un cinéaste.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Urbuz

    par Vincent Malausa

    Cette sensibilité un peu effarée, ce goût pour un réel évanoui dans la danse des éléments vont droit au coeur.

    La critique complète est disponible sur le site Urbuz

    Zurban

    par Claire Vassé

    Bien plus qu'un énième film sur les premiers émois adolescents, Le Souffle est l'histoire d'un garçon qui veut devenir loup, celle d'un cinéma porté par le désir, l'énergie et le talent de revenir à l'état de nature. Un premier long-métrage très singulier.

    L'Express

    par Sophie Grassin

    Voir la critique sur www.lexpress.fr

    La critique complète est disponible sur le site L'Express

    Le Figaro

    par La rédaction

    Voir la critique sur www.lefigaro.fr

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Le Point

    par Olivier de Bruyn

    Voir la critique sur www.lepoint.fr

    La critique complète est disponible sur le site Le Point

    Les Inrockuptibles

    par Amélie Dubois

    En dépit d'un onirisme rural trop voyant, le premier film de Damien Odoul capte l'attention grâce à l'épaisseur malaisante de son personnage principal.

    Première

    par Olivier de Bruyn

    Dommage que la complaisance dans l'abject et la performance trop hystéro des comédiens prennent parfois le dessus. Mais cette curiosité donne envie de connaître qu'Odoul tournera demain.

    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top