Notez des films
Mon AlloCiné
    Salaam Bombay!
    note moyenne
    4,0
    122 notes dont 17 critiques
    répartition des 17 critiques par note
    8 critiques
    6 critiques
    2 critiques
    1 critique
    0 critique
    0 critique
    Votre avis sur Salaam Bombay! ?

    17 critiques spectateurs

    idagnidif
    idagnidif

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 56 critiques

    4,0
    Publiée le 31 août 2020
    C'est l'histoire d'un jeune garçon des rues de Bombay qui vit dans un décor sordide après avoir fui la maison familiale. La prostitution,la drogue,l'injustice et l'enfance meurtrie sont le lot de ce paysage. L'enfant a toujours gardé l'espoir de revenir chez soi mais la suite des événements est sans pareille. Film très touchant et d'une réussite avérée.
    I'm A Rocket Man
    I'm A Rocket Man

    Suivre son activité 95 abonnés Lire ses 2 100 critiques

    4,0
    Publiée le 20 janvier 2018
    Immersion totale dans les bidonville de Bombay !!! Alors certes le rythme est lent et il ne se passe pas grand chose à la manière d'un documentaire mais bon sang quelle claque !! Que de violence sordide & de misère !! Le proxénétisme est roi, la drogue fait des ravages et voir ces petits livrés à eux mêmes dans un monde si cruel m'a vraiment remué !! Un film sublime et nécessaire avec des acteurs à couper le souffle !!
    weihnachtsmann
    weihnachtsmann

    Suivre son activité 297 abonnés Lire ses 3 688 critiques

    3,5
    Publiée le 14 juin 2015
    La découverte de la grande ville à travers le regard d'un enfant. La vision n'est pas reluisante mais le portrait est émouvant et tendre. Le film est assez fort et la narration captivante. Ce n'est pas très joli. C'est même souvent laid, mais c'est la réalité en fait qui est vraiment dure. Jolie fin sur le constat de détresse de cet enfant perdu dans cette jungle hostile.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 3414 abonnés Lire ses 7 267 critiques

    3,0
    Publiée le 22 avril 2015
    Le cinéma indien n'est pas ma spécialité (euphémisme), mais je suis heureux de pouvoir combler (très) légèrement cette lacune de temps à autre, surtout lorsqu'il s'agit d'une œuvre comme « Salaam Bombay ! ». Il manque peut-être un très léger supplément d'âme, avec quelques moments flottants voire légèrement ennuyeux, mais le regard de Mira Nair sur son pays, sa mise en scène appliquée et surtout un scénario assez riche compensent sans mal ces petites réserves. C'est dur, réaliste, mais également sensible et parfois réellement émouvant, le contexte étant très bien rendu par des décors souvent saisissants, évitant avec talent le misérabilisme tout en restant extrêmement lucide sur la situation apocalyptique vécue par une grande partie de la population en Inde. Pas un immense coup de cœur donc, mais un vrai bon film, assurément.
    Yetcha
    Yetcha

    Suivre son activité 358 abonnés Lire ses 3 558 critiques

    2,5
    Publiée le 21 mai 2014
    Filmant au cœur des rues de Bombay, la réalisatrice montre l'horreur de la survie des enfants dans cet enfer moite et hiérarchisé. Pourtant si le caractère documentaire est toujours d'actualité malheureusement, le film a pris un coup de vieux quant à sa mise en scène, ses acteurs et son rythme. Un classique, mais qui a perdu de sa superbe.
    Nagix Stumpy
    Nagix Stumpy

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 329 critiques

    4,0
    Publiée le 22 mars 2014
    Salaam Bombay est beau et terrible à la fois. Ce docu-fiction est poignant, et Mira Nair transmet bien l’oppression de ces rues et de la pauvreté sur ces jeunes gens malins qui n’ont rien. Salaam Bombay présente un monde où ce sont toujours les mêmes qui perdent, et d’où personne ne sort mais d’où tout le monde veut fuir. Dédié au gamins des rues de Bombay, le film n’est ni plus ni moins qu’un portrait sans concession. Terrifié par les conditions de vie et le sort de ces enfants, le spectateur ne peut que subir la vision d’une réalité qui gagne à être connue pour être éradiquée. Dans Salaam Bombay, on oublie la caméra pour se concentrer sur les immondices de la vie et de la rue. Le pari est gagné.
    Henrico
    Henrico

    Suivre son activité 69 abonnés Lire ses 1 043 critiques

    5,0
    Publiée le 7 septembre 2012
    Les situations décrites dans ce film sont d'une violence d'autant plus inouïe qu'elles sont nombreuses, montent crescendo, et jamais exhibitionnistes. Le proxénétisme le plus criminel et la prostitution la plus sordide sont dénoncés sans une seule scène de tabassage, ou de sexe. Tout est induit. L'insalubrité des villes, l'esclavage humain et des enfants en particulier, les méfaits de la drogue, la corruption de la police, et l'incongruité de la justice, rien ne manque au tableau que fait Mira Nair pour montrer à quel point l'Inde, son pays, est malade. Le plus triste de l'intrigue est que le calvaire personnel du petit Shafiq Syed, ne s’arrête pas même après le succès du film. Quelques années plus tard, il retombe dans la pauvreté la plus noire, et lutte encore aujourd’hui pour sortir un film sur sa propre histoire. Comme toujours dans les films de Mira Nair, la musique est tout simplement sublime. Surtout celle du début. Un tragique mais vrai chef d’œuvre.
    Babyjihane Said
    Babyjihane Said

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 10 critiques

    5,0
    Publiée le 2 mai 2012
    Une musique d'introduction sublime...Un film Higantesque...Une sorte de Ali Zawa à la Marocaine...Je le conseille vivement aux âmes sensibles pour la Cause des déshérités de la terre...
    Linihila
    Linihila

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 620 critiques

    4,0
    Publiée le 14 août 2010
    Salaam Bombay est un film très intéressant car il a le mérite de nous montrer la vie dans les bidonvilles de Mumbai (à l'époque Bombay) dans les années 80 au lieu de nous montrer les paillettes de Bollywood et la vie dans les beaux quartiers. On suit ainsi les périples et surtout les mésaventures de Krishna rebaptisé simplement Chaipu (on sent déjà une certaine descente aux enfers dans le changement de nom), et celles de tous les gens qu'il côtoie : enfants abandonnés, prostitués, proxénètes... Mira Nair évite la surenchère même s'il est parfois difficile de regarder le film sans se sentir franchement mal à l'aise. Elle a donné au film des faux-airs de documentaire en engageant de vrais enfants des rues pour jouer dans son film (souvent le cas pour ce genre de film), et ça marche plutôt bien, on a du mal à oublier Shafiq Zyed, le "héros". On espère que la situation a évolué dans le bon sens depuis plus de 20 ans, mais si vous allez là-bas vous verrez bien qu'il y a toujours des pauvres, des mendiants, des enfants qui traînent dans les rues, des vrais miséreux et aussi des pauvres qui s'organisent pour arnaquer bien comme il faut les touristes fatigués et un peu naïfs... Conclusion, un bon film. Seul bémol, tout y est prévisible, ou presque, ce qui est un peu dommage, car même si le film est là pour nous mettre sous le nez une misère que l'on refuse de voir, c'est avant tout un film et pas un documentaire, et on serait en droit d'attendre un peu d'originalité...
    julien y.
    julien y.

    Suivre son activité Lire ses 5 critiques

    5,0
    Publiée le 2 mai 2010
    Le spectateur est immergé dans la réalité des bodonvilles du centre-ville de Bombay et des conditions précaires et sommaires qu'ils que les enfants endurent. Un film qui mêle fiction et documentaire, le tout traité d'un point de vue image/son excellemment
    Gilles G
    Gilles G

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 16 critiques

    5,0
    Publiée le 14 avril 2009
    Ce film met en lumière la terrible réalité de l'enfance dans l'Inde des années 80. C'est surtout il me semble un témoignage historique essentiel. A la fin des années 80, l'Inde était un des membres les plus "éminents" de ce que l'on appelait alors le tiers monde. La politique économique et sociale mise en œuvre par Nehru et ses successeurs après l'indépendance en 1947, une forme de socialisme autarcique, avait complètement échoué: la misère n'avait pas régressé dans un contexte d'explosion démographique. En 1991, tirant les leçons de l'impasse économique et sociale dans laquelle se trouvait alors le pays, le gouvernement indien engageait le pays sur la voie de la transition vers l'économie de marché. En 2009, l'Inde est un des principaux pays émergents de la planète (avec la Chine ou le Brésil) et est devenue membre du G20. La réalité décrite dans ce film n'a certainement pas disparu, mais elle a regressé grâce au développement économique si long à venir. Il serait d'ailleurs intéressant d'avoir le témoignage de personnes ayant connu l'Inde il y 20 ans et celle d'aujourd'hui. Pour m'être rendu dans ce pays en 2008, il est bien évident que la misère n'a pas disparu (il faudra des générations pour cela). Mais une chose est réapparue (qui manquait tellement dans le film): l'espoir.
    zelefan
    zelefan

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 92 critiques

    5,0
    Publiée le 18 juillet 2008
    C'est extrêmement délicat et difficile de faire passer ce film (et ce genre de film) par l'exercice de la critique. Je l'adule et lui en veux à la fois. D'un côté pour son réalisme, ses jeunes acteurs, l'émoi qu'il suscite, sa froideur et ce côté fausse fiction aux allures de documentaire cru. De l'autre, parce que... ce genre de film (situation) ne devrait pas exister. Et n'existe que pour les ignorants qu'il touchera à souhait pour son rôle de portraitiste de la misère, de passeur d'une réalité qui ne devrait pas avoir besoin de cinéma pour se faire connaître. (Mal)heureusement, le monde a besoin de personnes comme Mira Nair pour regarder de l'autre côté du miroir. Mais ne nous leurrons pas, car malgré nos sentiments pro-humanistes, il est temps de comprendre que les images et les existences telles que nous les montre ici la réalisatrice, ne sont que le reflet de notre responsabilité qu'elle nous renvoie à la face. C'est très intelligent et très simple. Je mets 4 étoiles pour le procédé socio-cinématographique, les enfants : Krishna, ses camarades, la réalisatrice, et un infini d'étoiles pour ce trésor, cette beauté et cette innocence fondamentales que recèle et révèle le film et, que tout l'argent du monde accru de tous les dons caritatifs terrestres ne sauraient acheter ou pervertir.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 6077 abonnés Lire ses 10 653 critiques

    4,0
    Publiée le 29 mars 2008
    C'est en voyant un petit mendiant cul-de-jatte faire la manche dans les rues de Bombay que Mira Nair trouve le sujet de son film!Un premier long mètrage récompensé par la caméra d'or au festival de Cannes en 1988!En gardant un souci poussè du réalisme et loin des studios,la réalisatrice plante sa camèra au coeur des quartiers chaud de Bombay et recrute ses jeunes acteurs dans la rue (inoubliable Shafiq Syed dans le rôle de Krishna!).Entre détresse,dèlinquance et prostitution le tableau est brossè sans misérabilisme,et la vitalitè de ces enfants déshérités laisse subsister un peu d'espoir!Un film bouleversant nous entraînant dans les bas-fonds de la misère indienne sur le quotidien de ces enfants perdus des trottoirs de Bombay...
    kaedeotori
    kaedeotori

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 117 critiques

    5,0
    Publiée le 21 mars 2008
    Touchant, bouleversant, superbement mis en scène Salaam Bombay est un film qui ne vous laissera pas de marbre. C'est une véritable claque pour nous qui vivont dans une socièté occidentale, quelles raisons a t'on de se plaindre, face à une telle misere humaine?
    Gilles Dumas
    Gilles Dumas

    Suivre son activité Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 17 février 2008
    Pour avoir voyagé longtemps en Inde et avoir connu la ville de Bombay, je trouve ce film particulièrement réaliste, bien que cette réalité soit triste et que l'on voudrait qu'elle soit fictive. Ce film est excellent par l'image qu'il donne de l'Inde. Dur et triste à la fois. Il vous touchera moins si vous n'y êtes pas allé. Si vous y êtes allé alors soyez prêts à revivre vos émotions...
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top