Mon AlloCiné
    Shrek 2
    Note moyenne
    4,1
    20 titres de presse
    • Ciné Live
    • L'Ecran Fantastique
    • Le Figaro
    • Le Figaroscope
    • MCinéma.com
    • Première
    • Studio Magazine
    • Aden
    • L'Express
    • L'Humanité
    • Les Inrockuptibles
    • Libération
    • TéléCinéObs
    • Télérama
    • Zurban
    • Chronic'art.com
    • Fluctuat.net
    • Le Monde
    • The Hollywood Reporter
    • Variety

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    20 critiques presse

    Ciné Live

    par Xavier Leherpeur

    Voir la critique sur www.cinelive.fr

    L'Ecran Fantastique

    par Stephanie Vandevyver

    Tout simplement irrésistible !

    Le Figaro

    par Marie-Noëlle Tranchant

    Voir la critique sur www.lefigaro.fr

    Le Figaroscope

    par Marie-Noëlle Tranchant

    L'humour parodique des réalisateurs fait constamment mouche. Et, s'il décape les conventions, il retrouve très joliment le véritable esprit des contes : dépasser les prisons de l'apparence et du conformisme pour atteindre l'amour et l'accomplissement. Hilarant et merveilleux.

    MCinéma.com

    par Olivier Pélisson

    Mine de rien, le film est bel et bien un éloge du droit à la différence, et lorsque les ogres monstrueux peuvent rentrer dans le moule et rester propre sur eux, ils choisissent de continuer tel qu'ils sont, tout sauf comme les autres, car c'est là que leur épanouissement trouve sa place. Bien loin de s'étioler, la saga (puisque les SHREK suivants sont en projet) a trouvé son rythme de croisière, et ce second tome est un film à part entière à savourer sans attendre.

    Première

    par Christophe Narbonne

    Si Shrek 2 contient des moments forts drôles, il en contient aussi beaucoup de poignants. Blockbuster animé par un esprit très "indie", Shrek 2 se présente comme une douce satire de nos sociétés occidentales où prévalent l'obsession du paraître, l'obésité, le voyeurisme télévisuel... Avec un sens aigu de la caricature, les scénaristes épinglent quelques maux modernes et mettent à mal le puritanisme généralisé.

    Studio Magazine

    par Sophie Benamon

    Voir la critique sur www.studiomag.com

    Aden

    par La rédaction

    Le dessin animé irrévérencieux a certainement un grand avenir... car si le premier Shrek vous a emballé, ce numéro 2 va vous faire monter au septième ciel avec ses parodies (d'Alien, Certains l'aiment chaud, King Kong...), parsemant l'histoire de multiples feux d'artifice comiques.

    La critique complète est disponible sur le site Aden

    L'Express

    par Christophe Carrière

    Voir la critique sur www.lexpress.fr

    L'Humanité

    par Jean Roy

    Marquons d'abord une légère déception. Il n'y a plus, il ne pouvait plus y avoir cette fois la fraîcheur de la découverte. Pour le reste, l'émerveillement est intact. Non seulement nous sommes là au sommet de ce que permettent les nouvelles techniques d'animation, mais cette suite est parvenue à conserver les différents niveaux d'approche qui faisaient le charme du premier opus.

    Les Inrockuptibles

    par La rédaction

    C'est le conte de fée à l'ère de la contre-culture, Walt Disney revisité par South Park.

    Libération

    par Olivier Séguret

    Pas de grand suspense à l'horizon, on l'imagine, mais (...) la cavalcade proposée par Andrew Adamson (...) aura de quoi occuper l'esprit... et les maxillaires. Parce que Shrek, au-delà de sa perfection technique et son habileté politically correct, c'est avant tout une énorme farce contemporaine, où le torrent de références pastichées a valeur de purgation par le fou rire.

    TéléCinéObs

    par Olivier Bonnard

    Plus adulte que le premier film, Shrek 2 joue exclusivement le second degré et accumule décalages savoureux et clins d'oeil perfide. Le ryhtm est proprement hystérique -au point qu'un second visionnage s'impose-, notamment dans un dernier tiers dantesque où l'on découvre que la vraie star du film n'est pas l'ogre vert mais bien son fougeux compagnon le Chat Potté à qui l'on décernerait sans hésiter l'oscar du meilleur ordinacteur.

    Télérama

    par Cécile Mury

    Même parodique, Shrek 1 était encore un conte. Shrek 2 est plutôt un bombardement d'images, de sketches et autres numéros musicaux (Ah, le bal du roi sur fond de Mi Vida Loca), une sorte de fête, un film dans lequel on se promène en guettant les attractions.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Zurban

    par Véronique Le Bris

    Sur une BO qui décoiffe en permanence, les gags s'enchaînent au rythme des surprises et des références (...) faisant fi des préjugés et des clichés, même si l'ensemble n'échappe pas aux bons sentiments. Shrek 2 aussi bon que Shrek 1, la découverte en moins !

    Chronic'art.com

    par Guillaume Loison

    Pas d'effort donc, plutôt un univers balisé comme un flipper, avec excitation permanente, réversibilité de tous les instants et surtout, un cadre bien carré qui ne laisse strictement rien passer. (...) A la fois bourrée de fric et avare en prise de risque, cette coquille vide ne se départie jamais d'une certaine arrogance pantouflarde. Et si derrière sa trogne cool, Shrek était un vieux con ?

    La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

    Fluctuat.net

    par David Fernandes

    Deux fois plus de gags à la chaîne, deux fois plus de bons sentiments, deux fois plus de moyens, bref deux fois plus plus. Shrek 2 réchauffe la recette confite du premier opus, avec du rab, jusqu'à l'écoeurement. Et pourtant c'est comestible.

    La critique complète est disponible sur le site Fluctuat.net

    Le Monde

    par Thomas Sotinel

    (...) les efforts d'une bonne fée au mauvais fond pour séparer Shrek de la princesse font office de trame dramatique sur laquelle on a greffé une infinité de gags dont l'entendement nécessite de solides connaissances en musique et en cinéma populaires. Un spectateur qui profiterait de Shrek 2 pour retourner au cinéma après trente ans d'abstinence ne rira pas plus de trois fois.

    The Hollywood Reporter

    par Kirk Honeycutt

    Si l'intrigue comporte quelques lourdeurs, Shrek 2 est une suite sympathique et drôle au chef-d'oeuvre d'origine.

    Variety

    par Todd McCarthy

    Malgré le grand plaisir qu'on éprouve à retrouver des personnages familiers, et à faire connaissance avec de sympathiques nouveaux venus, l'humour anarchique n'est pas aussi frais et abondant cette fois, et le message n'a pas évolué.

    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top