Mon compte
    L'Insoumis
    note moyenne
    3,6
    102 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur L'Insoumis ?

    9 critiques spectateurs

    5
    0 critique
    4
    4 critiques
    3
    4 critiques
    2
    1 critique
    1
    0 critique
    0
    0 critique
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 2 226 abonnés Lire ses 4 critiques

    2,0
    Publiée le 28 août 2012
    Le nombre de réalisateurs français qui ont évoqué au moins une fois la Guerre d'Algérie dans leur oeuvre peuvent largement se compter sur les doigts des deux mains pour ce qui est encore aujourd'hui un sujet tabou. Alors l'évoquer une seconde fois à une période où le conflit n'avait que pris fin qu'il y a deux ans, il faut bien avouer qu'Alain Cavalier avait une bonne dose d'audace. La première partie qui parle de désertion, d'OAS et de leurs méthodes pour parvenir coûte que coûte à leurs fins méritent rien que pour ces raisons qu'on s'y arrête. Mais la seconde avec la fuite traîne en longueur et s'avère beaucoup trop "déjà-vu" pour être à la hauteur du reste.
    Bertie Quincampoix
    Bertie Quincampoix

    Suivre son activité 37 abonnés Lire sa critique

    4,0
    Publiée le 26 juin 2017
    Une mise en scène formidablement maîtrisée, un noir et blanc sublime, un scénario de traque superbement désespéré, un couple Alain Delon-Léa Massari qui fonctionne à merveille... le deuxième long-métrage d'Alain Cavalier, s'il est assez peu connu, est une véritable pépite. S'inscrivant dans l'actualité brûlante de la guerre d'Algérie, il narre l'histoire d'un homme proche de l'OAS qui décide de tout plaquer, car révulsé intérieurement par l'injustice et la violence gratuite. Un film "physique" à la fois fougueux et impressionnant de maturité.
    fabrice d.
    fabrice d.

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 921 critiques

    3,0
    Publiée le 26 mars 2017
    C'est un film intimiste, presque un huis clos sur le personnage central tellement l'histoire et la tension du film repose dur lui. Bien sur il y a des personnages secondaires très importants pour l'histoire mais c'est Delon qui fait le film.
    C'est l'histoire d'un homme qui a fui son pays, le Luxembourg pour des raisons familiales peu claires, pour finir par s'engager dans la Légion pour atterrir en Algérie. Il va déserter et se retrouver dans une affaire d'enlèvement avec son ancien chef lui aussi déserteur. Cette affaire étant censé lui rapporter suffisamment d'argent pour rejoindre la France et le Luxembourg afin de revoir sa fille qu'il n'a pas vu depuis 6 ans et reprendre une vie normale.
    Malheureusement cela ne passe pas comme prévu, il est obligé de tuer un des ses acolytes, il semble d'ailleurs que tuer dans la vie civile ne lui pose guère de problèmes. Il s'enfuit avec une des personnes enlevée. On sent un homme qui a été profondément changé par la guerre et qui est devenu violent, sur de lui, pour qui les obstacles mis sur sa route ne sont rien d'autres que des petites broutilles. Malheureusement rien ne va se passer comme il le veut, car le chemin du retour ne sera pas aussi en ligne droite qu'idéalement.
    Acidus
    Acidus

    Suivre son activité 372 abonnés Lire ses 3 critiques

    3,0
    Publiée le 15 août 2013
    "L'insoumis" est un bon film mais ne va pas au delà. La faute à des acteurs pas toujours convaincant et une histoire qui alterne moments forts et scènes téléphonées.
    Cinéphiles 44
    Cinéphiles 44

    Suivre son activité 642 abonnés Lire ses 3 critiques

    4,0
    Publiée le 18 février 2018
    Second long-métrage d’Alain Cavalier, L’insoumis est l’un des rares films français sur la guerre d’Algérie. Il est d’autant plus rare qu’il eut une courte existence cinématographique du fait qu’il fût victime de censure et d’un procès. C’est donc sous la gouvernance de Charles De Gaulle que le cinéaste dût retirer toutes les séquences montrant les pieds noirs dans la résistance. L’insoumis met en scène un Alain Delon qui n’a plus d’espoir face à une guerre qui n’a pas de sens à ses yeux. Il se réfugie à Alger et tente de regagner le Luxembourg. Pour obtenir l’argent nécessaire, il participe à la séquestration d'une avocate chargée de défendre des Algériens. Cette dernière réussie à s’échapper en le soudoyant… Loin d’être optimiste, le long-métrage réalisé en 1964 montre un homme qui court après sa propre mort. Avec son regard noir, Delon délivre une prestation nerveuse face à une Léa Massari énigmatique. Petit bijou d’exception, l’œuvre alterne l’idylle amoureuse et la blessure physique et citoyenne.
    D'autres critiques sur notre page Facebook : Cinéphiles 44 et notre site cinephiles44.com
    willycopresto
    willycopresto

    Suivre son activité 84 abonnés Lire sa critique

    3,5
    Publiée le 14 avril 2017
    "L'insoumis" (1964) Arte le 20.03.2017

    A part l'affiche tout ce qu'il y a de plus mauvais et raccoleur, tout est bon dans ce film, le troisième du réalisateur Alain Cavalier (dans l'état-civil Fraissé) et qui a aujourd'hui (2017) 85 ans. Que n'ait-on pu écouter ses souvenirs de tournage... Après des études à l'IDHEC et la férule de Louis Malle, l'homme connaît son métier. Au sein d'un casting peu ruineux mais judicieusement choisi, Delon excepté en ce qui concerne le cachet peut-être,, il arrive à nous séduire avec cette histoire sur fond de guerre d'Algérie mais brièvement... On s'assoit dans son fauteuil, et on savoure. Une histoire trépidante, sans monotonie, une histoire d'amour... Je n'avais jamais vu jusqu'alors ce film, mais j'ai été séduit ! Le noir et blanc ne fait qu'ajouter à la beauté des images...
    willycopresto
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 26 avril 2008
    Beau film par l'histoire qu'il raconte et son esthétique Delon en soldat perdu est excellent et léa massari superbe.
    JR Les Iffs
    JR Les Iffs

    Suivre son activité 35 abonnés Lire sa critique

    3,0
    Publiée le 2 février 2013
    L'histoire d'un soldat déserteur pendant la guerre d'Algérie, agissant au nom de l'OAS, il sauve malgré tout une avocate qu'il tenait en otage. Avec elle, il veut revenir chez lui. Blessé, cela finira mal pour lui.
    L'intérêt du film est sa date 1964. Il se passe juste après la guerre d'Algérie, d'où un accueil public mitigé.
    C'est néanmoins un assez bon film, non politisé. C'est un film d'action rondement mené mais sans excès de style. Delon porte tout le film. Il y a quelques longueurs et l'histoire d'amour est trop prévisible et fait trop clichée bien qu'elle soit bien filmée.
    La fin, tragique, a du style. Seul moment émouvant du film.
    pierre s.
    pierre s.

    Suivre son activité Lire ses 78 critiques

    4,0
    Publiée le 22 mai 2019
    Belle association Cavalier - Delon pour cette réalisation qui prend pour point de départ la guerre d'Algérie. L' histoire d' amour entre cet ancien militaire joué par Delon et l'avocate qu'il a kidnappée, magnifiquement interprétée par Léa Massari occupe une grande place dans la 2eme partie du film. Alain Cavalier filme avec une grande finesse ce couple traqué par la police et qui s'aime dans la clandestinité. Delon est au sommet de son art, il n'a pourtant que 29 ans. La scéne finale est magnifique.
    Les meilleurs films de tous les temps
    Back to Top