Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Vol du Phénix
    note moyenne
    3,4
    113 notes dont 24 critiques
    répartition des 24 critiques par note
    5 critiques
    10 critiques
    4 critiques
    4 critiques
    0 critique
    1 critique
    Votre avis sur Le Vol du Phénix ?

    24 critiques spectateurs

    Max Rss
    Max Rss

    Suivre son activité 98 abonnés Lire ses 1 635 critiques

    4,5
    Publiée le 12 février 2021
    Que ce "Vol du Phénix" ne soit pas le film le plus personnel d'Aldrich est une histoire entendue. Ici, la seule chose qui est recherchée, c'est le divertissement. Mais, on retrouve quand même la patte du cinéaste. C'est un film d'hommes, joué intégralement par des hommes mais qui n'est jamais machiste. Certains disent que l'histoire est peu vraisemblable, elle l'est, c'est un fait, mais quelle importance ? Après tout, la fonction première du cinéma n'est-elle pas de laisser libre cours à l'imagination, d'apporter un peu de fantaisie et de donner du plaisir à celles et ceux qui lâchent du blé pour avoir un siège ? On a tous envie de voir, quitte à ce qu'elles ne soient pas crédibles, de belles aventures humaines. Et franchement, voir ces mecs perdus dans le désert se mettre à la colle (malgré leurs différences de caractère) pour reconstruire un avion et se donner l'espoir de s'en sortir, moi, je trouve ça beau. Voilà un film que j'ai adoré, qui a aussi ses petites faiblesses (quelques longueurs en fin de parcours) et qui remplit parfaitement son office.
     Kurosawa
    Kurosawa

    Suivre son activité 323 abonnés Lire ses 1 438 critiques

    3,5
    Publiée le 8 mars 2020
    "Le vol du Phénix" est un curieux film d'aventure car il est ouvertement populaire dans la mesure où il s'agit d'un collectif qui doit passer par diverses étapes progressives pour culminer vers un but (la construction d'un avion pour quitter le désert et donc échapper à la mort) et en même temps pas du tout conventionnel dans sa gestion des péripéties, du rythme et son traitement des personnages. C'est toute la beauté du film que de proposer une aventure logiquement construite et à l'enjeu simple (l'accident, l'attente, l'idée trouvée pour s'en sortir et les conflits qu'elle engendre, la construction de l'avion, la résolution) tout en faisant ressentir la folie et la violence qui gagnent chacun des personnages. Aldrich ne se contente pas de mettre en scène des formidables batailles d'ego, notamment entre un James Stewart pour une fois dans un rôle peu sympathique et Hardy Krüger, mais rend compte de l'impact de la situation en représentant le plus souvent implicitement la chaleur, la frustration et l'instinct de survie comme moteurs de la déraison et du chaos qui se dévoilent au fur et à mesure que les chances de survie s'amenuisent. "Le vol du Phénix" n'est pas le film le plus flamboyant d'Aldrich mais, alors que son introduction ne présageait pas grand chose de bon tant le ton était académique, il emporte finalement le morceau par sa morale singulière et provocante qui place la solidarité forcée au-dessus d'une véritable amitié.
    Eselce
    Eselce

    Suivre son activité 504 abonnés Lire ses 4 214 critiques

    4,0
    Publiée le 19 janvier 2016
    Pas mal, mais j'ai préféré le rythme du remake, et surtout la BO. Le scénario est tout de même génial. J'aime bien ce que font les personnages. Notamment l'ingénieur et ses calculs. Manquant d'humanité et agissant sur l'aspect purement mathématiques et intellectuel, il étudie de suite les questions principales spoiler: (Eau, temps et redécollage) . Un film bien ficelé. Je ne lui reproche que son rythme. Il est cependant tourné avec intelligence et les questions que se posent les personnages, ainsi que leurs actions sont, pour la plupart, sensées. Cela manquerait peut-être d'humour, mais en se rapprochant de la fin... Le film ne prend que de l'intérêt... Je mentirai si je ne disais pas que je l'ai apprécié autant que son remake, mais différemment. A voir !
    Thibault F.
    Thibault F.

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 822 critiques

    2,5
    Publiée le 7 septembre 2015
    Le Vol du Phénix est une légère déception tant son propos, ses acteurs et sa situation aurait pu tendre vers quelque chose de beaucoup plus exceptionnelle. Ce n'est pas pour autant que le film est totalement dénudé d'intérêt mais il en reste trop convenu et classique. A commencer par une réalisation pas nécessairement inspiré, une pléiade d'acteurs qu'on a dut mal à identifier et des situations qui tournent rapidement en rond. James Stewart ainsi que Richard Attenborough ont beaux êtres excellents, cela ne permet pas de hisser le film vers les classiques du genre d'aventure alors que le pitch du film le prêtait assurément. Moyen !
    mistermyster
    mistermyster

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 563 critiques

    3,5
    Publiée le 15 février 2014
    Un huit clos au grand air qui tient en haleine encore grâce à un jeu d’acteurs hors norme. James Stewart est parfait dans son rôle de vieux de la vieille, et la folie du créateur de modèle réduit. La tension est palpable, on entre dans les faiblesses des uns et des autres, le courage n’est pas la panacée de tous et la folie guète chacun qui se croit plus fort. L’ombre d’un cinéma classique s’envole sous les ailes de cet avion cargo, attention à l’atterrissage.
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 1867 abonnés Lire ses 4 639 critiques

    2,0
    Publiée le 25 décembre 2013
    On est ici en plein archétype du film de survie où Robert Aldrich dirige ici un casting de luxe. Il donne quelques grands temps forts, les scènes ayant directement un lien avec la construction de l'avion... A part ça, Aldrich dirige certes un casting de luxe mais on se peut demander à quoi ça sert d'avoir autant d'acteurs, en plus d'aussi bons, si c'est pour résumer certaines interprétations à quelques courtes apparitions et donc sans bien les exploiter, en mettant par exemple en scène quelques intrigues secondaires. Seuls James Stewart et Hardy Krüger parviennent à se distinguer au final parce qu'ils jouent les seuls personnages vraiment essentiels à l'histoire. Un phénix qui manque vraiment de chair, Robert Aldrich a fait bien mieux...
    Malevolent Reviews
    Malevolent Reviews

    Suivre son activité 626 abonnés Lire ses 3 207 critiques

    3,5
    Publiée le 24 mai 2013
    En 1965, Robert Aldrich change clairement de registre en s'attaquant à l'adaptation du roman "Le Vol du Phénix" de Trevor Dudley Smith qui narrait les mésaventures de l'équipage d'un avion perdu en plein désert libyen et qui va se mettre en tête de rebâtir leur véhicule pour repartir. Seuls, isolés, étouffant et mourant peu à peu de soif dans ce désert torride, les membres de l'équipage vont découvrir les liens puissants de la solidarité pour ne pas sombrer dans la folie. Mais un membre au début discret et reclus, l'Allemand Heinrich Dorfmann, va très rapidement s'imposer comme leur nouveau leader en proposant de reconstruire l'appareil, quitte à s'attirer les foudres du téméraire pilote Frank Towns... Ce dernier, c'est l'impérial James Stewart, toujours aussi imposant, toujours aussi masculin, un homme un vrai qui de par son regard sérieux et sa carrure effraie et laisse coi le spectateur le plus aguerri. À ses côtés, l'excellent Richard Attenborough, dans l'un de ses meilleurs rôles, ici parfait en co-pilote désœuvré. Face aux pilotes, le sournois et impressionnant Hardy Krüger dans la peau de ce leader opportuniste profitant de la situation pour progressivement s'approprier le reste des passagers, les menant à la baguette pour mettre en œuvre son projet de reconstruction. Étant dans la conception d'avions, cet Allemand « qui n'a pas participé à la Seconde Guerre Mondiale » s'avère être aussi bien le seul homme à les tirer de ce trépas mortel mais également le pire chef, usant de son pouvoir pour s'octroyer une sorte de trône invisible. Véritable survival en milieu désertique, Le Vol du Phénix est une incroyable aventure humaine où six hommes vont tenter de survivre, de se surpasser physiquement et moralement alors que le soleil tape fort au-dessus de leurs têtes et que l'eau s'affaiblit de jour en jour. Robert Alrich réussit à créer une atmosphère pesante, pleine de tensions et de rebondissements en n'utilisant qu'un seul décor : cette place vide où ne résident que des dunes ardentes. Malgré ses 2h15, le film reste passionnant de bout en bout et, malgré quelques longueurs en fin de parcours, arrive à nous captiver du début à la fin grâce à des moments forts et une pression grandissante de passages en passages, faisant du long-métrage une réussite surprenante qu'on ne se lasse pas de contempler.
    cylon86
    cylon86

    Suivre son activité 1338 abonnés Lire ses 4 430 critiques

    5,0
    Publiée le 12 mai 2013
    Un avion s'écrase en plein milieu du désert et les survivants s'organisent, pensant que les secours ne vont pas tarder. Perdant peu à peu leurs espoirs et leur raison, ils décident alors de se lancer dans la construction d'un avion à partir des débris de celui qu'ils ont, se sachant condamnés à mort s'ils ne sortent pas rapidement de cet enfer. Le postulat de départ est aussi simple qu'il est efficace et Robert Aldrich est très doué pour mettre en scène les tensions entre les personnages au fur et à mesure que les jours avancent et que l'eau s'épuise. Misant tout sur son décor unique (magnifique désert) et sur ses acteurs et les personnages qu'ils incarnent, le cinéaste réalise un film dont la tension est constante (qui va craquer en premier ? Quels obstacles risquent de leur tomber dessus ? Sont-ils voués à mourir ou à réussir ?) et dont les péripéties sont imprévisibles. Si en prime, le casting est formidable (James Stewart, Richard Attenborough, Hardy Krüger...), à quoi bon refuser de voir ce chef-d’œuvre du genre ?
    soniadidierkmurgia
    soniadidierkmurgia

    Suivre son activité 533 abonnés Lire ses 3 494 critiques

    3,5
    Publiée le 20 mars 2013
    J’ai commencé par voir le remake gonflé aux effets spéciaux avant de me replonger dans la version de Robert Aldrich. Je n’ai rien perdu au change. La version d’Aldrich bien mieux lotie au niveau du casting apporte une dimension humaine plus développée qui la rend plus probable et pour le coup plus captivante, même si elle est moins spectaculaire. Une fois de plus la démonstration est faite que même pour des films d’actions les effets spéciaux peuvent affadir le propos qu’ils sont sensés transcender. Comme le disait Gabin « c’est chouette les acteurs ! C’est bat les acteurs ! » . Avec Aldrich à la manoeuvre pour un round d’essai avant « Les douze salopards », on se dit qu’il avait rudement raison. Il faut noter la prestation très convaincante de Hardy Kruger. Je ne parle pas de James Stewart dont le talent est depuis longtemps reconnu. Attention le film avec Dennis Quaid se laissait tout de même voir sans déplaisir.
    Simon S.
    Simon S.

    Suivre son activité Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 14 décembre 2012
    En allemand avec Hardy Krüger, superbe, en couleurs, je crois que c’était en 1965. Le remake n’est rien à côté du film originel, c’est surtout l’acteur phare qui surprend. D’abord aussi intéressant que s’il vivait vraiment l’aventure. En fait son idée d’échapper au désert avec ses compagnons se révèle être une folie, quand on découvre que l’homme est bien ingénieur, mais dans une fabrique de jouets, des avions en miniature, télécommandés. L’espoir a fait place à la moquerie et la déception creuse encore plus le sentiment de détresse. Si j’ai ce soir pensé à ce film, c’est que j’étais moi-même dans un situation comme celle où l’on n’a plus que deux cartouches pour faire démarrer le bimoteur rafistolé: C'était le 13 décembre 2012, il gelait, la nuit allait bientôt tomber. Dans ma petite voiture, alors que je devais me rendre en urgence à la Mairie, la batterie déchargée, qui me lâchait depuis quelques jours, ne pouvait "répondre" qu'une fois quand j'aurais mis le contact! Il me fallait doser la pression du pied sur la pédale des gaz au quart de tour. Par beau temps je n'aurais pas hésité à partir avec ma moto, mais par ce froid glacial j'aurais perdu un temps fou pour me changer. On comprendra qu'au moment où je tournais la clé de contact, la scène du film me revint, lorsque le moteur de l'"avion" venait de tourner un court instant, presque assez pour le chauffer. La dernière dans la main du pilote signifiait la vie, à condition qu'elle lance cette dernière fois, pour l'ultime essai, le moteur et ses hélices. Il faut voir ce film dans sa version originale. Certes, le remake, pour qui n'a pas vu la version de 1965, peut donner satisfaction, faute de mieux (faute de grives on mange des merles...) Un autre film m'a touché, celui de Lawrence d'Arabie, avec une scène de prince du désert sur son chameau, refusant l'eau de son puits à un bédouin assoiffé, qu'il tue d'un coup de fusil, d'une seule balle, à une centaine de mètres. Simon S.
    14caen
    14caen

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 1 087 critiques

    5,0
    Publiée le 14 juillet 2011
    Une merveille. L’un des meilleurs films d’aventure de toute l’histoire du cinéma. Ce film est vraiment génial de part sa splendeur, son intelligence et son ingéniosité.
    camray54
    camray54

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 1 010 critiques

    4,0
    Publiée le 24 février 2008
    Un bon film d'aventure qui est égal a son remake.. difficile d'en tirer un vainqueur..
    Tedy
    Tedy

    Suivre son activité 145 abonnés Lire ses 2 480 critiques

    0,5
    Publiée le 13 février 2008
    Un film long, improbable et plein de clichés.
    Santu2b
    Santu2b

    Suivre son activité 138 abonnés Lire ses 1 668 critiques

    2,0
    Publiée le 21 novembre 2010
    Réalisé en 1965, "Le Vol du Phénix" est aujourd'hui l'un des films les plus célèbres de Robert Aldrich malgré l'echec qu'il rencontra à l'époque. Le film se présente comme une sorte de vaste huis-clos en plein désert africain dans lequel douze hommes (prémices des futurs "Douze Salopards" ?) accidentés vont devoir s'unir pour la construction d'un nouvel appareil. Malgré une éventuelle reflexion sur la survie humaine, l'oeuvre se présente avant tout comme un pur divertissement avec une bonne dose d'humour incluse comme dans beaucoup d'autres films du cinéaste. Tout cela se suit sans ennuis même si le parfum de la commande plane ; les acteurs ne font pas grand bruit par manque de présence et la mise en scène est parfois plate ce qui rend le film non mémorable. De plus c'est à mon gout excessivement long et ultra prévisible. Heureusement que le scénario est suffisamment correct nottamment pour la diversité des personnages principaux et les bons petits rebondissement ça et là pour que l'on y reste accroché jusqu'au bout.
    dahbou
    dahbou

    Suivre son activité 136 abonnés Lire ses 2 088 critiques

    4,0
    Publiée le 7 février 2008
    Nettement meilleur que son piteux remake, le film de Robert Aldrich bénéficie du savoir faire de son réalisateur qui sait jouer avec les clichés sans que cela ne plombe le long-metrage. La survie de ce petit groupe d'homme dans le desert reste ,même après bien des années, un spectacle efficace et eprouvant avec en plus un casting de qualité comprenant le grand James Stewart ( à la VF assez horrible), Richard Attenborough ou encore Hardy Krüger.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top