Mon compte
    Grande École
    Note moyenne
    2,3
    12 titres de presse
    • TéléCinéObs
    • Aden
    • Télérama
    • Ciné Live
    • Le Figaroscope
    • Le Monde
    • Les Inrockuptibles
    • MCinéma.com
    • Positif
    • Première
    • Studio Magazine
    • aVoir-aLire.com

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    12 critiques presse

    TéléCinéObs

    par Bijan Anquetil

    (...) grâce à d'excellents comédiens, et à une mise en scène stylisée, Grande école, sous des allures faussement policées, est un film percutant qui explore, avec acuité, ces régions troubles où se mêlent désir de pouvoir et pouvoir du désir.

    La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs

    Aden

    par Philippe Piazzo

    (...) au lieu de se mêler, les intentions se juxtaposent, devenant trop vite visibles, trop grossières. (...) Ce qui reste insubmersible, c'est la présence des jeunes comédiens. Ce que le film peut parfois avoir d'érotique et de vivant, c'est à eux qu'il le doit.

    La critique complète est disponible sur le site Aden

    Télérama

    par Pierre Murat

    Robert Salis filme plutôt bien le désir, d'abord inconscient puis assumé. Il filme moins bien le plaisir (séquence kitsch des miroirs).

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Ciné Live

    par Laurent Djian

    Voir la critique sur www.cinelive.fr

    Le Figaroscope

    par Françoise Maupin

    (...) le récit s'arrête en route. Certes, il y a ce qu'il faut de discours lourdement politique. Mais le campus étant aussi " l'école de la vie ", on a droit aux traditionnels jeux de l'amour et du sexe, zestés d'une intrigue qui se voudrait perverse mais qui tombe à plat.

    Le Monde

    par Florence Colombani

    (...) Robert Salis entend, dans un même élan, mettre à nu les mécanismes de la société française et ceux du désir. La tâche est trop lourde pour son cinéma, illustratif et pesant, comme pour ses personnages, dont l'intelligence supposée ne transparaît guère à l'écran.

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    Les Inrockuptibles

    par La Rédaction

    Un scénario naïf, pétri d'invraisemblances ; des personnages bavards, une tentative de stylisation de scènes de cul discutable... Grande école ressemble à une version trash d'une sitcom AB productions.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    MCinéma.com

    par Marc Kressmann

    Grande école est un film qui court en permanence après son identité, à l'instar de son héros (...) Filmé scolairement dans des décors atroces, Grande école est surtout destiné aux mateurs amateurs : rarement on a vu autant de nudité frontale masculine au cinéma !

    Positif

    par Jean-Christophe Ferrari

    Grande école est un roman-photo boursouflé (...)

    La critique complète est disponible sur le site Positif

    Première

    par Christophe Narbonne

    A lui seul, le personnage principal est une addition de poncifs (...) Salis s'attarde longuement sur les corps nus dans un style érotique soft qui rappelle les téléfilms de M6.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Studio Magazine

    par Michel Rebichon

    Voir la critique sur www.studiomag.com

    La critique complète est disponible sur le site Studio Magazine

    aVoir-aLire.com

    par Jennifer Homère

    Toutes ces thèmes ont été maintes fois abordés, mais ici, ils prennent un aspect (involontairement) comique tant les répliques des comédiens semblent mécaniques et leur jeu figé. Pendant près de deux heures, le film semble flotter, comme s'il n'y avait pas de metteur en scène derrière la caméra (...)

    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top