Mon compte
    Le Cobaye 2
    note moyenne
    1,3
    95 notes dont 15 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 15 critiques par note
    0 critique
    0 critique
    0 critique
    2 critiques
    6 critiques
    7 critiques
    Votre avis sur Le Cobaye 2 ?

    15 critiques spectateurs

    Malevolent Reviews
    Malevolent Reviews

    Suivre son activité 693 abonnés Lire ses 3 207 critiques

    1,0
    Publiée le 25 février 2013
    Quatre ans après le petit succès du Cobaye, les producteurs remettent le couvert pour une suite beaucoup moins réussie. Exit Pierce Brosnan et Jeff Fahey, ce dernier étant ici remplacé par le plus discret Matt Frewer. L'acteur incarne donc Jobe, devenu un véritable dieu virtuel déchu à la fin du premier opus et qui va être réanimé par un scientifique afin d'empêcher un haut dirigeant de contrôler l'accès à toutes les informations du monde. Mais l'esprit maléfique de l'ancien attardé n'a pas bronché d'un poil et Jobe va continuer à vouloir dominer le monde par le biais de réseaux informatiques futuristes... Malheureusement, si le premier film jouait sur les dangers de la réalité virtuelle mais aussi sur l'incapacité de l'homme à contrôler la science, cette suite fleure bon le nanar cheap à tout point de vue : scénario guignolesque, acteurs au rabais, cabotinage incessant et séquences en images de synthèse ratées... Le Cobaye 2 est une séquelle de bien piètre qualité. On regrettera donc principalement le nouveau décor désormais clairement futuriste où tout le monde peut se connecter à un réseau virtuel grâce à quelques machines ultra-perfectionnées. C'est d'ailleurs dans cet univers que Peter (toujours interprété par Austin O'Brien) et ses hackers d'amis vont lutter contre Jobe et ses plans démoniaques avec l'aide de deux scientifiques... Plus orienté thriller d'action teinté de SF, ce deuxième opus n'a clairement plus rien à voir avec le film précédent et opte pour une aventure mouvementée aussi peu crédible que mal interprétée. Jobe, maintenant interprété par un Matt Frewer cabotin au possible absolument ridicule dans son costume de sentaï, n'est plus un dieu effrayant mais un véritable clown désespérant qui contribue au nouveau ton du film : le kitch navrant. Réalisé par un metteur en scène inconnu, Le Cobaye 2 est le type de séquelle surfant lamentablement sur un petit succès mais qui, à force de voir trop grand avec un budget médiocre, n'arrive qu'à s'enfoncer dans les profondeurs de la ringardise.
    Manuel R
    Manuel R

    Suivre son activité 123 abonnés Lire ses 199 critiques

    0,5
    Publiée le 29 septembre 2006
    La saga des cobaye est à la science fiction ce que Max Pécas est à la comédie. Il faut donc le prendre au 4ème degré certainement pour y trouver un intérêt, mais sinon c'est vrai que l'on rigole beaucoup devant un aussi grand navet avec des effets spéciaux complètement débiles.
    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 1291 abonnés Lire ses 4 043 critiques

    1,5
    Publiée le 1 février 2015
    Je n’ai pas encore vu le premier film du diptyque du Cobaye, et je me lance dans le 2. Même s’il y a un lien entre les deux, avec un peu de remise à niveau il est tout à fait possible de suivre ce deuxième métrage, qui n’est pas terrible.
    L’interprétation déjà est assez moyenne. Matt Frewer a un physique certes, et il colle bien au rôle, mais curieusement il est mal utilisé. Il passe quasi tout le film à ne rien faire, et c’est frustrant, car je crois que c’est l’acteur le plus prometteur du lot. Il évolue en effet entouré d’interprètes moyens aux personnages moyens. En particulier Patrick Bergin, qui peine réellement à décoller. Acteur qui s’est plutôt consacré à des séries B sans grand interêt, lui-même n’est pas un acteur généralement très attrayant, et ici il est dans ce registre. Tiède, manquant d’entrain, doté d’un rôle peu crédible, il ne mène pas la barque avec suffisamment de solidité. A ses côtés Ely Pouget est plus percutante, et Austin O’Brien est honorable, mais ils ont du mal à trouver leur place. Bon, assez déçu quand même.
    Le scénario est très classique en fait. Il y a de bonnes idées, mais au service d’une histoire des plus quelconque. Un méchant veut dominer le monde en manipulant un type qui a pêter un cable, et un petit génie de l’informatique avec ses acolytes va essaye d’empêcher cela. En s’affrontant tant dans le monde virtuel que le monde réel. Il y a du rythme, le film a quelques bonnes scènes, mais c’est très convenu. Les séquences virtuelles n’apportent rien, c’est juste un argument de vente, les relations entre les personnages sont des plus faiblardes, la conclusion laisse dubitatif. Le Cobaye 2 semble s’être trop rabattu sur le matelas que lui offrait le premier, sur son gros budget pour ce genre de production, et sur ses effets visuels.
    D’une certaine manière Le Cobaye 2 n’a pas mal fait, puisque les décors, au moins dans le monde virtuel, et les effets visuels sont de bonnes tenues, et n’ont pas trop vieilli. La photographie néanmoins reste très timide dans le monde virtuel, et on peut s’en étonner. En effet du coup la transition n’est pas toujours très clair, alors que le traitement des lumières, des couleurs, auraient pu être utile. La réalisation est malheuresement trop fade elle aussi. Le réalisateur, à ses débuts, et presque à la fin puisqu’il a enchainé ensuite surtout des épisodes de séries télés, ne fait pas preuve d’un grand talent. Il semble un peu dépasser par les enjeux du film, et offre une série B assez banale sur la mise en scène, surtout par rapport à son budget de plus de 20 millions. On est pas dans une petite production là, il faut de l’ampleur. La musique est discrète, mais pas contre-productive.
    En fait le problème du Cobaye 2, c’est qu’il ressemble à un petit film des années 80, alors qu’il date des années 90 et qu’il a un budget des plus confortables. Si sur certains points il reste propre, notamment lors des trop rares scènes dans le monde virtuel qui offre des décors réussis, dans l’ensemble il cumule les approximations, les lacunes, les maladresses. Je lui accorde 1.5, pour son rythme aussi, et quelques seconds rôles qui se débrouillent.
    GrandSephiroth
    GrandSephiroth

    Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 727 critiques

    2,5
    Publiée le 30 janvier 2015
    Deuxième film assez peu intéressant par rapport au premier qui avait un bon concept malgré ses évidents défauts. Pierce Brosnan n'est plus de la partie et Jeff Fahey a été remplacé par l'assez insipide Matt Frewer, qui ressemble à un clone de Bernard Campan dans le film ! Le scénario essaie d'être une suite du premier avec une sorte de Robin Williams de Jumanji et des gamins dont Austin O'Brien qui a grandi. Beaucoup de clichés arborent le film et on retient finalement moins la direction artistique devenue plus lambda. Reste un film qui se regarde avec un paquet de pop-corn pour ses quelques scènes sympathiques !
    hargin
    hargin

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 297 critiques

    1,0
    Publiée le 9 juillet 2011
    J'avais bien aimé le premier mais ce second episode n'est vraiment pas terrible, le scenario n'a aucun interet.
    🎬 RENGER 📼
    🎬 RENGER 📼

    Suivre son activité 3156 abonnés Lire ses 6 391 critiques

    0,5
    Publiée le 2 janvier 2021
    C’est Farhad Mann (un habitué des téléfilms) qui a la lourde tâche de faire mieux (si ce n’est aussi bien) que son prédécesseur (en même temps, était-il possible de faire pire ?).

    Le Cobaye 2 : Cyberspace (1996) est la suite directe du misérable et abjecte Le Cobaye (1992) de Brett Leonard. L’intrigue reprend tout juste après l’explosion du laboratoire où l’on dénombre qu’un seul survivant, à savoir Jobe Smith (le simple d’esprit). Alors que dans le précédent opus, il était interprété par Jeff Fahey (chevelure blonde et corps d’Apollon), cette fois-ci, il apparait sous les traits de Matt Frewer (un sosie à mi-chemin entre Mr Propre & Mark Strong). Oubliez aussi Pierce Brosnan, c’est à croire que personne (en dehors d’Austin O'Brien) ne voulait réapparaître dans cette suite… Ont-ils tous mal vécu cette expérience ? En même temps, vu le résultat du premier, il faudrait être maso pour s’infliger ça une seconde fois.

    Une vulgaire suite qui surfe sur le succès commercial du précédent. Oubliez les CGI surannés et 3D abjectes qui avaient fait la réputation du premier opus, ici le film se veut plus futuriste et dystopique. Avec bien évidemment, des incrustations CGI toutes aussi pourraves, comme ces cinématiques qui ressemblent à des modélisations 3D encore en phase de post-production (!).

    Tout aussi mauvais que le précédent, certes beaucoup moins visuellement, mais scénaristiquement parlant, ça relève toujours autant du naufrage…

    ► http://bit.ly/CinephileNostalGeek ★ http://twitter.com/B_Renger ◄
    Dawasta
    Dawasta

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 635 critiques

    1,5
    Publiée le 20 février 2012
    Cette suite reprend là où le premier avait fini. Les images de synthèses ont évoluées mais le scénario est une catastrophe. On notera les clins d’œils fait à "Tron" (les motos rouges), "Star Wars" (duel au sabre électrique) et "Blade Runner" (les décors). Une suite sans grand intérêt qui date de l'époque où les jeux vidéos et internet faisaient encore rêver... (Mauvais)
    Oxymetal
    Oxymetal

    Suivre son activité 62 abonnés Lire ses 688 critiques

    1,5
    Publiée le 6 mars 2014
    Suite du sympathique "Le Cobaye", "Le Cobaye 2" reste une bonne grosse déception. Exit les acteurs vedettes du 1er opus "Pierce Brosnan" et "Jeff Fahey" dans le rôle titre de "Job" ici remplacé par "Matt Frewer", interprète tout droit sorti d'un épisode de "Cosby Show" au relent comique insupportable et surtout totalement hors sujet. De plus le lien entre le 1er opus et le 2em reste incrédible au possible et n'apporte rien de plus au propos de base. Mis à part 2/3 scènes D'Action plutôt bateau et quelques effets spéciaux acceptables (Du moins pour l'époque), le film signé "Farhad Mann" n'arrive jamais à la hauteur du 1er épisode. Vous l'aurez compris, une suite du "Cobaye" ne se justifiait absolument pas et ce 2em segment sent clairement la pompe à fric à plein nez !
    hyrule
    hyrule

    Suivre son activité 54 abonnés Lire ses 1 480 critiques

    1,0
    Publiée le 8 novembre 2010
    RI-DI-CULE !
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 6912 abonnés Lire ses 10 894 critiques

    2,0
    Publiée le 27 juillet 2010
    il aura fallu quatre ans à la suite du "Cobaye" pour voir le jour! Très lointainement inspirè d'une nouvelle de Stephen King, "Le cobaye revient pour une aventure qui entraine cette fois un groupe d'ados dans un monde virtuel de cauchemar! Jouant la carte de la surenchère, le rèalisateur Farhad Man mèlange les èlèments habituels du cinèma d'horreur d'antan et la technologie de pointe, les sèquences chocs du film se dèroulant dans un monde synthètique moyennement agencè! Le retour du croquemitaine via, les jeux vidèo, donc! A savoir que cette suite a même reçu une nomination au prix du meilleur film, lors du festival Fantasporto en 1996! Moins original mais tout à fait regardable....
    dahbou
    dahbou

    Suivre son activité 144 abonnés Lire ses 2 088 critiques

    0,5
    Publiée le 25 juin 2007
    Le premier etait sympathique et divertissant, cette suite est d'une nulité assez rare aux effets speciaux atroces et au scénario débile. Il vaut mieu l'oublier ou en rire.
    Didier Royet
    Didier Royet

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 254 critiques

    0,5
    Publiée le 3 novembre 2006
    Pourquoi avoir fait une suite au film "LE COBAYE", qui était un film de S/F sympas, cette suite est une vraie daube, avec un scénario inexistant, des acteurs insipides et des effets spéciaux médiocres, on croirait que c'est Uwe Boll qui a réalisé ce gros navet. A éviter d'urgence!!!
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 21 février 2008
    Autant le premier du nom était pas mal du tout, autant celui-là frise le ridicule...rien ne se tient, ni le scénario, ni les acteurs, ni les effets spéciaux et ni la musique...qu'est-ce qui reste ? un ennui inimitable...bien joué, faut le faire pour faire aussi nul
    Chris_62
    Chris_62

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 206 critiques

    0,5
    Publiée le 27 août 2009
    Une grosse daube ... au temps des débuts de la 3D.
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 29 septembre 2006
    C'est la première fois que je m'endors au cinéma! Aucun intérêt. Et pourtant j'avais apprécié le premier Cobaye...
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top