Mon compte
    Yentl
    note moyenne
    3,9
    223 notes dont 20 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 20 critiques par note
    6 critiques
    7 critiques
    3 critiques
    2 critiques
    0 critique
    2 critiques
    Votre avis sur Yentl ?

    20 critiques spectateurs

    portalr
    portalr

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 14 critiques

    5,0
    Publiée le 26 septembre 2019
    LA réalisation de Barbra Streisand, le film de sa vie... si on aime Streisand on ne peut qu'être fan ! Sans oublier la musique de Legrand,grandiose !!
    Je ne suis pas objectif, je l'avoue, j'adore ce film.
    anonyme
    Un visiteur
    3,5
    Publiée le 13 juillet 2012
    Beau film, très bien interprété. Cependant quelques petites longueurs. Barbara est parfaite dans ce rôle
    Yalfy
    Yalfy

    Suivre son activité Lire ses 90 critiques

    3,5
    Publiée le 31 mars 2021
    Une bonne comédie musicale sur une juive qui se déguise en homme pour étudier le Talmud.Barbra Streisand a du mal à éviter le kitsch mais chante excellemment.d' après une nouvelle de Bashevish Singer
    jackybeit
    jackybeit

    Suivre son activité Lire ses 4 critiques

    4,0
    Publiée le 1 juillet 2019
    Viens de voir Yentl à Nice en version restaurée à la Cinémathèque.
    Très émouvant et pas vieilli,non pas du tout.
    Seul bémol le papa de Hadass qui accepte Le jeune Ashel (Yentl) pour sa fille après l'avoir refusé à l'autre pour des raisons très rigoriste. Et sans connaitre l'origine du jeune...Bizarre. J'ai pas adhéré.
    Pour le reste magnifique.
    Filipppos
    Filipppos

    Suivre son activité Lire sa critique

    4,0
    Publiée le 6 janvier 2019
    Cette ressortie de Yentl, restaurée, est un vrai bonheur pour les fans de Barbra Streisand et de musicals américains. Il est nécessaire d'apprécier la musique de Michel Legrand, ici tellement (trop?) lyrique. Les paroles du couple Bergman, amis de longue date de Streisand et de Legrand, sont absolument parfaites et s'intègrent, complètent parfaitement les scènes de dialogue.
    Il est difficile lorsqu'on est fan de cette artiste depuis 40 ans (tombé amoureux de sa voix à 12 ans, puis dépensé une fortune pour la voir sur scène aux EU et à Bercy) de parler de ce drame romantique musical sans tomber dans l'éloge excessif. Le revoyant 35 ans après sa sortie, il est stupéfiant de voir que les thèmes qu'elle aborde restent malheureusement d'actualité: les dogmes religieux qui discriminent les sexes (ici, l'accès à la connaissance, seulement enseignée aux hommes dans les yechivah); la question du genre (Yentl transgresse allègrement le rôle social attendue d'une femme, notamment celui de cuisiner) et celle de l'orientation sexuelle, thème plus discret. Ainsi, si Avigdor se lie amicalement avec Yentl, travestie en homme pour pouvoir étudier, c'est d'abord par la vivacité d'esprit qu'il décèle très vite chez "lui". Il tombera peu à peu amoureux, sans pouvoir le formuler, de "lui" et de sa beauté androgyne.
    Même chose entre Yentl et Hadass. Et si le film n'est pas un manifeste féministe, le personnage de Yentl exprime souvent son aversion des femmes qui restent à leur place assignée, Il en a le potentiel.
    L'égocentrisme de Streisand est légendaire (MAD, le mag satirique US la caricaturait dès 1971), son obstination aussi, quitte à briser des partenariat - ce film en est l'apothéose. Au point de faire jouer Mandy Patinkin, qui est aussi chanteur lyrique, sans lui accorder une scène chantée. Où il aurait pu exalter son amour pour Hadass (Amy Irving). Eh bien non! Ce sera Streisand, et personne d'autre, qui chantera à sa place cette passion.
    On sait qu'elle a porté, envers et contre tous, ce projet x fois refusé, pendant plus de 15 ans. Donc, elle est partout! C'est sa première réalisation, les plans comme le montage restent académique, le b.a.-ba de la réalisation. Ou excessivement pompeux: la fin, que j'aime tant, et qui rappelle que l'Amérique s'est construite d'immigrants européens.
    Cependant, le film est une belle réussite par la qualité des reconstitution du monde yiddish de cette Europe de l'Est du tout début XXe (ignorant, je fais confiance au rabbin-assistant historique). Grâce aux décors réels, aux acteurs et actrices (Amy Irving, splendide) et à la beauté de LA Streisand et de sa voix légendaire. Sans parler de son humour.
    Je précise que l'on peut être peu féru sur les religions, je suis athée moi-même, et apprécier ce film tant les thèmes sont universels.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top