Mon compte
    Où sont les rêves de jeunesse ?
    note moyenne
    3,5
    17 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Où sont les rêves de jeunesse ? ?

    5 critiques spectateurs

    5
    0 critique
    4
    1 critique
    3
    3 critiques
    2
    1 critique
    1
    0 critique
    0
    0 critique
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 6 998 abonnés Lire ses 10 critiques

    3,5
    Publiée le 1 juin 2016
    Un poète français a dit : « Le vin est une drogue puissante » . Ce film de Yasujirō Ozu ne nous dit pas de qui est ce proverbe ? Qu'importe, l'essentiel de l'histoire est ailleurs, dans la justesse et surtout dans l'amitiè! Le cinèaste japonais n'a aucune peine à y trouver ces personnages qu'il affectionne particulièrement! On songe par exemple à ce camarade que le hèros de l'histoire gifle à plusieurs reprises pour qu'il reste avec avec son premier amour! Pour Tetsuo comme pour tous ses camarades, c'est là le monde du « changement » , un monde où le lendemain ne ressemble jamais au jour même, où on profite seulement de ce que la fatalitè spoiler: (la mort du père de Tetsuo)
    a dècidè de vous accorder! Et que la vie vaut la peine d'être vècue même si les simples mots de carrière ou d'amour impossible sont synonymes de « malheur » pour Tetsuo! En riche ètudiant, Ureo Egawa est parfait en donnant beaucoup de modernisme à son personnage! spoiler: De plus, Ozu nous charme dans la scène finale avec ce train que Tetsuo et ses camarades regardent partir!
    Et vous, où sont vos rêves de jeunesse ? A noter que ce film de Ozu est prèsentè dans sa version muette d'origine, donc sans accompagnement musical...
    weihnachtsmann
    weihnachtsmann

    Suivre son activité 383 abonnés Lire ses 3 critiques

    3,5
    Publiée le 9 avril 2020
    L'amitié à l'épreuve de la vie.
    La jeunesse peut elle survivre à l'âge adulte??
    Toujours cette obsession de la transmission chez Ozu
    Et une belle fin quand les mais se tiennent pas le bras
    Yoloyouraz
    Yoloyouraz

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 566 critiques

    2,5
    Publiée le 18 juillet 2008
    Forcément limitée par sa technique, l'oeuvre de Y.Ozu s'en sort remarquablement bien, portée avec grâce par un récit touchant et un charismatique U.Egawa.
    Benjamin A
    Benjamin A

    Suivre son activité 510 abonnés Lire sa critique

    4,0
    Publiée le 8 octobre 2017
    L'une des forces du cinéma d'Ozu, c'est d'aborder à de nombreuses reprises des thématiques similaires, sans jamais se répéter et sachant toujours être juste, simple et teinté d'émotion, comme en témoigne Où sont les rêves de jeunesse ?.

    Ici, il va s'intéresser à la famille par le biais de la transmission et l'héritage, mettant en scène un jeune homme préférant vivre sa vie et ses rêves plutôt que celle imaginée par son père, jusqu'à ce que ce dernier décède et lui lègue son usine. Le ton de l'oeuvre est d'abord plus axé vers le burlesque où l'on découvre la vie insouciante du jeune Tetsuo, avant de légèrement s'aggraver, et notamment de s'intéresser au travail puis surtout à l'amitié, et se demander si elle peut survivre face aux inégalités sociales et changement de statu.

    Ozu s'intéresse à cela avec une certaine simplicité, qui se révélera néanmoins bouleversante dans la dernière partie du récit, surtout cette explication entre les deux amis où ils haussent le ton. Il trouve le bon équilibre, démontre son talent dans les différents tons qu'il met en scène et surtout s'intéresse d'abord aux personnages, les rendant passionnants, surtout Tetsuo puis ceux gravitant autour de lui, sachant exprimer ses propos avec finesse par le prisme de simples moments de vies.

    Comme dans Gosses de Tokyo, il démontre une vraie maîtrise du cinéma muet alors qu'il n'a que 29 ans, que ce soit dans la gestion du rythme, la direction d'acteurs où la façon de véhiculer ses propos et émotions. La construction du récit est habile, sachant changer d'atmosphère au fur et à mesure que l'oeuvre avance tandis que ses plans et mouvements de caméra sonnent toujours juste, mettant bien en valeur les réflexions qu'il met en place.

    Ozu propose avec Où sont les rêves de jeunesse ? une passionnante lecture sur la famille, le travail ou encore l'amitié, démontrant un vrai savoir-faire, une sobriété et simplicité exemplaire pour véhiculer ses propos et une forte émotion.
    Cartouch-le-vengeur-islandais
    Cartouch-le-vengeur-islandais

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 49 critiques

    3,5
    Publiée le 3 novembre 2010
    Le film peut au premier abord rebuté - il ne contient absolument aucun son intra ou extra diégétique, mais l'intelligence, la patience et la dextérité de Ozu fait peu à peu mouche. Le film est un splendide portrait de la société d'aujourd'hui et d'hier, et explore une multitude de thèmes comme la perte de l'innocence, l'amitié ou l'injustice. La grande force du film est d'employer un ton presque constamment léger et humoristique - et le traitement du réalisateur japonais est d'une simplicité bouleversante, comme à son habitude. Ceci explique peut être pourquoi le propos parait aussi universel. Un réalisateur vraiment fondamental.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top