Notez des films
Mon AlloCiné
    La Grande bouffe
    Bande-annonce La Grande bouffe
    23 mai 1973 / 2h 05min / Comédie dramatique
    Date de reprise 29 juin 2005
    De Marco Ferreri
    Avec Marcello Mastroianni, Ugo Tognazzi, Michel Piccoli
    Nationalités italien, français
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    5,0 1 critique
    Spectateurs
    3,4 2831 notes dont 168 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Quatre amis gourmets et gourmants s'enferment tout un week-end à la campagne et organisent une "bouffe" gigantesque.
    Titre original

    La Grande Bouffe

    Distributeur PlanFilm
    Récompenses 3 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 1973
    Date de sortie DVD 02/05/2000
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 10/05/2020
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 7 anecdotes
    Box Office France 0 entrées
    Budget -
    Date de reprise 29/06/2005
    Langues Français
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Regarder ce film

    En VOD
    LaCinetek Location dès 2,00 € HD
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 22.08 €
    neuf à partir de 43.57 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    La Grande bouffe Bande-annonce VF 2:15
    La Grande bouffe Bande-annonce VF
    65739 vues

    Interview, making-of et extrait

    Top 5 N°604 - Les scandales à Cannes 2:56
    Top 5 N°604 - Les scandales à Cannes
    359963 vues

    Acteurs et actrices

    Marcello Mastroianni
    Rôle : Marcello
    Ugo Tognazzi
    Rôle : Ugo
    Michel Piccoli
    Rôle : Michel
    Philippe Noiret
    Rôle : Philippe
    Casting complet et équipe technique

    Critique Presse

    • Zurban

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    1 article de presse

    Critiques Spectateurs

    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 28 janvier 2014
    la sur et sous consommation , l'ennuie des riches du pouvoir la bouffe , le cul , les femmes , la morale , le mélange des genres coup de maître Ferreri hué par les crasseux du festival de cannes à l'époque et c'est un pieds de nez ces snobinards et riches de la coté d'azur ces bouseux qui n'on que de yeux que pour leur paraître leur égocentrisme . ce film montre bien la fatigue les vies ennuyeuses , leurs désirs inassouvis, et pour y ...
    Lire plus
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 24 janvier 2014
    la sur et sous consommation , l'ennuie des riches du pouvoir la bouffe , le cul , les femmes , la morale , le mélange des genres coup de maître Ferreri hué par les crasseux du festival de cannes à l'époque et c'est un pieds de nez ces snobinards et riches de la coté d'azur ces bouseux qui n'on que de yeux que pour leur paraître leur égocentrisme . ce film montre bien la fatigue les vies ennuyeuses , leurs désirs inassouvis, et pour y ...
    Lire plus
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 3 novembre 2013
    la sous-consommation , l'ennuie des riches du pouvoir la bouffe , le cul , les femmes , la morale , le mélange des genres coup de maître Ferreri hué par les crasseux du festival de cannes à l'époque et c'est un pieds de nez ces snobinards et riches de la coté d'azur ces bouseux qui n'on que de yeux que pour leur paraître leur égocentrisme . ce film montre bien la fatigue les vies ennuyeuses , leurs désirs inassouvis, et pour y mettre fin ...
    Lire plus
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 6 janvier 2014
    la sur et sous consommation , l'ennuie des riches du pouvoir la bouffe , le cul , les femmes , la morale , le mélange des genres coup de maître Ferreri hué par les crasseux du festival de cannes à l'époque et c'est un pieds de nez ces snobinards et riches de la coté d'azur ces bouseux qui n'on que de yeux que pour leur paraître leur égocentrisme . ce film montre bien la fatigue les vies ennuyeuses , leurs désirs inassouvis, et pour y ...
    Lire plus
    168 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secrets de tournage

    Un succès au parfum de scandale

    Comédie tragique et crue, critique féroce de la société du bien-être et de la consommation, La Grande bouffe a été un succès retentissant auprès du public, bien que mal accueilli à Cannes. Ecrit avec son fidèle collaborateur Rafael Azcona (La Dernière Femme, Rêve de singe, Y'a bon les Blancs, etc...), le film est une bouffonnerie salace au ton provocateur et satirique.

    Marco Ferreri

    Marco Ferreri restera l'un des auteurs italiens les plus caustiques. Signant des films moqueurs et corrosifs tels que Le Mari de la femme a barbe, La Grande bouffe, Contes de la folie ordinaire, Journal d'un vice, il s'entêtera à critiquer une société privée d'authentiques valeurs.

    Prix récolté

    Siflé au Festival de Cannes 1973 où il concourait pour la Palme d'Or, La Grande bouffe y a tout de même récolté le prix Fipresci (Fédération Internationale des critiques de films).
    7 Secrets de tournage

    Dernières news

    Mort de Michel Piccoli : les 5 films incontournables de sa carrière
    NEWS - Stars
    lundi 18 mai 2020
    Décédé le 12 mai dernier à 94 ans, Michel Piccoli était un monument du cinéma français, laissant derrière lui 176 longs-métrages,...
    Mort de Michel Piccoli : le jour où La Grande Bouffe créait la polémique à Cannes
    NEWS - Stars
    lundi 18 mai 2020
    17 mai 1973, "La Grande bouffe" déferle à Cannes et avec elle, l'une des plus grands polémiques du Festival de Cannes. Alors...
    9 news sur ce film

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1973, Les meilleurs films Comédie dramatique, Meilleurs films Comédie dramatique en 1973.

    Commentaires

    • We've Met Before, Haven't we
      Je souhaite tellement une remasterisation 4k de ce chef d'œuvre
    • L'irrationnel
      Euh ouais y’a de l’idee Dans ce film c’est pour ça que je partais de 4/5 mais le style répétitif, lassant et un peu degueu en permanence m’a fait passer à 2/5
    • axoul2
      L'idée que ce soit une satyre philo du monde Européen ne vous à, visiblement , pas effleurée.Le cinéma n'est pas uniquement un passe temps ou le spectateur prend plaisir a s'identifier en engloutissant une pizza surgelée qui sort du micro-onde après une journée de bulshit-job! ou un devoir de message ou l'intelktuel auto-proclamé va chercher a définir le degrés de conformité a sa propre soumission.. Ferreri ici met les doigts dans la bouche et dans le cul des petits bougeois prétentieux et vaniteux. Allez mange(ta pizza) sinon tu vas pas mourir
    • L'irrationnel
      Très déçu, je pensais avant la vision de l'oeuvre, mettre un bon 4/5 pour ce projet emballant. Des amis qui s'enferment pour manger jusuq'à s'en rendre malade, et l'on met cet élément scénaristique en parallèle avec le sexe, c'est énorme. En plus le film avait été sélectionné à Cannes en sélection officielle, ce qui allèche également, une violente polémique s'était d'ailleurs battue sur l'oeuvre, sans compter la présence de Philippe Noiret. Bref, je voulais le voir depuis pas mal de temps.Mais l'idée de mettre ce 4/5 s'est envolée à 1h15, quand j'ai commencé à m'ennuyer, vous savez c'est un ennui non analysable, mais qui apparait d'instinct, pourtant les dialogues étaient aussi biens qu'au début et l'histoire avançait bien.et j'ai voulu passer à 2 lorsqu'il n'y avait plus que des éléments rebutants et inintéressants. Franchement ça devient ignoble, les femmes dénudés sont physiquement horribles, les hommes passent leurs temps à péter, et ça c'est juste insupportable et ça devient irregardable, c'est ce coté qui m'avait déplu dans Salo ou les 120 journées de Sodome. En plus, il n'y a plus que ça, c'est trop répétitif. 2/5
    • AbsoluteRH
      Un film au fond satirique et tendance provocatrice mais je n'ai vraiment pas adhéré à la forme. Trop vulgaire à mon goût. En plus je m'attendais à des dialogues percutants et incisifs... A voir pour se faire sa propre idée.
    • bistourn
      Une intelligence là dedans ? J'ai des pointes dans l'estomac après avoir vu ce film, c'est vraiment répugnant... Mais je m'attendais à pire vu ce qu'on m'en avait dit...
    • Sh?kiin?
      Bien dit
    • vulture_
      Un film excessif sur l'excès. Un film comme une orgie (fatale).
    • Sh?kiin?
      D'une intelligence remarquable ce film dans le message, même si au premier abord on ne le voit pas, ça passe plus pour de la provoc qu'autre chose.
    Voir les commentaires
    Back to Top