Mon compte
    Toutes les critiques de Critikat.com
    L'Empire
    Critikat.com
    3,0
    Presse
    3,6
    Pour le meilleur et pour le pire, "L’Empire" synthétise la trajectoire sinusoïdale des derniers films de Bruno Dumont, émaillée de déceptions, mais aussi de quelques éclats. On ne sait pas si le metteur en scène retrouvera un jour les sommets qu’il a délaissés, mais la flamme de son cinéma brûle en tout cas toujours un peu.
    Le Successeur
    Critikat.com
    2,0
    Presse
    3,3
    Si le film parvient tout de même à distiller ici et là des idées plus intrigantes, il s'avère toujours en deçà de ses modèles et paraît compenser son manque d’envergure par la multiplication de twists émotionnels et de ficelles scénaristiques.
    Walk Up
    Critikat.com
    4,0
    Presse
    3,7
    Allant toujours plus loin dans l’épure, Hong Sang-soo resserre l’intrigue de son nouveau film au sein d’un décor unique, un immeuble où il observe la vie des personnages défiler à chaque étage, pour cartographier aussi bien leurs désirs que leurs angoisses.
    Il fait nuit en Amérique
    Critikat.com
    4,0
    Presse
    3,6
    À mi-chemin entre le documentaire animalier et le cinéma expérimental, "Il fait nuit en Amérique" pose un regard alerte sur les conditions matérielles d’existence de la faune tout en restant attentif aux dynamiques plus strictement esthétiques du monde animal.
    Nuit Noire en Anatolie
    Critikat.com
    2,0
    Presse
    3,5
    La fragmentation du récit en flashbacks peine ici à rendre compte de cette mécanique complexe de marginalisation et produit plutôt une succession de vignettes caricaturales.
    Vivants
    Critikat.com
    2,0
    Presse
    3,0
    L'attention portée aux différents rouages de l'émission apparaît également comme une limite du film, qui semble se borner à un portrait juste mais sans singularité.
    Chienne de Rouge
    Critikat.com
    2,0
    Presse
    3,0
    Si les effets poétiques et la trajectoire assez convenue du film ne convainquent pas, Chienne de rouge est toutefois traversé ici et là par des idées plus étonnantes.
    20 000 espèces d'abeilles
    Critikat.com
    3,0
    Presse
    3,7
    Le film écarte le risque du récit programmatique grâce à la présence de Sofía Otero, dont l’air mélancolique rappelle celui d’Ana Torrent dans les années 1970. Mais la médaille a son revers : dès que la jeune actrice s'éloigne, il paraît ramer.
    La Ferme des Bertrand
    Critikat.com
    3,0
    Presse
    3,8
    Vingt-cinq ans après Trois frères pour la vie, Perret revient dans la ferme des Bertrand et livre un film certes encore personnel, mais à la forme désormais moins incarnée.
    Green Border
    Critikat.com
    2,0
    Presse
    3,6
    Par excès de zèle à combattre l'indifférenciation au cœur de l'horreur décrite, le film s’appuie hélas sur un scénario surligné, qui cherche à tout prix à identifier des héros pour s’assurer l’adhésion du spectateur à leurs causes.
    Daaaaaali !
    Critikat.com
    1,0
    Presse
    3,6
    Mr Oizo est-il devenu Mr Oisif ? Dupieux continue de s’amuser mais il semble aujourd’hui un peu seul à bord.
    La Bête
    Critikat.com
    2,0
    Presse
    3,7
    Dans ses éclats comme ses limites, "La Bête" éclaire la nature du style de Bonello, partagé ici entre l'horizon trompeur d'une tabula rasa (le fond vert de l'ouverture) et une obsession nostalgique gorgée de souvenirs cinéphiliques.
    A Man
    Critikat.com
    3,0
    Presse
    3,4
    A Man fait montre d'une certaine patience lorsqu’il explore avec pudeur les affres intimes de ses personnages.
    Argylle
    Critikat.com
    1,0
    Presse
    2,2
    Autophage et autosatisfait, Argylle est une espèce de spirale mortifère sans aboutissement, une poupée russe boulimique qui n’a de cesse de synthétiser des images vides pour mieux ensuite les régurgiter.
    Mambar Pierrette
    Critikat.com
    3,0
    Presse
    3,8
    En dépit d'une certaine lourdeur didactique, le film parvient à figurer l'argent dans sa pleine matérialité : il relève tout à la fois d'un langage, d'un rapport social et d'une condition de survie.
    La Zone d'intérêt
    Critikat.com
    2,0
    Presse
    4,1
    L'idée est théoriquement passionnante mais dans les faits pas sans limites, notamment car Glazer a la naïveté de croire que la puissance indépassable du hors-champ suffit à rendre vertigineuse la description du quotidien des Höss.
    Iron Claw
    Critikat.com
    2,0
    Presse
    3,9
    Porté par des acteurs remarquables, Iron Claw est toutefois entravé par une mise en scène qui pêche par sa retenue, au point de frôler la platitude.
    Captives
    Critikat.com
    2,0
    Presse
    2,9
    Le cinéaste peine à mener de front les deux pans de son scénario, partagé entre la quête personnelle de Fanni et une forme presque chorale visant à mettre en exergue le fonctionnement de l’asile.
    La Grâce
    Critikat.com
    3,0
    Presse
    3,7
    Les plus beaux passages du film nourrissent une attention perceptive grâce à un léger flottement entre fiction et documentaire, qui donne ici et là l’impression de ne pas savoir exactement ce que l’on regarde.
    May December
    Critikat.com
    4,0
    Presse
    3,7
    May December joue et gagne sur les deux tableaux : l’émotion est d’autant plus forte qu’elle est servie à froid sous un glaçage ironique, tandis que la cruauté excessive de sa satire est tempérée par des sursauts de sincérité.
    Back to Top