Notez des films
Mon AlloCiné
    Toutes les critiques de Bande à part
    Soul
    POUR : Anne-Claire Cieutat : Rarement un Pixar aura-t-il été aussi conceptuel. Le résultat ? Une odyssée métaphysique d’une grande douceur, où des sujets existentiels sont abordés, comme la fugacité de notre passage sur terre, la survie de l’âme, la prédestination, et surtout, la nécessité de faire émerger ses talents et de faire vibrer ses passions. Mary Noelle Dana : Partant de l’idée (pas neuve, mais toujours aussi miraculeuse) que la vie est improvisation de chaque instant, la bande Pixar a souvent le don de poser les bonnes questions, tout en nous trimballant joyeusement de surprise en surprise.
    Bande à part
    4,0
    Presse
    4,3
    Soul

    Soul

    CONTRE : Il manque à "Soul" une unité, une dynamique d’ensemble approfondissant son pitch engageant, et il manque surtout, et c’est un comble, une âme.
    Bande à part
    2,0
    Presse
    4,3
    Perfumed Nightmare
    Attention, OVNI. Ce drôle de film drôle est un régal d’inventions poétiques, visuelles et narratives, estampillées du gros grain du 16 mm.
    Bande à part
    4,0
    Presse
    3,8
    Mank
    La grande qualité de la réalisation de Fincher réside principalement dans le soin quasi maniaque apporté à la reconstitution hyperréaliste de l’âge d’or hollywoodien, mais aussi dans la manière dont il fait revivre très fidèlement plusieurs figures qui ont marqué leur temps.
    Bande à part
    5,0
    Presse
    4,4
    Petite Fille
    Comme dans la plupart de ses documentaires (des "Invisibles" à "Adolescentes" en passant par "Bambi" et "Les Vie de Thérèse"), Lifshitz regarde la différence, capte l’intime de la transformation, le passage, la métamorphose.
    Bande à part
    4,0
    Presse
    4,4
    Les Sept de Chicago
    La puissance des dialogues, de l’histoire évoquée et une distribution royale sont les forces de ce film politique et enflammé.
    Bande à part
    4,0
    Presse
    4,4
    Drunk
    Si l’abus d’alcool nuit à la santé, les excès poétiques et la grâce cinématographique de "Drunk" font trôner son réalisateur, Thomas Vinterberg, au sommet de la pyramide alimentaire !
    Bande à part
    5,0
    Presse
    3,8
    Garçon Chiffon
    Réjouissant long-métrage que le premier signé Nicolas Maury. Le comédien, à la fois devant et derrière la caméra, porte cette balade cocasse, miroir d’un monde amoureusement mélancolique.
    Bande à part
    4,0
    Presse
    3,5
    ADN

    ADN

    Pour son cinquième long-métrage comme réalisatrice, Maïwenn explore liens du sang et liens du cœur. Et livre un beau grand film sur la transmission. Un film entre drame et comédie, qui palpite.
    Bande à part
    5,0
    Presse
    3,2
    City Hall
    Voilà un film qui donne envie de s’engager. Pas de faire la révolution, mais au contraire de croire dans le système démocratique.
    Bande à part
    4,0
    Presse
    4,1
    Last Words
    Nous aurions tant voulu aimer ce film, son amour absolu du cinéma, sa foi dans la vérité des images ; hélas, nous nous effondrons avec ses protagonistes mourants un à un faute d'avoir encore quelque chose à dire.
    Bande à part
    1,0
    Presse
    2,1
    Adieu Les Cons
    Dupontel joue à Bonnie & Clyde dans cette odyssée tendre et caustique, désespérée et drôle. À la vie à la mort...
    Bande à part
    5,0
    Presse
    3,7
    Michel-Ange
    Le dernier film d’Andreï Konchalovsky, "Michel-Ange" (Il peccato) tient du miracle : suivant le peintre en proie à ses démons, le spectateur assiste à la résurrection d’un monde. Une véritable splendeur.
    Bande à part
    5,0
    Presse
    3,8
    Yalda, la nuit du pardon
    Un film événement, dérangeant et instructif à plusieurs titres, qui explore conjointement deux thématiques essentielles, conjuguées avec une pertinence qui détonne. Les fondements de la justice d’une part, et cette vie ultra connectée que nous avons abandonnée aux médias d’autre part.
    Bande à part
    3,0
    Presse
    3,3
    Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary
    Ce film d'animation trépidant avec ses péripéties bien menées retrace avec une grande maîtrise le cheminement d'une émancipation féminine.
    Bande à part
    4,0
    Presse
    4,1
    La Première marche
    La banlieue s’affiche avec fierté. Plus qu’un documentaire, un regard sur la Gen Z.
    Bande à part
    3,0
    Presse
    3,1
    Parents d'élèves
    Le phrasé rapide de Vincent Dedienne est en phase avec le débit d'une comédie qui a de la tchatche, mais sans bavardages inutiles.
    Bande à part
    3,0
    Presse
    3,1
    Mon Cousin
    François Damiens est le héros pop-corn d’une comédie qui elle-même est un pop-corn movie amusant et léger, sans prétention. Son jeu est vif et burlesque : chaque scène avec le comédien belge redonne du carburant au récit, qui baisse de régime sans lui. Sur lui reposent non seulement la dynamique de l’histoire, mais aussi l’univers du film, qui tire vers l’absurde, joyeusement lâché, sans se prendre au sérieux.
    Bande à part
    3,0
    Presse
    3,0
    Un pays qui se tient sage
    "Un pays qui se tient sage" est un outil précieux pour comprendre la violence - physique mais aussi symbolique - du monde contemporain.
    Bande à part
    4,0
    Presse
    3,8
    A cœur battant
    À partir des échanges quotidiens d’un couple par webcam, la réalisatrice met en place un mélodrame poignant sur la rupture amoureuse.
    Bande à part
    4,0
    Presse
    3,6
    Back to Top