Mon compte
    Toutes les critiques de Bande à part
    Becoming Father
    De lynchage sur le bitume en lutte en cage d’escalier, de frénésie dans une galerie marchande en déclaration d’amour déglinguée, le ton Mariko séduit autant qu’il décontenance. Il convainc aussi par la force de sa mise en scène sans esbroufe ni crainte.
    Bande à part
    4,0
    Presse
    3,3
    Destruction Babies
    De lynchage sur le bitume en lutte en cage d’escalier, de frénésie dans une galerie marchande en déclaration d’amour déglinguée, le ton Mariko séduit autant qu’il décontenance. Il convainc aussi par la force de sa mise en scène sans esbroufe ni crainte.
    Bande à part
    4,0
    Presse
    3,5
    As bestas
    Sorogoyen tire son récit comme le fil d’une pelote parfaitement enroulée, et emballe par son sens du climat et de la tension immédiate.
    Bande à part
    4,0
    Presse
    4,2
    Thor: Love And Thunder
    Quatrième aventure cinématographique en solo et seconde sous la houlette de Taika Waititi, Thor : Love and Thunder est un bazar coloré, joyeux, parfois mélancolique, toujours attachant.
    Bande à part
    3,0
    Presse
    2,7
    Les Nuits de Mashhad
    Ali Abbasi propose un cinéma violent, politique, jouant avec les codes pour mieux les détourner et nous interpeller.
    Bande à part
    4,0
    Presse
    3,3
    La Nuit du 12
    Le dernier-né de Dominik Moll, La Nuit du 12, revisite adroitement le polar en étant un plaidoyer vif contre la violence faite aux femmes. À voir absolument.
    Bande à part
    5,0
    Presse
    4,5
    Cahiers Noirs II – Ronit
    Présenté en séance spéciale au Festival de Cannes l’an passé, ce documentaire signé Shlomi Elkabetz revient sur les trois films écrits et réalisés avec sa sœur, la comédienne Ronit Elkabetz, aujourd’hui disparue. Il sillonne leur inspiration commune, leur vie, leurs liens. Bouleversant.
    Bande à part
    5,0
    Presse
    4,3
    Cahiers Noirs I – Viviane
    Présenté en séance spéciale au Festival de Cannes l’an passé, ce documentaire signé Shlomi Elkabetz revient sur les trois films écrits et réalisés avec sa sœur, la comédienne Ronit Elkabetz, aujourd’hui disparue. Il sillonne leur inspiration commune, leur vie, leurs liens. Bouleversant.
    Bande à part
    5,0
    Presse
    4,3
    Decision To Leave
    Le réalisateur de Stoker et de Mademoiselle a reçu au Festival de Cannes 2022 le Prix de la mise en scène pour Decision to Leave : le cinéaste sud-coréen signe une romance vertigineuse au cœur d’un thriller sophistiqué.
    Bande à part
    4,0
    Presse
    4,0
    Peter von Kant
    François Ozon filme pour la première fois un cinéaste et le septième art. Idée simple mais féconde, au vu de l’éclat de ce chant d’amour, porté haut par son casting et par Denis Ménochet.
    Bande à part
    5,0
    Presse
    3,6
    Incroyable mais vrai
    Deux couples sont confrontés l’un à une acquisition immobilière surréaliste et l’autre à une invention technologique inimaginable… et pourtant toutes deux cinématographiquement vraisemblables !
    Bande à part
    4,0
    Presse
    3,5
    Don Juan
    Grand film sur l’abandon, à l’épreuve de la représentation et des sentiments, à travers la figure d’un Don Juan mal aimé.
    Bande à part
    4,0
    Presse
    3,2
    Les Crimes du Futur
    Cette œuvre à la cinématographie éblouissante exhibe encore des corps mutants, dont les organes proliférants, beautés intérieures, deviennent objets d’art.
    Bande à part
    4,0
    Presse
    3,7
    Frère et soeur
    Rarement un film aura exprimé avec autant de clarté qu’il n’existe aucune raison valable pour haïr quelqu’un au-delà de soi-même.
    Bande à part
    5,0
    Presse
    4,1
    Coupez !
    Michel Hazanavicius s’en donne ici à cœur joie avec une mise en abyme, voire plusieurs, et un hommage à la série Z fauchée.
    Bande à part
    3,0
    Presse
    3,8
    Les Folies fermières
    Ce « feel good movie » à la française est une belle contribution à la lutte menée contre le mal-être du monde agricole, mais aussi contre l’atmosphère de plus en plus morose de notre société du moment.
    Bande à part
    4,0
    Presse
    3,3
    Les Passagers de la nuit
    La petite musique de Mikhaël Hers se déploie dans ce quatrième long-métrage romanesque et bouleversant. Les Passagers de la nuit n'a rien d’un film noir, mais tout d’un cheminement lumineux.
    Bande à part
    4,0
    Presse
    4,0
    Pas... de quartier
    Ravir les cœurs de tout un chacun et l’emporter dans une rieuse insurrection, telle est la savoureuse invitation à danser et aimer que nous propose Paul Vecchiali avec son dernier opus.
    Bande à part
    5,0
    Presse
    3,5
    Ghost Song
    Ce documentaire vibrant sur des marginaux de Houston emprunte à la fiction pour capter la poésie d’un désespoir.
    Bande à part
    4,0
    Presse
    3,8
    Le Monde après nous
    Inspiré de ses propres vicissitudes, Louda Ben Salah-Cazanas dresse le portrait d’un aspirant écrivain. Un personnage touchant et mélancolique pour ce premier long-métrage qui ne manque pas de charme.
    Bande à part
    3,0
    Presse
    3,4
    Back to Top