Mon compte
    True Detective
    Critiques spectateurs
    Critiques presse
    note moyenne
    4,4
    15389 notes dont 950 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 950 critiques par note
    379 critiques
    365 critiques
    107 critiques
    60 critiques
    19 critiques
    20 critiques
    Votre avis sur True Detective ?
    ConFucAmuS
    ConFucAmuS

    Suivre son activité 281 abonnés Lire ses 741 critiques

    Critique de la série
    4,5
    Publiée le 11 mars 2014
    Le genre policier a reçu tellement de faveurs de la part des séries télé qu'on pourrait se demander "pourquoi s'attarder plus sur True Detective que sur une autre?". Mais il suffit d'en voir le premier épisode pour comprendre pourquoi elle marque la rétine plus que n'importe quelle autre.
    D'une part, son ambition n'est clairement pas de concurrencer ce qui l'a précédé. Et encore moins de s'en inspirer. Sa durée relativement courte (8 épisodes) ne tend qu'à une chose: raconter une histoire, de la manière la plus complète possible. Celle d'une enquête que les deux inspecteurs Rust Cohle et Martin Hart ont mené en 1995, en Louisianne, et qu'ils ont bien du mal à oublier.
    Nic Pizzolatto, scénariste de True Detective, a fait le choix de la rigueur et de la précision: les personnages ne se dévoilent que par petites touches, à l'instar de son intrigue. Son discours et ses rebondissements atteignent une porté philosophique et métaphysique rarement atteinte. Cette spécificité se cristallise en la personne de Cohle, inspecteur misanthrope se livrant fréquemment à de bien obscures réflexions sur l'humanité. Tandis que Hart semble plutôt se rapprocher de l'homme instinctif, berné par ses pulsions et ses certitudes. En tout cas, le script est l'une des principales forces (dévastatrices) de la série.
    C'est d'ailleurs ça qui a convaincu Matthew McConaughey et Woody Harrelson d'interpréter les deux coéquipiers. Et on comprend pourquoi: non seulement les deux acteurs Texans ont su déceler la puissance incroyable de cette histoire, mais il faut croire qu'ils ont aussi vu une opportunité inouïe d'y apporter la leur (déjà considérable). Harrelson est au sommet de son art dans le rôle de Hart, parfait rempart de virilité qui pourtant voit sa cuirasse craquelée par sa propre masculinité. Mais c'est bel et bien McConaughey qui hante toute la série. Sa présence presque fantomatique, sa voix et sa diction impassibles, son visage marqué; tout de la prestation de l'acteur tient du génie.
    Et que dire de la réalisation absolument mémorable de Cary Fukunaga, véritable démonstration de savoir-faire et de précision. On pense souvent à David Fincher en regardant True Detective. Ce qui relève de la performance. Et que dire de cette pépite de plan-séquence (en fin d'épisode 4) qui risque fort bien de rester inégalé pour un bon bout de temps sur le petit écran.
    Puis cette bande originale qui sied si parfaitement à l'univers délétère et implosif de Pizzolatto. Far From Any Road (qui accompagne le sublime générique), Young Men Dead, The Angry River,...ainsi que les créations très inspirées de T Bone Burnett.
    True Detective est un bijou du polar dont les éclats ne sont jamais plus étincelants que quand ils sont noirs.
    elbandito
    elbandito

    Suivre son activité 257 abonnés Lire ses 902 critiques

    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 23 juillet 2015
    True Detective est une série pour le moins innovante, sur le fond mais surtout dans sa forme, car il s’agit davantage d’un film de huit heures, véritable thriller fiévreux à la limite du fantastique, qui explore la psychologie de ses personnages. L’histoire est portée par deux acteurs de cinéma renommés. La performance de Matthew McConaughey et Woody Harrelson est l’atout principal car le scénario est relativement classique. La frontière entre cinéma et télévision s’amenuise encore grâce à True Detective.
    LeonS
    LeonS

    Suivre son activité Lire ses 14 critiques

    Critique de la saison 1
    5,0
    Publiée le 2 avril 2021
    Un excellent film de grande qualité avec de l'action de l'émotion et du suspens. La réalisation est de qualité et le script également. De très bon acteurs et une ambiance incroyable. Je valide totalement cette œuvre narrative.
    Maÿron B
    Maÿron B

    Suivre son activité Lire ses 11 critiques

    Critique de la saison 1
    5,0
    Publiée le 29 décembre 2020
    La saison 1 est un chef d'oeuvre. 5 étoiles sans hésitation.

    Matthew McConaughey et Woody Harrelson nous offre une prestation de très haut niveau, leurs personnages respectives se complètent habillement de A à Z le long de la série.

    Et que dire de l'environnement : La Louisiane, Amérique profonde, crime, complot et ésotérisme se mèle pour résoudre une enquête dans un décor magnifique.

    La saison 1 de cette série est à voir absolument.
    thomas89500
    thomas89500

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 51 critiques

    Critique de la saison 1
    5,0
    Publiée le 19 juin 2014
    La perfection , cette saison est parfaite . Cette série est unique , tout d'abord la lenteur et la noirceur des épisodes apportent toute sa splendeur à cette Louisiane résolument dérangeante . L'ambiance est moite , la série transpire et laisse échapper ce parfum nauséabond qui entoure l'affaire de nos 2 protagonistes .
    Ensuite comment se retenir plus longtemps d'évoquer les performances immenses ( cultes ? ) des 2 acteurs Woody Harrelson et Matthew McConaughey , ces 2 là semblent profondément impliqués par leurs rôles et sont d'une justesse incroyable . Mais je suis obligé de détacher la performance de Matthew McConaughey qui est littéralement habité par le personnage , son jeu est certainement ce qui fait de la série une des meilleures jamais crée .
    En plus de ça l'enquête est bien ficelée et très prenante , mais plus que ça la psychologie des personnages étant mise en avant nous avons le droit à 2 portraits d'hommes perdus et qui se trouvent être attachant et charismatique . Les dialogues avec les tirades philosophiques de Rust apporte une part de poésie à l'histoire voir même de mysticisme , tout est hypnotique dans la série et le final est à couper le souffle .
    Une série marquante assez pessimiste quand aux dérives humaines mais spoiler: finissant avec de l'espoir comme le montre la dernière réplique de Rust : « Bon, il fut un temps où il n’y avait que l’obscurité. D’après moi, la lumière est en train de gagner. » .

    On sort presque essoufflé de ces 8 épisodes mais l'on ne peut que constater l'immense qualité de ce que l'on vient de regarder .
    Yetcha
    Yetcha

    Suivre son activité 419 abonnés Lire ses 3 674 critiques

    Critique de la série
    2,5
    Publiée le 8 novembre 2015
    Bon, je suis assez circonspect sur les critiques dithyrambiques concernant cette série. Oui c'est une belle ambiance, les acteurs sont bons, mais sincèrement, l'intrigue, le scénario et son déroulement sont déjà du vu et du revu. Un film de 2h aurait été un meilleur choix à mon avis pour cette histoire. C'est bien, mais de là à en faire tout un plat, je ne suis pas d'accord du tout.
    La deuxième saison a mis du temps à démarrer pour partir ensuite dans une enquête assez classique, dans un LA crasseux et glauque qui nous montre quand même des instant fort. Mais la volonté de ralentir à outrance certains plans, nuisent à l'ensemble malgré tout, je reste aussi sur ma faim. Pour les fans de jeux vidéo, on a vraiment l'impression de connaître tous les endroits pour ceux qui ont joué à GTA V, c'est dingue!
    Thibox_
    Thibox_

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 265 critiques

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 4 mars 2014
    Dès le générique, on sent immédiatement que "True Detective" sera de qualité. En effet, cette série est maîtrisée de A à Z: Matthew McConaughey et Woody Harrelson sont parfaits, la photographie est sublime, la mise en scène est efficace, le scénario est brillant et les décors sont magnifiques. Sûrement LA série la plus prometteuse du moment, elle pourrait atteindre des sommets (l'incroyable plan séquence de l'épisode 4 nous le fait bien comprendre...bluffant).
    Bulles de Culture
    Bulles de Culture

    Suivre son activité 107 abonnés Lire ses 634 critiques

    Critique de la saison 2
    4,0
    Publiée le 22 juin 2015
    Après une enquête ésotérique au sud de la Louisiane, on reprend les mêmes (Matthieu McConaughey, Woody Harrelson) et on recommence ?

    Non, cette saison 2 signe un nouveau départ pour cette série d'anthologie : de nouveaux personnages - et donc un nouveau casting -, une nouvelle ville - et donc une nouvelle ambiance -, une nouvelle enquête.

    Fi des réguliers allers-retours dans le temps et d'un récit centré sur deux détectives pour laisser la place à un récit plus choral, plus linéaire - ce qui n'empêche pas l'utilisation de flashback - mais toujours aussi complexe.

    Dans la saison 1, l'auteur nous présentait rapidement les deux personnages de la série. Alors que dans le pilote de cette nouvelle saison, il fait durer le plaisir, prend son temps pour nous décrire l'univers de chacun de ses personnages avant de nous montrer le premier cadavre - vu dès les cinq premières minutes du pilote de la saison 1 - que l'on attendait tous et qui déclenche alors véritablement l'histoire.

    Quid du casting ? Est-il aussi réussi que celui de la saison 1 ?

    Après les impressionnantes performances de Matthew McConaughey et Woody Harrelson, la barre a été placée très, très haute. D'où peut-être cette envie chez Nic Pizzolatto de s'appuyer sur un quatuor cette fois-ci.

    En tout cas, au début du pilote, on aurait pu penser que Colin Farell aurait remplacé Matthew McConaughey par son accent, son apparence d'homme brisé et surtout après la mystérieuse scène d'interrogatoire du début. Mais même s'il n'est pas aussi charismatique et aussi totalement investi dans son rôle que son prédécesseur, il , il s'en sort plutôt bien en flic corrompu, violent et divorcé.

    De même pour Taylor Kitsch en soldat devenu policier et Vince Vaughn en gangster devenu respectacle.

    La vraie surprise est l'inclusion d'une femme dans l'univers masculin de Nic Pizzolatto, dans la lignée de ces femmes qui prennent le pouvoir dans les films d'action (cf. Mad Max Fury Road).

    Mais fallait-il tout changer ?

    A vous de le découvrir avec cette nouvelle saison et ces nouveaux authentiques ("true") détectives !
    Daniel M
    Daniel M

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 3 critiques

    Critique de la série
    2,5
    Publiée le 29 janvier 2019
    Autant la saison1 était extraordinaire et étouffante de tension, autant la saison 2 m'a paru incompréhensible ..; et là, je trouve les premiers épisodes d'une lenteur interminable, des blancs et des pauses constants, une intrigue à coups de flash back ce qui devient vite pénible.. et des lenteurs fastidieuses de personnages torturés avec des plans à s'endormir.. attendons la fin mais ...
    sylvain b.
    sylvain b.

    Suivre son activité Lire ses 4 critiques

    Critique de la saison 3
    0,5
    Publiée le 26 février 2019
    Saison 1, j'ai bien aimé. Saison 2, arrêté en cours parce sue c'était n'importe quoi. Saison 3, forcé à aller au bout. Pas accroché, trop lent, trop flou pour rien de bien méchant. Couple de dépressif, actrice dure à supporter dans ses attitudes.

    Tout ça pour ça.
    antony1
    antony1

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 4 critiques

    Critique de la série
    0,5
    Publiée le 16 juin 2019
    Ils ont tenté de reprendre ce qui a fait le succès de la magistrale première saison et force est de constater que c'est un échec total .
    Soporifique et prétentieuse voila ce qui pourrait résumer cette saison 3 qui est à mon opinion la pire de toute
    1 tout de même à Stephen Dorff sans lequel je n'aurai jamais pu aller jusqu'au bout.
    Kiwi98
    Kiwi98

    Suivre son activité 216 abonnés Lire ses 238 critiques

    Critique de la série
    3,5
    Publiée le 7 juillet 2014
    près Les Sopranos et The Wire, HBO nous offre une nouvelle série : True Detective. Une série policière porté par Woody Harrelson et le récemment Oscarisé Matthew McConaughey. Ces dernières semaines le feuilleton a connu un succès immense aussi bien publique que critique. Un publique toujours plus addictif et de plus en plus gros et des critiques quasi élogieuses qui compare carrément la série à Breaking Bad. Déjà classé parmi les meilleures séries de tout les temps, True Detective s'est achevée Dimanche soir outre atlantique en faisant par ailleurs planter les serveurs HBO qui n'ont pas résistés à l'armé de fan.

    Synopsis (Allociné) :
    La traque d'un tueur en série amorcée en 1995, à travers les enquêtes croisées et complémentaires de deux détectives, Rust Cohle et Martin Hart.

    Série donc très prometteuse et qui s'avère déjà bluffante dès le premier épisode, sous nous yeux ébahit se déroule sans doute le plus beau générique de l'histoire de la série télé et je pèse mes mots. Un générique quasi parfait et subjuguant qui met le spectateur directement dans l'ambiance noire et poisseuse de la série.
    True Detective ne renie pas ses atouts, loin de la en se développant d'une manière limpide sur la forme mais dans le fond assez complexe en exploitant les dérive de l'esprit et en misant sur la folie. Les personnages assez loufoques sont immédiatement présentés et sont développés avec une perfection rarement vu. On sait d'avance comment ils vont réagir dans une tel situation en comment ils comptent s'en sortir et là, la série réalise un tour de force avec la psychologie de ses personnages.

    Mais là ou la série excelle se trouve plutôt dans l'aspect technique. A la réalisation on retrouve le réalisateur Cary Fukunaga (réalisateur de Jane Eyre) qui signe un véritable coup de maître d'une grande ingéniosité. True Detective bénéficie d'une réalisation quasi cinématographique voir même oscarisable. Chaque épisode est magnifiquement maîtrisés et la série développe une esthétique proche des œuvres de David Fincher avec cette ambiance sombre et poisseuse que ne part jamais et des plans séquences digne des plus grandes folies de Alfonso Cuaron. Les magnifique paysages de la Louisiane complètent le tableau et la mise en scène les mets très bien en valeurs. La direction d'acteurs et impeccable et offre un redue visuel très confortable, rien n'est laissé au hasard.

    La construction de la série et de ses protagonistes est magistrale alimentée par des flashback qui donnent un véritable ton. On voit ainsi les personnages évoluer sur une période de 17 ans. Matthew McConaughey est tout simplement monstrueux, en 8 épisodes il donne vie à l'un des personnages les plus intrigant et fascinant du paysage audiovisuel volant ainsi la vedette a Woody Harrelson. Le duo fait par ailleurs pas mal rappeler Sherlock/Watson avec quelque chose d'amusant dans leurs rapports qui ne cessent de changer.

    L'intrigue peut en revanche paraître assez mal ficelée, la série tombe parfois dans le conflit familiale avec des histoires d'adultères, certes les personnages y sont d'avantage développés mais le tout ne fait en rien évoluer l'intrigue. Ce qui est dommage car la série perd assez bêtement son temps même si elle s'avère particulièrement bien faite en soit. Mais le bijou d'écriture est bel et bien là, la série prend son temps sans jamais brusquer le spectateur et en privilégiant la réflexion à l'action malgré des séquences sous une tension inouï comme par exemple la traque finale même si son dénouement est un peu trop prévisible et semble déjà vu notamment avec Seven de David Fincher, les ressemblance sont en effet frappante aussi bien dans l'intrigue que dans le relation entre les deux compères. True Detective pourrai donc être une sorte de transposition 2014 du classique policier.

    Bilan :
    Pour conclure True Detective n'est pas une série grandiose comme elle l'a promit mais est tout de même une excellente surprise nourrie de personnage fascinant et d'une réalisation extraordinaire.
    Thierry A
    Thierry A

    Suivre son activité Lire ses 5 critiques

    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 20 mars 2019
    MAHERSHALA ALI, L’ACTEUR QUI CONNAÎT SON HEURE

    Ne laissez jamais le temps au temps. Il en profite.

    Jean Amadou

    J’avais découvert le talent discret mais SINCÈRE de Mahershala Ali il y a quelques années dans la série « THE 4400 ».

    Cet acteur a eu une carrière discrète mais SINCÈRE tout en évoluant à travers divers rôles moyens et secondaires puis de plus en plus présents entre la télévision et le cinéma. Je pense que cet acteur américain, à l’heure actuelle, sait parfaitement que son heure a sonné. Je suis sûr qu’au fond de lui il le sait et il est très SÛR de lui. Ce sont des choses qui deviennent évidentes généralement et se lisent parfaitement sur le visage.

    Je suis très content pour lui, non seulement parce qu’il ressemble à un oncle à moi (lol) mais surtout grâce à la SINCÉRITÉ qu’il dégage dans ses rôles. Un acteur avec qui j’aimerai bien travailler un jour dans le cadre de mes productions futures quand les moyens le permettront, il faut y croire.

    Je suis Mahershala Ali et étudie son travail chaque fois que je tombe sur film et série dans lesquels il joue. #succès

    Même si je n’ai pas regardé toutes les œuvres dans lesquelles il joue, sa meilleure prestation reste la série « HOUSE OF CARDS » produite/distribuée par Netflix dans. Série que je n’ai pas encore terminée de regarder d’ailleurs.

    Suivez-moi également sur mon blog-magazine: www.neTVlix.eu
    jean boulaire
    jean boulaire

    Suivre son activité Lire ses 7 critiques

    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 24 juillet 2021
    Très bonne série, bien écrite, bien réalisée avec de bons acteurs. Le seul regret, c'est le sentiment d'inachevé que l'on a à la fin de la saison, non pas que la série se termine en eau de boudin mais on a l'impression de n'avoir fait qu'effleurer la psychologie des personnages et on aurait aimer retrouver nos protagonistes pour une nouvelle enquête. Dommage pour une série bien écrite avec des personnages intéressants, c'est un peu comme si les sopranos s'arrêtait à la saison 1. Bref d'hommage que se soit une série d'anthologie.
    Les saisons 2 et 3 se regardent mais sont plus dispensables
    Matthieu D
    Matthieu D

    Suivre son activité Lire ses 5 critiques

    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 29 mai 2020
    Je me suis décidé à enchaîner les trois premières saisons de cette série dont on entend parler depuis sa sortie comme étant une des meilleures du genre, voire révolutionnaire.
    C'est effectivement une bonne série, assez innovante et globalement magistralement interprétée mais qui compte quand même quelques défauts, comme ces incessants flash-back qui à mon sens finissent par alourdir le déroulement des épisodes et la compréhension de l'histoire. Ils finissent par casser le rythme général.
    La première saison, par nature innovante car bénéficiant de la nouveauté, se déroule dans l'ambiance glauque et étouffante de la Louisiane. Les acteurs sont parfaits, notamment Matthieu Mc Conaughey, magnifique et torturé. La musique et l'image sont impeccables.
    Je suis surpris des critiques de la deuxième saison, certes moins bien interprétée (sauf Vince Vaugh, charismatique) et moins aboutie mais beaucoup plus noire pour ses protagonistes. Avec en prime quelques scènes d'action très efficaces.
    La troisième saison est trop complexe avec ses flash-backs à trois niveaux (on se croirait dans Inception) qui n'apportent rien à l'intrigue mais peuvent facilement perdre le spectateur. Le casting reste alléchant (prestation parfaite de Mahershala Ali) et son approche de la maladie d'Alzheimer fait froid dans le dos.
    Bref, une série de très bon niveau tout de même.
    Back to Top