Mon compte
    True Detective
    Critiques spectateurs
    Critiques presse
    note moyenne
    4,4
    16168 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur True Detective ?

    957 critiques spectateurs

    5
    383 critiques
    4
    368 critiques
    3
    107 critiques
    2
    61 critiques
    1
    18 critiques
    0
    20 critiques
    Dex et le cinéma
    Dex et le cinéma

    Suivre son activité 598 abonnés Lire ses 186 critiques

    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 29 août 2018
    Combler le vide laissé par le final grandiose de Breaking Bad a été pour moi un combat de tous les instants. Serait-il désormais possible d'envisager l'avenir de façon positive ?

    Nombreuses sont les séries qui tentent sans relâche de me persuader que le suspens, l'inspiration et la créativité ne sont pas morts avec le chef d’œuvre de Vince Gilligan... et subtilement, surprenamment, sans que l'on s'y attende, l'une d'elle y parvient, parfois. True Détective (Saison 1) est l'une de ces survivantes.

    Cette histoire policière offre une enquête prenante, à l'ambiance délicieusement poisseuse, gouteusement sombre, devenant haletante dès le sensationnel 3 ème épisode. Mais il est évident que ce scénario, aussi bien écrit soit-il, ne serait rien sans la sublime alchimie du duo principal. Portés par ses incroyables acteurs, les personnages de True Detective sont d'une profondeur qui touche au sublime. La réalisation tout bonnement excellente de Cary Fukunaga est également à souligner, particulièrement lorsqu'elle sublime les décors grandioses que la Louisiane a façonné. L'ambiance et les jeux de lumière dénotent d'ailleurs une parenté des plus plaisantes avec le travail du brillant Fincher.

    Un bémol est à noter cependant, un bémol de taille à mes yeux : la fin de la saison. Aucun spoiler ici bien sur, je ne suis pas un monstre. La conclusion de cette fantastique odyssée est a la fois, excellente, et profondément ratée. Je n'ai pas peur des mots. Excellente, car elle termine son intrigue avec une certaine justesse, nous proposant un suspens d'une intensité honorable. Ratée, car malgré tout, la fin de True Detective est... non seulement classique, mais surtout une véritable entourloupe de la part de l'auteur. La réponse à la question "qui-où-pourquoi", n'a tout d'abord rien de très originale, mais maintient également le spectateur dans un mystère opaque, irrésolu et finalement frustrant. Un peu comme si le message de l'auteur qui apparaissait en filigranes était le suivant : "j'ai amené du suspens, mais je savais pas trop comment résoudre tout ça alors... On va faire un truc philosophique." A mes yeux, conclure cette intrigue diablement haletante sur un note purement philosophique n'était certainement pas une bonne idée. Du moins pas sans autre chose à côté.

    Est-ce que cela remet en cause les qualités évidentes de la série ? Non bien sur, elle reste objectivement très bonne dans sa réalisation et dans la gestion de son suspens. Mais elle est également la preuve que Breaking Bad restera toujours à mes yeux un Graal intouchable. Ceci dit, True Detective nous annonce une chose palpitante : les séries ambitionnant de tutoyer les sommets sont loin d'avoir disparues.
    war m
    war m

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 447 critiques

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 14 juillet 2019
    La mauvaise nouvelle est que la série se repose un peu trop sur les performances de ses acteurs. L’enquête au cœur du récit est trop familière et pas particulièrement passionnante. Les spectateurs les plus impatients souhaiteront plus de clarté et de rapidité dans la résolution des faits. Ces défauts mineurs n’enlèvent rien à ce que True Detective parvient à accomplir. Si l’on suit le programme pour l’évolution et l’intérêt des deux personnages, et non pas pour le mystère à résoudre, les chances d’être séduits sont assez bonnes.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 7 761 abonnés Lire ses 11 208 critiques

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 24 juin 2021
    Une chose est sûre, "True Detective" s'est aujourd'hui taillè une place au panthèon des toutes meilleures sèries US du nouveau millènaire, aussi bien en terme d'ècriture, d'interprètation et de rèalisation! On n'y croyait plus, mais on dirait bien qu'une fois de plus l'avenir du polar nous vient de Louisiane avec son atmosphère glauque et sa musique immersive! 8 èpisodes non stop de pistes, d'indices, de rebondissements inattendus...mais aussi de ramifications de famille, de culte dans les marais, de satanisme et de sacrifices d'enfants qui tiennent la vedette! Matthew McConaughey (èpoustouflant, un junkie sans date de limite avec des sèquelles neurologiques) et Woody Harrelson (Hollywood reconnait enfin l'un de ses acteurs au plus riche rèpertoire) forment un duo de dètectives mèmorable! Des jours à errer comme des chiens! Des relations intimes et intenses! Des scènes chocs et prisent sur le vif, au terme d'une enquête palpitante et virtuose comme l'hallucinant plan sèquence dans l'èpisode 4! Les nerfs à bout que cette première saison jusqu'à ce dènouement de dingue avec l'identitè du tueur! Une anthologie qui n'a plus rien à envier au cinèma avec en appui un casting parfait jusqu'aux seconds rôles fèminins (mention à Lili Simmons, affolante de beautè et de dèsir). True Detective is a Masterpiece...
    pierrre s.
    pierrre s.

    Suivre son activité 200 abonnés Lire ses 2 970 critiques

    Critique de la série
    3,5
    Publiée le 12 avril 2020
    La première saison est incroyable de force, de profondeur et d'intensité. Évidemment on espère que la suite sera tout aussi forte, ce qui bien-sûr n'est pas possible. Les saisons 2 et 3 sont bonnes et bien menées, mais souffrent de la comparaison avec leur ainée.
    Audrey L
    Audrey L

    Suivre son activité 267 abonnés Lire ses 2 086 critiques

    Critique de la série
    3,5
    Publiée le 23 avril 2020
    True Detective est une série qui associe à chaque saison un casting brillant (Mattew McConaughey et Woody Harrelson, Colin Farrel et Vince Vaughn, Mahershala Ali…) à une enquête mystérieuse, si ce n’est mystique. Les trois saisons sont assez inégales, et la première saison est tout à fait honorable avec son duo de flics parfaits (comprenez : qui ne peuvent pas se supporter, pour notre plus grand plaisir), un générique somptueux, et une intrigue qui sombre de plus en plus dans le glauque jusqu’au final très tendu. La deuxième saison est quant à elle une véritable traversée du désert (on dépasse Vince Vaughn à ce petit jeu) qui manque de rythme, dont l’intrigue banale n’intéresse pas et aboutit sur un épisode d’1h25 (on s’entend encore râler). La troisième saison sera ma favorite, avec un Mahershala Ali transfiguré en inspecteur à la retraite (bravo aux maquilleurs) qui est hanté par ses vieux démons et devient le papy touchant à qui on rêve de tendre la main à travers de l’écran, et à qui, après un twist final rageant, nous oblige à pointer du doigt en criant : « Là !!! Elle est là !!! », on a l’impression d’avoir sept ans devant un spectacle de marionnettes… Mais cette saison est tellement bien écrite que le final vous rendra dingues, et ça n’est pas la dernière minute mystérieuse qui vous calmera, mais il n’y a pas vraiment de mauvaise compréhension, chacun peut y voir ce qu’il veut (pour ma part, j’y comprends la mort de l’inspecteur). Une bonne série si vous aimez les enquêtes de police tortueuses, surtout en compagnie d’un casting alléchant !
    bhillereau
    bhillereau

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 1 221 critiques

    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 8 juillet 2019
    Une série policière qui avait démarré sur les chapeaux de roue. Car la première saison envoyait du très lourd grâce aux acteurs plus que convaincants. Malheureusement, True Detective s'étiole un peu au fil des saisons. Moins de suspense, moins percutante, moins touchante,... Les histoires ne se valent pas. Mais ça reste une série policière fort agréable.
    anonyme
    Un visiteur
    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 15 janvier 2014
    La crypte du Panthéon accueille, outre les tombeaux, un grand écran de télévision dont s'échappe la voix à faire trembler les murs d'André Malraux. Mais ce qui n'est, aujourd'hui, qu'un simple dispositif de retransmission des quelques cérémonies filmées, sera demain un extraordinaire lieu de mémoire : « Ci-gît Home Box Office, la chaîne qui libéra la série ». Pour sûr, les féministes s'élèveront contre cette inhumation ; France 2 invoquera la préférence nationale et Canal + autorisera vainement les sous-titres sur image brouillée. In fine, tous se rangeront à l'idée : il n'y a, au monde, meilleur candidat. Car HBO fait du quasi-cinéma : il reste dans True Detective, mais il ne reste plus que, l'irréductible différence de structure narrative. Différence presque surmontée par Shokuzai, minisérie remontée en diptyque pour la Mostra ; structure narrative qui, à elle seule, contient difficilement l'œuvre dans le petit écran auquel elle se veut, paradoxalement, adaptée. Si la télévision se définit encore, et le débat est ouvert, comme la « radio parlée » d'Orson Welles, reléguant l'image au second plan, alors "it's not TV [anymore], it's HBO". Ni pionnière, ni oasis de qualité dans un désert peuplé d'Experts : Las Vegas, la chaîne américaine confirme cependant sa capacité à faire mieux que parfait. Quelle merveilleuse surprise, d'ailleurs, de retrouver deux acteurs de The Wire dans le premier épisode de la série dont s'agit : Lester Freamon, le true detective ("real police", plus exactement), et Brother Mouzone, réunis de nouveau. À leurs côtés brillent les mines grises de Woody Harrelson et de Matthew McConaughey, l'homme du bayou ; leur performance ne décevra personne. Le duo qu'ils forment, enquêtant sur les meurtres d'un psychopathe dont la mise scène dégage une puissance symbolique nettement supérieure à celle de bon nombre de films, est dirigé par Cary Fukunaga, jeune réalisateur de cinéma. De la double narration assumée par les personnages principaux dans un flashforward, situé plus de quinze ans après les faits et susceptible de se révéler flashback à terme, aux superbes photographie et bande-son, sombres et lourdes, en passant par la musicalité des accent, diction, voix, True Detective fait planer mais ne laisse planer aucun doute sur son succès. Le générique, rien que le générique, rien que le générique...

    Aux grands producteurs, les spectateurs reconnaissants.
    defleppard
    defleppard

    Suivre son activité 169 abonnés Lire ses 2 804 critiques

    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 27 décembre 2020
    Super série.... avec une intensité plus ou moins addictive suivant la saison... chaque saison racontant une histoire différente avec des acteurs renouvelés.... 4 étoiles.
    Arnaud R
    Arnaud R

    Suivre son activité 74 abonnés Lire ses 825 critiques

    Critique de la série
    4,5
    Publiée le 17 septembre 2020
    Une série policière incroyable, qui donne un air rétro à des enquêtes fouillées, à travers des personnages et des histoires torturées. Aussi passionnant que bluffant visuellement.
    Jonathan P
    Jonathan P

    Suivre son activité 52 abonnés Lire ses 395 critiques

    Critique de la série
    4,5
    Publiée le 9 mai 2020
    Le sentiment d’être perdu, déconnecter comme le personnage Marshella Ali. Cependant, les songes du passé ne sont jamais partis. Toute une vie, bouleversé, suite à la disparition d’une petite fille et d’un garçon. À travers trois époques, on revient sur les faits. Le travail sur chacun des personnages est passionnant. Une douce et fluide mise en scène à travers les trois époques. Mahershala Ali et Stephen Dorff impressionnant. Boulevardducinema.com
    Kev T
    Kev T

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 657 critiques

    Critique de la série
    3,0
    Publiée le 7 mars 2021
    Une première saison brillante. Une seconde en demi-teinte. Une troisième portée par de bons acteurs mais un rythme très (trop) lent alors que l'histoire se tient (dommage).
    yeuce
    yeuce

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 755 critiques

    Critique de la série
    4,5
    Publiée le 30 juin 2019
    Des ambiances sombres à souhait, des histoires glauques, le tout formidablement interprété par différents acteurs selon la saison. A voir et vivement la prochaine saison.....
    gregbutton
    gregbutton

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 690 critiques

    Critique de la série
    4,5
    Publiée le 28 janvier 2021
    Les saisons sont si différentes qu'une note globale n'a pas de sens. Mais une telle qualité globale autant sur la réalisation que le scénario et que dire des castings et des acteurs ! La saison 1 est juste hallucinante par sa réalisation (le plan séquence du braquage, tout simplement le meilleur) et le scénario de la saison 3 tout a fait brillant à mon sens (cette fin bon sang).
    Reste la S2 à voir qui serait en dessous
    Alexis D.
    Alexis D.

    Suivre son activité 74 abonnés Lire ses 869 critiques

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 20 juillet 2019
    Aux antipodes d'une série style "Les Experts", "True Detective" s’est imposée comme une série atmosphérique qui nous entraîne avec brio aux origines du "mal", le tout porté par deux acteurs époustouflants. Un phénomène. L'histoire de cette magnifique série est la suivante : interrogés par les autorités, Martin Hart et Rust Cohle se remémorent leur enquête la plus célèbre. Pour ces ex-partenaires de la Division des Enquêtes Criminelles de Louisiane, tout a commencé 17 ans plus tôt... En 1995, Dora Lange, une prostituée, est découverte atrocement assassinée , la mise en scène du cadavre laisse penser qu’un tueur en série aux rituels occultes sévirait en Louisiane. Dès lors, la traque de l’assassin devient une véritable obsession pour Martin et Rust, au risque de détruire leurs vies privées... Série phénomène et phénoménale à plusieurs égards, "True Detective" mérite amplement les éloges qu’elle a récoltés à sa sortie. Anti-"Experts" par excellence, là où cette dernière fonce, tel un TGV, à travers une (voir plusieurs !) intrigue(s) bouclée(s) à chaque épisode sans se soucier réellement des protagonistes, nous voici, ici, installés à bord d’une vieille locomotive à vapeur nous offrant le temps de prendre conscience du voyage. Ainsi, la série fait le choix de traiter une seule enquête sur huit épisodes (certes, complexe) et de s’épancher largement sur la vie privée de nos deux enquêteurs et sur leur relation tumultueuse.
    D’un côté Rust, flic solitaire, misanthrope, irascible, fraîchement parachuté en Louisiane (Matthew McConaughey, énorme !), et de l’autre côté Martin, flic apprécié de ses collègues depuis longtemps, père de famille, terre à terre (Woody Harrelson, tout en justesse), auxquels viennent s’ajouter, durant leurs investigations, toute une galerie de portraits, véritables "gueules cassées", paumés en tous genres, reflets d’une Amérique perdue dans cette Louisiane post-ouragan Andrew (1992). Inutile donc de chercher des fusillades, des courses-poursuites, dans cette série d’atmosphère, qui mise avant tout sur la durée plutôt que sur l’immédiateté, exception faite du 4ème épisode et de son incroyable plan-séquence de sept minutes dans ce quartier pavillonnaire de Houston, transformé pour l’occasion en scène de guérilla urbaine et filmé à la façon de Michael Mann, au meilleur de sa forme ! Aussi, même si cette enquête semble classique au premier abord (pistes, indices, interrogatoires, rebondissements), différentes ramifications apparaissent au fil des épisodes (à l’image de ce vieil arbre présent sur la première scène de crime) et complexifient le récit au fur et à mesure qu’il avance. Cette impression est amplifiée par la double narration "passé-présent", montée avec une intelligence rare (voir les scènes d’interrogatoires dont le découpage avec le passé nous rendent témoins directs des mensonges des protagonistes !) et qui apporte une tension et un suspense supplémentaire à l’histoire. Que s’est-il passé entre ces deux époques ? Quel sens à ses interrogatoires ? Quel lien avec l’affaire classée ? Des réponses apportées au compte-gouttes avant que l’effroyable vérité ne se dévoile dans les derniers épisodes. Mais cantonner "True Detective" à une simple série policière serait une grave erreur tant elle aborde de multiples thématiques, comme une réflexion profonde sur le sens de la vie (par le biais de Rust notamment), sur le pardon, la religion, sur la dualité du bien et du mal et subtilement de nous dévoiler son thème central, comme une brume se dissipant progressivement du bayou, celui de l’amitié ! Finalement le sublime générique résume à lui seul la série ("Far from Any Road", titre interprété par The Handsome Family) ! Un véritable chef d'œuvre télévisuel en définitive !
    julien2222
    julien2222

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 1 070 critiques

    Critique de la série
    2,5
    Publiée le 5 juin 2019
    Je n'ai pas trouvé cette saison extraordinaire. Ils ont essayé de faire un peu l'ambiance de la saison 1 (sans y parvenir) et finalement l'histoire n'est pas dingue et le final tombe un peu à plat après avoir fait monter l'intrigue tout le long de la saison. Heureusement le tandem d'acteurs est parfait et fonctionne très bien !
    Back to Top