Mon compte
    True Detective
    Critiques spectateurs
    Critiques presse
    note moyenne
    3,7
    1081 notes dont 110 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 110 critiques par note
    14 critiques
    42 critiques
    28 critiques
    17 critiques
    4 critiques
    5 critiques
    Votre avis sur True Detective ?
    Xav B
    Xav B

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 38 critiques

    5,0
    Publiée le 24 avril 2020
    Je ne comprends pas cette avalanche de critiques négatives concernant la saison 2.
    On est sur un casting 5 étoiles, les acteurs sont plus que bons, le scénario tient très bien la route.
    C'est noir, c'est très noir, ce qui commence comme un simple "policier" se termine en véritable Thriller noir d'où on en ressort pas indemne, on s'attache aux différents protagonistes, on a vraiment envie qu'ils s'en sorte..... Bref je n'ai pas envie de spoiler mais pour ma part, c'est une excellente saison, il ne faut pas simplement pas tomber dans le piège de la comparaison avec la saison précédente dans le sens où il n'y a strictement rien à voir. Voilà pour moi c'est 5/5.
    soniadidierkmurgia
    soniadidierkmurgia

    Suivre son activité 616 abonnés Lire ses 3 622 critiques

    4,0
    Publiée le 28 octobre 2020
    Après le succès en 2014 de « True Detective », la série imaginée par Nic Pizzolatto et diffusée par HBO, le concept est décliné dans la foulée sur une deuxième saison toujours écrite par Pizzolatto mais qui n’invite à son casting aucun des acteurs principaux de la saison 1. On quitte la Louisiane pour le comté de Ventura près de Los Angeles et le duo formé par Matthew McConaughey et Woody Harrelson est remplacé par un trio de flics émanant de trois brigades différentes interprétés par Colin Farrell, Rachel McAdams et Taylor Kitsch. Le meurtre d’un gérant municipal retrouvé sur une aire d’autoroute atrocement mutilé va progressivement diriger l’intrigue vers les pratiques mafieuses qui gangrènent toute une région, autour d’un projet de voie ferroviaire qui attise tous les appétits. Contrairement à la première saison dont l’ensemble des épisodes avait été réalisé par Cary Joji Fukunaga, la deuxième invite différents metteur en scène sans que l’unité graphique ou narrative n’en souffre. Si encore une fois les deux premiers épisodes n’offrent pas une lisibilité permettant au spectateur de s’impliquer d’emblée, les choses se mettent progressivement en place autour d’une intrigue se nourrissant au lait de la corruption à tous les étages, des parcours personnels torturés, du sexe dévoyé, des addictions, de la vengeance, ou de la trahison mais aussi de certains principes ayant trait à l’honneur qui jaillissent de-ci de-là pour éviter de plomber définitivement une atmosphère déjà très viciée. Les plans aériens des nœuds autoroutiers qui scandent l’action sont comme autant de rappels de l’inextricabilité des jeux de pouvoir, de sexe et d’argent qui rythment la vie de la grande mégalopole qu’est Los Angeles. Les acteurs comme souvent dans les séries américaines sont très impliqués avec une mention spéciale pour Vince Vaughn, plutôt habitué à œuvrer dans le domaine comique qui livre une interprétation très subtile du personnage le plus complexe de cette deuxième saison. Son autorité est impressionnante, rappelant par instants celle qu’imprimait le grand Orson Welles à chacune de ses prestations. Colin Farrell certes convaincant a toujours du mal à se délester de sa tendance au cabotinage. Rachel McAdams, Kelly Reilly et Taylor Kitsch sont quant à eux très justes. Une deuxième saison assez captivante qui se bonifie au fil des épisodes sans éviter pour autant une fin un peu convenue et à certains égards, grandiloquente.
    Alex S.
    Alex S.

    Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 106 critiques

    3,5
    Publiée le 21 avril 2019
    Une saison 2 plus dark mais plus compliqué aussi. J’ai eu du mal à retenir tout les noms il faut rester concentré. Je ne suis pas d’accord avec les mauvais retours qu’elle a eu. Elle est différente mais tout aussi poignante et dérangeante. La fin n’est pas aussi spectaculaire qu’on le dit elle est même plutôt décevante.
    gooneur
    gooneur

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 737 critiques

    4,5
    Publiée le 1 juillet 2020
    Je n'ai tjs pas compris le niveau de critiques négatives sur cette seconde saison. Le casting est à nouveau excellent, le changement de lieu apporte son lot de nouveautés (photo, intrigue etc) et on ne s'ennuie pas une seconde. Seul le scénario n'est pas aussi précis que dans la saison 1. Une nouvelle belle réussite!
    Kana57
    Kana57

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 725 critiques

    4,5
    Publiée le 23 avril 2020
    J'ai adoré cette deuxième saison, plus Urbaine que la Saison 1, les acteurs sont Super, sa monte crescendo jusqu'au dernier épisode mention spécial à Vince Vaughn en mafieux il y est excellent,vraiment bien accroché je la recommande vivement
    Audrey L
    Audrey L

    Suivre son activité 174 abonnés Lire ses 1 973 critiques

    2,5
    Publiée le 24 avril 2020
    Mais quel ennui. Cette saison est une interminable traversée du désert pour nous, Vince Vaughn n'a qu'à bien se tenir. Le rythme plan-plan gâche complètement le casting encore brillant de cette série : Colin Farrel ( spoiler: dont la moustache disparaît et revient d'un épisode à l'autre, tout comme notre attention
    ), Vince Vaughn ( spoiler: qui s'amuse avec les vautours
    ). L'intrigue aussi a perdu en intérêt, on s'occupe ici d'un spoiler: simple assassinat de businessman trempé dans plusieurs affaires louches, dont la résolution prend la bagatelle de 1h25 lors du dernier épisode
    (on s'entend encore râler), déjà que nous n'écoutions plus beaucoup les six dernières heures... Seul point intéressant : l'ambiance à la " spoiler: Twin Peaks
    " (oui, il faut le dire vite) avec le spoiler: cabaret mystique où le rêve, le spectacle et la mort se mêlent
    . On retient aussi les mini-intrigues dont spoiler: l'enfant "peut-être illégitime" du flic, le bébé-surprise d'un jeune homme perdu dans sa sexualité, et le dilemme d'adoption pour le copain mafieux dudit flic
    (les scénaristes avaient fait un pari sur les bébés dans cette saison). Après ce "baby-boom", l'onomatopée que nous inspire cette saison ramollie est "zap".
    Bryton B
    Bryton B

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 54 critiques

    5,0
    Publiée le 15 août 2015
    Très grand fan de la première saison, cette deuxième saison ma juste comblée . J'ai juste pas compris l'acharnement sur la saison 2 dont tout le monde utilise la saison 1 comme exemple alors que ça n'est pas comparable car il s'agit d'une série d'anthologie . Que dire 4 personnage principaux , une intrigue plus sombre que la première , une bande son remarquable au nom de Lera Lynn et un final explosif et sans Happy end . Perso mon choix et que j'ai plus accroché a la seconde saison face a la première.

    Comme toute série HBO au début c'est lent ça s'installe puis peut après ça devient très intéressent et a partir de l'épisode 4 l'enquête avance plus vite et on accroche.

    Mais le final que dire juste une tuerie je la classe dans mon top 5 des meilleurs final avec celle de Breaking Bad et The Wire a vrais dire voir sans arrêt des Happy end pour des Drames c'est lourd et quand j'ai vu celle de True Detective saison 2 avec le clin d'oeil face a Red Dead Redemption juste mythique je comprend pas comment on peut cracher sur cet saison énorme !
    Thibault M
    Thibault M

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 4 critiques

    1,0
    Publiée le 4 juin 2019
    tres difficile de rentrer dans l intrigue; on ne sait jamais ou la narration va nous conduire. Fin décevante
    Margothine T.
    Margothine T.

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 6 critiques

    5,0
    Publiée le 4 août 2015
    Magistrale, sobre, divinement interprèté, prenante, sublime personnage je recommande vivement !
    Alexandrer94
    Alexandrer94

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 9 critiques

    5,0
    Publiée le 8 juillet 2015
    Je viens de voir l'épisode 3 de la nouvelle saison de True Detective.

    Alors, franchement cette saison a du potentiel autant de potentiel qu'avait la première saison. Mais c'est normal que vous soyez déçus la plupart car malheureusement on a perdu l'effet de l'originalité de la série vu qu'on a déjà regardé la première saison (ça le fait à chaque fois).

    Dans le premier épisode de cette saison je me suis dit : "c'est mal barré". Mais en fait ils posaient d'abord les personnages avant de poser l'enquête cette fois-ci contrairement à la première saison. Et donc, à la fin de ce premier épisode, j'ai compris ce qu'ils ont voulu faire. En fait, ils nous narrent l'histoire comme une narration classique d'un livre: introduction du contexte, des personnages en posant un peu leur passé, leur caractère, puis vient l'élément déclencheur en fin de chapitre. C'est un bon choix du réalisateur parmi d'autres pour mettre en scène cette saison: il se repose un peu quand même sur la notoriété de la première saison pour faire ce choix, d'après moi.

    Après les épisodes se font crescendo sur l'évolution de l'intrigue, du passé et des caractères de ces 4 personnages:
    spoiler: - Ray Velcoro, personnage le plus torturé pour l'instant, flic violent, corrompu et divorcé, qui détruit sa vie par presque tous les vices possibles (alcool, tabac, drogues), suite au viol de sa femme (devenu ex) qui l'a fait basculer dans ce côté instable au service de la mafia locale. - Ani Bezzerides, personnage qui est un peu trop droite à mon goût, mais avec un passé familial dans une communauté assez sectaire qui a le potentiel de nous faire explorer une plus grande profondeur du personnage. - Paul Woodrugh, personnage le plus énigmatique de la saison pour l'instant avec un passé militaire qui s'est reconverti en simple policier en moto, une relation mère-fils particulière et une orientation sexuelle remise en question suite au 3e épisode. Il est en plus en proie à une affaire médiatisée qui pourrait rendre plus compliquer l'enquête en cours. - Enfin Frank Semyon, le gangster en proie aux doutes qui essayait de devenir respectable mais suite à la découverte de la première victime, son empire et son emprise s'émiettent petit à petit et tente de les reconsolider. De plus ses doutes se répercutent sur sa vie privée comme on pouvait s'y attendre.


    Donc une belle intrigue en perspective qui semble se complexifier avec un tueur mystérieux comme à la première saison.

    Seuls points noirs:
    - la relation de coéquipiers, qui pouvait nous esquisser un sourire si ce n'est plus que pouvait nous provoquer la relation Cohle et Hart (pour l'instant)
    - le bande son du générique ne m'emporte pas comme le faisait la première: au bout de 20 secondes, la chanson me laisse de marbre.

    Bref nouvelle saison qui ici sonne comme une nouvelle série (nouvelle intrigue, nouveaux personnages, nouvelle ville, nouvelle atmosphère) mais gardant à peu près le même style de réalisation si ce n'est en plus sombre.
    abbeyroad25
    abbeyroad25

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 164 critiques

    2,0
    Publiée le 18 décembre 2019
    Autant ne jamais voir la saison 1 pour avoir un infime espoir d'apprecier cette saison 2.
    Acteurs peu credibles et donc peu attachants, histoire longuette et o combien compliquée, des ficelles en veux tu en voilà et des grosses, et une fin des plus previsibles... même le generique est ratée... bref j'apprehende de me jeter dans la saison 3.
    Patrick C.
    Patrick C.

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 5 critiques

    5,0
    Publiée le 4 juillet 2020
    Une vraie merveille. À regarder avec le coeur pur. Sans ça, les actes mêmes de ces personnages, concourant tous au sublime, vous semblera plat et sans intérêt. Ce n'est que le reflet du vide de votre être.
    Sergent Instructeur H.
    Sergent Instructeur H.

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 10 critiques

    1,0
    Publiée le 9 mars 2019
    J'avais bien aimé la première saison qui était vraiment géniale en terme d'ambiance et de réalisation avec de très bon acteurs avec de bon personnage

    Mais la saison 2 il y a que Colin Farrell qui sort du lot niveau acteur (et encore c'est pas dingue) sinon les autres je sais pas qu'est ce qu'ils font la l'histoire et mauvaise c'est du niveau d'une série z la réalisation est clairement moins bien la musique et mauvaise rien que l'épisode 6 la musique de téléfilm des années 50/60... horrible

    Bref extrêmement déçus à voir la saison 3 mais je pense pas qu'on puisse mieux faire que la saison 1 mais j’espère.
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 2143 abonnés Lire ses 4 639 critiques

    4,0
    Publiée le 14 août 2015
    La première saison de "True Detective" est considérablement surestimée, ironiquement il était prévisible que la deuxième soit au contraire considérablement sous-estimée. Les défauts de la première ne manquent pas d'être minimisés alors que ceux de la deuxième sont au contraire amplifiés.
    D'accord la saison 2 est loin d'être parfaite. Le créateur Nic Pizzolatto donne l'impression qu'il aurait été mécontent s'il n'avait pas choisi vraiment comme protagonistes les personnes les plus tourmentés et au passé le plus glauque qui soit. De plus, il y a un petit creux dans le rythme vers le milieu de l'ensemble.
    Reste que les défauts de la première saison ont été sérieusement gommés. On a enfin un personnage féminin fort avec une flic badass, il y a moins de lenteur (enfin si on excepte le creux au milieu, il y en a pas !!!), le scénario ne tourne plus en rond, et la fin est une véritable fin, forte et intense bien comme on ne peut que les aimer.
    Côté casting, avec Colin Farrell, on sait très bien qu'on n'a pas le droit à la demi-mesure, soit il est brillant soit il est au contraire nul, là en flic tourmenté, corrompu et alcoolique, et là il est complètement brillant. La sublime Rachel McAdams (quand elle est en robe de soirée lors de la séquence de l'orgie, whhhhhhhhoooooouuuuaaaaaahhhhhh... !!!) est tout aussi brillante en flic nymphomane, alcoolique et tourmenté, un des plus grands rôles de sa carrière assurément. Taylor Kitsch ne manque de charisme en flic tourmenté qui a du mal à assumer son homosexualité et la présence d'une mère castratrice. Et dans le contre-emploi du rôle d'un gangster tourmenté (quel surprise !!!) et ambitieux en recherche de respectabilité, Vince Vaughn surprend agréablement en particulier dans la seconde moitié de la saison où son jeu se fait particulièrement puissant.
    Un beau quatuor d'acteurs qui sert admirablement l'ensemble. On ajoutera quelques scènes qui font forte impression avec la fameuse séquence de l'orgie, celle de la fusillade ou celles qui émaillent le dernier épisode, un générique de début superbe sous l'égide du grand Leonard Cohen et les quelques chansons interprétées par Lera Lynn sont mémorables.
    Je vais finir par dire ce qui pour certains apparaîtra comme une énormité, j'ai préféré cette saison, et j'ose espérer que le temps lui rendra justice et qu'on cesse de la descendre injustement en la comparant à la première.
    Némésis
    Némésis

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 28 critiques

    3,0
    Publiée le 20 juin 2020
    Cette saison 2 de True Detective est vraiment en demi-teinte, je dirais qu'elle se divise en 2 parties : spoiler: les 5 premiers épisodes, assez lents, pas toujours intéressants et souvent "brouillons" dans le scénario, puis les 3 derniers qui sont beaucoup mieux malgré toujours quelques longueurs, des confusions et une réalisation trop basique.


    Le problème principal de cette deuxième saison c'est vraiment ça en fait : spoiler: elle part dans tous les sens et trop d'intrigues et de personnages se mettent en place et rend le tout assez brouillon et peu compréhensible par moment. C'est pas normal que arrivé à l'épisode 6 je ne me rappelais toujours pas de certains personnages évoqués ou même certains événements,qui pourtant devraient être absolument clairs arrivé a ce moment là de la saison si l'histoire était bien raconté.
    Que celui qui n'a pas été perdu dans cette saison se manifeste, car c'est littéralement impossible. Cette saison aurait vraiment gagné à traiter moins de personnages ou de lieux je pense, car là ce qui en résulte c'est juste un sentiment de frustration d'avoir compris la moitié de ce qui se passait réellement.

    C'est dommage car cette saison a aussi pas mal de qualités, propres à la série True Detective : une ambiance sombre, de bons dialogues et des personnages/acteurs intéressants. Bien sûr que cette suite souffre de la comparaison avec la magistrale première saison, mais bon quand les 3/4 des épisodes sont moyens ou à peine bons, même si le final est cool, ça suffit pas à faire une bonne saison.

    Hâte de voir la troisième saison malgré tout, car la première était vraiment géniale.
    Back to Top