Mon compte
    Une Femme dans la Révolution
    Critiques spectateurs
    Critiques presse
    note moyenne
    2,9
    18 notes dont 4 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 4 critiques par note
    1 critique
    2 critiques
    0 critique
    0 critique
    1 critique
    0 critique
    Votre avis sur Une Femme dans la Révolution ?
    Gérard Delteil
    Gérard Delteil

    Suivre son activité 106 abonnés Lire ses 1 614 critiques

    Critique de la série
    1,0
    Publiée le 10 janvier 2014
    L'intérêt de ce très mauvais film réside, non pas dans sa réalisation particulièrement médiocre, mais dans son idéologie assez caractéristique de la vision de la Révolution française qu'on essaie de nous vendre aujourd'hui. En gros, la révolution, ça serait bien s'il n'y avait pas tant de violence, Robespierre fut un monstre froid, son renversement a sauvé bien des condamnés - en oubliant que les Thermidoriens ont réprimé ensuite sauvagement les révolutionnaires évidemment. La violence révolutionnaire, telle qu'elle est présentée, apparait comme un phénomène complètement incompréhensible et, en conséquence, la révolution comme une période effroyable que personne n'a envie de vivre et dont on aurait sans doute pu se passer...

    La façon de présenter le vote de l'abolition de l'esclavage en 1794, sur proposition de l'abbé Grégoire, est particulièrement malhonnête, puisqu'on ne souffle mot des révoltes des Antillais. On a même l'impression, à voir ce navet, que l'antiracisme aurait été plus ou moins généralisé au sein de la classe politique et de la population.

    La touche de féminisme consensuel - il faut être dans l'air du temps - confine au ridicule. Comment une paysanne vendéenne illettrée pourrait-elle devenir l'animatrice d'un journal parisien féministe ? Mieux aurait valu montrer de vraies figures féminines de l'époque, comme Olympe de Gouges.

    De nombreuses erreurs et anachronismes montrent l'inculture des scénaristes et réalisateurs, et leur mépris du spectateur. Entre autres, on voit des Sans-Culottes chanter en 1792 une chanson anarchiste qui sera composée un siècle plus tard (peut-être par Ravachol) : "Si tu veux être heureux, nom de Dieu..."

    Enfin l'interprétation n'améliore pas les choses. Gaëlle Bona n'a pas plus de charisme qu'un poisson mort et, à 35 ou 40 ans, on a du mal à la prendre pour une petite paysanne de 20 ans...
    Catherine V.
    Catherine V.

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 573 critiques

    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 7 octobre 2014
    Excellente réalisation, fidèle à l'Histoire. Une interprétation très juste de tous les acteurs et une reconstitution minutieuse sur tous les plans méritent à mon goût sans exagération une notation à 4 étoiles.
    franky D.
    franky D.

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 4 critiques

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 2 janvier 2014
    L'idée de montrer des gens ordinaires comme témoins des événements et de les faire réagir avec des commentaires de bon sens est excellente. Même en connaissant bien cette période on se laisse prendre au jeu d'être un spectateur pris par l'histoire. Une mention spéciale aux dialogues, mais surtout à l'actrice Gaêlle Bona, quel talent !
    orion2005
    orion2005

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 27 décembre 2013
    Quelle super idée d'associer Histoire et sujets légers ! Alex Lutz est excellent dans le rôle de Robespierre. On en redemande.
    Back to Top