Mon compte
    Chernobyl
    Critiques spectateurs
    Critiques presse
    note moyenne
    4,6
    15226 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Chernobyl ?

    702 critiques spectateurs

    5
    427 critiques
    4
    200 critiques
    3
    42 critiques
    2
    13 critiques
    1
    4 critiques
    0
    16 critiques
    Seb M.
    Seb M.

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 6 critiques

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 22 mai 2019
    Cette minisérie est un vrai film d'horreur (de qualité) sur une catastrophe historique : une guerre nucléaire a bien eu lieu en 86. Elle n'a pas eu lieu entre les Russes et les Ricains. La bombe a explosé dans les mains de l'URSS. Il s'agissait en fait du cœur d'une centrale ukrainienne qui a échappé au contrôle des ingénieurs... Le plus affligeant est le comportement des autorités qui, par leur propre manque de connaissances, n'ont nullement préparé les populations à éviter les dangers de l'exposition aux radiations. Mais sommes-nous aujourd'hui clairement informé des risques ? Cette minisérie résonne comme un funeste écho à notre propre aveuglement quant à l'exploitation de l'énergie nucléaire. La catastrophe de Fukushima en 2011 l'a démontré. Notre civilisation repose sur des bombes nucléaires (armes et centrales), qui pourraient exploser suite à un accident, une catastrophe naturelle, ou un attentat. Et tout ça pour quoi ? Pour encourager la cupidité, la précarité de nos vies, et la destruction du vivant. Il faut voir Chernobyl, pour prendre conscience du prix que nous pourrions avoir à payer pour tout ce gâchis. Et aussi pour le plaisir de regarder une fiction construite dans les règles de l'art (supers acteurs, superbe mise en scène, couleurs de la pellicule)
    Camille O
    Camille O

    Suivre son activité Lire ses 4 critiques

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 22 mai 2019
    Excellente docu-fiction sur la catastrophe de Tchernobyl ! C'est très bien documenté et cela met bien dans l'ambiance de l'époque.
    Certes, le rythme n'est pas tre soutenu mais les réalisateurs ont tellement pris soin de chaque détails que cela ne se ressent peu et on se laisse facilement prendre.
    Si seulement cela pouvait éveiller les consciences !
    Victor B
    Victor B

    Suivre son activité Lire sa critique

    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 7 mai 2019
    Cette période sombre de l'histoire soviétique m'a toujours passionné et j'attendais beaucoup de cette mini série.
    Entre mensonges et sacrifices le réalisateur montre parfaitement l'enjeux politique mais également humain de cette affaire d'Etat.
    Un réalisation réussite qui plonge le téléspectateur dans l'enfer de Chernobyl et son réacteur disparu.

    J'ai hâte de voir le prochain épisode, un jour après la sortie de l'avant dernier épisode de GOT.
    Cian T
    Cian T

    Suivre son activité Lire sa critique

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 12 juin 2019
    Je suis fasciné par ce genre de chose et bizarrement surtout chez les russes, mais les trailers m'avait laissé perplex à cause du mouvement écologique qui semblait bien promouvoir la série, et la scène gore utilisé un peu à tout va dans le trailer. Mais je le suis grandement trompé, cette série fait partie de mes séries préférés ! Bon déjà l'histoire, c'est l'Histoire avec un grand H, certe quelque peu dramatiser mais qui reste très fidèle aux événements. Et puis la mise en dialogue de l'histoire est impeccable, dynamique pertinente et implicative (les sentiments etc) ensuite les décors sont extrêmement fidèles et sont vraiment très bien fait, l'atmosphère année 80 soviétique est très bien reproduit, les images de synthèse sont très fine et bien faite, et surtout bien utilisé ! Ensuite ce qui est de l'image, je le suis réelement demandé parfois si Wess Anderson n'avait pas filmé, car certain plan sont très symétrique et très bien composé, réelement c'est un travail que peu de série peuvent se vanté d'avoir réalisé. La colorimétrie est aussi au rendez-vous avec une légère teinte verdâtre bleu un peu décontracté rend l'image lugubre et ancre bien l'image dans les années 80 en URSS. Ensuite la musique est vraiment bien faite aussi, c'est une sorte d'atmosphèrique expérimentale avec des chœurs et des synthés et cela créer tout une atmosphère. Et c'est la où je veux en venir, tout cela créé une atmosphère pesante qui englobe le spectateur et l'emmène à travers l'histoire, lui faisant vivre ce que les personnages rencontre et lui montrer l'ampleur des dégât causé par cette catastrophe sans précédent. Je m'étais beaucoup intéressé à tout cela au par avant mais je n'avais jamais vu les dégât et l'ampleur de cela, et cette série m'as permis de m'en rendre compte et c'est pour cela que je la trouve parfaite. De plus ce n'est pas un acharnement ni si le nucléaire ni sur les soviétiques, la série reste très objectif, et au contraire gratifie le nombre élevé de femmes scientifiques en union soviétique. Voilà pour moi.
    HawkMan
    HawkMan

    Suivre son activité 76 abonnés Lire ses 878 critiques

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 9 novembre 2019
    Réaliser une série de courte durée sur la catastrophe nucléaire la plus grave de notre histoire fut une bonne idée et je suis même surpris qu'il ait fallu si longtemps pour le voir. La réussite est totale. L'histoire reprend entièrement la catastrophe avec dès le 1er épisode le drame et ses conséquences. Viendra plus tard les efforts de temps d'homme pour contenir les rejets radioactifs et le procès faisant lumière ce qu'il se passa dans la centrale en 1986.
    Drame, intensité, dialogues, mise en scène, personnages, interprétation, rythme, musique, rien ne manque à cette série qui est un monument à ne pas louper.
    Bref : une catastrophe qu'on espère de tout cœur ne plus jamais vivre...
    Dan T
    Dan T

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 15 critiques

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 16 mai 2019
    Encore une superbe série de chez HBO !
    L'histoire est parfaitement racontée et on voit que tout a été extrêmement travaillé et documenté.
    Tous les acteurs, bien qu'anglais, sons tous justes et crédibles.
    Les images sont fortes et tout est parfaitement rendu... D'ailleurs beaucoup de lieux de tournages se situent en Ukraine ou en Russie.
    J'avais 17 ans lors de la catastrophe de Tchernobyl et je m'en souviens parfaitement.
    Pour le moment, je n'ai vu que les 2 premiers épisodes et j'ai été scotché !
    Vraiment une incroyable mini-série à ne surtout pas louper.
    Guillaume D
    Guillaume D

    Suivre son activité Lire sa critique

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 22 mai 2019
    Rares sont les séries qui arrivent à vous captiver au bout de quelques minutes seulement. On est en permanence en apnée devant ce drame qui paraît presque surnaturel devant son ampleur. Les acteurs crevent l'écran, et la tension est palpable à chaque instant. Une très grande mini série.
    Anthony G
    Anthony G

    Suivre son activité Lire sa critique

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 25 mai 2019
    Excellente série. J'avais vu nombres de reportages sur l'accident de Tchernobyl, cette série restranscrit bien avec horreur et dévouement les hommes et femmes qui se sont sacrifiés lors de cet effroyable incident. A voir pour culture générale. la photographie et la bande son dont exceptionnelles. Un incontournable,!!!!
    whitenight
    whitenight

    Suivre son activité Lire sa critique

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 14 juin 2019
    Un véritable chef-d'oeuvre dans le monde des séries, le premier épisode est captivant au bout de quelques minutes seulement... puis on reste bouche bée sur toute la durée de chaque épisode. Un grand bravo à Craig Mazin, tout est parfait, le jeu des acteurs, l'ambiance sonore, les décors, la narration... ne loupez pas cette merveille !
    Mouss T.
    Mouss T.

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 18 critiques

    Critique de la série
    2,5
    Publiée le 2 avril 2020
    Série très bien réalisée et très bons acteurs mais par contre la propagande anti russe dans toute sa splendeur m’a écoeuré. Si seulement le gouvernement américain autorisait à faire le même genre de série concernant les agissements américains en tous genre.
    Tatiana M
    Tatiana M

    Suivre son activité Lire sa critique

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 27 mai 2019
    Exelente série. Elle reprends les faits avec beaucoup de realisme. Pour ceux qui s’intéressent à ce drame il y a un livre reprenant les récits des survivants. Le titre « supplication » je pense que la série utilise beaucoup du livre. J,espère que les 2 derniers épisodes continueront sur la même qualité de respect des fais.
    Yannick G.
    Yannick G.

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 2 critiques

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 9 mai 2019
    Le risque de ces séries est de tomber dans l'ultra dramatique et dans la caricature. Force est de constater que le premier épisode de la série est très séduisant, on s'y croirait. On entre dans une atmosphère vraiment pesante, stressante ou les protagonistes ne savent pas trop ce qu'il se passe. Nous spectateurs savons le danger, et eux n'en n'ont pas conscience. Tout dans la série est réussi pour nous immerger dans cette catastrophe au final assez méconnue en détail. Peu de gens savent réellement ce qu'il s'est vraiment passé à Tchernobyl.

    On peut y voir l'incapacité des ingénieurs à imaginer la catastrophe. Un système soviétique à bout de force ou la culture du mensonge et du secret est de mise. Une population qui ne se rend pas bien compte de ce qu'il se passe.
    Pourtant la mort invisible frappe et lorsque l'épisode 1 se finit, on a une envie pressante de regarder la suite.

    Ce premier épisode pilote est un chef d’œuvre, il allie fiction et réalité avec brio sans jamais tomber dans la caricature.
    napo03
    napo03

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 16 critiques

    Critique de la série
    2,5
    Publiée le 9 juin 2019
    Pas mal, sujet à controverse très intéressant. Série bien réalisée. Cependant attention, cela reste très clairement une série de propagande anti-russe, dommage.
    themiak
    themiak

    Suivre son activité Lire sa critique

    Critique de la série
    3,5
    Publiée le 21 mai 2019
    @moi mickael
    en anglais il est très bien écrit le titre. Il aurait fallu je pense suivre un peu plus les cours d'anglais à l'époque.
    Sinon le doc en lui même est pas trop mal,j'avais déjà regardé 2-3 doc sur cette catastrophe et ça va il fait son job.
    Kiwi98
    Kiwi98

    Suivre son activité 217 abonnés Lire ses 238 critiques

    Critique de la série
    4,5
    Publiée le 5 juin 2019
    Avant d’aborder littéralement, et sous un angle d’un réalisme terrifiant, la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, cette mini-série de cinq épisodes s’impose aussi comme un pamphlet tétanisant sur le pouvoir du mensonge, imposant toujours sa domination dans l’URSS des années 1980. Certes, il y a déjà eu le bouleversant documentaire produit par Discovery Channel en 2006, « La Bataille de Tchernobyl », alliant avec brio témoignages et documents d’archives, dépeignant la catastrophe et ses conséquences avec une documentation jamais vue jusqu’alors. Avec une reconstitution fictive, il est vrai, nous étions en droit de craindre le pire, surtout en sachant qu’HBO n’avait pas réellement le droit de se tromper en s’appuyant sur un sujet pareil.

    Mais bien sûr, la simple idée de concevoir que tout ce qui nous est montré est vrai suffit à elle seule à provoquer le frisson. Évidemment, nombre d’éléments ont été modifiés, afin de rendre la fiction plus efficace, mais cela n’entache guère la précision, ainsi que la finesse de l’écriture de Craig Mazin (étonnant quand l’on observe la filmographie de ce dernier). Le showrunner offre une série minutieuse, où l’horreur se confond avec l’absurdité du mensonge et où la tension de mêle au réalisme impalpable de la vérité. Car comment mettre en scène ces instants où la réalité dépasse la fiction ? Tournée en grande partie en Lituanie, « Chernobyl » met en exergue l’échec de la communication en tant qu’élément central de la catastrophe : élément déclencheur, il en est également l’éternelle conséquence. Et si cela est montré de manière parfois particulièrement didactique, il n’empêche pas à « Chernobyl » de s’octroyer une résonnance et une richesse dramatique accentuant encore davantage son authenticité et la pertinence de son propos à l’ère actuelle.

    La brutalité silencieuse de « Chernobyl » vient aussi bien de sa vraisemblance que de son observation flirtant avec la contemplation. La musique, composée par la violoncelliste islandaise Hildur Guðnadóttir, apporte une véritable violence, où les notes crépitent à tout va, apportant ainsi une réelle ambiance d’horreur invisible. Pendant ce temps, s’enchainent les séquences insoutenables ; pour ne citer que, celle pont de Pripiat, dans le premier épisode, où encore celle des liquidateurs, nettoyant le toit de la centrale des déchets radioactifs pour permettre la construction du sarcophage. Une observation contemplative n’allant nullement à l’encontre d’un véritable cyclone dramatique, mais aussi politique. Car en plaçant Valery Legasov comme personnage principal, « Chernobyl » se risque à un terrain glissant, ici scrupuleusement éviter par une sobre interprétation de Jared Harris. Celui qui a tout fait pour apporter la vérité au monde, se voit confier un vif hommage, relevant notamment la question de la responsabilité.

    « Chernobyl » fait intégralement confiance en l’acuité de ses spectateurs. Refusant sans détour les facilités du sensationnalisme et du misérabilisme, la série se place alors au plus près de l’événement, sans jamais se détourner de ses centres d’intérêts. Nous voyons un grand nombre de personnages, dont les intrigues se voient souvent classées sans suite, comme celle des exterminateurs, ou celle de Ludmila, par exemple. Pourquoi laisser ses intrigues inachevées au profit d’un cinquième épisode plus orienter sur la mécanique judiciaire et politique ? Tout simplement car ces petites histoires dans la grande resteront à jamais silencieuses, elles sont les spectres de Tchernobyl, celles qui demeurent et demeureront innommables.

    En bref, le fruit d’un travail remarquable, face auquel on ne peut que s’incliner. Posant la problématique du cadrage de la réalité lorsque celle-ci surpasse la fiction, « Chernobyl » compte la folie humaine dans toute son essence, et la manière avec laquelle nous ne pouvons que rester impavide face à la destruction. La question, une fois la série achevée, est la suivante : si cela devait se produire, aujourd’hui, en France en particulier, le scénario serait-il similaire ? On ne peut en tirer qu’une réponse : difficile d’imaginer.

    Et surtout, enfin un véritable hommage à celles et ceux qui ont empêché cette ignominie d’avoir des conséquences bien plus désastreuses sur l’ensemble de l’Europe.
    Back to Top